CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Overlord : Dark Legend
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Overlord : Dark Legend
Appréciations du jeu
15
L'avis de la rédaction
14.5
L'avis des lecteurs (50)
Test Overlord : Dark Legend

Overlord : Dark Legend : Un conte de fées plus sombre

9 524 vues
Profil de dharn,  Jeuxvideo.com
dharn - Journaliste jeuxvideo.com

Qui n'a jamais rêvé d'oeuvrer du côté des méchants plutôt que de celui des défenseurs de la veuve et de l'orphelin dans l'un des contes de fées de notre enfance ? C'est l'expérience que nous propose de vivre Overlord : Dark Legend, un jeu d'action à la Pikmin aussi fun que bien réalisé sur Wii.

Overlord : Dark Legend

Il était une fois, au fin fond de la contrée de Valémeraude, un château nommé Gromgard. Tandis que l'honorable duc de cette citadelle perdait richesse et épouse en tentant de trouver un moyen de soulager les souffrances de son peuple, un funeste destin n'allait pas tarder à s'abattre sur son propre fils. A l'âge de 16 ans, ce dernier revêtit en effet une armure maléfique qui fit de lui un Overlord, c'est à dire un seigneur du mal dont la seule obsession en ce bas monde ne serait plus que de semer la terreur autour de lui. Guidé dans sa tâche par le sinistre Biscornu, l'Overlord se constitue rapidement une armée de larbins et commence sans tarder sa sombre mission. Dans n'importe quel jeu vidéo classique, le joueur incarnerait un preux chevalier en armure étincelante pour aller contrer les desseins diaboliques d'un tel personnage. Eh bien ici, c'est tout le contraire ! Non seulement on est placé dans la peau de l'Overlord dès le début de l'aventure mais on doit tout faire pour mettre un royaume entier à feu et à sang. Une mission jubilatoire à laquelle on s'attelle avec un enthousiasme non dissimulé.

Overlord : Dark Legend
C'est à cet instant que tout bascule.
Contrairement aux versions PC, PS3 et 360 d'Overlord II, sorties récemment dans le commerce, Overlord : Dark Legend ne peut s'appuyer que sur les modestes performances techniques de la Wii. Cependant, sa jouabilité a été pensée pour tirer le meilleur parti de la détection de mouvements et du pointeur de ses Télécommandes. Ainsi, les Wiimotes s'avèrent-elles extrêmement pratiques pour diriger les fameux larbins qui sont au coeur du gameplay d'Overlord. Il suffit de désigner un point sur l'écran en maintenant le bouton B appuyé, et ces petites créatures stupides se mettent en mouvement dans un concert de jérémiades. Tout comme dans Pikmin dont le soft s'inspire largement, notre armée de serviteurs est mise à contribution en permanence. On les utilise par exemple pour nous aider à terrasser nos adversaires, pour nous débarrasser d'obstacles entravant notre route ou encore pour transporter des objets lourds vers notre repaire. On peut également les sacrifier pour regagner de la vie ou les étrangler pour les faire exploser, ce qui donne lieu à des animations tordantes. Dans un premier temps, on ne dispose auprès de nous que de quelques larbins bruns, des combattants de base vulnérables aux éléments naturels. Au fur et à mesure de la progression, on en débloquera trois autres catégories à inclure dans un groupe de plus en plus large, comprenant à terme une quinzaine d'individus.

Overlord : Dark Legend
Les missions sont clairement exposées.
Les larbins rouges, tout d'abord, peuvent étouffer les incendies pour se frayer un passage dans certains environnements. Ils sont également capables de projeter des boules de feu enflammées sur leurs adversaires, ce qui les rend indispensables à toute attaque à distance. Les larbins verts, de leur côté, ne craignent ni les gaz toxiques ni les plantes empoisonnées. Agiles et rapides, ils disposent d'attaques particulièrement meurtrières qui compensent leur manque d'endurance. Enfin, les larbins bleus sont les seuls à pouvoir traverser les cours d'eau et à connaître la magie de résurrection. En fonction des endroits où l'on se trouve et des situations que l'on rencontre, il faut bien entendu jongler entre ces quatre types de créatures pour avancer. Certains bonus ne peuvent en outre être récupérés que par des larbins appartenant à un type bien précis. Heureusement, la croix directionnelle permet de sélectionner en un clin d'oeil les troupes dont on a besoin et pour peu que l'on vienne à manquer d'une catégorie donnée, on trouvera des gouffres à larbins disposés un peu partout dans les décors. Contre une unité de force vitale, on créera alors la créature du type voulu. Or des unités de force vitale, on en collecte en abondance en massacrant sans remords moutons innocents et frêles scarabées.

Overlord : Dark Legend
On peut étrangler nos propres larbins pour les faire exploser !
Le monde en 3D que l'on peut explorer à volonté est immense. Détaillé, coloré et remarquablement modélisé par endroits, son design très cartoon évoque irrésistiblement celui de Fable sur Xbox. De plus, on peut interagir avec le décor à peu près n'importe où. Ruiner le mobilier d'une pièce, piétiner des cultures, mettre le feu aux tas de paille... On s'en donne à coeur joie et si ces exactions servent à se défouler, elles ont aussi le mérite de nous faire gagner de l'argent pour acheter de l'équipement, des potions pour se soigner, et divers objets délirants utilisés par nos larbins. Une carte très pratique nous permet de nous repérer aisément et un menu très étoffé nous fournit toutes les informations que l'on souhaite en quelques instants. Les missions que l'on nous confie sont nombreuses et l'humour est omniprésent tout au long du scénario diabolique que l'on suit. Néanmoins, tout n'est pas rose dans Overlord : Dark Legend. Les bugs graphiques sont courants, le framerate est inégal, et l'intelligence artificielle de nos acolytes est affligeante (bon, d'accord, les larbins sont censés être bêtes mais pas à ce point !). Par ailleurs, les temps de chargements sont assez longs et les sorts que notre prince du mal peut lancer avec l'Overlord en consommant un peu de mana ne sont pas faciles à maîtriser. Mais le plus agaçant reste sans doute les mouvements de caméra que l'on ne peut pas contrôler manuellement. Ceci dit, on rit et on se défoule tellement en jouant à Overlord : Dark Legend que ces soucis passent finalement au second plan. On dira ce qu'on voudra, c'est si bon d'être méchant...

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    La modélisation et le design des environnments en 3D font honneur à la Wii. Certes, cela se fait au prix de quelques bugs et d'une caméra capricieuse mais globalement, l'action est très agréable à regarder. De plus, l'apparence et les animations des larbins sont vraiment tordantes.

  • Jouabilité 16 /20

    La Wiimote et son pointeur se révèlent d'une efficacité redoutable pour diriger et coacher nos troupes de larbins. Le système de jeu à la Pikmin est du reste très efficace et à moins d'être allergique au genre, on passera d'excellents moments à semer la terreur tout autour de nous. Dommage que l'intelligence artificielle soit aussi décevante.

  • Durée de vie 13 /20

    Une douzaine d'heures suffit à terminer une aventure plutôt facile et il n'y a pas de mode multijoueur. Néanmoins, il y a pas mal de secrets à découvrir en explorant les décors.

  • Bande son 15 /20

    Les musiques sont réussies. Les doublages en anglais sont d'excellente qualité et même en ne comprenant pas la langue de Shakespeare, on ne peut s'empêcher de sourire quand on nous parle. A terme, les voix des larbins finissent tout de même par agacer un peu.

  • Scénario 16 /20

    L'histoire sombre mais pleine d'humour d'Overlord : Dark Legend nous est contée à travers des animations en 2D, des cut-scenes ou des récit audios (sous-titrés). Elle se démarque des versions next-gen d'Overlord II tout en conservant son style inimitable.

Si vous en avez assez de sauver le monde ou de secourir des princesses en détresse, et que vous avez envie de vous payer une bonne tranche de rigolade, Overlord : Dark Legend est fait pour vous. Avec son humour irrévérencieux, ses graphismes léchés et ses contrôles à la Wiimote efficaces, ce jeu original mérite de figurer dans votre ludothèque Wii.

Note de la rédaction

15
14.5

L'avis des lecteurs (50)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Wii Climax Codemasters Aventure Action
Dernières Preview
PreviewThe Quarry : Digne héritier d'Until Dawn et des films horrifiques ? Il y a 8 heures
PreviewMultiVersus : Le challenger ultime pour Super Smash Bros. Ultimate ? 19 mai, 18:00
PreviewCard Shark : Gros coup de cœur pour ce jeu de cartes où tricher, c'est gagner ! 16 mai, 18:20
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
Diablo Immortal
02 juin 2022
La vidéo du moment