Menu
Sin and Punishment : Successor of the Skies
  • Tout support
  • WiiU
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Sin and Punishment : Successor of the Skies
Wii
Sin and Punishment : Successor of the Skies
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 mai 2010 à 16:01:50
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (59)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Partager sur :

Alors que le premier Sin and Punishment, jamais sorti en France, est souvent considéré comme le meilleur shoot de la N64, cette suite sous-titrée Successor of the Skies nous arrive dans un certain anonymat. Même si ce genre de silence avant la sortie d'un jeu n'est jamais bon signe, voyons si Sin & Punishment 2 est le digne successeur du premier opus.

Sin and Punishment : Successor of the Skies

Lorsque l'on sort de sa boîte la galette d'un jeu concocté par Treasure, on sait déjà qu'on s'attaque à un produit de qualité. La boîte japonaise est tout simplement responsable des meilleurs shoot'em up de ces dernières années. Radiant Silvergun ? Ikaruga ? Bangai O ? Des titres souvent atypiques mais incroyablement jouissifs et prodigieux. Ces compliments sont tout à fait applicables au tout premier Sin and Punishment, sorti en 2000 sur Nintendo 64 partout-sauf-chez-nous. Il s'agissait d'un étrange mélange entre un rail-shooter et un shoot'em up rythmé par une vitesse d'action frénétique, des boss comme s'il en pleuvait et des phases au corps-à-corps assez étonnantes. Et bien bonne nouvelle, Sin and Punishment 2 : Successor of the Skies reprend tous ces éléments à son compte pour les transcender. Nous allons gentiment passer sur le scénario, un poil trop compliqué, pour le résumer en quelques mots. On suit l'histoire d'Isa et Kachi en quête d'identité, poursuivis par les Nebulox, êtres humains dotés de pouvoirs exceptionnels. Oui, c'est très résumé, mais autant vous laisser la découverte du scénario pour s'attarder plus longuement sur l'étonnant gameplay.

Sin and Punishment : Successor of the Skies
Et encore, on en est qu'au tutoriel...
Que vous preniez Isa ou Kachi (un garçon et une fille respectivement, oui c'est troublant au début), la maniabilité est la même. Tout d'abord vous pouvez vous déplacer exactement comme un vaisseau de shoot em up, c'est-à-dire partout de haut en bas et de gauche à droite sur votre écran. Comme on est dans un rail-shooter, vous avancez tout seul selon un chemin précalculé. Vous disposez d'un tir continu et d'un tir chargé, qui différera selon le personnage. Si Isa possède un tir chargé simple dont l'explosion fait de larges dégâts, Kachi peut viser plusieurs ennemis à la fois pour tous les allumer avec des salves d'énergies. Un système de lock vous permet de vous concentrer sur les tirs ennemis sans avoir à viser votre cible. Des fois qu'un ennemi s'approcherait de trop près, vous pouvez asséner quelques combos à l'épée particulièrement dévastateurs ! L'épée est d'autant plus importante qu'elle vous sert aussi à renvoyer les projectiles dans la direction que vous voulez ! Si cette dernière fonction n'est pas la plus évidente à maîtriser, elle peut s'avérer primordiale en mode Difficile. Enfin, vous pouvez esquiver les attaques ennemies via une petite pirouette aérienne on ne peut plus pratique.

Sin and Punishment : Successor of the Skies
Oh, un lion à réaction !
Comme vous pouvez le voir, le gameplay est vraiment complet, et croyez-nous, chacune de ces actions est nécessaire pour vous en sortir face à vos ennemis. Il n'est pas rare de devoir éviter des dizaines de tirs, rayons, missiles ou autres joyeusetés en même temps. La vitesse est furieuse et on a rarement le temps de se gratter le nez. Malgré cela, la maniabilité est tellement plaisante qu'on se prend au jeu et on comprend vite comment s'en sortir dans des situations visuellement délicates. En cela, on retrouve le côté shoot'em up, cher à Treasure. Il y a d'ailleurs un système de combos qui vous incite à détruire le maximum d'ennemis, même les plus insignifiants, pour augmenter votre multiplicateur de points, ce qui ne manquera pas de ravir les scorers. Concernant les boss, autant dire que vous risquez d'être gâté. Non seulement ils sont gigantesques et impressionnants, mais en plus ils sont incroyablement nombreux ! Les niveaux sont en fait étonnamment longs pour un titre du genre, et on a même souvent l'impression qu'ils ne s'arrêteront jamais. A chaque fois que l'on croit avoir battu le dernier boss, on se rend compte que le défilement continue et qu'on n'est toujours pas au bout de nos peines, d'autant qu'ils sont carrément coriaces ! Il vous faut apprendre leurs attaques par coeur, certaines ne vous laissant que très peu d'espace libre à l'écran. Une petite erreur, et c'est le quart de votre barre de vie qui part en fumée dans les modes de difficulté les plus avancés. Il est important de savoir quand utiliser son tir chargé, bien plus rare qu'on ne le croit, car ce dernier permet d'empêcher certaines offensives de ces mastodontes en les étourdissant une petite seconde au bon moment. Ces combats sont très techniques et il vous faudra être concentré au maximum pour vous en sortir. En plus d'être prenantes, il faut savoir que toutes ces phases sont diablement bien chorégraphiées. Il vous arrivera sans doute de lâcher un petit "Wow" devant la beauté d'une attaque ennemie, juste avant de vous la prendre de plein fouet. Pour résumer, le gameplay est digne des meilleures productions Treasure.

Sin and Punishment : Successor of the Skies
Le niveau en moto est un peu plus simple que les autres.
D'un point de vue technique, le jeu est une franche réussite, les nombreux effets sont impressionnants surtout dans certains niveaux comme les attaques de murènes dans le tunnel aquatique, ou la lave plus tard dans le jeu. On en prend plein les yeux, et même s'il faut se remettre dans le contexte d'un jeu Wii, c'est plutôt agréable. Pour la bande-son, on risque d'être un peu moins dithyrambique même s'il n'y a pas d'erreurs majeures. Les effets sonores sonnent très arcade, jusque dans la musique là où on aurait aimé des thèmes de meilleure qualité. Ils collent tout de même au rythme de l'action. Côté contenu, on pourrait croire de prime abord que le jeu est un peu chiche. En fait, mis à part le mode principal, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent, mais il faut dire que c'est le cas de tous les jeux du type. Vous pouvez refaire les niveaux indépendamment les uns des autres pour améliorer votre high-score afin de l'envoyer sur le net et vous mesurer aux plus grands joueurs. Il y a aussi un mode deux joueurs en simultané, mais ce dernier est bien décevant car le second participant n'apparaît pas à l'image et ne peut même pas concentrer ses tirs. En fait, il ne peut que déplacer un deuxième viseur à l'écran et tirer ce qui est vraiment frustrant. On a un peu l'impression d'être le second joueur de Super Mario Galaxy. Toutefois, cela facilite drôlement les choses contre les boss.

Sin and Punishment : Successor of the Skies
Le combat contre Hibaru est juste génial.
Heureusement, le mode principal suffit largement à justifier l'achat du jeu. Rien que pour finir le mode Facile, il ne vous faudra pas moins de cinq heures. Si on y ajoute les autres modes de difficulté (dans lesquels les boss ont de nouvelles attaques) et son degré de rejouabilité pratiquement infini, on a un modèle du genre. Au final, il ne fait aucun doute que Sin and Punishment 2 : Successor of the Skies est bel et bien la digne suite de son aîné. Même si son gameplay original est son principal atout, la chorégraphie de l'action laisse souvent pantois et les phases s'enchaînent à une cadence infernale. Treasure signe donc encore une fois un must-have pour tout fan de shoot, certes un peu plus facile qu'Ikaruga ou Radiant Silvergun dans son mode de difficulté le plus bas, mais qui regorge de challenges si on s'attaque aux modes Normal et Difficile. Pour moins de 40 euros, il est vraiment dur de faire mieux.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Même si la beauté des niveaux est inégale, l'action frénétique nous évite de voir en détail les différentes textures, ce qui est sans doute mieux. Reste que les différents effets sont de très bonne facture, et sont même sans doute de mieux en mieux au fur et à mesure de notre avancée dans le jeu. Les chorégraphies des boss claquent et le character design est particulièrement réussi, surtout en ce qui concerne les Nebulox.

  • Jouabilité 18 /20

    Ca explose de partout, et pourtant, on s'en sort. Esquiver les tirs ennemis devient vite un plaisir et même s'il faut garder une attention de tous les instants, on est surpris de l'étonnante facilité avec laquelle on contrôle le personnage. Certains combats sont mythiques comme ceux contre les Nebulox (notamment Hibaru Yaju et Armon Ritter) et de nombreux points de contrôles vous permettent de ne pas recommencer de trop loin. Seul léger bémol, il faut un petit temps pour gérer la profondeur visuelle des tirs ennemis, mais on s'y fait plutôt vite.

  • Durée de vie 16 /20

    Pour un jeu du genre, ça calme. Lors de votre première partie, vous penserez vraiment ne jamais en voir le bout. Chaque niveau dure entre trente minutes et une heure et les boss ont souvent deux ou trois phases différentes. Il est quand même dommage de ne pas avoir un mode deux joueurs digne de ce nom, mais en tout cas il est sûr que vous y reviendrez souvent.

  • Bande son 14 /20

    Certains thèmes sont plus marquants que d'autres, mais dans l'ensemble il faut vraiment aimer le style arcade.

  • Scénario 13 /20

    Sans rentrer dans les détails, les questions existentielles que se posent les personnages sentent un peu le réchauffé, mais ça passe. Il manque sans doute quelques explications, mais cela aurait rallongé les cut-scenes et donc nui au rythme de jeu.

Treasure réalise encore des prouesses dans un genre où il est déjà maître. Entre les fights endiablés qui n'en finissent plus et les boss gigantesques et infernaux, Sin and Punishment 2 : Successor of the Skies vous tiendra en haleine très longtemps. Malgré les nombreux changements d'axes, passant parfois de la 3D à la 2D, le gameplay reste impeccable et le maniement est un pur délice. Un jeu indispensable à tout fan de shoot.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 mai 2010 à 16:01:50
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (59)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Mis à jour le 10/05/2010 à 16:01
Wii Action Tir Nintendo Treasure
Dernières Preview
PreviewHyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre ! 02 juil., 22:07
PreviewDeath Stranding : Le combo clavier-souris pour un pari réussi ? 01 juil., 09:00
PreviewFuser : Un second contact très convaincant pour le jeu de mix musical d’Harmonix 30 juin, 15:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020