CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The Banner Saga
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Vita
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview The Banner Saga, un voyage glacial
Profil de mrderiv,  Jeuxvideo.com
mrderiv - Journaliste jeuxvideo.com

Prenez une équipe constituée d’anciens de chez BioWare, ajoutez-y Austin Wintory, le compositeur nominé aux Grammy Awards pour la bande-son de Journey, proposez l’idée d’un RPG tactique au tour par tour se déroulant dans un univers nordique à une communauté prête à vous soutenir financièrement et vous obtiendrez The Banner Saga, le premier jeu de Stoic Studio financé en avril dernier à hauteur de 723.000 $ sur Kickstarter. Une belle somme pour un beau projet, qui débarquera le 14 janvier prochain sur PC.

The Banner Saga, un voyage glacial
The Banner Saga, un voyage glacial

Un tour rapide sur Steam permet de tomber sur un jeu déjà estampillé The Banner Saga, il s’agit en fait d’une introduction au système de combat intitulée The Banner Saga : Faction. Distribuée gratuitement, cette première approche de l’univers permet de se faire la main sur la partie multijoueur du titre en affrontant d’autres joueurs. Au-delà de l’aspect tactique des rencontres, c’est avant tout l’univers très particulier du jeu qu’il était déjà possible d’entrevoir dans ce free-to-play. Une ambiance viking aux graphismes simples mais superbes rappelant à quelque chose près le style visuel de nos classiques Disney et plus précisément le coup de pinceau d’Eyvind Earle, artiste ayant par exemple travaillé sur La Belle au bois dormant.

Un exode brutal

The Banner Saga, un voyage glacial
Entre Humains et Varls l'ambiance est plutôt froide...
La version preview qu’il nous a été donnée de tester ne contient que le premier chapitre du jeu final ; une mise en bouche déjà plutôt conséquente puisqu’il m’aura fallu environ huit heures pour en venir à bout. L’histoire débute par une cinématique mettant en avant un souci du détail remarquable. Dans un monde à la beauté froide, un terrible sort attend les habitants des terres nordiques car le soleil semble s’être figé. On y découvre les Varls, peuple de géants cornus dont la force n’a d’égale que la sagesse. Il y a maintenant bien longtemps, ces derniers ont repoussé l’assaut des Dredges, d’imposants guerriers faits de pierres bien décidés à prendre le pouvoir. A côté de ces forces de la nature, les Humains tentent de trouver leur place. Une paix fragile règne entre eux et les Varls mais, comportement viking oblige, les tensions sont nombreuses.

The Banner Saga permet de contrôler les caravanes des deux peuples de façon successive en les dirigeant durant un long voyage semé de rencontres parfois amicales mais souvent périlleuses. Portant fièrement une bannière colorée dont la longueur dépend de la taille du cortège, les voyageurs en quête de diplomatie vont traverser une grande variété de décors glacés bénéficiant d’un vrai travail d’artiste sur les détails et la palette de couleurs.

De cruelles décisions

The Banner Saga, un voyage glacial
As-tu vu ma bannière ?
Pourtant, le style visuel est assez simpliste et les animations ne sont pas légion. Néanmoins, même si certaines cinématiques semblent être un peu trop statiques, le rendu global s’avère original et convaincant. J’aurais peut-être aimé plus d’animations sur les phases de dialogues afin de donner plus de vie aux interactions entre les protagonistes. Car tout passe par le texte dans The Banner Saga et même si on a droit à quelques cinématiques doublées dans un anglais à l’accent nordique de bonne qualité, la majorité des dialogues passe par l’écrit. Ce côté RPG old-school très assumé représente peut-être un léger problème à l’heure actuelle : on a bien du mal à s’immerger dans l’histoire tant cette dernière semble compliquée et lente à se mettre en place. C’est sans doute un souhait des développeurs de laisser le temps aux événements du jeu de construire pièce par pièce une trame scénaristique riche et profonde. On se laisse donc porter par un cheminement narratif assez linéaire parfois rythmé de rencontres durant lesquelles nos choix auront une importance capitale. En effet, prendre une mauvaise décision peut parfois conduire à perdre un précieux héros tandis qu’au contraire se montrer sage pourra souvent rallier à notre cause quelques alliés imprévus. Fort heureusement, il est possible de recharger sa partie en cas de “mauvais choix” afin d’éviter de tomber dans la paranoïa constante de la décision foireuse.

The Banner Saga, un voyage glacial
Les dialogues rendent hommage au style visuel du jeu.
Car la fragile alliance d’hommes et de géants est nécessaire pour avancer et faire front contre l’ennemi commun. Tout au long de la route, il faudra veiller à ce que notre caravane se porte bien en vérifiant régulièrement son niveau de ressources ou son moral. Toutes ces variables dépendent de nos choix durant les dialogues, de notre capacité à sortir victorieux des combats et de la gestion des ressources à effectuer le plus souvent lors des phases de campement du cortège. Durant ces moments de repos, il sera possible de gérer ses troupes en améliorant leurs caractéristiques grâce à des points de renom gagnés après certains combats ou certaines phases de dialogues. Des marchands proposeront aussi quelques babioles à équiper sur vos héros pour leur conférer des bonus en combat. Un seul objet peut être porté à la fois, la dimension stratégique commence donc à se faire ressentir ici.

Combattre avec sang-froid

The Banner Saga, un voyage glacial
Ça doit quand même cailler sous les tentes.
Si je devais comparer le système de combat de The Banner Saga, je dirais qu’il est très proche de celui d’un Fire Emblem. La plupart des affrontements du jeu se déroulent sous la forme d’escarmouches au tour par tour impliquant un maximum de six guerriers qu’il faudra préparer au combat lors des phases de repos comme expliqué un peu plus haut. Il arrive parfois que la bataille soit de plus grande envergure auquel cas vos héros seront accompagnés de troupes plus génériques comme des soldats ou des archers. Chaque personnage dispose de capacités propres dépendant à la fois de son arme mais aussi de son peuple d’origine. Alors que les Humains occupent une seule case sur le terrain, les imposants Varls ont besoin de quatre cases pour se positionner. Cet impératif positionnel engendre la première difficulté tactique de The Banner Saga car il faudra veiller à maîtriser la place de chacun des combattants sur le terrain pour laisser à vos géants la possibilité de s’approcher au corps-à-corps. Vous imaginez bien qu’avec leur carrure, les Varls causent d’importants dégâts au corps-à-corps mais se révèlent bien mauvais à longue distance.

The Banner Saga, un voyage glacial
Rien de mieux qu'une bonne baston pour terminer un banquet !
Les habitués de Faction, la version free-to-play de The Banner Saga, ne devraient pas être dépaysés puisque le jeu reprend le même système original de points de vie et d’armure pour les unités. Chaque personnage dispose en effet de deux jauges distinctes représentant en bleu sa valeur d’armure et en rouge à la fois ses points de vie et le nombre de dégâts qu’il effectue. Ainsi, à chaque coup porté, il faudra prendre la décision d’attaquer l’une des deux ressources. Les dégâts d’une attaque étant calculés en soustrayant la valeur d’armure de l’ennemi à la force de l’attaquant. Certaines capacités spéciales pourront quant à elles atteindre les deux jauges en même temps. Il est aussi possible d’ajouter des points de volonté à nos actions pour attaquer plus fort ou encore se déplacer plus loin. La gestion de cette ressource appelée Willpower est capitale car l'ennemi sera souvent en surnombre. Les Dredges étant particulièrement résistants, il sera alors impératif de maintenir un équilibre idéal entre affaiblissement de leur armure et coups directs sur leur santé.

Tout cela confère aux combats de The Banner Saga une dimension tactique très avancée n’autorisant que peu d’erreurs. Soyez prévenu, le titre s’annonce difficile et les défaites nombreuses pour quiconque se lancerait un peu vite dans la bataille. Toutefois, un héros tombé sur le champ d’honneur n’est pas pour autant définitivement perdu mais devra se reposer durant de longs jours dans votre campement, entraînant par la même occasion une perte de ressources pour toute votre caravane.

Nos impressions

The Banner Saga pourrait finalement s’apparenter à un joyau brut. Bercé entre la beauté glaciale des décors et l’aspect en apparence linéaire de la progression , le joueur non prévenu aura de quoi se sentir perdu dans l’épais brouillard des mécanismes du jeu. Car jamais le titre de Stoic Studio ne prend la peine de ménager son public et déroule inlassablement ses phases de dialogues sans trop se soucier de notre compréhension globale de l’histoire. Toutefois cet aspect brut de décoffrage est sans doute intentionnel car la volonté de cette équipe d’anciens de chez BioWare de revenir à des principes de jeu nécessitant une plus grande attention du joueur se fait clairement ressentir. Le résultat accouche d’un jeu certainement peu destiné au "grand public" mais répondant aux attentes d’une solide base de joueurs l’ayant soutenu et financé sur Kickstarter.

L'avis de la rédaction
Bon
PC Stoic Tactique RPG Jouable en solo
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
clarkowens
clarkowens
MP
le 01 févr. 2014 à 09:33

Un superbe titre !

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Derniers tests
18
TestTwo Point Campus
PC PS5 Xbox Series
16
TestMultiVersus
PC PS5 Xbox Series
18
TestXenoblade Chronicles 3Sur Switch
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
The Last of Us Part I
02 sept. 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
La vidéo du moment