Menu
Jimmy Connor's Tennis
  • Tout support
  • GB
  • Nes
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Jimmy Connor's Tennis
Nes
Jimmy Connor's Tennis
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de goten67
L'avis de goten67
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2012 à 15:46:33
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Si les jeux de tennis de qualité sont peu nombreux de nos jours, il fut un temps où ils étaient encore plus rares sur consoles. Si la NES a longtemps dû se contenter d'un seul titre – sobrement baptisé Tennis – elle accueille en 1993 un nouveau jeu : Jimmy Connor's Tennis. Développé par Ubisoft, le jeu entend bien se vendre grâce à la popularité du célèbre joueur. L'américain a en effet entamé un retour au premier plan sur le circuit ATP depuis l'année 1991. Reste à savoir si le titre se cache derrière ce nom prestigieux pour attirer les joueurs, ou bien si on est face à la relève du jeu de tennis sur NES. En d'autres termes, Ubisoft signe-t-il avec Jimmy Connor's Tennis un service gagnant ou une faute directe ?

Jimmy Connor's Tennis

Inutile de s'attarder longuement sur le principe d'un jeu de tennis. Comme on pouvait s'y attendre, le but est d'enchaîner les victoires, depuis l'Open d'Australie à Melbourne jusqu'au mythique court central de Wimbledon. On apprécie cet effort de réalisme qui invite le joueur à se déplacer aux quatre coins de la planète pour jouer des tournois qui existent effectivement sur le circuit ATP. Comme dans la plupart des jeux NES, le contenu du jeu est assez maigre, et c'est donc dans ce mode principal qu'on passe le plus clair de son temps. Jimmy Connor's Tennis a quand même la bonne idée d'inclure un mode entraînement. Simple, il consiste à renvoyer les balles lancées par une machine (de 100 à 300). L'originalité réside dans le fait qu'on peut régler l'appareil pour qu'il envoie différents types de balles. On peut ainsi s'entraîner à renvoyer des coups de base, mais aussi des balles au rebond très haut par exemple. Ce mode entraînement est donc bien pensé. D'autant qu'avec la jouabilité proposée, il faudra du courage et pas mal de travail pour venir à bout de vos adversaires !

Jimmy Connor's Tennis
Ce semblant de mode carrière se veut réaliste.
Avec Jimmy Connor's Tennis, on est forcément bien loin des contrôles léchés et réalistes d'un Top Spin 4. NES oblige, le titre est limité par une jouabilité rudimentaire mais s'en tire honorablement. Outre la croix qui sert à se déplacer sur tout le terrain, on dispose de deux boutons pour frapper la balle. La différence entre les deux se situe au niveau de la longueur de balle souhaitée. On peut ainsi attirer son adversaire vers le carré de service, ou au contraire le faire reculer derrière sa ligne de fond de court. Le titre inclut même les notions d'amorti et de lob. Pour cela, il suffit d'appuyer sur un bouton et d'orienter en même temps la croix vers le haut ou le bas. Le maniement du joueur est donc relativement intéressant pour un jeu NES, bien qu'il ne soit pas tout à fait réaliste. Pour bien frapper la balle, il faut par exemple se placer pile en face de celle-ci alors qu'il faudrait dans la réalité être légèrement décalé par rapport à sa trajectoire. Mais rien de grave, ce petit manque de réalisme n'est qu'un détail. On peut bien évidemment choisir la direction de sa balle, mais il est très difficile de trouver des angles qui permettent de réaliser un point gagnant. On se retrouve, la plupart du temps, forcé d'engager un échange très long avec l'adversaire, et ce même en mode débutant (le jeu inclut trois modes de difficulté).

Jimmy Connor's Tennis
Le placement exigé face à la balle n'est pas très académique.
On est d'ailleurs confronté au problème principal du titre : quel que soit le niveau de difficulté choisi, les adversaires apparaissent comme de véritables murs qu'il est impossible de mettre hors de portée de la balle. Plus grands, plus forts au service et rattrapant toutes les balles, ils nous font penser à la sensation que David peut éprouver face à Goliath. Et ce n'est pas le fait de venir au filet qui pourra les perturber, puisque leurs passings se révèlent d'une précision diabolique. Même avec une difficulté bien mal dosée, le jeu peut valoir le coup. En effet, on n'est pas obligé d'affronter ces joueurs imbattables pour s'amuser car Jimmy Connor's Tennis est jouable à deux. Efficace, ce multijoueur a le mérite de rendre le combat équitable entre les deux joueurs. Et sans la frustration lié à l'impossibilité de faire un point gagnant, on prend alors conscience de la réalisation convaincante du titre.

Jimmy Connor's Tennis
L'entraînement est pratique.
Jimmy Connor's Tenis s'en tire plutôt bien, d'un point de vue graphique comme sonore. Les bruitages ne sont certes pas exceptionnels, mais on apprécie la musique rythmée qui accompagne chaque match. Du côté visuel, on apprécie le fait que l'impression de vitesse soit plutôt bien rendue et on peut souligner l'effort fourni par Ubisoft pour modéliser les différents courts. Si Wimbledon se joue naturellement sur gazon, on retrouve aussi des tournois indoor et sur surface dure. La terre battue parisienne est également de la partie. La modélisation des joueurs n'a pas bénéficié de la même attention, puisque malgré de bonnes animations, l'apparence de l'adversaire ne varie jamais réellement. On peut d'ailleurs regretter que rien dans le jeu ne justifie l'appellation Jimmy Connor's Tennis. Certes, le joueur est présent sur l'écran titre, et le joueur qu'on contrôle dans le mode histoire s'appelle par défaut Connors... Mais c'est bien peu comme référence au joueur américain. Tout porte à croire que le choix du titre s'explique par un simple opportunisme de la part d'Ubisoft. Jimmy Connor's Tennis reste malgré tout un bon jeu de tennis sur NES, mais c'est somme toute logique puisque la concurrence est quasi inexistante. Si l'intelligence artificielle trop mal réglée le rend vite frustrant en solo, le jeu parvient sans difficulté à divertir ceux qui recherchent un jeu de tennis jouable à plusieurs.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le jeu débarque alors que la NES vit ses derniers moments, et ses graphismes l'attestent. La console est ici bien exploitée. Les différents courts sont bien modélisés, et l'animation des joueurs - sans être exceptionnelle - reste malgré tout convaincante.

  • Jouabilité 13 /20

    Difficile d'attribuer une note à ce critère. Dans un premier temps, le contrôle du joueur paraît tout à fait convaincant : on peut effectuer lobs et amortis et ressentir la vitesse de la balle... Malgré tout, on retrouve le problème inhérent à plusieurs jeux de tennis : difficile, voire parfois impossible de réaliser un coup gagnant.

  • Durée de vie 13 /20

    Si le jeu se révèle relativement fun en multijoueur, on ne peut pas en dire autant du mode solo. Dommage, car avec ses nombreux courts et son mode carrière plutôt ambitieux, le titre était parti pour séduire les amateurs de tennis. Mais la frustration ressentie face à l'intelligence artificielle vient ternir le tableau.

  • Bande son 13 /20

    Sans être de toute beauté, la bande-son se révèle tout à fait convenable. L'impact de la balle sur la raquette n'est pas réaliste, et le bruit qu'elle devrait faire quand elle atterrit sur le sol est inexistant. Malgré cela, la musique d'ambiance sympathique qui accompagne chacun des matchs est d'une qualité plutôt appréciable.

  • Scénario /

    -

Avec Jimmy Connor's Tennis, on constate que le monde des consoles n'a pas encore trouvé sa référence dans le monde des jeux de tennis. Si le jeu est tout à fait agréable au premier abord, on déchante vite face à l'intelligence artificielle bien trop forte qui nous oppose. Ce défaut est d'autant plus dommage qu'avec ses graphismes, un mode principal complet et une jouabilité bien pensée, le jeu était plutôt ambitieux. Le titre reste malgré tout intéressant pour quiconque souhaiterait jouer à un jeu de tennis multijoueur sur NES. Il offre d'ailleurs une alternative convaincante à Tennis, sorti sept ans plus tôt. Peu connu, Jimmy Connor's Tennis reste au rang de ces titres qui auraient pu figurer parmi les meilleurs jeux de sport de sa génération, s'il avait pu gommer ce défaut rédhibitoire. Et l'argument purement commercial qui consiste à utiliser Jimmy Connors comme faire-valoir ne suffit malheureusement pas à combler ses lacunes.

Profil de goten67
L'avis de goten67
MP
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2012 à 15:46:33
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 23/03/2012 à 15:46
Nes Sport Ubisoft NMS Software Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewPGA Tour 2K21 : cap en vue pour la simulation de golf ? 07 août, 09:00
PreviewMarvel’s Avengers : En route vers le Endgame ? 05 août, 15:00
PreviewFIFA 21 : Le gameplay se dessine, rassurant ou inquiétant ? 04 août, 17:16
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020