Menu
Galaxy Racers
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Galaxy Racers sur DS /

Test du jeu Galaxy Racers sur DS

Galaxy Racers
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Mat
L'avis de Mat
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 juillet 2010 à 10:37:50
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test Galaxy Racers

Galaxy Racers c'est l'histoire d'un jeu qui aurait bien fait de ne pas exister. Malheureusement, les évidences les plus flagrantes ne le sont pas toujours dans le domaine du jeu vidéo.

Galaxy Racers

Le futur, c'est bizarre quand même. Tenez, prenez l'univers de Galaxy Racers par exemple : après des milliers d'années sans une seule infraction routière, voilà que les autorités enregistrent soudainement un nombre incroyable d'entorses au code de la route. Et plutôt que de faire passer les responsables devant une cour martiale pour les envoyer au bagne sur Pluton (ou à Levallois-Perret, au choix), le gouvernement décide de leur permettre de se racheter une conduite en formant une brigade de la sécurité routière. Une politique de réinsertion vraiment progressiste, vous en conviendrez.

Galaxy Racers
Piro aime mettre le feu.
Voilà donc résumé en quelques lignes le scénario (notez les guillemets) qui sert de prétexte à Galaxy Racers. Bien entendu, au fur et à mesure qu'ils remplissent leurs missions, nos jeunes héros (il y en a 6 à incarner) condamnés pour avoir conduit n'importe comment vont découvrir la raison de cette augmentation soudaine du nombre d'actes de délinquance routière. Sans vouloir vous gâcher le plaisir, sachez qu'il y a derrière tout cela un ignoble méchant qui cherche à détruire le monde grâce à une étoile chaotique qui se nourrit des infractions au code de la route (oui, vous avez bien lu). Bon, étant donné la profondeur du scénario, vous l'aurez compris, Galaxy Racers est un jeu qui s'adresse à un très jeune public. La sélection de la difficulté se fait d'ailleurs en fonction de l'âge du joueur (moins de 9 ans, de 9 à 10 ans et plus de 10 ans, avec une difficulté croissante pour chaque tranche d'âge).

Galaxy Racers
Utilisez savamment les sens interdits pour triompher de vos adversaires.
Le scénario de départ évacué, il me reste maintenant à parler du jeu en lui même. Si vous vous-attendiez à un jeu de courses, vous allez être déçu, puisque Galaxy Racers tient en fait plus du jeu de réflexion que du clone de Mario Kart. Le mode de jeu principal est assez simple : sur une carte censée représenter une ville, le joueur doit guider un véhicule vers divers objectifs tout en empêchant à un concurrent d'atteindre ce même objectif. Pour ce faire, il existe tout un arsenal de... panneaux à placer aux intersections pour influencer le comportement des véhicules en jeu. Les automobiles prenant en général le chemin le plus court pour atteindre un point, il va donc falloir leur faire effectuer des détours à grand renfort de « Tournez à droite » et autres « Sens interdit » afin de remplir tous les objectifs d'une mission. Et pendant que vous modifiez le trajet de votre véhicule, il faut également ralentir le ou les adversaires. S'il est possible d'utiliser les panneaux de direction pour lui faire prendre des détours, une solution plus simple consiste à semer des panneaux qui vont le ralentir : stops, passages piétons, chute de rochers. Enfin, il est aussi possible d'utiliser des pouvoirs spéciaux pour ralentir l'ennemi ou avantager notre véhicule : tornade qui téléporte une voiture aléatoirement sur la carte, sirène pour rouler deux fois plus vite pendant quelques secondes, clef à molette qui oblige à se rendre au garage le plus proche... Le principe est assez marrant, tout du moins pendant quelques minutes.

Galaxy Racers
Les carrés géants grouillent dans l'espace de Galaxy Racers.
S'ajoute à cela plusieurs mini-jeux à remplir pendant une mission pour débloquer le prochain objectif. On reste dans le ludo-éducatif, puisqu'il s'agit la plupart du temps d'épreuves de mathématique ou de logique assez basiques. Il faudra par exemple découvrir le résultat de deux calculs pour choisir le prochain objectif où se rendre. Encore une fois, il faut se rappeler que le titre s'adresse à de très jeunes joueurs. Enfin, entre chaque planète qu'il visite, le joueur devra participer à une vraie épreuve de courses en 3D. A l'aide du stylet, il faut se diriger, accélérer et ralentir pour traverser un couloir rempli d'obstacles avant la fin du temps imparti : des météores, des frigos et des... carrés géants. Pas de panique toutefois, puisqu'il est possible de recommencer ces épreuves autant de fois que nécessaire, comme les autres missions d'ailleurs. Le problème, comme souvent avec les jeux s'adressant à un public jeune, c'est que les développeurs ne se sont pas foulés. Il y a bien six planètes à explorer et quelques images et vidéos à découvrir, mais au final, il suffit d'une dizaine d'heures pour faire le tour du jeu. Pour 30€, ça sent vraiment l'arnaque. D'autant plus que si le titre se présente comme un moyen d'aborder le code de la route, il n'en est rien en réalité : si le jeu utilise une douzaine de panneaux de signalisation à placer, aucune explication n'est donnée quant à leur utilité. A aucun moment non plus le titre n'explique les règles de base de la conduite. Tout au plus a-t-on droit à quelques rappels de sécurité, débloqués au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu : ne pas courir entre des voitures, traverser sur les passages piétons. Bref, tout le tintamarre sur la sécurité routière semble bien vide de sens.

Galaxy Racers n'est pas mauvais en soi, si l'on admet que le jeu s'adresse à nos chères têtes blondes. A 5€, la pilule serait peut-être passée. Mais 30€ pour un jeu au gameplay ultra répétitif qui cherche à se vendre en se faisant passer pour ce qu'il n'est pas, c'est un peu salé comme amende...

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Les décors des missions sont assez réussis, même si plus de variété au sein d'une même planète ne ferait pas de mal. Les 6 planètes ont des styles bien différents et plutôt sympas. Par contre, pour ce qui est des phases de conduite dans l'espace, c'est vraiment très moyen.

  • Jouabilité 9 /20

    Que dire ? Même si on prend en compte que le jeu est destiné aux jeunes enfants, le gameplay reste extrêmement limité. Placer des panneaux pour pousser une voiture à suivre un trajet plutôt qu'un autre, c'est marrant 5 minutes. Et malheureusement, les mini-jeux n'apportent pas beaucoup de variété.

  • Durée de vie 6 /20

    10 heures au grand max pour faire le tour du jeu et débloquer tous les bonus... Pour un free-to-play ça passe, pour un jeu Ubisoft à 30€, ça ne fait pas vraiment sérieux.

  • Bande son 5 /20

    Des musiques et des sons qui font penser à un jeu Megadrive plus qu'à un titre DS de 2010.

  • Scénario 9 /20

    Il fallait y penser au coup de l'étoile qui se nourrit de l'essence des infractions routières. Le type qui a inventé ça devrait probablement écrire des bouquins. Blague à part, le plus gros défaut est évidemment la volonté du soft de se présenter comme un moyen d'aborder les questions de sécurité routière, alors qu'en fait il n'y a que très peu d'informations à ce sujet tout au long de la partie.

On a beau essayer de retourner le problème dans tous les sens, on ne voit pas l'intérêt de Galaxy Racers. Le jeu n'est pas foncièrement nul, mais bon... Passées les cinq premières minutes, on se demande rapidement ce qu'on fait là. Les plus jeunes s'y amuseront probablement un certain temps, mais pour 30€, il y a des achats plus rentables.

Note de la rédaction

8
--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !
Profil de Mat,  Jeuxvideo.com
Par Mat, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewTotal War Warhammer 3 : Le jeu de stratégie ultime pour un univers fantastique de référence ? 19 janv., 16:00
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022