Menu
Harry Potter et les Reliques de la Mort - Première Partie
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Wii
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Harry Potter et les Reliques de la Mort - Première Partie
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 novembre 2010 à 09:11:51
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (80)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Test Harry Potter et les Reliques de la Mort-Première Partie

Harry Potter et les Reliques de la Mort - Première Partie : Tour d'horizon

36 975 vues

Alors que le monde entier retient son souffle en attendant la sortie du prochain Harry Potter dans les salles obscures, son adaptation vidéoludique écume déjà les rayons des supermarchés en espérant qu'un fan, aveuglé par sa passion et inconscient du danger, le glisse par erreur dans le chariot familial. Car le fait est que ce nouveau jeu d'action à la gloire du petit sorcier devenu grand ne risque pas de vous convaincre par ses qualités ludiques...

Harry Potter et les Reliques de la Mort-Première Partie

En bonne adaptation qui se respecte, Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 1 reprend à son compte le scénario du film, lui-même calqué sur la première moitié de l'ultime roman de la célèbre série de J.K. Rowling. On retrouve donc Harry, Ron et Hermione, forcés d'abandonner leurs amis et leur famille derrière eux pour se lancer à la recherche des sept Horcruxes de Voldemort. Pour les incultes et les quelques moldus qui liraient ces lignes, sachez qu'il s'agit en fait d'objets en apparence anodins dans lesquels le plus grand mage noir du monde a placé des morceaux de son âme afin de s'assurer l'immortalité. Avant d'affronter son ennemi juré lors d'un ultime duel, Harry doit donc s'assurer de détruire ces artefacts maléfiques. De fait, sachez-le d'emblée, il ne sera plus question ici d'errer dans les couloirs de Poudlard pour y remplir des missions plus ou moins importantes mais plutôt d'enchaîner des séquences d'action et des scènes d'infiltration à Londres, au Ministère de la Magie, dans les rues même de la capitale britannique, en pleine cambrousse ou même dans des usines désaffectés.

Harry Potter et les Reliques de la Mort-Première Partie
Le titre se la joue Gears of War, mais sans en avoir la carrure.
Harry Potter et les Reliques de la Mort a effectivement été conçu comme un titre d'action touche-à-tout, censé être capable de satisfaire un large public. Hélas, dans les faits, le titre rate à peu près tout ce qu'il entreprend, à l'image de cette première séquence de rail-shooting, dont la réalisation, le découpage et le manque général de patate enterrent les modestes ambitions en quelques secondes. Dépité par ce premier contact, le joueur va donc attendre la suite en croisant furieusement les doigts. Pas de bol, le reste du jeu est exactement dans la même veine. Lorsque Harry se décide à se la jouer Gears of War en affrontant les sbires de Voldemort face à face, on plonge en effet en pleine foire au pâté : système de mise à couvert bancal, caméra trop proche qui se place mal et empêche parfois de voir où l'on tire, lock semi-automatique caractériel, déplacements rigides au possible... Associés, tous ces éléments ne permettent de donner naissance qu'à un semblant de shooter en vue à la troisième personne, mou et fondamentalement inintéressant. Il suffit de viser avec la Wiimote sur les ennemis et d'appuyer sur le bouton B pour lancer un sort, mais ce fonctionnement se révèle immédiatement très rigide et frustrant, même en augmentant la sensibilité de la manette. La caméra se déplace elle aussi à la Wiimote, et est très peu agréable à manier. Elle restera d'ailleurs parfois bloquée, et ne vous aidera pas du tout lors des phases de combat.

Harry Potter et les Reliques de la Mort-Première Partie
Les séquences d'infiltration se jouent à la premiere personne, sous la protection de la cape d'invisibilité.
La possibilité de gagner des niveaux et d'obtenir de nouveaux sorts (Stupefix, Protego, Impedimenta, Petrificus Totalus, Expulso, Expecto Patronum, Confundo et Lingardium Leviosa) ne permet pas plus de sauver les meubles. En effet, toutes les attaques sont trop semblables les unes aux autres, et les plus évoluées ne sont d'ailleurs pas nécessaires face à des ennemis qui ont manifestement tous oublié leur cerveau à la maison. Mais Harry Potter et les Reliques de la Mort réalise malgré tout l'exploit de proposer des séquences de jeu encore plus bancales que les scènes de shoot ! Oui, le pauvre bougre s'essaie régulièrement aux joies de l'infiltration, en proposant à Harry de revêtir la cape d'invisibilité de son père et d'évoluer dans des décors bien moches, aux limites terriblement artificielles et peuplés de surcroît de potirons qui ne font rien en dehors de suivre un chemin prédéfini. Qu'on se déplace dans une rue de Londres ou au beau milieu du Ministère de la Magie, il suffit généralement de se planquer dans un coin en attendant que la jauge d'invisibilité fichée en bas de l'écran se remplisse à nouveau pour pouvoir de nouveau repartir sans se poser de questions.

Harry Potter et les Reliques de la Mort-Première Partie
Une phase de rail-shooting peu inspirée introduit le jeu.
Toutes ces séquences sont toutefois agréablement liées par des cinématiques correctes, mal compressées peut-être, mais qui permettent néanmoins de reconnaître et de rencontrer les personnages clés de l'univers d'Harry Potter. On se demande par contre ce que viennent faire des défis obligatoires, insérés entre deux niveaux scénarisés, qui nous feront nous retrouver dans des lieux apparemment sans lien direct avec le reste de l'aventure pour y délivrer des moldus ou échapper à un dragon. L'idée serait peut-être mieux passée si le gameplay n'avait pas été aussi lacunaire, mais en l'état, ces missions ne correspondent finalement qu'à encore un peu plus de souffrance, inutile qui plus est. Bref, vous l'avez compris, Harry Potter n'a jamais vraiment été gâté dans ses adaptations vidéoludiques, et cette dernière itération est probablement l'une des moins réussies sorties à ce jour. Mieux vaudrait donc vous contenter du livre et prendre votre mal en patience en attendant le film qui nous l'espérons, saura davantage nous plonger dans l'incroyable univers de J.K. Rowling.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Si l'on en croit la description qu'en faisait J.K. Rowling dans un de ses livres, le jeu d'EA n'est pas beaucoup plus agréable à regarder qu'un scroutt à pétard... Les décors s'avèrent en effet extrêmement pauvres, les animations basiques voire risibles et les effets bien cheap. Seuls les personnages relèvent un peu le niveau, encore que leurs postures et leurs expressions, souvent peu adaptées à la situation du moment, empêchent souvent d'adhérer à l'univers d'Harry Potter.

  • Jouabilité 7 /20

    Quelle que que soit la phase de jeu concernée, Harry Potter et les Reliques de la Mort fait dans le rudimentaire, le bancal et le rigide. Les phases de shoot vous apparaîtront effectivement aussi molles qu'imprécises tandis que l'infiltration, dans ses meilleurs moments, ne fera que vous ramener au Moyen Âge du jeu vidéo. Si on comprend la volonté de rendre une adaptation de film accessible à tous, encore faut-il éviter de sombrer dans une simplicité condescendante et au final, carrément abrutissante.

  • Durée de vie 9 /20

    La campagne est extrêmement courte, au point que les développeurs se sont manifestement sentis obligés d'insérer des défis supplémentaires entre les missions. Si on passera sur le côté artificiel de ce procédé, le fait est que toutes les séquences de jeu sont inintéressantes et que les joueurs dotés d'un semblant d'estime d'eux-mêmes auront tôt fait d'abandonner la partie.

  • Bande son 14 /20

    Probablement l'aspect le plus réussi de cet Harry Potter. Les musiques sont sans doute issues du film et sont donc de très bonne qualité. La plupart des doubleurs officiels ont manifestement répondu présent pour donner leur voix à leur personnage, mais beaucoup de répliques manquent toutefois de conviction.

  • Scénario 12 /20

    Entendons-nous bien, il n'est pas ici question de juger de l'histoire d'Harry Potter telle qu'on peut la découvrir dans le roman et dans le film, mais bien de la façon dont elle est retranscrite dans le jeu. En ce sens, Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 1 repose sur une bonne quantité de cinématiques qui semblent assez mal compressées, mais qui ne sont pas totalement ratées non plus.

Difficile de trouver des points positifs à cette adaptation qui semble se viander avec conviction dans tout ce qu'elle entreprend. Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 1 associe en effet avec maladresse des séquences de shoot au gameplay bien poussif à des scènes d'infiltration archaïques, tant dans leur structure que dans les mécaniques employées. On ressort donc très déçu de cette aventure qui promettait pourtant d'être rafraîchissante. Les joueurs seront bien plus avisés de conserver leur argent, de relire le livre de J.K. Rowling et de croiser les doigts pour que le film vaille le coup d'oeil !

Note de la rédaction

8
12.8

L'avis des lecteurs (80)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de hiro,  Jeuxvideo.com
Par hiro, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Wii EA Bright Light Studio Electronic Arts Action Aventure
Dernières Preview
PreviewPokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : Nous l'avons vu en action, voici notre avis 13 oct., 15:00
PreviewFF 14 Endwalker : Une conclusion épique pour le MMO de Square Enix ? 13 oct., 14:00
PreviewForza Horizon 5 : Notre premier avis sur l'open world motorisé que rien n’arrête 11 oct., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022