Menu
NBA Jam : Tournament Edition
  • Tout support
  • PC
  • GB
  • G.GEAR
  • Jaguar
  • MD
  • 32X
  • PS1
  • Saturn
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
NBA Jam : Tournament Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2012 à 14:51:04
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test : NBA Jam : Tournament Edition
Saturn
Partager sur :

Ceux qui fréquentaient assidûment les salles de jeux dans les années 90 connaissent sans aucun doute NBA Jam, un titre très typé arcade qui proposait, seul ou à plusieurs, des parties de basket endiablées où démesure et humour étaient les maîtres mots. Grâce à son gameplay simple et accessible, le titre a connu un grand succès public et une suite a donc logiquement été mise en chantier. Sobrement intitulée NBA Jam Tournament Edition, ce deuxième épisode est d'abord sorti en arcade, avant d'être converti sur toutes les plates-formes de l'époque. C'est de la mouture Saturn, développée par Iguana Entertainment, dont il est question aujourd'hui.

NBA Jam : Tournament Edition

NBA Jam Tournament Edition reprend l'histoire là ou son prédécesseur l'a laissée. On est donc toujours en présence d'un jeu de basket 100 % arcade, mettant aux prises des équipes de la NBA qui s'affrontent dans des matchs de deux contre deux. Autant dire d'emblée que les adeptes de simulation sportive risquent d'en être pour leurs frais, tant le titre est déjanté et offre un gameplay axé sur le plaisir immédiat et le fun. Avant de parler de ce gameplay et d'étudier sur ce qui le rend si particulier, un mot sur les différentes équipes disponibles. Le joueur peut choisir entre les 27 franchises NBA de l'époque, auxquelles il convient d'ajouter une équipe de rookies, composée des jeunes basketteurs les plus prometteurs. Ce qui constitue une nouveauté par rapport à l'opus précédent, c'est que chaque formation dispose de trois joueurs : vous avez donc un choix un peu plus large pour composer l'équipe de départ, sachant que chaque protagoniste a des statistiques (dunks, passes, trois points, puissance...) pour voir quels sont ses points forts et ses points faibles. L'idéal est bien entendu de composer une team équilibrée, avec par exemple un bon tireur à trois points et un aficionado du dunk. A noter qu'il y a un petit aspect tactique dans la gestion des matchs, car les basketteurs se fatiguent au fur et à mesure de la partie. Il faudra donc bien penser à les remplacer à chaque fin de quart temps, pour les faire se reposer un peu et éviter que leurs statistiques ne baissent de manière trop significative. Pour en finir avec les joueurs disponibles, sachez que les personnages cachés sont toujours présents. Ainsi, moyennant une petite manipulation, il sera tout à fait possible de faire une partie avec des célébrités comme Bill Clinton ou le prince Charles, ou encore avec d'anciennes gloires de la NBA comme Larry Bird.

NBA Jam : Tournament Edition
Toutes les équipes NBA de l'époque sont au rendez-vous.
Venons-en maintenant à ce qui constitue le cœur du jeu : son gameplay. Ce dernier s'avère extrêmement accessible, les commandes étant relativement simples. En phase offensive, le joueur peut soit shooter, soit faire une passe, tandis qu'il pourra sauter pour tenter de bloquer le tir adverse ou essayer de voler le ballon des mains de son opposant lorsqu'il sera en phase défensive. Toutes ces commandes peuvent être exécutées seules, mais elles peuvent aussi s'effectuer pendant que le joueur est en mode turbo, leur effet s'en retrouve alors multiplié. Par exemple, lorsque que l'on appuie sur le bouton de shoot tout en maintenant le bouton turbo, le protagoniste fait un dunk ravageur, alors que, sans turbo, il se contente d'un tir simple. L'utilisation du turbo est donc au centre de la jouabilité, mais il convient d'utiliser cette faculté avec parcimonie car la jauge se vide au fur et à mesure de son utilisation et met un certain temps avant de se remplir.

NBA Jam : Tournament Edition
Les matchs proposent des confrontations entre deux équipes de deux joueurs.
Seules quelques parties seront nécessaires pour se familiariser avec cette jouabilité arcade qui donne au titre tout son charme. Le plaisir de jeu est donc quasi immédiat et les rencontres se suivent à un rythme endiablé, avec des dunks invraisemblables et des phases où le ballon est en feu ! Lors de ces moments enflammés, le joueur dispose d'un turbo illimité et d'une plus grande précision, lui permettant ainsi d'enchaîner les tirs à trois points. Attention toutefois, car ces phases ne sont accessibles que lorsqu'un sportif marque trois fois de suite. Il faut donc les mériter ! A noter enfin que, défensivement, quasiment tous les coups sont permis (surtout les coups de coude...) puisque seule la règle du "goaltending" (qui interdit au défenseur, lors d'un tir, de bloquer le ballon en phase descendante) a été conservée. Pour le reste, les joueurs jouissent d'une liberté totale.

NBA Jam : Tournament Edition
Lorsque l'on met trois paniers de suite, le ballon s'enflamme !!!
Le jeu est donc très fun, surtout à deux, ce qui lui donne une excellente rejouabilité. De plus, les développeurs ont eu l'excellente idée d'insérer des modes de jeu inédits, que l'on peut activer dans le menu des options. On trouve ainsi un mode novateur baptisé Hot Spots, qui fait apparaître aléatoirement sur le terrain des étoiles avec un chiffre. Il suffit alors de mettre un panier de cet endroit précis pour marquer le nombre de points inscrits au centre de l'étoile. Idéal pour retourner une situation désespérée... On citera aussi le mode Powerup Icons qui permet aux joueurs de ramasser sur le terrain des bonus, lesquels augmenteront leurs capacités tant offensives que défensives.

Bref, le jeu dispose d'un contenu tout à fait satisfaisant, et si on ajoute à cela une réalisation technique très proche de la borne d'arcade, et une bande-son du tonnerre, on se dit qu'on a affaire à un excellent titre, très défoulant qui, s'il ne s'adresse peut-être pas à tous, fera passer un excellent moment aux fans de jeu d'arcade.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    On est vraiment très proche de la qualité de la borne d'arcade : les sprites sont grands, colorés et bien dessinés. L'ambiance autour du terrain est également très bien retranscrite, avec un public très réactif, notamment dans les premiers rangs. L'animation n'est pas en reste, car les mouvements des joueurs sont fluides et bien décomposés. Le jeu est donc techniquement réussi, même si il est évident que la Saturn est capable de beaucoup mieux graphiquement.

  • Jouabilité 18 /20

    Les commandes répondent très bien, et il ne faut vraiment pas beaucoup de temps pour maîtriser les différents mouvements, qu'ils soient offensifs ou défensifs. L'utilisation du turbo donne au titre un petit côté tactique bienvenu, tant la jauge dédiée a tendance à se vider rapidement. Il convient de noter que le jeu en solo offre une alternative : le joueur peut soit décider de contrôler un seul et même joueur durant tout le match, soit décider de contrôler les deux sportifs de l'équipe, en fonction de qui a la possession du ballon.

  • Durée de vie 15 /20

    Le jeu en solo, qui consiste principalement à terminer une saison régulière, se termine assez rapidement. Mais c'est bien sûr en multi que le titre donne toute sa mesure et dans ce mode, les parties s'enchaînent sans que l'on voit le temps passer. Par rapport au premier épisode, les développeurs ont fait un réel effort du point de vue des options en rajoutant de petits bonus bien sympathiques (power-up, hot spot) qui permettent de varier les plaisirs.

  • Bande son 16 /20

    Le support CD est vraiment utilisé à bon escient, et l'ambiance autour du parquet est vraiment très réussie. La foule est très présente, et réagit en fonction de vos actions. Le commentateur est également très en forme, et il nous gratifie régulièrement d'envolées lyriques dont lui seul a le secret (Boom Shakalaka !). Les musiques sont sobres, et ne sont pas très nombreuses.

  • Scénario /

Difficile de reprocher quoi que ce soit à cette conversion Saturn de NBA Jam Tournament Edition. Ceux qui ont aimé la version arcade prendront très certainement un grand plaisir à retrouver le titre dans leur salon, tant ce dernier n'a rien perdu de sa superbe. Très maniable, le jeu est en effet toujours aussi fun et les dunks s'enchaînent inlassablement dans la joie et la bonne humeur, surtout si on a la chance de jouer à plusieurs. Les nouvelles options rajoutées ça et là sont également un indéniable plus, et font de ce soft l'un des meilleurs jeux d'arcade de la 32 bits de maître Sega.

Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 mars 2012 à 14:51:04
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 08/03/2012 à 14:51
Saturn Sport Acclaim Iguana Entertainment Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021