Menu
Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
  • CPC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1 sur CPC /

Test du jeu Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1 sur CPC

Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2012 à 16:31:59
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Test : Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
CPC
Partager sur :

Un an après la sortie de l'illustre soft d'aventure, La Secte noire, le studio Lankhor nous offre une nouvelle opportunité de nous évader, cette fois à travers une épopée futuriste répondant au nom de Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield – Part 1. Un scénario trépidant, agrémenté de graphismes à couper le souffle, vous attend dans cette quête parsemée de nombreuses embûches.

Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1

Dans Fugitif, le joueur incarne Jack Bludfield, agent de la Fondation, un groupement militaire qui fait régner la loi dans une galaxie d'un lointain futur. Mais notre héros se voit mis au rebut suite à un attentat qui a emporté sa femme. Très gravement blessé à la tête, Jack subit alors une greffe d'un ordinateur au sein de son cerveau fortement lésé. N'étant plus que l'ombre de lui-même, notre héros quitte la Fondation et devient chasseur de primes pour subvenir à ses besoins. Un jour, son ancien commandant le recontacte afin d'aider la Fondation à capturer Xocann, l'auteur de l'attentat, qui est parvenu à s'échapper de la planète-bagne où il croupissait et qui compte bien prendre sa revanche sur la Fondation. Votre mission est donc de partir en chasse de l'assassin de votre femme aux confins de la galaxie. Voguant de planète en planète, il vous faudra recueillir des informations sur le fugitif qui ne seront pas toujours fiables car Xocann profite de nombreux soutiens auprès des habitants.

Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
Le soft offre des décors gorgés de couleurs et fourmillant de détails...
A l'image de La Secte noire, le soft fait évoluer le joueur à travers des images fixes dépourvues d'animation. Cependant, la ressemblance s'arrête là, car l'interface textuelle laisse place à un nouveau système à base d'icônes. En appuyant sur la barre d'espace, une nouvelle fenêtre s'ouvre représentant votre PC cérébral. L'interface se compose alors d'un écran de contrôle, contenant des informations, sous lequel se trouve toute une série de boutons ornés de dessins illustrant des actions que notre héros peut effectuer. En appuyant deux fois sur l'une d'elles, une nouvelle liste d'icônes apparaît qui, cette fois-ci, correspond aux objets (et personnages) que l'on peut rencontrer. En somme, en associant une action désignée par un verbe (poser, frapper, prendre, etc.) à un objet (bureau, porte, personne, etc.), Jack peut alors interagir avec son environnement.

Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
...Mais vous passerez plus de temps à pianoter votre PC cérébral qu'à profiter des paysages.
Ce système peut paraître un peu lourd à manipuler au début. Par exemple, pour ouvrir une porte, il faut accéder à votre ordinateur, entrer dans la rubrique « action », appuyer deux fois sur « ouvrir », puis une fois sur « porte », revenir à l'écran du lieu où vous vous trouvez, pour enfin passer la porte en utilisant l'une des flèches directionnelles. En somme, on passe beaucoup de temps sur la fenêtre de notre PC cérébral afin de trouver la bonne combinaison d'actions nous permettant d'évoluer dans l'aventure. Car bien que vous ne puissiez lancer qu'une action à la fois, vous avez la possibilité de l'associer à plusieurs icônes d'objets pour provoquer une réaction en chaîne. A cela s'ajoute un inventaire permettant à Jack de ramasser et conserver des objets qui lui seront utiles plus tard, voire même de les combiner. Ces possibilités offertes par le jeu confèrent un gameplay plutôt riche et original mais le parent aussi d'une difficulté hors normes. On regrettera en outre qu'il soit impossible de dialoguer avec les personnages que l'on rencontre, à quelques exceptions près.

Notez que l'écran de contrôle vous indique si l'action que vous souhaitez réaliser est possible à ce moment du jeu et le cas échéant, l'effet qu'elle a produit. Ce dernier vous informe aussi sur les directions que vous ne pouvez pas emprunter, celles-ci étant limitées aux quatre points cardinaux (nord, sud, est, ouest). Vous avez néanmoins tout loisir d'aller et venir dans les différentes zones de la planète que vous visitez, et cela sera même nécessaire pour dénouer l'entremêlement de l'intrigue.

Le soft profite d'un scénario plutôt élaboré dont l'introduction figure dans la notice. Cette dernière ne vous quittera d'ailleurs pas durant la partie car elle contient les noms et la signification des différentes icônes qu'il n'est pas toujours évident de déchiffrer. On regrettera que durant l'aventure les textes soient plutôt laconiques. Il faudra alors faire jouer votre imagination pour totalement vous immerger dans la trame de l'histoire qui n'en demeure pas moins haletante et offre des rebondissements surprenants, et parfois mortels.

Fugitif : Les Aventures de Jack Bludfield - Part 1
Confiance et trahison seront au cœur de l'intrigue.
Autre point marquant du soft, les graphismes tout simplement sublimes servis par des dessins de haut vol qui se voient affichés en mode 1. La limitation à quatre couleurs a cependant été contournée grâce à un ingénieux procédé consistant à alterner les couleurs extrêmement rapidement. Cette technique permet de profiter d'une haute résolution et d'obtenir la palette de seize couleurs issue du mode 0. Une belle prouesse technique qui offre des environnements particulièrement colorés et fourmillant de détails. De plus, les cinq zones qui jalonnent l'aventure profitent de décors très variés et pourvus d'une identité qui leur est propre. On déplorera cependant l'absence totale de bruitages et de thèmes musicaux qui font défaut durant tout le jeu, si ce n'est une musique d'introduction assez sommaire. Cela est un peu regrettable au vu de la qualité de réalisation du soft.

Malgré cette fausse note, Lankhor signe une nouvelle fois un jeu d'aventure particulièrement marquant qui mettra néanmoins vos nerfs à rude épreuve car la moindre erreur vous obligera à reprendre votre quête depuis le début. Il faudra donc penser à sauvegarder la partie assez régulièrement, ce qui n'est pas toujours facile quand une énigme vous retourne le cerveau.

Les notes
  • Graphismes 19 /20

    Parvenir à mêler les 16 couleurs du mode 0 à la haute résolution du mode 1, telle est la prouesse technique que le développeur de Fugitif, Frédéric Mantegazza, est parvenu à mettre en œuvre pour nous offrir un rendu unique. A cela s'ajoute le talent d'un graphiste de haut vol, Jean-Paul Renaud, qui fournit au soft des dessins de très grande qualité et fourmillant de détails en tous genres. Chaque environnement dispose de sa propre ambiance plongeant complètement le joueur dans l'aventure de Jack Bludfield.

  • Jouabilité 14 /20

    Fugitif profite d'un gameplay particulièrement original basé sur des icônes qui, une fois associées, permettent de générer une action et ainsi interagir avec l'environnement. Néanmoins, l'interface alourdit un peu l'expérience. On a vite fait de se perdre dans ces dizaines de boutons, et l'alternance entre l'écran de jeu et celui du PC cérébral est un peu pesante lors des premières parties. Heureusement, cette impression s'estompe rapidement et la prise en main devient de plus en plus intuitive même si au final on passera plus de temps sur la fenêtre de contrôles que sur celle de l'environnement, nous privant alors de somptueux paysages.

  • Durée de vie 13 /20

    Avec ces deux disquettes double face, le soft propose un contenu assez conséquent. Et bien que l'aventure en elle-même ne demande guère plus d'une heure pour être terminée, cela est sans compter sur une difficulté particulièrement extrême où la moindre erreur vous sera fatale et vous reconduira au début de l'aventure ou à votre dernière sauvegarde. La progression par l'échec est donc de mise et seule votre intuition à interagir justement avec l'environnement vous permettra d'avancer dans l'aventure. Face à ce constat, les joueurs les moins motivés risquent d'abandonner prématurément la chasse à l'homme.

  • Bande son /

    Mise à part une petite mélodie d'introduction somme toute basique, le soft est totalement dépourvu de bruitages et de thèmes musicaux. Plutôt dommage au vu de l'exceptionnel rendu graphique.

  • Scénario 14 /20

    Bien souvent, les joueurs se passent de la notice pour se lancer directement dans le jeu qu'ils viennent d'acquérir. Ici, le manuel est un accessoire indispensable si vous voulez comprendre un tant soit peu l'histoire et les différentes icônes jalonnant l'interface. En effet, l'introduction assez détaillée et bien écrite présente dans la notice pose les grandes lignes de l'aventure et vous permet de comprendre dans quel environnement vous évoluez. A cela s'ajoute la liste des principales icônes du jeu en y associant le nom de l'action ou de l'objet auquel elle est adjointe. Quant à la trame principale, bien qu'elle puisse paraître classique au premier abord, elle demeure finalement gorgée de rebondissements plutôt bien trouvés. Dommage cependant que les textes narratifs soient laconiques et parfois inexistants, laissant le joueur interpréter les scènes qui s'offrent à lui.

Avec son nouveau jeu d'aventure futuriste, le studio Lankhor nous offre encore une fois une expérience de jeu particulièrement immersive et bien écrite. Porté par des graphismes impressionnants et un gameplay à base d'icônes assez original, Fugitif transporte le joueur dans une quête pourvue d'une difficulté hors normes où aucune erreur n'est permise. Lancés dans une chasse à l'homme aux confins de l'univers, les amateurs du genre en auront pour leur argent car le soft s'étale sur deux disquettes double face bien remplies. Arriverez-vous à arrêter Xocann avant qu'il ne mette ses plans machiavéliques à exécution ? Rien n'est moins sûr.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 juillet 2012 à 16:31:59
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 19/07/2012 à 16:31
Amstrad CPC Aventure Lankhor Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021