Menu
Marvel vs. Capcom 3 : Fate of Two Worlds
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
360
Marvel vs. Capcom 3 : Fate of Two Worlds
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 février 2011 à 17:47:12
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (115)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Capcom continue de faire le bonheur des amateurs de jeux de combat en ressortant des placards ses plus illustres licences. Après les Street Fighter, c'est au tour des Marvel vs Capcom de revenir sur le devant de la scène après un soigneux lifting. Réputée pour sa démesure et son gameplay nerveux, la série fait son retour avec un troisième épisode qui n'a pas à rougir de la comparaison avec ses aînés.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds

Les jeux de baston en 2D reviennent en force ces dernières années et Capcom n'est pas tout à fait étranger à cet effet de mode. L'éditeur s'est en effet rendu compte qu'il était assis sur un formidable stock de licences prestigieuses qui méritaient amplement de faire leur retour sur le devant de la scène. C'est ainsi que l'on a eu droit à quelques remakes HD de jeux d'anthologie tels que Super Street Fighter II Turbo ou Marvel vs Capcom 2, mais aussi à deux nouveaux épisodes inédits de Street Fighter. La tradition des cross-over spectaculaires n'a pas non plus été oubliée puisque nos Wii ont eu le plaisir d'accueillir un Tatsunoko vs Capcom tout simplement explosif. Ce sont d'ailleurs les équipes qui se sont chargées de ce dernier titre qui nous livrent aujourd'hui un nouveau Marvel vs Capcom. Si ce troisième opus s'appuie clairement sur l'héritage de son aîné, il intègre aussi quelques nouveautés qui ont de sérieux airs de famille avec les mécanismes de Tatsunoko vs Capcom.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
L'utilisation du X-Factor se traduit par un joli halo rouge.
Comme son nom l'indique, la série des Marvel vs Capcom propose avant tout la rencontre de deux univers qui n'ont a priori pas grand-chose à voir entre eux : il s'agit de rassembler des personnages issus des jeux édités par Capcom et des comics de Marvel. On se retrouve donc avec des castings de folie qui voient s'affronter des personnages issus de Street Fighter ou de Mega Man contre des X-Men ou des Vengeurs. Ce troisième opus nous propose ainsi 36 personnages qui sont presque tous débloqués d'office. On retrouve bien entendu des têtes connues comme Wolverine, Ryu, Spider Man ou encore Morrigan, mais pas mal de petits nouveaux ont profité de l'occasion pour se taper l'incruste. On peut ainsi légitimement se demander si la présence de MODOK, le cerveau de l'AIM, ou encore celle de Spencer, le héros du dernier Bionic Commando, était vraiment indispensable. Heureusement, le reste du roster est un peu plus alléchant et vous réserve même quelques agréables surprises. On pense par exemple à Amaterasu, la déesse louve d'Okami, qui fait appel aux éléments naturels pour terrasser ses ennemis, ou à Wesker, le méchant récurrent de la série Resident Evil, qui utilise des attaques mortellement rapides. Toujours du côté de Capcom, on a aussi droit à un Dante surpuissant issu tout droit de Devil May Cry 3 : il dispose d'une incroyable palette de coups spéciaux qui font honneur à la classe légendaire du personnage.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Les amateurs de comics apprécieront les costumes alternatifs.
Marvel vs Capcom 3 ne fait pas l'impasse sur l'humour et intègre quelques personnages qui tiennent davantage de pitres que de combattants hors pair. On pense bien entendu à Arthur de Ghosts'n Goblins ou à Viewtiful Joe. Du côté de Marvel, c'est incontestablement Deadpool qui tient le rôle d'amuseur, mais ce dernier parvient à être aussi drôle qu'efficace. Il passe son temps à insulter le joueur mais il fait des dégâts considérables lorsqu'il se décide à utiliser sa jauge de vie et sa barre d'hyper pour frapper son adversaire. Les fans de comics apprécieront certainement la venue de Phénix. La belle est plutôt fragile mais ses attaques sont incroyablement puissantes et elle possède surtout la capacité de se transformer en Phénix Noir. Il lui faut pour cela de mourir alors que sa jauge d'hyper est pleine... Elle revient ensuite à elle dans cette forme terrifiante tout en perdant régulièrement de la vie. Il suffit alors d'utiliser le X-Factor dont on parlera plus tard pour faire durer cet état et déchaîner une incomparable puissance de feu qui réduit littéralement les ennemis en cendres.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
On pouvait difficilement imaginer un boss plus imposant.
Enfin, c'est un secret de polichinelle puisque Capcom a déjà communiqué à son sujet, mais le boss de fin n'est autre que Galactus en personne. L'affrontement final contre le titanesque dévoreur de mondes vous réservera quelques surprises et, à l'image du boss de fin de Tatsunoko vs Capcom, il risque de mettre votre calme et votre self-control à rude épreuve... Ce casting ne fera certainement pas que des heureux et on regrette bien entendu l'absence de personnages mythiques tels Venom, Cable ou Gambit. Il s'agissait sans doute du prix à payer pour accueillir autant de nouveaux combattants dans ce troisième opus. Les plus nostalgiques pourront toujours espérer voir débarquer leur personnage favori par le biais de DLC. Le premier contenu téléchargeable ajoutera ainsi Shuma-Gorath, le démon polymorphe, et Jill Valentine, la belle héroïne bien connue des fans de Resident Evil. Il est tout à fait probable que d'autres combattants fassent ainsi leur apparition par le biais de mises à jour payantes. Si ce principe a de quoi révolter le joueur honnête qui a un peu tendance à être pris pour une vache à lait, il faut tout de même reconnaître que le jeu de base propose déjà suffisamment de personnages pour vous satisfaire sans lorgner du côté de ces DLC.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Les coéquipier peuvent désormais se passer le relais dans les airs pour poursuivre un combo.
En termes de gameplay, les habitués de la série retrouveront une formule très proche de celle de Marvel vs Capcom 2. Il s'agit toujours de faire s'affronter deux équipes de trois combattants, on peut changer de personnage à tout moment ou même appeler l'un de ses collègues à la rescousse pour qu'il donne un petit coup de main ponctuel ou pour effectuer de redoutables hyper combos réunissant toute votre équipe. Chaque personnage dispose ainsi de trois types d'assist qu'il déclenchera automatiquement en débarquant sur le terrain. C'est au moment du choix de vos combattants que vous définissez individuellement quel sera le type d'assist qu'ils utiliseront. A vous d'équilibrer votre équipe ou de faire en sorte de mettre en place des stratégies qui tirent profit des aptitudes de chacun. Ne vous croyez pas autorisé à spammer vos assists à tout bout de champ de la partie : les équipiers que vous faites venir sur le terrain peuvent très bien encaisser des dégâts au même titre que le personnage que vous dirigez. D'ailleurs la gestion de la vie suit toujours la même logique que dans le précédent volet : la jauge passe d'abord au rouge avant de descendre de manière irrémédiable. Il est possible de récupérer cette partie rouge en envoyant le combattant au vestiaire. Votre adversaire peut toutefois l'obliger à revenir se battre un peu plus tôt que prévu en réalisant un Snap Back, c'est-à-dire en éjectant manu militari son remplaçant.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Le Phénix Noir est tout simplement surpuissant.
S'il lui emprunte une bonne part de ses mécanismes, ce troisième opus n'est pas pour autant une pâle copie de son prédécesseur. On remarque ainsi que les équipes de chez Capcom ont voulu rendre ce nouvel épisode encore plus accessible que ses aînés : les combos sortent avec une facilité déconcertante, les coups spéciaux et les hyper sont toujours plus ou moins construits sur les mêmes schémas et s'apprennent très rapidement. Les boutons de façade correspondent aux trois types de coups de base (faible, moyen et fort) et à une attaque spéciale qui projette l'adversaire dans les airs. On utilise cette dernière pour découvrir l'une des nouveautés de cet opus : le Team Aerial Combo. Il suffit de poursuivre son opposant dans les cieux, de lui administrer quelques mandales, puis d'utiliser une nouvelle fois le bouton d'attaque spéciale tout en indiquant une direction. L'un de vos coéquipiers viendra alors prendre le relais pour continuer le combo dans les airs. Vous pouvez même répéter la manœuvre une seconde fois pour que le troisième larron entre lui aussi dans la danse. Il est possible de contrer un Team Aerial Combo mais il vous faut pour cela réaliser la même manipulation que votre adversaire. La seconde grande nouveauté est le X-Factor : une fois dans la partie, vous avez l'occasion d'appuyer sur tous les boutons pour activer ce pouvoir. Votre personnage sera alors doté d'un halo rouge et il récupérera progressivement la partie rouge de sa jauge de vie. Durant ce court laps de temps votre combattant sera aussi plus rapide et infligera davantage de dégâts. Enfin, comme le Baroque de Tatsunoko vs Capcom, cette manœuvre vous permettra de prolonger artificiellement un combo.

Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds
Deadpool est certainement le personnage le plus déjanté du casting.
Vous l'avez compris, une fois que vous l'aurez maîtrisé, ce Marvel vs Capcom 3 vous permettra de réaliser des enchaînements tout simplement monstrueux. Il est conseillé de passer par le mode Missions pour justement apprendre à sortir ces fameux combos. Contrairement à ce que laisse penser son titre ronflant, ce mode de jeu se contente en effet de vous demander des enchaînements propres à chaque personnage. L'exercice n'est pas des plus affriolants mais c'est un passage obligé pour essayer de s'améliorer. On note aussi la possibilité d'éditer trois équipes préconçues que vous pourrez ensuite utiliser régulièrement, c'est un gadget mais cette fonctionnalité permet de gagner un temps non négligeable au moment de la sélection de ses personnages. Dans le même principe, la seule particularité du mode online tient à l'intégration d'un système de carte de visite plutôt bien conçu. Cette dernière vous permet d'en savoir plus sur les habitudes et sur les statistiques de votre adversaire. Au final, ce Marvel vs Capcom 3 est une très bonne pioche mais il faut le prendre pour ce qu'il est : c'est un excellent défouloir qui vous en mettra plein les mirettes et qu'il ne faut pas prendre au sérieux. Dans le cas contraire vous risquez en effet de pester contre les combos incroyables ou contre les disparités entre les combattants alors que le but de ce jeu est tout simplement de nous offrir quelques franches rigolades entre amis.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Attention de ne pas vous en tenir aux captures d'écran fixes : en mouvement, le jeu est beaucoup plus joli qu'on ne pourrait le croire. Il ne faut bien entendu pas être allergique aux flashs lumineux et aux effets en tout genre pour profiter de cette esthétique cartoon, mais le résultat est indiscutablement impressionnant.

  • Jouabilité 16 /20

    Marvel vs Capcom 3 ne fait pas dans la finesse et l'assume totalement. Si on retrouve bien les mécanismes du précédent volet de la série, le gameplay accessible, survolté et démesuré fait forcément penser à celui de Tatsunoko vs Capcom. Les combos et les hyper sortent avec une facilité déconcertante pour que tout le monde puisse apprécier le spectacle. Notez enfin que des contrôles alternatifs sont proposés pour simplifier la vie aux débutants mais que le résultat est loin d'être satisfaisant...

  • Durée de vie 16 /20

    L'annonce de DLC avant même la sortie du jeu a de quoi laisser perplexe mais le contenu déjà présent sur la galette est assez conséquent pour nous satisfaire : on compte tout de même 36 personnages jouables et très différents les uns des autres. On regrette tout de même le faible nombre d'arènes disponibles : il n'y en a que 9 sans compter la salle des dangers et ses décors pour le moins minimalistes.

  • Bande son 15 /20

    On peut choisir les voix japonaises ou anglaises indépendamment pour chaque personnage. Les bruitages sont de qualité mais la musique ne fera certainement pas que des heureux. On retrouve en effet une bonne partie des compositions pour le moins étranges et énergiques de Marvel vs Capcom 2.

  • Scénario /

Marvel vs Capcom 3 est vraiment un excellent titre mais il faut tout de même savoir à quoi s'attendre : ceux qui cherchent un jeu de baston « sérieux » feraient mieux de se tourner vers un Street Fighter ou un BlazBlue, ici c'est le fun et le spectacle qui priment. MvC 3 constitue en quelque sorte la récréation des amateurs de versus fighting et nous promet déjà quelques bonnes soirées conviviales entre amis.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
14 février 2011 à 17:47:12
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (115)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 14/02/2011 à 17:47
Xbox 360 Combat Capcom
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020
3
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021