Menu
Resident Evil : Operation Raccoon City
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Resident Evil : Operation Raccoon City

Pour célébrer son quinzième anniversaire, la franchise Resident Evil prend une nouvelle orientation finalement plutôt logique, compte tenu des derniers épisodes de la saga. Voici donc aujourd’hui Operation Raccoon City, un jeu d’action à la 3ème personne centré sur le multi. Premier contact avec ce spin-off qui réserve bien des surprises…

Resident Evil : Operation Raccoon City
Resident Evil : Operation Raccoon City

Ce nouveau Resident Evil est développé par les Canadiens de Slant Six Games. Pas si étonnant dans la mesure où le studio, propriété récente de Capcom, fait montre d'un certain savoir-faire en multi, puisqu'il est l'auteur des épisodes Confrontation, Tactical Strike et Fireteam Bravo 3 de la série SOCOM. En réalité, la première surprise vient du scénario de l'aventure elle-même qui opère un grand flash-back au sein de la saga, puisqu'il se déroule en septembre 1998, durant les évènements relatés dans Resident Evil 2 et Resident Evil 3 Nemesis. L'action prend ainsi place au sein de la ville de Raccoon City. Le T-Virus a transformé la ville en un cimetière à cœur ouvert parsemé de morts-vivants. La compagnie Umbrella décide alors d'envoyer une équipe USS (Umbrella Security Service) composée de quatre agents, afin de détruire toutes les preuves de leur culpabilité mais aussi d'éliminer les éventuels survivants. Au même moment, le gouvernement américain fait mettre la ville en quarantaine et envoie sa propre équipe de soldats d'élite, des Spec Ops, (Opérations spéciales) pour déterminer la source de cette propagation du virus. Résultat : tout ce petit monde va se croiser dans un univers urbain décharné et infesté de multiples dangers. Bonne nouvelle (et seconde surprise) : outre le fait de revisiter d‘un nouveau point de vue quelques endroits et moments bien connus de la saga, on joue ici en plus les méchants !

Resident Evil : Operation Raccoon City
Vous voyez que ça peut encore servir, un mort.
Les férus de l'univers de Resident Evil connaissent déjà probablement l'USS. Car non seulement quelques-uns de ses agents étaient mis en scène dans les volets Outbreak. Mais surtout il était possible d'incarner le plus célèbre d'entre eux, Hunk, dans la mini-aventure « The 4th Survivor » débloquée à la fin de Resident Evil 2 (il figure aussi au casting de The Mercenaries 3D). Aujourd'hui, une nouvelle équipe réunit quatre agents inédits de l'USS qui disposent chacun d'une spécificité. Ainsi, Beltway est un spécialiste en armes lourdes et en explosifs. Armé d'un fusil à pompe, il peut aussi poser jusqu'à 3 mines au sol et les faire exploser à distance. Vector, quant à lui, est un adepte des missions de reconnaissance. Doté d'un pistolet et d'un couteau, il est capable de se rendre invisible momentanément grâce à son camouflage optique. La seule femme du groupe, Bertha, est une blonde pourvue d'un look à la Psycho Mantis de Metal Gear Solid. Armée d'un mini-SMG et d'une machette, elle est médecin et peut faire des piqûres d'adrénaline à ses coéquipiers mais aussi à elle-même. Ces dernières boostent leurs capacités (ils courent ou rechargent leurs armes plus vite), pendant que l'écran devient temporairement beaucoup plus lumineux. Last but not least, Spectre est un spécialiste de la surveillance qui manie avec plaisir le fusil mitrailleur. Il possède une vision infrarouge qui permet de discerner les sources de chaleur, et donc les ennemis vivants, y compris à travers les parois des buildings. Bref, une belle collection de psychopathes en puissance qui se retrouve au cœur d'une aventure clairement orientée vers la coopération et le multi. Car quel que soit le mode choisi, l'équipe de l'USS reste toujours présente au complet à l'écran. Ainsi, en solo, vous choisissez votre personnage favori de l'USS et les trois autres se retrouvent ensuite dirigés par l'IA. Alors qu'en coopération, ce sont d'autres joueurs online qui incarnent les membres restants. Dans l'un ou l'autre des cas, la finalité de l'histoire reste de toute façon la même : mettre la main sur d'importants documents et éliminer toutes traces d'êtres vivants, y compris faire la peau à l'officier de police Leon S. Kennedy, un des deux héros de Resident Evil 2 (avec Claire Redfield) qui en sait visiblement trop !

Resident Evil : Operation Raccoon City
Elle est seule, on est trois armés comme des tanks, ça devrait le faire quand même...
S'il n'a pas été possible de jouer à l'aventure en solo ou en coopération, en revanche nous avons eu l'occasion de pratiquer le mode online Team Attack… Et c'est une nouvelle surprise ! Car, même s'il reste un jeu d'action à la 3ème personne, ce Resident Evil semble marcher lointainement sur les pas d'un Call of Duty ou d'un Battlefield Bad Company (toutes proportions gardées). Ainsi, dans ce mode Team Attack, 4 joueurs incarnent l'équipe USS et 4 autres se glissent dans la peau de l'équipe des Spec Ops, le tout sur quatre maps différentes (mais une seule était accessible). Evidemment, le type de classe des personnages de l'USS (médecin, spécialiste en explosif, expert en reconnaissance et pro de la surveillance) se retrouvent à l'identique chez les Spec Ops. De toute façon, après un décès sur le terrain et avant de respawner, vous pouvez changer librement de personnage. De même, pour customiser votre soldat, vous choisissez d'abord une arme parmi la douzaine existante réparties en quatre classes (Assault Rifle, Submachine Gun, Machinegun et Shotgun). Ensuite, vous sélectionnez une faculté parmi les 9 disponibles (vision infrarouge, possibilité de se rendre invisible ou de prendre l'apparence d'un ennemi…), qu'il faut déclencher en cours de partie - et de manière temporaire - en pressant une touche. Enfin, vous n'avez qu'à vous lancer tête baissée sur le champ de bataille ! Enfin, gare à vous tout de même car les dangers y pullulent…

Resident Evil : Operation Raccoon City
Quand la Police parle de "servir et protéger jusqu'à la mort', c'est pas des conneries en fait.
Voitures de police en flammes, cadavres jonchant le sol, station-service abandonnée (libre à vous de la faire sauter en tirant sur les pompes à essence)… Pas de doute, vous êtes bien en plein Resident Evil ! Mais attention si vous pensez qu'en étant surarmé et accompagné de coéquipiers aussi entraînés que vous, vous allez pouvoir vous débarrasser facilement de l'équipe adverse, vous vous trompez ! Car, même en mode Team Attack, les rues sont inondées de dizaines de zombies avides de chair humaine, dont certains types se montrent très agressifs (par ex, ceux qui vous crachent de l'acide verdâtre au visage). Sans compter la présence de créatures de cauchemars, comme les Hunters avec leurs sauts impressionnants et leurs griffes géantes, ou même le Tyrant en personne capable de vous étriper d'un seul coup ou presque. Ce péril permanent met une pression constante sur les épaules du joueur qui doit donc se soucier à la fois de ses ennemis basiques qu'il faut abattre, mais aussi de ces dangers périphériques. Toutefois, libre à vous d'en tirer parti. Car rien ne vous empêche par exemple de vous saisir d'un mort-vivant en le ceinturant par derrière et de l'utiliser comme couverture, en vous abritant derrière lui. Mieux : laissez faire tout le boulot aux cadavres ambulants ! Blessez ainsi vos ennemis pour qu'ils saignent et attirent ainsi immédiatement les zombies qui vont tenter de les dévorer. Attention, car cela fonctionne également pour vous : en cas de dégâts reçus, l'écran devient rouge, votre vision s'obscurcit et vos mouvements ralentissent. Il faut alors vite consommer une herbe verte (à ramasser un peu partout dans les niveaux) pour se refaire une petite santé. Car – détail important – au contraire de nombreux jeux d'action, la jauge de vie ici ne se régénère pas automatiquement !

Resident Evil : Operation Raccoon City
Pas sûr que mon couteau suffise pour celui là.
Côté jouabilité, Operation Raccoon City semble se la jouer classique mais efficace. Ainsi, il est possible de courir, tirer, recharger, utiliser les objets de l'équipement (grenades classiques ou aveuglantes, herbe verte…), se mettre à couvert automatiquement derrière les obstacles (murs, voitures…) ou encore viser plus précisément en bénéficiant d'un zoom sur l'action. De plus, une touche est dédiée aux CQC, attaques au corps-à-corps, qui permettent de frapper violemment les ennemis. Il est même possible de leur infliger un « Brutal Kill » qui les tue immédiatement, en pressant la touche qui s'inscrit à l'écran. Le résultat donne dans le gore car la mini-cinématique qui s'ensuit vire dans l'ultra violence (ex : votre couteau se plante dans la bouche du zombie) et le sang macule régulièrement l'écran. Cette action est particulièrement utile pour se sortir d'un mauvais pas. D'autant qu'il est malheureusement impossible de sauter ! Même si les développeurs précisent que c'est un choix délibéré – mais que rien n'est encore définitivement arrêté – on ne peut que regretter cette décision. Car, en plusieurs endroits, on se retrouve coincé contre le pare-chocs d'un véhicule ou un mur écroulé et encerclé par une dizaine de zombies. Idem sur les toits étroits des immeubles, où l'échappatoire n'est guère possible. Il aurait été tellement plus fun – et logique – de pouvoir sauter par-dessus les obstacles ou même dans le vide, quitte à se blesser gravement, plutôt que de mourir bêtement sous le nombre. Espérons toutefois que les développeurs corrigent le tir. Quoi qu'il en soit, en dépit de cette petite déception, l'expérience de jeu en multi sur cette démo s'est avérée plutôt satisfaisante. L'action est vive, le chaos est total dans les rues de Raccoon City et les diverses classes de personnages se révèlent plutôt probantes (avec toutefois une mention particulière pour l'expert en reconnaissance dont l'invisibilité temporaire lui confère un vrai avantage). De plus, le fait de cumuler un maximum de points d'expérience (servant ensuite à débloquer facultés et armes supplémentaires) en tuant tout ce qui bouge (zombie = 1 point, Hunter = 5 points…) offre un plaisir de jeu non négligeable. Au final, ce Resident Evil Operation Raccoon City semble avoir quelques solides atouts dans sa manche pour proposer une aventure mémorable.

Nos impressions
En jouant la carte du multi à tout va, Operation Raccoon City tente de combiner les qualités d’un Resident Evil (personnages charismatiques, clins d’œil nombreux à la saga, stress lié à un danger omniprésent…) à l’énergie d’un Left For Dead (coop agressif, action sans temps mort, diversité des ennemis…). Après avoir essayé plusieurs parties online, on peut vous dire que le pari est en passe d’être remporté… A condition toutefois que l’aventure tienne la route sur la longueur en réservant d’autres surprises et que quelques choix regrettables soient modifiés (le saut, damned !). A suivre…
Profil de JackBradford
L'avis de JackBradford
MP
Journaliste jeuxvideo.com
12 avril 2011 à 16:25:18
360 Capcom Slant Six Games Action
Commander Resident Evil : Operation Raccoon City
360
Amazon
24.95 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
vince1978
vince1978
MP
le 10 janv. 2012 à 14:58

D' accord aussi avec janus il a l air vraiment bon et j ai adore tous les épisodes depuis le un pour lequel j au été un des. Premiers a le finir et ouais bande de rageux en tout genre arrêtez les jeux vidéos ce spin off offre un univers identique avec une approche différente : par contre capcom pitié pas trop de munition et lance roquette a gogo si non au final les rageux auront raison, sans cela je pense qu il y a vraiment de quoi triper des heures et des heures devant sa console

Lire la suite...
RavingRabbids
RavingRabbids
MP
le 09 déc. 2011 à 14:29

RIP Resident Evil!

Lire la suite...
Superagunie
Superagunie
MP
le 09 déc. 2011 à 13:19

les meilleurs reste les anciens, c'est clr. Cependant le résident evil 4 m'avais bien plus car c'était le premier opus qui proposais la vue intermédiaire a l'écran mélé d'un dynamisme assez incroyable. Cependant ceux sortis après, pour moi, sont vraiment nul a chier.

Du multi dans résident evil ? lol quoi... He ho capcom ! résident evil c'est du survival horror pas une parodie comme left4dead bordel !

Bref a voir mais franchement la licence s'arrète au res 4 personnellement.

Lire la suite...
lazer-230
lazer-230
MP
le 25 nov. 2011 à 00:12

A mon avis CAPCOM est au fond du gouffre, ce resident evil ne me branche pas du tout... toute l'idée de resident evil c'est envolé à partir du RE4..
J'ai peur pour ce prochain resident evil.

Lire la suite...
_mrron2_
_mrron2_
MP
le 01 nov. 2011 à 16:51

ce jeu put le bide à plein nez,je sens,il ne plaira probablement qu'aux fanboys absolue de la licence :(

Lire la suite...
umbra36
umbra36
MP
le 16 oct. 2011 à 17:22

Jpense que ce jeu n'est pas fait pour les accro des 1er RE lol

Lire la suite...
clementos00
clementos00
MP
le 04 oct. 2011 à 20:28

J'attends plutot révélations :oui:

Lire la suite...
crazy-dead
crazy-dead
MP
le 25 sept. 2011 à 09:37

bonjour j'ai une question, yaura til un coop local ?? ecrant scinder

Lire la suite...
space_toast
space_toast
MP
le 29 août 2011 à 21:17

pas super fan des RE mais celui ci parrai interessant la coop les Zombies et des enemies en plus je pense que ca peu le faire pas mal. a voir

Lire la suite...
Dark-Orion0
Dark-Orion0
MP
le 24 août 2011 à 17:28

La série s'améliore pas, heureusement il y a le Revelation.

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 14.00€ Amazon PC 14.10€ Rakuten PS3 14.22€ Amazon PS3 19.95€ Amazon 360 24.95€ Rakuten 360 25.32€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestCrysis Remastered Trilogy
PS4 ONE
15
TestCrysis Remastered Trilogy
PS5 Xbox Series
16
TestDying LightSur Switch
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022