CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Igor : Le Jeu
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • Wii
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Igor : Le Jeu
Appréciations du jeu
6
L'avis de la rédaction
8
L'avis des lecteurs (3)
Test Igor : Le Jeu

Igor : Le Jeu : Trailer n°1

42 100 vues
Profil de hiro,  Jeuxvideo.com
hiro - Journaliste jeuxvideo.com

Déclarons-le d'emblée, Igor : Le Jeu a tout, absolument tout de ces adaptations sans âme produites à peu de frais en quelques semaines tout au plus. Vendus pour leur licence, destinés à profiter du succès d'un film pour nous soutirer quelques euros supplémentaires, ces amas de pixels à peine mis en forme sont par essence particulièrement avares en qualités ludiques. Production malhonnête née d'une volonté purement mercantile, Igor : Le Jeu se présente comme un soft d'action/plates-formes classique dont la principale caractéristique est d'accumuler tous les défauts de la création.

Igor : Le Jeu

A la base de cette (més)aventure se trouve bien évidemment le scénario du film. On découvre ainsi Igor, petit bossu et serviteur méprisé qui n'aspire qu'à devenir savant fou. Lorsque son maître décède au cours d'un expérience ratée, Igor voit là la chance de sa vie. Conscient du chemin à parcourir, il ne visera plus alors qu'une seule et unique chose : créer l'invention la plus maléfique qui soit et ainsi remporter le premier prix de la Foire aux savants fous. Le bonhomme se lance ainsi dans la création d'Eva, un monstre que n'aurait pas renié le Docteur Frankenstein. Accompagné par deux autres bestioles qu'il a lui-même conçues, Brain et Scamper, Igor va donc chercher à faire d'Eva la plus cauchemardesque des créatures. Hélas, son plan ne va pas se passer pas exactement comme il l'avait prévu. En effet, Eva, dès sa naissance, manifeste plus d'affection pour son entourage que d'agressivité. Voilà donc le point de départ d'un soft qui malheureusement s'étendra sur 7 niveaux tous plus inintéressants les uns que les autres.

Igor : Le Jeu
C'est quand même pas super joli tout ça...
Dans chaque environnement, votre objectif ne consistera généralement qu'à collecter divers objets et bonus dont la fonction ne vous sera pas toujours expliquée. En fait, la seule véritable caractéristique notable du soft tient à la possibilité de changer de personnage à tout moment. A la simple pression d'une touche, on passera d'Igor à Eva, Scamper ou Brain. Tous disposent évidemment de capacités différentes qu'il faudra mettre à profit pour progresser. Igor est ainsi le seul personnage capable d'activer des mécanismes à rouages. Brain saute plus haut que les autres et le seul en mesure d'utiliser des objets nécessitant de l'électricité. Eva ne sert qu'à abattre des murs ou des portes. Brain se sert quant à lui d'un étrange fusil afin d'envoyer des projectiles dans la tronche des monstres, ou tout simplement pour déclencher des interrupteurs.

Igor : Le Jeu
Franchement, quoi de plus agressif que des hordes de poussins mécaniques ?
Pour le reste, le jeu se contente de niveaux linéaires aux schémas répétitifs qu'on traversera en subissant les assauts ininterrompus de petits monstres qui de toute façon, ne vous feront pas grand mal. Et si d'aventure, l'énergie d'un de vos héros en venait à tomber à zéro, sachez que ce dernier ne sera simplement qu'assommé et donc indisponible pendant quelques secondes. Sans danger, ni possibilité de perdre, on ne fera donc qu'avancer lentement dans des salles bien souvent très similaires en utilisant le bon personnage pour chaque obstacle qui vous bloquera la route. Le jeu ne fait strictement rien pour vous tirer de cette routine et sombre joyeusement dans la plus désagréable des condescendances. Ajoutons à cela des graphismes hideux, un maniement particulièrement rigide et une caméra moribonde sur laquelle on ne pourra pas exercer le moindre contrôle et nous obtenons un titre sans grand intérêt, et donc totalement dispensable.

Les notes
  • Graphismes 5 /20

    Une 3D basique dont le seul mérite est d'être fidèle au design du film. Le tout manque néanmoins d'inspiration et de finesse, au point que chaque monde ne semble être que le prolongement d'une seule et même salle. Les personnages sont plus ou moins reconnaissables.

  • Jouabilité 6 /20

    Malgré l'absence totale d'indications, le jeu est relativement facile à prendre en main. Il souffre cependant d'une grande rigidité et d'une caméra moribonde qui ne semble jamais vouloir se placer correctement. La structure des niveaux est d'une platitude désolante et n'invite pas à une utilisation intelligente des différentes capacités des protagonistes. Même en gardant à l'esprit que le soft se destine à de jeunes joueurs qui n'auront évidemment pas les mêmes exigences qu'un vétéran, il reste difficile de tolérer toutes ces lacunes.

  • Durée de vie 7 /20

    Le soft ne propose que 7 niveaux assez quelconques dont on verra vite le bout. Sur Wii, il est possible de jouer à 4 en même temps mais on doute que des joueurs acceptent de parcourir des niveaux insipides pendant plus de quelques minutes.

  • Bande son 6 /20

    A l'heure où nous écrivons ces lignes, il est impossible de dire si les voix que l'on découvre dans le jeu sont celles qui figurent dans le film. On ne l'espère pas tant ces dernières manquent de conviction. Les répliques sont plates et récitées sans la moindre passion. Au-delà de ça, on aura droit à une musique par monde ainsi qu'à des bruitages tout à fait quelconques.

  • Scénario 9 /20

    La base est fidèle au long-métrage mais se perd rapidement au fil de niveaux qui ne semblent avoir ni queue ni tête. On se demande souvent pourquoi on est en train cavaler après tel ou tel objet. L'ensemble ne paraît donc pas très cohérent même s'il est évident que le monde d'Igor se distingue avant tout par sa loufoquerie.

Même en faisant preuve d'indulgence, on ne peut que se rendre à l'évidence : Igor n'a pas grand-chose pour lui. Réalisation médiocre, mécanismes grossiers, maniement rigide, tous les aspects de cette adaptation hurlent la volonté purement mercantile et somme toute malhonnête de son éditeur. En effet, il n'est ici question que de profiter de la licence sans véritable considération pour les petits joueurs. Un titre à éviter.

Note de la rédaction

6
8

L'avis des lecteurs (3)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Wii Interactive Game Group Deep Silver Plate-Forme Action
Dernières Preview
PreviewUn mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle 09 août, 14:00
PreviewOn a essayé l'étonnant jeu vidéo de tir et rollers que personne n'a vu venir cet été 26 juil., 15:34
PreviewSaints Row : Le jeu d'action-aventure en monde ouvert à surveiller avant GTA 6 ? 21 juil., 16:00
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
FIFA 23
30 sept. 2022
3
The Last of Us Part I
02 sept. 2022
La vidéo du moment