CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Red Faction : Battlegrounds
  • Tout support
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Red Faction
Appréciations du jeu
8
L'avis de la rédaction
9.5
L'avis des lecteurs (2)
Test Red Faction : Battlegrounds

Red Faction : Battlegrounds : Trailer de lancement

8 691 vues
Profil de Anagund,  Jeuxvideo.com
Anagund - Journaliste jeuxvideo.com

Les Red Faction ont beau être considérés comme une série de seconde zone par certains, d'autres attendent avec impatience l'épisode Armageddon, prévu pour le mois de mai. Histoire de remettre les joueurs dans le bain, THQ nous propose un spin-off nommé Red Faction : Battlegrounds, un jeu de shoot en vue du dessous dans des arènes fermées. Alors, c'est-y bien ou pas ?

Red Faction : Battlegrounds

Ici c'est Mars. Non, pas celui des Bad Boys de Marseille, mais l'autre, la planète rouge qui a déjà éculé tous les fantasmes de science-fiction possibles et imaginables. Dans Red Faction : Battlegrounds, comme dans quasiment tous les scénarios ayant pour sujet ces terres arides, c'est la guerre. Des factions se battent pour des sources de minerais rares et les rencontres amicales n'existent pas. Batifoler derrière un rocher avec une gentille martienne, par exemple, ne fait pas partie des activités locales. Du coup, simple soldat fraîchement arrivé sur place, on vous case dans un véhicule armé jusqu'aux dents pour vous lancer dans des missions suicidaires. Génial, merci pour l'accueil.

Red Faction : Battlegrounds
Si on tire pendant une longue période sans s'arrêter, le canon surchauffe et il faut attendre son refroidissement.
Car vous l'aurez deviné, Red Faction : Battlegrounds est un jeu d'action pur. En vue de dessus, vous contrôlez un engin allant du buggy au tank fortifié en passant par des robots bipèdes. Bien sûr, si les buggys sont très rapides, les tanks seront plus solides et puissants pour pallier leur vitesse de déplacement digne d'une limace asthmatique tétraplégique (je sais, c'est pas possible, mais bon...). En mode solo, vous n'avez de toute façon pas le choix du véhicule. On doit enchaîner des missions aux buts divers comme du ramassage de drapeaux, du déminage, de la survie ou tout simplement de l'explosage-de-tout-ce-qui-bouge. L'un des points importants, et plutôt réussi, concerne la maniabilité. Alors que le stick gauche sert à nous déplacer, le droit nous permet de bouger la tourelle afin de dégommer femmes et enfants, ou à défaut, adversaires. Du coup, on peut très bien allumer un ennemi tout en allant dans une direction contraire, avec une totale liberté (sauf avec le bipède qui ne peut tirer que sur un angle de 180°). Hormis le petit temps d'adaptation de mise, le résultat est plutôt efficace et la visée ne pose pas de problème. Heureusement d'ailleurs, car les arènes se sont pas nécessairement plates et il faudra souvent contourner des petites collines ou obstacles pour atteindre votre cible sournoisement cachée.

Red Faction : Battlegrounds
Nooooon !! pas le trou nooooiiiir !!
Mais en fait, vous aurez plutôt vite fait le tour du mode solo. Les seize missions se terminent avec une grande rapidité et le petit gain d'expérience qu'elles procurent ne sont qu'une mise en bouche du véritable coeur de Red Faction : Battlegrounds, le mode multi. Bah oui, les bots, ça va deux secondes, mais quand on met de telles armes entre les mains d'un être humain, on se doit de lui offrir de la viande à déchiqueter. Outre le mode local jouable à quatre que l'on n'a pas besoin d'expliquer, le jeu en ligne propose des matchs selon différents types de parties. Malheureusement, les choix s'avèrent plutôt maigres avec du Deathmatch en solo ou par équipe, de la capture ou du ramassage de drapeau et un « King of the Hill ». Non seulement c'est faible, mais en plus, c'est fichtrement classique. Pourtant, le plus problématique n'est pas vraiment là, mais plutôt dans la répétitivité infernale du gameplay. Passé l'apprentissage du pilotage, on se rend vite compte que l'intérêt retombe vite comme un soufflé raté de mère-grand. Ca tire dans tous les sens, ça explose de partout, et l'aspect tactique est à peine plus évolué que dans une partie de Pong. Certes, vous pouvez ramasser quelques bonus qui apparaissent dans l'arène ici et là, mais deux pauvres mines et une bombe « trou-noir » (dont l'effet est plutôt réussi cela dit), ne suffisent pas à rendre le tout attirant sur le long, voire moyen terme.

Red Faction : Battlegrounds
Le mode King of the Hill est largement aussi bourrin que les autres.
Au fur et à mesure des victoires, on gagne de l'expérience nous permettant ainsi d'obtenir de nouveaux véhicules plus puissants. Bien sûr, le problème avec ce système cumulé au manque total de stratégie, c'est que si vous rencontrez un joueur avec un meilleur véhicule que le vôtre, attendez-vous à vous faire victimiser pendant de longues minutes. Mieux encore, il semblerait que le multi en ligne soit soumis à de très gros bugs pouvant complètement ruiner la partie. Par exemple, à un moment, notre tank est devenu totalement invincible pendant trois bonnes minutes (contrairement aux autres), nous laissant occire les adversaires avec un sourire malsain. Dans le même genre, des joueurs « fantômes » réapparaissent sans cesse : ils ne bougent pas et la destruction du véhicule ne rapporte rien. Lors des parties en King of the Hill, il arrive que le joueur sur la « colline », tout seul, ne soit pas considéré en position pour une raison X ou Y (X étant une finition avec les pieds, Y étant l'opération du Saint-Esprit). Par contre, de temps en temps, un joueur en contrebas à 20km du bon endroit sera comptabilisé comme étant sur la colline ! Bref, c'est simple, 90% de nos parties ont donné lieu à de vastes gags à la Benny Hill, la musique en moins. C'est dommage, car la possibilité de jouer en ligne avec plusieurs amis sur la même console était un plus indéniable. Enfin, l'une des dernières raisons qui devraient vous faire longuement hésiter à vous procurer ce titre, c'est la faible présence de joueurs en ligne, laissant présager un avenir bien sombre... En bref, malgré un gameplay agréable, Red Faction : Battlegrounds pèche par un terrible manque de contenu et des problèmes de finition indigestes quant au mode online. Dommage, avec un peu plus d'originalité, il aurait pu être une bonne affaire.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Les effets d'explosions ont beau être sympas, les parties à plusieurs sont quasiment illisibles tant les tirs fusent. Ca ressemble à du grand n'importe quoi et on s'y perd vite.

  • Jouabilité 12 /20

    La maniabilité aux sticks est idéale pour ce genre de jeu, mais le titre manque de fonctions supplémentaires et les modes de jeu sont bien trop classiques. Tirer sur tout ce qui bouge n'est pas un concept de gameplay suffisant, même pour un titre à télécharger. Si on y ajoute la stabilité du mode online...

  • Durée de vie 5 /20

    Le mode solo se finit en une petite heure, et vu la répétitivité du mode multi, vous n'y resterez pas beaucoup plus longtemps.

  • Bande son 7 /20

    C'est avec ce genre de critères que l'on reconnaît les productions réalisées sans moyens, mais surtout sans passion. Pas de voix, des musiques anecdotiques et des effets sonores tout aussi consensuels (à l'exception de la Bombe Singularité, à la limite). C'est le grand vide.

  • Scénario /

Ne vous méprenez pas, Red Faction : Battlegrounds n'a absolument aucun rapport avec la série. En fait, il aurait pu s'appeler Doom : Battlegrounds ou même Mars : Battlegrounds qu'on n'aurait pas vu la différence. Bien que le concept de base puisse être sympa, l'intérêt s'effondre au fil des minutes à cause d'un contenu en carton-pâte. De plus, le mode online est bourré de bugs et complètement instable. Super.

Note de la rédaction

8
9.5

L'avis des lecteurs (2)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
360 Juice Games THQ Action Multi en ligne
Dernières Preview
PreviewGotham Knights : Le digne successeur de Batman et de la saga Arkham ? Il y a 17 heures
PreviewNintendo Switch : Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, le jeu vidéo pensé pour tous les types de joueurs ? 22 sept., 18:00
PreviewValkyrie Elysium : l'action-RPG inattendu de la rentrée sur PS5 ? - TGS 2022 21 sept., 19:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
3
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
La vidéo du moment