Menu
Heavy Rain
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Heavy Rain / Heavy Rain sur PS3 /

Aperçu Heavy Rain sur PS3 du 14/12/2009

Preview Heavy Rain

Ceux qui ont touché à Nomad Soul et à plus forte raison Fahrenheit, savent que David Cage n'est pas un type comme les autres. A l'instar d'Hideo Kojima, on pourrait même dire que le bonhomme tient plus du réalisateur de cinéma que du développeur de jeux vidéo tant ses titres transpirent le 7ème art. Sa dernière oeuvre, Heavy Rain, va dans ce sens en sacralisant l'action contextuelle se voulant ici au service de l'immersion. La mise en scène gagne alors en intensité mais cette prise de position ne risque-t-elle pas de noyer le joueur tout en le tenant à l'écart du coeur même de l'intrigue ?

Heavy Rain

Dès les premières minutes d'Heavy Rain, on en viendrait presque à tendre l'oreille pour entendre un éventuel "Action". Le jeu se pose en effet comme un titre hybride à mi-chemin entre le jeu vidéo et le long-métrage cinématographique. Fahrenheit allait déjà dans ce sens, Heavy Rain semble pousser le concept de la "réalité virtuelle" encore plus loin. Ainsi, pour ce que la version preview nous a permis d'en voir, le bébé de David Cage multiplie les cadrages, mouvements de caméras et autres effets cinématographiques afin de nous immerger dans un titre débutant sur un drame familial avant de doucement glisser vers l'enquête policière. De fait, alors que les interprètes de cette pièce de théâtre se mettent en place, le début de l'aventure se montre parfois maladroit dans sa conceptualisation euphorisante de la famille soudée nageant dans le bonheur. Le tout a au moins le mérite de nous familiariser avec le gameplay tout en amenant les chapitres suivants.

Heavy Rain
Certains passages vous demanderont de choisir vite et bien.
Ainsi donc, on pourrait scinder Heavy Rain en deux parties bien distinctes mues par une volonté commune d'offrir au jeu un fort degré de réalisme soutenu par une inspiration typiquement hollywoodienne. Si on retrouve beaucoup de Seven dans Heavy Rain (de par l'ambiance poisseuse, la lumière ou bien encore la bande-son), la construction du jeu n'en prend pas moins son temps afin de nous faire partager le quotidien des quatre protagonistes qu'on va pouvoir incarner à intervalles réguliers. Sur ce point, on pourra même se demander si Cage n'est pas allé trop loin surtout si le jeu vidéo reste pour vous un moyen de vous évader. Quoi qu'il en soit, la possibilité de se doucher, de manger, de regarder la TV, de travailler accentue la crédibilité de l'ensemble même si on est ici loin d'un Sims. En fait, chaque action pourra généralement se faire une fois et ce n'est qu'après avoir réalisé des gestes bien précis que l'histoire évoluera d'elle-même. En parlant de ça, tout débute vraiment alors que Jason, le fils d'Ethan, meurt à cause de la négligence de son père. On opère alors un bond dans le temps de deux ans pour retrouver l'ami Ethan et son deuxième fils, Shaun. Malheureusement, la vie n'est qu'un éternel recommencement et très rapidement, Ethan va à nouveau être confronté à ses vieux démons en perdant la trace de son rejeton. Tout s'accélère d'autant qu'en parallèle, l'affaire du tueur aux origamis ébranle la population. Heureusement, plusieurs personnes sont sur sa piste à commencer par le détective privé Scott Shelby et l'inspecteur du FBI, Norman Jayden. La construction va alors nous faire endosser la défroque d'un de ces trois personnages auxquels s'ajoutera un peu plus tard Madison, une étrange jeune femme qui va elle aussi mener son enquête.

Heavy Rain
Le split-screen est autant utilisé comme un outil narratif que comme une façon d'accentuer l'immersion.
Dans l'absolu, on pensera à l'excellente série Boomtown qui reposait déjà sur l'idée d'une même affaire vue par les yeux de plusieurs personnes. Heavy Rain, c'est un peu ça même s'il faudra un pt'it moment avant que les "acteurs" ne se rencontrent. Avant cela, on aura l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les névroses d'Ethan, de crapahuter dans des hôtels miteux en compagnie de Scott ou bien d'utiliser une technologie révolutionnaire permettant à Norman d'évoluer dans un environnement virtuel pour avoir plus facilement accès aux indices récoltés. Ces personnalités bien marquées donnent d'ailleurs un cachet supplémentaire à l'ensemble même si le fait de sauter de l'un à l'autre des protagonistes a tendance à morceler la progression. Pour autant, il conviendra de voir ce que donne cet aspect d'ici à la fin de l'aventure d'autant qu'en fonction des choix que nous aurons à faire, il se pourrait qu'une partie du casting y reste. Bref, Heavy Rain s'amuse donc au détriment de ses héros tout en offrant au joueur la possibilité de les manipuler tels de véritables marionnettistes. Néanmoins, sachez que la liberté offerte dans le choix des actions à effectuer est liée à l'endroit où on se trouve. Ainsi, si vous pourrez faire de la balançoire avec votre gamin dans un parc ou lire votre courrier de retour chez vous, n'oubliez pas que vous serez toujours tributaire du scénario et donc des choix du réalisateur. Impossible de choisir quel personnage incarner, impossible (du moins dans la preview) de retourner à un endroit précis, tout est dicté par l'histoire, ceci renforçant l'impression d'assister à un film interactif tout en étant synonyme d'un grand sentiment de frustration. D'autant plus vrai que 98% des actions à effectuer le sont grâce à des QTE.

Heavy Rain
La névrose de Nathan le conduira-t-il à commettre l"irréparable ?
En somme, d'un pur point de vue de la jouabilité, autant dire qu'Heavy Rain prend des risques. Certes, le joueur a souvent le choix entre plusieurs mouvements mais au final, cette semi-liberté est toujours couplée à une progression en huis clos. De plus, au-delà des actions contextuelles, il est étonnant de voir à quel point le déplacement du personnage est lourd. Pour autant, on s'en accommode bon grè mal gré sachant que des scènes d'action apportent un peu de dynamisme. Malheureusement, ces affrontements, eux aussi entièrement pensés en termes de QTE, se révèlent souvent trop longs et donc passablement ennuyeux. A contrario, on appréciera quelques idées très visuelles lorsqu'on évoluera avec Norman. Celui-ci pourra en effet utiliser un système perfectionné composé d'une paire de lunettes et d'un gant, pour scanner le lieu où il évolue afin de trouver des preuves. En sus, une fois à son bureau, cet attirail lui servira à remodeler son lieu de travail tout en passant notamment en revue des versions holographiques de ses dossiers. Un point de vue intéressant tranchant radicalement avec les méthodes de la vieille école employées par Scott. Au final, tout en réhabilitant le Sixaxis et en se reposant sur la croix, le rond, le carré, le triangle et les rotations, Heavy Rain entend bien mener son enquête jusqu'au bout. Après deux heures de jeu, nous ne tirons aucune conclusion hâtive d'autant que la version comportait moult bugs de collision. Toutefois, on pourra se demander si David Cage n'aurait pas gagné à mieux équilibrer son titre afin que la narration s'imbrique mieux dans le gameplay et vice et versa. Affaire à suivre car en marge de ces écueils, Heavy Rain a ce "je ne sais quoi" d'hypnotique nous forçant à poursuivre nos investigations. En espérant que ce ne soit pas simplement une sorte de réflexe conditionné nous intimant l'ordre d'aller jusqu'au bout du "film" vu qu'on a payé la place.

PS3 Aventure Autres Quantic Dream Sony Contemporain
Commander Heavy Rain
PS3
Amazon
24.82 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Mister_Cool_01
Mister_Cool_01
MP
le 19 févr. 2010 à 14:11

Ça serai bien que vous mettiez en version PC, pour ceux qui n'ont pas la PS3.

Lire la suite...
clad59250
clad59250
MP
le 07 févr. 2010 à 16:36

ça y'est les troll sont dans la place :rire:
faut arreter de qualifier ce jeux de daube on respecte un tant soit peu le travail des developeurs!!!!apres c'est comme un films ou n'importe quel forme d'art on aime ou on aime pas c'est ça qui fait notre diference dans quel monde serions nous si on devait tous avoir les meme gouts??
et ps3 ou xbox on s'en fout arreter avec votre gueguerre ça devient pitoyable AU CHIOTTES LES TROLL ET LES BOULET :sors:
moi j'aime ce jeux apres chacun ses gouts mais pour moi il merite au moins 17/20!!!vivement qu'il soit mien

Lire la suite...
cyberns
cyberns
MP
le 02 févr. 2010 à 12:44

hahahahahahahahahahah encore une daube exclusive a la ps3,elle l'est collectionne.Ils peuvent ce le garder cette daube. 15/20hahahaha c est ça les exclus sony.

Lire la suite...
crashh64
crashh64
MP
le 29 janv. 2010 à 11:58

Wah, moi tout ce qu'ils en disent ca me donne envie de l'acheter!! Si le scénario est bien ficellé ca doit etre vraiment un jeu original.

Lire la suite...
mounies
mounies
MP
le 22 janv. 2010 à 20:54

J'avais adoré Nomad Soul sur Dreamcast , et j'ai lu que ce jeu avait un zest de Shenmue...alors , personellement ...oui... je l'attends ce jeu !En espérant que ce ne soit pas une déception !

Lire la suite...
salopette59
salopette59
MP
le 22 janv. 2010 à 13:46

Ah j'ai oublié Mgs4, pardon

Lire la suite...
salopette59
salopette59
MP
le 22 janv. 2010 à 13:44

Je l'achète le day one, marre des jeux sans scenario ou avec un scénario steréotypé.Sur cette gen seul 2 jeux ont pour moi un réel scenario(Bioshock 1, surement le 2 et assassin's creed 1 et 2).
Donc avec Heavy rain ça fera le 3eme :ok:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 20 janv. 2010 à 16:18

pour le commentaire insultant je répliquerais que le but n'était pas de comparer farheneit et heavy rain ou même shenmue.

je donnais simplement mes jeux référence et j'indiquais que heavy rain est pour moi un outsider cappable de prendre une place a leurs côté dans mon top 10 vidéoludique.

sitasan

Lire la suite...
Infernomega
Infernomega
MP
le 19 janv. 2010 à 18:11

J'attends de voir le test

Lire la suite...
dante_rocks
dante_rocks
MP
le 15 janv. 2010 à 16:12

J'étais plutôt enthousiasmé... mais j'avoue que Logan m'a refroidi sur ce coup.
Affaire à suivre... Pour moi, ça peut très bien être le pétard mouillé, comme LE jeu qui a su innover.

Allez, un peu plus de prise de risque, ça fait jamais de mal... pour le consommateur bien sûr !

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 13.34€ Fnac PC 14.99€ Amazon PS3 24.82€ Amazon PS3 27.45€ Amazon PS3 28.49€ Amazon PS3 29.71€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestTour de France 2021
PC PS4 ONE
15
TestL'Atelier du Jeu VidéoSur Switch
14
TestNinja Gaiden Master Collection
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021