CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Persona 3 : FES
  • Tout support
  • PS3
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Persona 3 : FES
Appréciations du jeu
17
L'avis de la rédaction
17.8
L'avis des lecteurs (38)
Test Persona 3 : FES

Persona 3 : FES : Introduction de The Answer

3 523 vues
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Romendil - Journaliste jeuxvideo.com

A moins d'un an de la sortie de Shin Megami Tensei : Persona 3 en Europe, Koei prend l'initiative de distribuer son extension afin de faire découvrir au public européen le meilleur du titre d'Atlus. Persona 3 : FES est en effet plus qu'une simple version améliorée du jeu original. Il s'agit bel et bien de l'édition ultime de Persona 3, celle que vous devez vous procurer à tout prix si vous ne connaissez pas encore ce segment de la série des Persona.

Persona 3 : FES

Proposé au prix attractif de 35 euros, Persona 3 : FES n'en est pas moins un titre exceptionnellement riche, aussi bien en termes de profondeur de jeu que de durée de vie. Se démarquant par un univers à la fois dérangeant et fascinant, le soft compte parmi les RPG les plus incontournables en provenance du pays du Soleil-Levant, et on peut remercier Koei d'avoir pris le risque d'éditer cet opus en France alors qu'il ne se destine qu'aux joueurs les plus avertis parmi les rôlistes. Mais si le jeu n'est clairement pas orienté vers le grand public, il n'en mérite pas moins l'intérêt des joueurs qui ne seraient pas du tout coutumiers de l'univers de la série Persona.

Persona 3 : FES
C'est le personnage d'Aigis qui est au coeur de l'épisode The Answer.
Insistons à nouveau sur le fait que Persona 3 : FES n'est pas un vulgaire supplément à découvrir pour ceux qui auraient déjà terminé Persona 3. Le soft comprend bel et bien l'intégralité de l'aventure narrée dans l'épisode original, complétée par une foule d'ajouts et d'améliorations qui rendent l'expérience de jeu encore plus fascinante. On trouve par exemple des Personas totalement inédites, la possibilité de nouer de nouveaux liens sociaux, une amélioration du système de fusion, des requêtes supplémentaires dans la Velvet Room, des événements inattendus en rapport avec les membres du SEES, ainsi qu'un mode de difficulté supérieur. Autant dire que c'est cette version de Persona 3 qu'il vous faut si vous ne vous êtes pas encore lancé dans l'aventure, et nul doute que les fans trouveront dans ces multiples ajouts le prétexte idéal pour s'y replonger avec un regard neuf.

Persona 3 : FES
Le désert des portes donne sur une série de donjons blindés de Shadows.
Mais Persona 3 : FES est loin de se limiter à son statut de version ultime de Persona 3. Le titre propose en effet dès le départ deux modes biens distincts : The Journey (l'aventure améliorée évoquée plus haut) et The Answer. Ce dernier chapitre constitue en fait le véritable attrait de Persona 3 : FES puisqu'il s'agit d'un épisode totalement inédit venant apporter toutes les réponses aux questions que l'on peut se poser en terminant Persona 3. Il se destine donc clairement à ceux qui ont déjà terminé l'aventure principale et offre une bonne trentaine d'heures de jeu supplémentaires orientées sur l'exploration d'un donjon inédit. L'histoire se déroule un mois après les événements clôturant Persona 3, et c'est Aigis qui en est cette fois le personnage central. Aux côtés des SEES et de la mystérieuse Metis qui lui ressemble étrangement et qui prétend vouloir la protéger, Aigis et ses compagnons réalisent qu'ils sont condamnés à revivre éternellement la même journée. Leur seul espoir de salut réside alors dans l'exploration d'un donjon souterrain qui s'ouvre sur un désert comportant de multiples portes, chacune donnant sur une interminable série d'étages peuplés de Shadows qu'il leur faudra combattre.

Persona 3 : FES
Encore plus de possibilités dans les fusions de Personas.
Calibré en mode Difficile, le chapitre The Answer a la particularité de ne pas faire intervenir d'éléments orientés aventure, comme la gestion de l'emploi du temps, les sorties ou les relations sociales. Ce mode est donc complètement axé sur l'action et ne trouve évidemment son intérêt que si vous avez préalablement terminé l'épisode The Journey, disponible également d'entrée de jeu. Pour les possesseurs de Persona 3, il faut savoir que le transfert des sauvegardes n'est compatible qu'avec l'épisode The Journey. Et encore, le soft vous autorise seulement à récupérer votre collection de Personas, vos sorts de Fusion, vos objets gagnés grâce aux liens sociaux, et vos caractéristiques d'Academics, de Charme et de Courage. Autrement dit, si vous n'aviez pas été jusqu'au bout de Persona 3, n'espérez pas continuer là où vous en étiez avec Persona 3 : FES. Par ailleurs, le chapitre The Answer n'utilise aucune des données sauvegardées sur Persona 3. Ce sont donc deux aventures complémentaires qui vous sont proposées et qui, mises bout à bout, garantissent au bas mot une bonne centaine d'heures de jeu.

Persona 3 : FES
L'Orgia Mode fait partie des tactiques de Metis.
Ce qui suit est un résumé de ce qui vous attend dans le chapitre The Journey, mais nous vous invitons à lire le test complet de Persona 3 si vous souhaitez avoir un maximum d'informations sur le système de jeu du titre d'Atlus. L'histoire de Persona 3 gravite autour d'une citadelle maudite appelée Tartarus et peuplée de créatures semblables à des ombres, les Shadows, qui se répandent la nuit venue pour corrompre notre réalité. Face à ce phénomène troublant, les rares personnes capables de voir et de combattre ces ombres décident de se réunir le soir venu pour explorer le Tartarus étage par étage. Mais la tour n'apparaît que durant la Dark Hour, un intervalle de temps qui n'existe pas pour le commun des mortels et qui se manifeste chaque nuit après la 24ème heure. Le lycéen que l'on incarne va brutalement prendre conscience qu'il a la faculté de voir les Shadows et de les combattre en matérialisant une sorte d'alter ego de sa personnalité qu'on qualifiera de Persona. Mais pour invoquer celle-ci, il faut qu'il ait le courage de se tirer une balle dans la tête avec un sang-froid dont même les membres du S.E.E.S. ont parfois du mal à faire preuve. L'adolescent est d'ailleurs le seul à pouvoir contrôler plusieurs Persona, un atout non négligeable qui lui permettra de devenir l'élément clé parmi ceux qui luttent contre les ombres du Tartarus.

Persona 3 : FES
La dimension sociale n'est présente que dans le chapitre The Journey.
Le soft étant architecturé suivant un calendrier qu'on va vivre au jour le jour, le temps passé sur le campus vous permettra d'enquêter et de renforcer vos relations sociales le jour tandis que vos nuits seront consacrées à l'exploration de la tour. Cette dernière est constituée d'un nombre hallucinant d'étages à nettoyer, générés aléatoirement suivant le principe du dungeon-RPG. Même si sa construction comporte un aspect répétitif évident, le jeu offre une liberté appréciable dans l'organisation de l'emploi du temps, permettant à chacun de progresser à son rythme. Le scénario n'avance véritablement que les nuits de pleine lune, il ne tient donc qu'à vous de faire évoluer rapidement vos personnages en écumant les étages du Tartarus dès que vous en avez l'occasion, ou au contraire de ne poursuivre son exploration qu'une fois par semaine. Bien que vous ne contrôliez pas vos alliés directement, vous pouvez tout de même leur donner des directives de combat et faire appel à Mitsuru ou Fuuka pour déceler les points faibles de vos ennemis. Un réflexe à acquérir rapidement car vous n'irez pas loin si vous jouez sans tenir compte des propriétés de vos adversaires.

Persona 3 : FES
The Answer est réservé aux joueurs expérimentés qui ont déjà terminé Persona 3 ou le chapitre The Journey.
En fin de combat, vous aurez généralement droit à une sorte de loterie qui vous permettra d'acquérir divers bonus mais aussi de nouvelles Personas. Un bon moyen de renforcer son jeu en attendant de les fusionner dans la Velvet Room. Cet endroit situé au pied du Tartarus permet en effet d'unifier les compétences de plusieurs Personas pour les fusionner en une nouvelle entité. En plus d'offrir un nombre incalculable de combinaisons possibles, ce système est également le meilleur moyen de créer des Personas possédant les magies dont vous avez besoin. La Velvet Room donne par ailleurs accès à toutes sortes de quêtes annexes qui vous inciteront à explorer le Tartarus de fond en comble pour recevoir des récompenses appréciables. Mais la force de Persona 3 réside aussi dans le fait que l'aventure menée le jour est directement liée à l'investigation du Tartarus la nuit, et inversement. Votre vie de lycéen est loin d'être aussi morose qu'elle n'en a l'air puisqu'elle vous autorise à nouer des relations plus ou moins fortes avec certaines personnes. Ces liens sociaux se renforceront à chaque fois que vous accepterez de passer du temps avec ces individus, ce qui se répercutera ensuite directement sur la puissance de vos Personas. Les NPC sont en effet liés à des cartes de tarot relatives à certaines Personas, et si vous en créez une qui possède la même arcane, elle pourra bénéficier d'un bonus d'expérience d'autant plus important que votre lien social sera élevé. Les phases d'aventure et de dungeon-RPG sont donc parfaitement indissociables et fonctionnent suivant une logique très cohérente. En dépit de sa non traduction en français, Persona 3 : FES possède tous les arguments pour mériter de figurer dans la ludothèque de n'importe quel passionné de RPG. Le quatrième volet étant annoncé pour décembre aux Etats-Unis, on croise les doigts pour que l'avenir de la série se perpétue également en Europe où Persona semble déjà avoir trouvé son public.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Le moteur graphique est le même que pour Persona 3 et le résultat est très convaincant pour un jeu PS2. La réalisation se remarque surtout par son atmosphère dérangée et le design singulier des personnages.

  • Jouabilité 16 /20

    Le système de jeu est optimisé à l'extrême dans cette nouvelle version de Persona 3 qui profite de nombreux ajouts. L'épisode The Answer est centré uniquement sur l'exploration du donjon inédit, à l'inverse de The Journey qui fait intervenir la gestion de l'emploi du temps et les relations sociales.

  • Durée de vie 18 /20

    Déjà colossale dans sa version initiale, la durée de vie de Persona 3 : FES gagne une bonne trentaine d'heures de jeu supplémentaires grâce à l'ajout du mode The Answer.

  • Bande son 16 /20

    L'ambiance sonore se démarque par des styles musicaux très variés où les compositions lyriques alternent avec des morceaux beaucoup plus modernes. De nombreux dialogues sont doublés mais ils ne sont pas traduits en français.

  • Scénario 16 /20

    L'histoire de Persona 3, reprise intégralement dans le mode The Journey, trouve toutes ses réponses dans la partie The Answer, exclusive à Persona 3 : FES. Une bonne compréhension de l'anglais est tout de même requise pour profiter pleinement du jeu.

En plus d'être une version améliorée et enrichie de Persona 3, Persona 3 : FES en est surtout le prolongement indispensable grâce à la présence du mode The Answer qui nous livre les réponses attendues tout en proposant un challenge à la hauteur des habitués. Dans son ensemble, le soft jouit d'une durée de vie vraiment optimale et se laisse apprécier facilement grâce à son atmosphère singulière et l'originalité de son système de jeu.

Note de la rédaction

17
17.8

L'avis des lecteurs (38)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS2 Atlus Koei RPG Jouable en solo
Dernières Preview
PreviewMarvel's Midnight Suns : Une aventure des Avengers aussi épique que le MCU ? 17 nov., 15:00
PreviewThe Callisto Protocol : un simple Dead Space-Like ou un innovant successeur gore et effrayant ? 26 oct., 17:10
PreviewThe Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur 24 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
La vidéo du moment