Menu
Dead Rising 2 : Off the Record
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Dead Rising 2 Off The Record
PS3
Dead Rising 2 : Off the Record
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 octobre 2011 à 19:50:37
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (53)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 1.87€ Rakuten PC 6.00€ Amazon PS3 6.95€ Amazon PS3 10.06€ Amazon 360 11.90€ Rakuten 360 21.90€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

On ne le redira jamais assez mais Capcom est sans doute le développeur le plus écolo de la planète. Ainsi, depuis de nombreuses années, la société japonaise recycle à tout-va ses grosses licences en inondant le marché avec des pseudo-suites incluant juste ce qu'il faut de contenu inédit pour légitimer leur existence. Dead Rising n'échappe pas à cette règle. De fait, après un prologue, l'épisode central puis un épilogue, Dead Rising 2 se voit offrir une version alternative dans laquelle Franck West remplace au pied levé son compère Chuck Green.

Dead Rising 2 Off The Record

Après le tout premier Dead Rising, Off The Record s'ouvre en nous contant la déchéance d'un homme qui avait acquis la célébrité suite à sa couverture de l'incident de Willamette. Véritable pamphlet pour l'antihéros bedonnant, dégarni et accro à la boisson qu'est Franck West, la scène d'ouverture nous donne plus envie que jamais d'incarner à nouveau notre photographe préféré. Paradoxal ? Pas tant que ça puisque le personnage n'est finalement que le reflet de l'ambiance décalée un brin potache de la série de Capcom. Du coup, inutile de se demander ce que vaut le scénario de Off The Record puisqu'il s'avère aussi kitsch que celui de son modèle. Notons tout de même que de nouvelles cinématiques et dialogues inédits font ici leur apparition pour nous offrir quelque chose de cohérent. Rien de bien original cependant puisque le fil rouge restera toujours le même avec tout ce que ça implique d'intervention de l'armée et de Zombrex à trouver. En parlant de ça, on vous rassure, vous n'aurez plus à rejoindre la planque à heure fixe pour offrir son shoot à votre fille... que vous n'avez pas ceci dit. Non, cette fois, c'est Franck qui devra s'envoyer une dose à intervalles réguliers puisque l'homme est infecté. Bref, d'un point de vue scénaristique, le tout ne vole pas haut mais oscille plus que jamais dans l'univers de la série B.

Dead Rising 2 Off The Record
Oyez, oyez zombies de l'Uranus Zone, je m'en vais vous découper gentes damoiseaux.
Maintenant, ce qui fait un peu plus tiquer tient en la démarche de Capcom qui nous refile sans aucune pudeur une resucée de Dead Rising 2 sans s'être penché sur les problèmes de son modèle. De fait, les temps de chargement sont toujours aussi longs pour passer d'une zone à l'autre et si on nous annonce plus de zombies, les ralentissements sont une fois encore très présents lorsqu'on se retrouve face à une marée humaine de macchabées. Un peu fort de café. On aura beau nous fournir davantage d'armes combos, de nouveaux véhicules et une zone totalement inédite, on a quand même un peu l'impression d'être pris pour des truffes. Pour autant, cette sensation vaudra surtout pour celles et ceux ayant déjà retourné dans tous les sens l'épisode original. Les nouveaux joueurs pourront quant à eux se pencher sereinement sur Off The Record vendu une quarantaine d'euros.

Dead Rising 2 Off The Record
Smile !
Plus concrètement, revenons sur les quelques nouveautés émaillant cette version. Exception faite des ajouts mentionnés plus avant, citons une galerie d'artworks nous révélant les nouveaux ennemis et personnages qui croiseront notre route. Vous pourrez également profiter de divers croquis de la zone Uranus, nouvel endroit recélant quelques mini-jeux et entièrement dédié à l'univers spatial. Toutefois, on aurait aimé quelque chose de plus fou, de plus clinquant même si en soi, il y aura moyen de s'amuser. Enfin, le plus significatif reste le nouveau mode de jeu, Bac à sable, dans lequel on pourra visiter Fortune City sans limite de temps. De plus, il sera possible de débloquer plusieurs défis grâce auxquels vous gagnerez des médailles mais aussi de l'argent. Sachant que les deux modes sont interconnectés, vous comprendrez vite l'intérêt de switcher entre eux pour gagner en EXP et ainsi acquérir de nouvelles capacités. Attention tout de même car dans le Bac à sable, vous aurez vite fait de vous retrouver nez à nez avec des psychopathes ou des survivants qui en voudront à votre vie. Au final, si la méthode pour ramasser des yens sans se fouler devrait faire rougir de honte Capcom, Dead Rising 2 Off The Record conserve les qualités (et les défauts) du précédent volet tout en offrant davantage de contenu à un prix plus bas que la moyenne. Libre à vous de l'acheter ou non d'autant qu'en fonction de votre positionnement par rapport à Dead Rising 2, vous aurez plus ou moins d'affinités avec cet épisode parallèle.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    A l'instar de Dead Rising 2, Dead Rising 2 Off The Record se situe graphiquement au niveau du premier opus. L'ensemble fourmille de détails liés à un univers plus clinquant que le centre commercial du premier opus. Néanmoins, un effet de bloom fort désagréable rend insupportable le port de vêtements blancs et on remarquera, malgré un floutage d'arrière-plan, que Franck donne parfois l'impression d'évoluer en bullet time lorsque le titre a à afficher des palanquées de zombies à l'écran. Notons enfin que la nouvelle zone d'Uranus est sympathique sans être transcendante.

  • Jouabilité 14 /20

    Comme on pouvait s'y attendre, outre quelques armes et véhicules supplémentaires, Off The Record n'apporte pas grand-chose par rapport à Dead Rising 2. Rappelons tout de même qu'on peut customiser ses armes en passant par des ateliers pour des résultats parfois étonnants mais toujours jouissifs. Le maître mot a d'ailleurs encore été la franche déconnade autant au niveau des moyens de se défendre que des tenues à endosser. A signaler malgré tout des temps de chargement nombreux car liés à une progression mal pensée et une évolution de personnage perfectible.

  • Durée de vie 16 /20

    La progression étant bridée par des délais à respecter, on n'aura pas vraiment le temps de faire du tourisme. De plus, on se retrouve une fois encore devant un jeu nous incitant à recommencer encore et encore pour voir toutes les fins, tout débloquer ou tout simplement être suffisamment costaud pour battre les psychopathes. On appréciera ou non. Par contre, le mode multijoueur pour 4 reste très bien intégré dans l'aventure et pourra vous amuser le temps de plusieurs parties entre potes grâce à ses neuf mini-jeux plutôt rigolos. Et pour couronner le tout, un mode coopératif permettra de rallonger ostensiblement la longévité du jeu tout comme le nouveau mode Bac à sable et ses nombreux défis.

  • Bande son 15 /20

    Le doublage américain est aussi stéréotypé que le scénario mais puisque c'est totalement assumé et que ça colle à l'ambiance, pourquoi pester ? En sus, les bruitages donnent eux aussi dans la série B avec divers râles de zombies et autres cris de victimes potentielles. Les musiques d'ascenseur sont aussi décalées que le reste mais le tout colle tellement bien à l'ambiance qu'on s'en frotte les mains.

  • Scénario 11 /20

    Aussi décalé que celui de Dead Rising 2, le scénario de Dead Rising 2 Off The Record joue avec la personnalité balourde de Franck West. Si on profite de quelques cinématiques inédites, le fil rouge reste le même que celui de son modèle. Un scénario bien kitsch digne de l'excellent Zombieland mais au risque de nous répéter, le tout est complètement assumé alors pourquoi s'en plaindre ?!

Vous aurez compris que si Dead Rising 2 Off The Record ne s'adresse pas nécessairement aux fans du premier opus dans le sens où il n'apporte quasiment rien de neuf, il reste cependant un bon investissement vendu à «bas prix» pour tous les autres joueurs n'ayant pas encore franchi le pas. On y retrouve avec plaisir l'antihéros qu'est Franck West et si on a beaucoup de mal à adhérer à la politique de recyclage de Capcom (d'autant qu'on retrouve tous les problèmes de l'oeuvre originale), il est indéniable que retourner à Fortune City nous fait encore son petit effet. Bref, à vous de voir dans quel camp vous vous situez et si l'achat de ce «nouveau» volet s'avère suffisamment intéressant pour vous.

Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 octobre 2011 à 19:50:37
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (53)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Mis à jour le 14/10/2011 à 19:50
PlayStation 3 Action Beat'em All Capcom
Dernières Preview
PreviewTony Hawk's Pro Skater 1+2 : Tout roule pour la refonte des origines de la série Il y a 5 heures
PreviewPGA Tour 2K21 : cap en vue pour la simulation de golf ? 07 août, 09:00
PreviewMarvel’s Avengers : En route vers le Endgame ? 05 août, 15:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020