Menu
Don King Boxing
  • Tout support
  • 360
  • DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Don King Boxing
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 avril 2009 à 17:26:25
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.1/20
Test Don King Boxing

Don King Boxing : A votre Balance Board !

8 031 vues

Depuis l'excellent Fight Night : Round 3, on ne peut pas dire que les jeux de boxe se soient bousculés au portillon sur Xbox 360. Il faut reconnaître que le titre d'Electronic Arts avait placé la barre tellement haut que la concurrence a dû y réfléchir à deux fois avant de venir marcher sur ses plates-bandes. Aujourd'hui pourtant, 2K relève le défi avec Don King Boxing, une simulation à la fois réaliste et ambitieuse.

Don King Boxing

Si le nom de Don King ne vous est pas familier, sachez que ce manager excentrique n'est autre que le plus grand promoteur de boxe de tous les temps. Opportuniste culotté, escroc notoire, Don King est aussi célèbre pour ses démêlés avec la justice que pour les rencontres de légende qu'il a réussies à organiser. Muhamed Ali, Mike Tyson, Joe Frazier, George Foreman, Trevor Berbick, toutes les stars du ring lui ont un jour ou l'autre mangé dans la main et à partir des années 90, pratiquement aucun combat professionnel ne peut être arrangé sans son accord. Du coup, en apercevant son nom sur la jaquette du jeu, on se dit que l'on a probablement affaire, sinon à la simulation de boxe du siècle, tout au moins à un soft convaincant. Malheureusement, si le milieu de la boxe professionnelle est effectivement très bien reproduit, les combats eux-mêmes risquent d'en laisser plus d'un sur leur faim.

Don King Boxing
Ouch ! Quelle boîte !
Avant de se lancer dans le mode Carrière qui constitue le principal intérêt de Don King Boxing, on voudra probablement passer un peu de temps dans la section Exhibition afin de se familiariser avec les divers mécanismes du jeu. On aura le choix entre une bonne quarantaine de boxeurs, anciens et contemporains, tels que Joe Louis, Joe Calzaghe, Julio Diaz ou Shannon Briggs. Ne vous attendez pas cependant à pouvoir contrôler Mohamed Ali ou Myke Tyson car ces monstres sacrés du ring sont sous contrat avec d'autres éditeurs. Après avoir sélectionné une arène parmi un assortiment de lieux prestigieux et de bouis-bouis de seconde zone, le combat peut alors commencer. Si la modélisation des boxeurs suscite dans un premier temps l'admiration, il ne faudra pas plus de deux ou trois rounds pour s'apercevoir que quelque chose cloche au niveau du gameplay. En effet, les coups que l'on déclenche à l'aide des boutons et du stick gauche sortent à l'écran avec un temps de retard et la détection des impacts est tellement approximative que l'on arrive parfois à sonner l'adversaire en frappant carrément dans le vide. Les combos s'effectuent au petit bonheur la chance en matraquant le pad. Les mouvements d'esquive sont d'une lenteur exécrable. Le système de garde au stick droit n'est pas ergonomique pour deux sous. Bref, on est à cent lieues de l'efficacité d'un Fight Night.

Don King Boxing
L'entraînement est primordial pour booster ses statistiques.
Au niveau du réalisme, tout n'est pas parfait non plus. Ainsi, les boxeurs récupèrent pratiquement toute leur santé entre chaque round de sorte que gagner par K.O. relève tout simplement de l'exploit. Il nous est même arrivé d'envoyer notre adversaire au tapis quatre ou cinq fois durant un match et de le retrouver en pleine forme à la dernière reprise. Inversement, la jauge d'endurance censée simuler la fatigue de notre boxeur se vide tellement vite qu'elle nous oblige à faire des pauses toutes les dix secondes afin de pouvoir récupérer. Inutile de préciser que le rythme des affrontements, déjà mollasson à la base, en prend un sérieux coup. Et franchement, devoir mettre fin à un enchaînement dévastateur parce que notre boxeur soi-disant surentraîné commence à pédaler dans la choucroute, ça fait un peu pitié. Enfin, la jauge d'adrénaline reflétant la motivation de chaque combattant les empêche de sortir leur coup spécial ou d'entrer en mode Frénésie quand ils le souhaitent, les privant ainsi d'exploiter leur plein potentiel avant les derniers rounds. Au final, on obtient donc des combats pas si réalistes que ça et surtout désespérément mous.

Don King Boxing
Le mode Carrière se présente sous la forme d'un documentaire fictif.
C'est d'autant plus dommage que le mode Carrière de Don King Boxing, vaut vraiment le détour. Illustrée par de nombreuses vidéos et autres interviews de boxeurs et de personnalités célèbres, cette aventure scénarisée présentée à la manière d'un documentaire nous invite à suivre l'évolution d'une nouvelle star créée à l'aide d'un éditeur de personnages très efficace. On doit gérer notre planning, booster les stats de notre avatar grâce à divers mini-jeux de rythme, prendre des décisions stratégiques, et bien évidemment monter sur le ring régulièrement pour terrasser toute une série d'adversaires. Les débuts sont difficiles mais au fur et à mesure de l'ascension de notre boxeur, on sera contacté par de nouveaux entraîneurs, managers et même publicitaires pressés de gagner de l'argent sur notre dos. La progression est bien dosée, le milieu de la boxe est extrêmement bien reproduit, et on sent clairement que ce mode Carrière a été conçu par et pour des passionnés. Il n'empêche que l'on s'ennuie sur le ring... Et même le mode Multijoueur online n'y peut rien. Tant et si bien qu'on aura beau être fan de boxe, la frustration finira inévitablement par l'emporter.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Les boxeurs sont remarquablement modélisés mais plutôt mal animés. Les arènes sont quelconques. Par ailleurs, la détection des collisions est tellement buggée qu'il n'est pas rare de voir notre adversaire grimacer de douleur alors que notre poing passe à dix centimètres de son visage. Reste les nombreuses vidéos agréables à regarder et la bonne mise en scène du mode Carrière.

  • Jouabilité 9 /20

    Beaucoup moins réalistes qu'on voudrait nous le faire croire, les combats de Don King Boxing sont également affreusement mous. Gagner par K.O relève de l'exploit et la jauge d'endurance nuit considérablement au rythme de l'action. On se contente généralement de marteler le pad pour enchaîner les coups sans se préoccuper d'esquiver ceux de notre adversaire.

  • Durée de vie 13 /20

    Le mode Carrière est vraiment intéressant et il y a de nombreux bonus à découvrir mais les rencontres sont tellement ennuyeuses qu'on aura du mal à persévérer.

  • Bande son 11 /20

    Certaines arènes sont étrangement silencieuses. Quand on sait le bazar qui règne dans les salles de boxe, il y a de quoi s'en étonner. De plus, les nombreux thèmes d'influence gangsta ou hip-hop ne plairont pas à tout le monde.

  • Scénario /

    -

Bénéficiant d'un mode Carrière réaliste restituant avec fidélité et talent l'univers si particulier de la boxe professionnelle, Don King Boxing souffre hélas de telles lacunes au niveau de son gameplay que Fight Night : Round 3 peut une nouvelle fois se reposer sur ses lauriers. Dommage, le potentiel était bien là...

Note de la rédaction

11
12.1

L'avis des lecteurs (14)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de dharn,  Jeuxvideo.com
Par dharn, Journaliste jeuxvideo.com
MP
360 Sport Venom Games 2K Sports
Dernières Preview
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
PreviewFIFA 22 : premières impressions, droit au but ? 20 juil., 19:12
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021