Menu
Sega Rally Championship
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • NGAGE
  • Saturn
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Sega Rally Championship
Saturn
Sega Rally Championship
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 mars 2012 à 15:34:26
19/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Partager sur :

Les grands jeux sont éternels. Le temps ne semble pas avoir de prise sur eux et à l'instar des grands crus, ils ont même tendance à se bonifier avec l'âge. Sega Rally fait partie de ceux-là. Sa sortie sur le système d'arcade Model 2 en 1994 fit l'effet d'une bombe reléguant au rang d'antiquités la majorité des jeux de voitures disponibles jusqu'alors. Les développeurs de la team AM 5 avaient en effet fourni un travail colossal, tant du point de vue de la technique que d'un point de vue des sensations de conduite. Imaginez alors la joie des possesseurs de Saturn lorsque Sega annonça que son studio AM 3 porterait le titre sur sa 32 bits. Une question restait cependant en suspens : l'adaptation console arriverait-elle à se hisser au niveau de l'arcade ?

Sega Rally Championship

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de lancer les véhicules dans l'arène, on constate d'emblée que le menu principal est très fourni. On retrouve tout d'abord le traditionnel mode Arcade, dans lequel le véhicule choisi par le joueur partira en dernière position et devra remonter petit à petit ses concurrents, au fil de trois courses (Desert, Forest et Mountain) à la difficulté très progressive. La première piste du désert est ainsi la plus facile car elle est large, avec de grandes lignes droites et des virages peu prononcés. Le tracé de la forêt est quant à lui un peu plus sinueux dans la mesure où il comprend les premiers gros tournants. Enfin, le circuit prenant place dans la montagne est encore plus ardu : les virages serrés y sont légion et la piste y est très étroite, de telle sorte qu'on a vite fait d'envoyer la voiture dans les murets. S'il arrive premier à l'issue de cette course, le pilote aura l'insigne honneur de faire quelques tours de piste sur Lakeside, le circuit caché qui est sans doute le plus dur du jeu puisqu'il réclame une connaissance parfaite du tracé et une maîtrise de tous les instants.

Sega Rally Championship
Pour chaque voiture, on peut choisir entre une transmission automatique ou manuelle.
Parallèlement à ce mode Arcade qui constitue le cœur du titre, cette version Saturn de Sega Rally propose un mode Deux Joueurs qui permet de se mesurer à un ami sur l'une des quatre pistes, et un mode Time-Attack où l'on pourra enchaîner les tours et battre des records. Dans cette configuration, il est possible de se mesurer au fantôme représentant le meilleur temps en cours. Prévoyez toutefois une carte mémoire avec suffisamment d'espace, car la sauvegarde des fantômes prend beaucoup de place. Il est intéressant de noter que, dans ce mode Time-Attack, le joueur peut effectuer certains réglages sur sa voiture, réglages qui affecteront bien entendu le comportement du bolide. Il est ainsi possible de choisir le type de pneus (gomme tendre ou gomme dure), de déterminer la souplesse des suspensions avant et arrière ou encore de paramétrer le temps de réaction de la direction. Malheureusement, ces réglages ne sont pas effectifs dans le mode Arcade.

Sega Rally Championship
La maîtrise des dérapages est essentielle pour faire de bons temps.
Dans chacun des modes, le joueur doit choisir entre deux véhicules principaux. Il y a tout d'abord la Toyota Celica, qui est rapide et bénéficie d'une bonne accélération. En revanche, son poids la rend assez délicate à manier, notamment dans les virages. Et il y a ensuite la Lancia Delta, qui est très maniable mais qui accélère un poil moins vite que son homologue. Si vous avez la chance de terminer le mode Arcade dans la difficulté d'origine tout en arrivant premier au circuit Lakeside, vous aurez droit à un troisième véhicule qui n'est autre que la légendaire Lancia Stratos, véritable monstre de puissance mais qui est en contrepartie très compliquée à conduire.

Sega Rally Championship
Le circuit Lakeside est le plus difficile du jeu, mais c'est aussi l'un des plus réussis.
Venons-en maintenant à ce qui fait tout l'attrait de Sega Rally, à savoir la jouabilité. Quelle que soit la vue utilisée (intérieure ou extérieure), le jeu est en fait un subtil mélange de fun et d'exigence. Si le comportement des voitures peut surprendre au premier abord et nécessite un petit temps d'adaptation (les débutants auront sûrement l'impression de contrôler une savonnette dans un évier), on s'y fait assez vite et on enchaîne alors les tours sans trop de problèmes. Cependant, ce n'est qu'au bout de longues heures de pratique que l'on arrivera à maîtriser les dérapages et à connaître les meilleures trajectoires qui permettront de faire exploser le chronomètre. Il faut d'ailleurs rendre hommage à ceux qui ont imaginé les circuits car ces derniers bénéficient d'un design inspiré, offrant une énorme marge de progression. Le gameplay de ce Sega Rally est donc exceptionnel à plus d'un titre, et il donne au jeu une replay value quasi infinie puisqu'on a plaisir à refaire sans cesse les pistes.

Sega Rally Championship
Le titre est jouable à deux, en écran splitté.
Sega Rally est également attendu du côté des graphismes et de l'animation. De ce point de vue, le titre ne déçoit pas, bien au contraire. Si on n'atteint pas le degré de finition de la version arcade, les développeurs ont magnifiquement su tirer parti des capacités de la Saturn : les circuits sont splendides pour une console 32 bits (ils ont certes vieilli aujourd'hui, mais ils restent toutefois agréables à regarder), mais c'est surtout la rapidité de l'animation qui impressionne. Le jeu ne ralentit jamais (même en mode deux joueurs) et on enchaîne les tours dans la fluidité la plus totale. Bref, entre une réalisation excellente et un gameplay unique, les courses défilent sans que l'on voie le temps passer. Véritable concentré de plaisir, ce Sega Rally est donc un grand jeu vidéo, qui mérite de figurer dans toute ludothèque Saturn qui se respecte.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Sega Rally fait partie de la deuxième génération des jeux Saturn, et les progrès sont flagrants par rapport aux titres sortis quelques mois avant, comme Daytona USA par exemple. Le clipping est très faible (sauf peut-être sur le circuit Lakeside, où il est un peu plus prononcé), les textures sont fines et les environnements, en plus d'être variés, sont très bien retranscrits. Les voitures principales sont également très bien modélisées. Mais ce qui est le plus remarquable, c'est l'animation qui est d'une fluidité à toute épreuve et qui offre aux joueurs un confort de jeu optimal. Techniquement, ce Sega Rally est sans nul doute l'un des jeux Saturn les plus impressionnants.

  • Jouabilité 19 /20

    La jouabilité du titre est exceptionnelle, elle parvient à concilier prise en main immédiate et marge de progression. On arrive en effet à se faire plaisir après quelques tours de piste, mais il faudra beaucoup de temps pour connaître les meilleures trajectoires et ainsi gagner les précieuses secondes à même de battre des records ou de terminer le mode Arcade en difficulté normale. Le jeu se paye en plus le luxe d'offrir plusieurs types de revêtements (goudron, terre, boue...), chacun ayant des spécificités propres. Une connaissance parfaite du comportement des véhicules est donc requise pour faire de bons temps sur les circuits.

  • Durée de vie 17 /20

    Comme tout jeu tiré de l'arcade, le contenu est de prime abord assez maigrichon : quatre circuits et trois voitures, cela peut paraître peu mais le plaisir de conduite est tel que ce n'est pas un handicap, bien au contraire. En effet, outre le fait qu'il ne soit pas simple de finir le mode Arcade à la première position, Sega Rally ne donne pas envie une seconde de lâcher la manette et on enchaînera donc les courses sans voir le temps passer, juste pour faire claquer un chrono ou pour battre les temps des développeurs dans le mode Time-Attack. Ajoutez à cela un mode multi en écran splitté où deux joueurs pourront s'affronter à coups de centièmes de seconde, et vous comprendrez que le titre vous occupera un long moment. De plus, sa replay value est excellente, et on est content de le ressortir pour s'en faire une petite partie de temps en temps.

  • Bande son 18 /20

    Les musiques, que ce soit celles des menus ou celles des circuits, sont très réussies et certaines, comme celle du désert par exemple, sont même devenues cultes. Les bruitages des voitures sont excellents, et constituaient une référence à l'époque. La voix du copilote qui guide le joueur sur les pistes résonne encore sans doute dans la tête de tous ceux qui ont un jour ou l'autre fait une partie de Sega Rally.

  • Scénario /

Pas de doute, cette adaptation Saturn de Sega Rally est une immense réussite, et elle n'a franchement pas à rougir par rapport à la version arcade. On retrouve en effet dans son salon toutes les sensations de la borne, et surtout ce gameplay à la fois précis et accessible, véritable modèle d'équilibre qu'aucun autre jeu de rallye (y compris Sega Rally 2 et 3) n'arrivera à égaler par la suite. Encore aujourd'hui, c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on enchaîne les tours de piste sur des circuits formidables, tous plus réussis les uns que les autres. En outre, la réalisation du titre a assez bien traversé les âges, en raison notamment d'une animation exempte de tout reproche. En plus d'être un des meilleurs jeux de la Saturn, Sega Rally mérite sans conteste de figurer dans le panthéon des plus grands jeux de courses arcades sur consoles, toutes époques confondues.

Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
16 mars 2012 à 15:34:26
19/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.2/20
Mis à jour le 16/03/2012 à 15:34
Saturn Course Sega Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020