Menu
Dragon Age II : Le Prince Exilé
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Dragon Age II : Le Prince Exilé
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lisore
L'avis de Lisore
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 mars 2013 à 17:21:01
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test : Dragon Age II : Le Prince Exilé
Mac

Dragon Age II : Le Prince Exilé : GDC 2011 : Trailer

Chargement du lecteur vidéo...
Partager sur :

A l'instar d'Origins, Dragon Age II s'offre un DLC dès le premier jour de sa sortie, contenant un personnage bonus et les quêtes liées à celui-ci. En plus d'accentuer le côté "jeu en kit" déjà agaçant, Le Prince Exilé s'avère malheureusement du même niveau que le titre de base lui-même.

Dragon Age II : Le Prince Exilé

Un Prince qui aurait dû s'exiler ailleurs

Le Prince du titre est un certain Sebastian Vael, fils de la famille régnante d'une principauté proche de Kirkwall, Osterburg, qui a préféré rejoindre la Chantrie, après quelques abus de jeunesse. Sa famille ayant été trahie et massacrée, le prince envisage désormais de se venger. Ou pas. Car ce brave Sebastian, n'ayant aucune affinité pour la politique, tergiversera pendant environ six ans avant de décider que faire de sa vie, en fonction des choix de Hawke, notamment. On a vu vengeur plus zélé. Lorsqu'il se décidera enfin, il rejoindra la joyeuse équipe. Autant le dire franchement, niveau relationnel, c'est une mauvaise idée de le recruter. Sebastian est un véritable boulet, même Aveline et Fenris sont plus drôles. En outre, la romance avec Hawke, la seule relation 100% hétéro du jeu, est totalement ridicule et ne vaut pas la peine de gâcher son temps, à moins d'être masochiste. Le design du personnage est pour le moins discutable, le pauvre garçon manque totalement de charisme. Sauf lorsqu'il tire à l'arc et se tait. Quant à son caractère, malgré un petit côté colérique et une jeunesse un peu agitée, il est assez plat. Bref, Sebastian n'est pas une réussite niveau écriture et design.

"Je ne sais que faire, voudriez-vous décider à ma place, Hawke ?"

Dragon Age II : Le Prince Exilé
Hawke tranche dans le vif.
Si l'intérêt du personnage est assez limité, les quêtes qui lui sont liées, sans être d'une originalité folle, ont cependant le mérite de développer l'histoire de la Chantrie locale et le personnage d'Elthina. L'une de ces quêtes donne d'ailleurs lieu à un sympathique caméo de Léliana, enfin, Sœur Rossignol plutôt. De même, la quête liée aux "amis" de la famille Vael, les Harimann, possédés par un démon, donne lieu à quelques scènes cocasses. Par ailleurs, vers la fin du jeu, le joueur sera amené à faire un choix radical entre Sebastian et un certain mage, donnant lieu au départ de l'archer avec promesse de vengeance sanglante à la clé si vous choisissez ledit mage. Ce passage constitue certainement l'élément le plus intéressant du DLC. En dehors de cela, Sebastian ne peut rien faire sans que Hawke décide pour lui ou presque, ce qui le rend un peu plus irritant à chaque fois. Le reste des quêtes liées au Prince est à l'avenant du jeu, c'est-à-dire plein de bonnes idées mal développées et / ou bâclées. Ce contenu additionnel a toutefois le mérite de rajouter quelques heures à l'histoire principale.

En plein dans le mille

Dragon Age II : Le Prince Exilé
Sebastian est un archer hors pair.
Niveau technique, il n'y a pas grand-chose à dire, tout est à l'égal du jeu principal : moyen. Le point le plus intéressant vient néanmoins des capacités de Sebastian. Bien que déprimant au possible, le seul archer du groupe n'en est pas moins un compagnon assez puissant. Sa résistance physique n'a rien d'exceptionnel, cependant sa puissance de tir et sa rapidité en font un allié non négligeable et très utile au combat. Il dispose, en outre, d'un certain nombre de compétences très utiles, qu'il est souhaitable de bien développer pour pouvoir en profiter lors des affrontements. Bien boosté, Sebastian ne manque jamais sa cible et fait un très bon DPS. C'est donc au combat que ce personnage révèle finalement sa valeur et c'est là le principal intérêt de ce contenu additionnel. Ce qui est tout de même un peu léger pour un contenu payant, même à moins de 10 €.

Les notes
+Points positifs
  • Un bon archer à rajouter à l'équipe
  • Un choix intéressant vers la fin du jeu
  • La Chantrie est mieux développée
  • Un caméo de Léliana, agent de la Divine
-Points négatifs
  • Un personnage pénible et sans relief
  • Une "romance" ridicule
  • Le côté "jeu en kit"
  • Beaucoup trop cher au vu de son contenu

Le Prince Exilé est à l'aune de Dragon Age II : moyen. Il offre un personnage bonus fadasse, mais efficace au combat, ainsi que quelques quêtes qui auraient gagné à être plus développées. Le tout aurait dû être intégré d'office dans le jeu et non faire l'objet d'un DLC bien trop onéreux au regard de sa qualité limitée.

Profil de Lisore
L'avis de Lisore
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
29 mars 2013 à 17:21:01
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 29/03/2013 à 17:21
Mac RPG BioWare Electronic Arts Heroic Fantasy
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021