Menu
Rising Generals
  • Tout support
  • iOS
  • Android
  • Web
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Rising Generals / Rising Generals sur Web /

Aperçu Rising Generals sur Web du 13/05/2014

Preview Rising Generals

C’est lors de la présentation de ses nouveaux locaux à Hambourg que le studio InnoGames a révélé son nouveau titre : Rising Generals, un jeu de stratégie / action, cross-platform et en ligne. Voici les premières informations qu’il a été possible de glaner…

Rising Generals
Rising Generals

Créé en 2007, le studio allemand InnoGames semble avoir aujourd'hui le vent en poupe avec ses 300 employés - réunissant pas moins de 22 nationalités - qui devraient être rejoints par une centaine d’autres avant la fin de l’année. Devenus spécialistes du jeu de gestion / stratégie en free-to-play sur Internet grâce à leurs précédents titres Guerre Tribale, Forges of Empires, The West ou encore Grepolis, les développeurs allemands drainent désormais pas moins de 110 millions de joueurs inscrits à travers le monde. Un joli résultat qui les incite à ne pas s’endormir sur leurs lauriers, notamment à travers le développement de leur nouveau jeu : Rising Generals…

Une volonté de combiner stratégie et action rapide

Rising Generals
Rising Generals mêle stratégie, action et aussi gestion.
Le principe de ce jeu free-to-play en 3D temps réel en PvP online est on ne peut plus simple à la base : il s’agit pour le joueur, à la tête d’une base militaire, d’étendre son territoire en capturant des postes et des bases ennemies alentour neutres ou tenues par d’autres joueurs. Désirant bousculer un peu leurs habitudes par rapport à leurs titres précédents, les développeurs semblent avoir choisi ici de privilégier la rapidité des affrontements, la durée effective d’une bataille ne devant pas dépasser trente secondes. Pour progresser et survivre dans cet environnement, il est évidemment nécessaire de consolider ses défenses face aux attaques ennemies en upgradant régulièrement ses forces mais aussi en recrutant davantage de troupes. D'ailleurs, au fil du jeu, certains bonus ou avantages devraient permettre de récupérer des officiers ou des généraux bien utiles pour diriger les soldats. Sur le terrain, le joueur dispose aussi de plusieurs catégories de véhicules militaires, comme des tanks, avions, blindés légers, hélicoptères... Au total, une quarantaine d’unités différentes pourraient être disponibles. Petite cerise sur le gâteau : il est possible d’envoyer un espion pour jauger les forces ennemies en présence et ainsi décider d’une attaque imminente ou coordonnée avec ses alliés. Quitte à prendre le temps d’accroître son propre bataillon de chars en construisant – en quelques dizaines de secondes - de nouveaux spécimens. A noter aussi que dans l’optique de parties courtes et dynamiques, le studio allemand a privilégié un système de récompenses obtenues dès les premières actions effectuées par le joueur, histoire de booster rapidement ses forces ou créer et modifier ses véhicules.

Une stratégie cross-platform

Rising Generals
40.000 joueurs et 3 plates-formes peuvent cohabiter sur un serveur.
Rising Generals a bénéficié de l’assistance au développement pendant plusieurs mois du game designer américain Bruce Shelley, ayant œuvré auparavant sur Civilization et Age of Empires. Un gage de sérieux et de savoir-faire qui devrait séduire les joueurs, d’autant que la maniabilité du titre semble aisément accessible à travers un système d’icônes très simples et au nombre réduit. Par ailleurs, pour l’aspect pratique, le jeu est doté d’une fonction zoom dynamique qui permet de passer rapidement d’un champ de bataille rapproché à la vue globale du monde dans lequel les joueurs évoluent (avec affichage de toutes les autres bases alentour). Chaque monde peut accueillir ainsi jusqu'à 40.000 joueurs qui jouent en même temps non seulement via navigateur Internet, mais aussi à travers les systèmes iOS et Android (le jeu ayant été créé à l’aide d’Adobe Air dédié au cross-platform). L’intérêt est évidemment ici de pouvoir jouer tous ensemble, partout et à tout moment la carte de la stratégie et de l’alliance avec d’autres individus afin d’étendre le pouvoir de son « Battle Group ». Bref, pour survivre, il vaut donc mieux partager les informations et soutenir ses alliés. Pour obtenir une expérience de jeu et des informations plus détaillées, il ne reste désormais plus qu’à attendre la bêta qui devrait voir le jour durant l’été 2014, les inscriptions à cette dernière se faisant via le futur site Internet www.risinggenerals.com.

Nos impressions
Si Rising Generals apparaît sympathique, ce n’est pas vraiment pour son esthétique rétrofuturiste minimaliste, mais plutôt pour son aspect M.O.B.A. free-to-play et cross-platform ainsi que son côté stratégique très abordable. Car, en quelques clics, il est possible d’aboutir à des batailles rapides, animées en 3D temps réel, en défiant des adversaires ou, au contraire, à consolider des alliances pour tenter de régner sur le monde environnant. Bref, de quoi probablement séduire autant les férus de stratégie que les novices peu désireux de se casser la tête…
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 mai 2014 à 09:59:22

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
harturus
harturus
MP
le 16 mai 2014 à 16:06

Jeu semblant intéressant. Je demande à voir. :)

Morev68 :
Il y a des gens qui aiment payer pour jouer et gagner. C'est tout à fait leur droit de le faire.
Quand aux cas sociaux qui dépense leurs chômage...
Sache qu'un chômeur a le droit de se détendre. Cela m'étonnerait qu'il dépense son chômage comme tu dis.
Si tu n'as rien à dire d'intelligent, boucle-là. Parce que tes propos haineux font gerber pas mal de monde.
On te demande de commenter le jeu. Point barre.

Lire la suite...
Cocodevil
Cocodevil
MP
le 14 mai 2014 à 13:49

Il a l'air assez sympa.

Lire la suite...
norev68
norev68
MP
le 14 mai 2014 à 13:11

Leurs jeux sont agréable à jouer pendant les pauses au boulot ou même chez soit mais comme dit ils sont gouvernés par les fils à papa ou les cas sociaux qui pensent dominer la planète en dépensant leur chômage sur le jeu.
https://image.noelshack.com/fichiers/2014/20/1400065831-hammondnorev.jpg

Lire la suite...
Soren_Asgard
Soren_Asgard
MP
le 13 mai 2014 à 20:47

Mouais, chez Innogames, le Free-to-Play c'est du Pay2Win par excellence - et c'est sans mauvaise foi. Ca se voit sur Forge of Empire où on reconnaît les gros bourrins qui dépensent sans compter pour avoir plus de zones de terrain ou des bâtiments plus rentables.

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestThe Ascent
PC Xbox Series ONE
16
TestDeath's Door
PC Xbox Series ONE
14
TestSamurai Warriors 5
PC PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Battlefield 2042
22 oct. 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021