Menu
Sacred Odyssey : Rise of Ayden
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Sacred Odyssey : Rise of Ayden
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 février 2011 à 16:56:37
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Test Sacred Odyssey : Rise of Ayden

Sacred Odyssey : Rise of Ayden : Second trailer

10 352 vues

Pensés généralement pour des sessions de jeu courtes et occasionnelles, les softs conçus sur iOS se doivent généralement de miser avant tout sur un gameplay intuitif et addictif. Gameloft décide malgré tout d'aller à contre-courant de la majorité de la production actuelle en proposant Sacred Odyssey : Rise of Ayden, un jeu d'action-aventure ambitieux empruntant autant à Zelda qu'à Darksiders.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden

Après s'être attaqué à Uncharted (Shadow Guardian), GTA (Gangstar : West Coast Hustle) et Final Fantasy (Eternal Legacy), Gameloft nous propose sa copie de Zelda avec Sacred Odyssey : Rise of Ayden. De plus près, le soft semble avoir également subi de plein fouet l'influence de Darksiders, mais on ne s'en plaindra pas forcément. Car si le titre ne fait pas dans l'originalité, il s'inspire de valeurs sûres pour tenter de les décliner à une moindre échelle sur iPhone. Notez que Sacred Odyssey est proposé en freemium, c'est-à-dire que les premières minutes de jeu sont gratuites mais il faut ensuite débourser 5,49 euros pour se procurer l'intégralité du soft.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden
Les villageois vous proposeront bon nombre de quêtes optionnelles.
Notre histoire se déroule dans le monde de Lasgalen, alors que l'équilibre de ce dernier est menacé par les agissements du seigneur maléfique Amonbane. Vous incarnez un fermier nommé Ayden, peu avant qu'il n'apprenne qu'il a été choisi par le dieu Uryah pour sauver le royaume en réunissant les 4 fragments du Graal. Après avoir sauvé une damoiselle en détresse qui s'avère être la princesse Lyanora, Ayden enfourche sa fidèle monture Miya et s'élance à bride abattue dans les plaines d'Urvale, en quête du premier fragment du Graal. Comme nous l'avons souligné plus haut, Sacred Odyssey ne cherche en aucun cas à nous surprendre, ni par son gameplay ni par son scénario. Il faudra donc se contenter de cette histoire lambda et accepter le grand classicisme de la progression pour apprécier les autres qualités du soft.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden
Certaines énigmes boostent allègrement la durée de vie.
En termes de contenu, Sacred Odyssey ne fait pas les choses à moitié. Si les premières étapes de l'aventure se franchissent plutôt rapidement, les choses sérieuses commencent véritablement avec le temple de glace, deuxième donjon du jeu, vous faisant clairement comprendre que la dizaine d'heures annoncée par les développeurs n'est pas franchement exagérée. En prenant en compte toutes les quêtes optionnelles qui vous sont proposées par les habitants des différents villages et le temps nécessaire à la résolution des énigmes les plus complexes, la durée de vie dépasse sans problème celle des autres titres du genre sur iPhone. Qui plus est, l'obtention régulière de nouveaux équipements venant élargir les possibilités d'action du héros renouvelle agréablement les mécanismes de progression.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden
Le boomerang est l'un des principaux objets d'Ayden, avec le gantelet et le grappin.
En guise d'exemple, le destrier d'Ayden acquiert rapidement la capacité de sprinter tête baissée à la vitesse de l'éclair. Un bon moyen de traverser les lignes de défense ennemie sans être contraint de batailler avec des régiments entiers d'orcs et de gobelins qui vous feront tomber au moindre contact. Dans la pratique, l'idée n'est pas si fameuse que ça car les problèmes de caméra et les collisions fréquentes avec des portions de décor invisibles ne vous permettront pas de galoper de manière aussi précise qu'il le faudrait. Ce souci se retrouve hélas sur l'ensemble du soft, des simples déplacements aux phases de combat à l'épée qui tournent souvent vite à l'anarchie. Afin de pallier ces gros problèmes de gameplay, les développeurs ont tout de même fait en sorte que les attaques du héros soient automatiquement dirigées vers les ennemis les plus proches lors des mêlées. A défaut de rendre les affrontements intéressants, cela a au moins le mérite de les rendre à peu près jouables.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden
La caméra sera votre pire ennemie, surtout contre les boss.
En dehors de ses lacunes de gameplay évidentes, Sacred Odyssey se révèle globalement efficace en proposant un équipement évolutif largement mis à contribution dans les donjons. D'abord armé seulement d'une épée et d'un bouclier, le héros met rapidement la main sur un gantelet capable de briser la glace, puis sur un boomerang et un grappin. Pas de doute, Zelda et Darksiders ne sont pas loin, sans oublier les énigmes à la Prince of Persia. Dommage que ces dernières ne soient guère plus fameuses que les scènes de combat, nous faisant perdre parfois beaucoup de temps à cause de leur manque de clarté et de leur complexité. Des caisses à pousser sur des dalles colorées, des miroirs à orienter pour diriger un faisceau lumineux, des torches à allumer dans un ordre précis, voilà le genre d'épreuves que vous devrez surmonter si vous voulez défier les boss des quatre donjons du jeu.

Sacred Odyssey : Rise of Ayden
Le cheval et le lancer de bombes, entres autres, rappellent beaucoup Darksiders.
Là encore, les contraintes relatives au stick virtuel et la caméra handicapée ne vous faciliteront pas la tâche, même si ces affrontements contre les boss constituent sans doute les moments forts de l'aventure. Comme vous l'avez compris, Sacred Odyssey est un titre ultra classique mais néanmoins pétri de bonnes intentions qui, s'il ne souffrait pas d'une maniabilité lourdingue, aurait pu nous laisser une très bonne impression. Reste un titre bénéficiant d'une bonne durée de vie et proposé à un prix intéressant que nous ne pouvons que vous recommander d'essayer, d'autant que les premières minutes de jeu sont gratuites.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Un titre visuellement réussi qui manque toutefois de personnalité, générant constamment une impression de déjà-vu. La réalisation graphique n'en reste pas moins efficace sur un plan purement technique.

  • Jouabilité 10 /20

    A mi-chemin entre Zelda et Darksiders, Sacred Odyssey a du mal à imposer son propre style et déçoit beaucoup sur le plan de la maniabilité. Les problèmes liés au stick virtuel et à la caméra rendent la progression fastidieuse en dépit des bonnes idées relatives à l'utilisation des pouvoirs évolutifs du héros.

  • Durée de vie 16 /20

    En comptant toutes ses quêtes optionnelles et le temps nécessaire à la résolution des énigmes les plus complexes, la durée de vie de Sacred Odyssey avoisine les 8-10 heures de jeu, ce qui n'est pas rien compte tenu du prix.

  • Bande son 15 /20

    Les compositions musicales sont à la fois convaincantes et diversifiées, mais leur enchaînement est un peu brutal.

  • Scénario 11 /20

    Classique dans la forme comme dans le fond, Sacred Odyssey ne s'embarrasse aucunement d'un scénario original et l'histoire sert de simple prétexte aux pérégrinations du héros.

Les concepteurs de Sacred Odyssey : Rise of Ayden ont probablement vu un peu grand en imaginant un soft d'action-aventure de cette envergure. S'il s'agit incontestablement d'un bon titre, les lacunes de gameplay nuisent considérablement au plaisir de jeu malgré la richesse de ce dernier. Sacred Odyssey manque également de personnalité et n'apporte pas grand-chose au genre, mais il a le mérite d'être l'un des premiers jeux d'action-aventure réellement longs et ambitieux sur iPhone.

Note de la rédaction

13
14.4

L'avis des lecteurs (5)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Par Romendil, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022