Menu
Farming Simulator
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Farming Simulator / Farming Simulator sur PS3 /

Test du jeu Farming Simulator 2013 sur PS3

Test : Farming Simulator 2013
PS3
Farming Simulator
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 septembre 2013 à 15:19:54
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon 360 54.85€ Amazon PS3 60.87€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :PS Now
Partager sur :

Cela ne fait plus de doutes, les simulators sont devenus monnaie courante dans le paysage vidéoludique PC. Dès lors, n'importe qui peut s'improviser, souvent en apprivoisant un gameplay archaique et une réalisation grippée, plombier, bucheron, conducteur de machines de chantier, ou même fermier. Et c'est à ce cas de figure précis que nous nous intéressons aujourd'hui puisque la franchise Farming Simulator s'exporte des PC jusqu'aux consoles de salon, un an après la sortie de la version mère. Alors, comment se sent-on après avoir labouré un champ depuis son canapé ?

Farming Simulator 2013

Adaptation directe et légèrement refondue de l'édition 2013 de Farming Simulator, cet opus console propose comme feature clé un nouvel environnement adapté des fermes américaines. Vous connaissez la musique, qui dit américain dit proportions démesurées, et ce sont donc logiquement des champs plus vastes que vous devrez exploiter, épaulé par un ajout de contenu en termes de machines et d'outils qui feront possiblement oublier les coupes drastiques effectuées sur fonctionnalités pourtant clés du soft originel, à savoir le multijoueur et l'aspect moddable. Toutefois, l'expérience s'offre pour la toute première fois aux possesseurs de consoles de salon et c'est peut être assez pour séduire certains.

Un concept aussi simple qu'accrocheur sur le papier

Farming Simulator 2013
On retrouve la map d'origine de FS2013
Loin du tapage médiatique et des feux de la rampe, ce sympathique jeu de gestion agricole a réussi à séduire un vaste public sur PC, nettement plus intéressé par de petites escapades champêtres devant leur écran que par de grands champs de bataille. Pour autant, la série des Farming Simulator a toujours quelque peu souffert de défauts mis en exergue par la critique comme par les joueurs. Entre la physique déplorable des véhicules, la qualité graphique douteuse des décors et la répétitivité du gameplay, nombreux sont ceux qui ont lâché l'affaire au bout de quelques heures. Qu'une chose soit bien claire avant de poursuivre cet article : si vous n'avez ni la passion des jeux de gestion poussifs mais complets ni l'étoffe d'un fermier en herbe, il y a peu de chances que vous soyez séduit par le titre.

Farming Simulator 2013
La routine ! cultiver, conduire, vendre...
En effet, les mécanismes principaux du soft demeurent largement inchangés par rapport aux versions PC et les nouveautés ne concernent finalement guère que le contenu, enrichi pour l'occasion d'une seconde exploitation terrestre et de nouveaux équipements. Comme dans les épisodes précédents, le joueur doit simplement s'occuper d'une exploitation agricole à son rythme en cultivant ses champs et en s'occupant de son bétail. Un vaste choix de tracteurs et d'outils est disponible pour rentabiliser au maximum nos terres et des missions aléatoires nous permettent d'arrondir notre portefeuille en rendant divers services aux habitants du village voisin. On conduit les véhicules en temps réel mais on est libre de se "téléporter" de l'un à l'autre et on peut régler le défilement du temps pour travailler plus sereinement en dehors des missions. Bien entendu la météo est prise en compte, de même que le cycle jour/nuit.

Une édition mettant à jour un contenu conséquent et un gameplay grippé

Farming Simulator 2013
Le menu d'achat, plutôt complet.
En ce qui concerne les nouveautés, on constatera tout d'abord que la seconde carte est immense. On peut y exploiter un panel assez large de cultures comme le blé, l'orge, le maïs, la pommes de terre, le colza ou les betteraves. En plus de ça, vous aurez à gérer des vaches, poules et autres moutons qui produiront du lait, de la laine, et des œufs, vendables eux aussi. Autant de paramètres à gérer dans votre exploitation pour rendre son économie optimale. Le jeu en vaut cependant la chandelle puisqu'en faisant bien attention aux fluctuations du marché, on pourra les revendre à bon prix. Le poulailler est directement situé dans la ferme mais pour les moutons ou les vaches, il faudra se rendre un peu plus loin, ce qui nous oblige à faire quelques trajets pour les nourrir quotidiennement. Pas spécialement rentable comparé aux autres activités, l'élevage a tout de même l'avantage de favoriser l'immersion en nous donnant vraiment l'impression de vivre à la campagne. Et tant pis si le coq commence à chanter dès 5 heures du matin !

Farming Simulator 2013
La nouvelle exploitation américaine, plus grande, et uniquement solo, comme le reste du jeu.
Les véhicules agricoles ont toujours fait l'objet d'un soin particulier dans les Farming Simulator et l'édition console, issue de la version 2013, est relativement aboutie dans ce domaine. On dénombre un peu plus d'une trentaine de véhicules achetables et un nombre significatif de machines utilisables afin d'exploiter vos champs. Des tracteurs de marque (Same, Deuz-Fahr, Grimme...) aux pulvérisateurs (Amazone...) en passant par les épandeurs à fumier (Gilibert...), on n'aura que l'embarras du choix pour s'équiper correctement et s'adonner à nos occupations favorites. On regrette néanmoins que les missions que l'on nous propose régulièrement ne concernent que deux ou trois véhicules seulement. Avec autant de matériel, il y avait de quoi en imaginer bien plus. Mais le principal reproche que l'on pourra adresser aux développeurs concerne une fois encore la physique de nos machines. C'est bien simple, on a l'impression de conduire des boîtes en carton et non des engins de plusieurs tonnes. On peut dévaler des pentes à 60 degrés au volant d'une moissonneuse sans dommage, traverser des piétons avec une remorque, et les collisions sont absolument grotesques. C'est d'autant plus regrettable que ce problème est connu depuis des années et qu'il ruine une bonne partie de la crédibilité du soft.

Farming Simulator 2013
Vous pourrez placer vos nouvelles installations.
Question crédibilité, il y a malheureusement d'autres soucis à déplorer. Au niveau des revenus par exemple, comment se fait-il que la récolte d'un champ entier de blé ne nous rapporte qu'environ 5000 euros pour des heures de travail alors qu'une petite mission consistant à livrer des ballots de laine en moins de trois minutes soit parfois rémunérée jusqu'à 9000 euros ? C'est parfaitement incohérent. Dans un autre registre, comment se fait-il que nos ouvriers soient stupides au point d'être incapables de contourner un obstacle ou de changer d'outillage ? Toutefois, si ces soucis de conception ne vous freinent pas dans votre élan, il vous faudra apprivoiser une ergonomie revisitée et adaptée aux consoles, avec de gros menus et encarts d'aide (certes désactivables mais pourtant très utiles au début). La jouabilité est tout de même poussive et franchement laborieuse, au point de rendre une simple prise en charge de palette relativement cauchemardesque.

Un portage console qui fait un pas en avant et deux en arrière

Farming Simulator 2013
La gestion jour/nuit est efficace et permet d'admirer quelques jolis rendus.
Côté réalisation, sur console, le jeu affiche un retard technologique flagrant et ne se paye même pas le luxe d'être fluide, en plus d'être hideux. Et si la principale dose de fun se situait sur PC dans la présence d'un mode multijoueur coopératif à 10 joueurs, il n'en est rien sur console pour l'instant. Certes le jeu propose un portail de téléchargement permettant à terme de récupérer des "extensions" mais il s'agit d'une fonctionnalité qui arrivera difficilement à la cheville de la foule de mods et ajouts communautaires visibles sur PC. Trop spécialisé, le jeu n'aide pas le joueur à démarrer son activité facilement en lui expliquant, entre autres, comment faire des emprunts, etc. Sachant qu'il n'y a toujours pas d'encyclopédie des outils non plus, on devra donc tâtonner un moment avant de comprendre à quoi sert tout le matériel que l'on peut acheter dans la boutique du village.

Tout ça pour dire qu'à l'instar de ses prédécesseurs, Farming Simulator s'adresse à un public de passionnés. Certes, il n'y a pas mieux à l'heure actuelle sur console dans le domaine de la gestion agricole mais les défauts du soft sont tellement décourageants qu'on y réfléchira à 2 fois avant de se le procurer. On vous recommande tout de même la version PC en priorité si vous êtes attirés par le concept, car celle-ci est plus complète et n'écarte pas les contributions de la communauté ou le mode multijoueur.

Les notes
+Points positifs
  • L'expérience "simulator" pour la première fois sur console
  • Gérer son exploitation de manière pointue
  • La nouvelle exploitation américaine, très grande...
-Points négatifs
  • ...trop grande, vu qu'il n'y a pas de multijoueur
  • Perte du contenu généré par la communauté, notamment les mods.
  • Jouabilité poussive
  • Graphismes à la ramasse
  • Concept qui ne plaira pas a tous

Débarquant pour la première fois sur consoles de salon, Farming Simulator se veut comme une adaptation manquant encore singulièrement de crédibilité pour une simulation de son envergure. Les amateurs de simulator ou de la série se réjouiront sans doute de pouvoir enfin gérer une exploitation sur deux immenses cartes mais les néophytes et les curieux risquent d'avoir du mal à digérer la physique déplorable des véhicules ou la répétitivité des activités proposées. Cette version console est en plus amputée de ce qui sauvait la version PC, à savoir le multijoueur et la très grosse quantité de mods variés.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 septembre 2013 à 15:19:54
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.8/20
Mis à jour le 12/09/2013 à 15:19
PlayStation 3 Gestion Giants Software Focus Animaux
Dernières Preview
PreviewAstro's Playroom : Que vaut le platformer PS5 dédié à la DualSense ? Il y a 17 heures
PreviewHumankind : Un concurrent sérieux à Civilization ? 24 oct., 21:00
PreviewThe Falconeer : La Xbox Series X tient-elle son nouveau Crimson Skies ? 23 oct., 11:41
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020