Menu
Everybody's Golf : World Tour
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Everybody's Golf : World Tour sur PS3 /

Test du jeu Everybody's Golf World Tour sur PS3

Everybody's Golf : World Tour
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mars 2008 à 16:07:49
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (22)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Test Everybody's Golf World Tour

Everybody's Golf : World Tour : Tout le monde sur le green

20 452 vues

Si les retombées médiatiques sont moins importantes en Europe qu'au Japon, Everybody's Golf (aka Hot Shots Golf aux US, aka Minna No Golf dans l'Archipel) reste malgré tout une série ayant acquis ses lettres de noblesse de par chez nous. Jouant davantage sur un esprit bon enfant que sur un réalisme poussé à l'inverse d'un Tiger Woods pour ne citer que ce dernier. On ne sera donc pas surpris de retrouver tout ce qui a fait le succès de la saga sur PS3.

Everybody's Golf World Tour

Derrière le design atrocement kawaï de Everybody's Golf, se cachent des trésors de gameplay insoupçonnés. Si comme l'adage le prétend, l'habit ne fait pas le moine, alors la série de Sony ne semble, au premier abord, s'adresser qu'à un panel restreint de joueurs davantage enclins à se trémousser au rythme des mimiques des golfeurs toutes plus "sugoiiiiiiiii" les unes que les autres qu'à profiter d'une jouabilité des plus profondes. Et pourtant, et pourtant... Ainsi, quand on prend le temps de passer quelques heures en compagnie de chaque segment de cette série, on se rend vite compte qu'il n'est pas si aisé que cela d'aligner les Pars ou les Birdies (voire les Eagles pour les plus chanceux), du moins en mode Intermédiaire ou en Novice. Bien entendu, la série mise sur une jouabilité arcade mais cette fois les développeurs proposent malgré tout une alternative pour ceux recherchant quelque chose de plus compliqué. Avant d'y revenir, sachez qu'une quinzaine de sportifs répondent à l'appel du club, chaque niveau de difficulté vous permettant d'en débloquer cinq. Comme d'habitude, les golfeurs ont chacun des caractéristiques (Puissance, Contrôle, Impact, Spin, Sidespin) différentes et se complètent tous plus ou moins pour offrir au joueur un personnage à son image.

Everybody's Golf World Tour
Les conditions météo peuvent énormément influer sur les trajectoires de nos balles.
D'ailleurs, le choix du personnage est toujours aussi important puisque plus vous utiliserez un avatar, plus votre loyauté augmentera. Ensuite, une fois passés certains paliers, vous pourrez bénéficier de tel ou tel avantage (coup plus puissant, meilleur contrôle) qui pourra faire la différence une fois sur le fairway. En parlant d'éléments à récupérer, j'en profite pour préciser que comme ses aïeuls, Everybody's Golf World Tour ne lésine pas sur les objets à gagner à l'issue d'un tournoi : clubs, costumes, balles, tout est bon à prendre, tout est bon pour se la jouer dans les différents modes de jeu. Sur ce point, on trouve les challenges Stroke, Défis (composé de plusieurs tournois disposant, ou non, de règles spéciales) et Entraînement. Quand on poursuit nos investigations, on tombe sur le Multijoueur nous offrant le choix entre Match Play pour deux personnes et Stroke acceptant jusqu'à quatre participants. Enfin, le Online ferme la marche mais s'il nous permet d'affronter des joueurs du monde entier, nous n'avons malheureusement pas pu tester le tout vu qu'il était impossible de se connecter aux serveurs.

Everybody's Golf World Tour
Lorsque vous manquez complètement l'ajustement de votre tir, le jeu vous le fait bien sentir.
La jouabilité, elle, est aussi addictive que ses ancêtres même si les innovations sont peu nombreuses voire quasiment absentes. Néanmoins, les développeurs ont tout de même inclus deux types de tirs : Traditionnels ou Avancés. Le premier est bien connu des adeptes de la série vu qu'il utilise à nouveau une barre de puissance en nous demandant d'appuyer une fois pour jauger la force du tir puis d'appuyer à nouveau, lorsque le curseur revient à sa place, pour contrôler la visée. Bien entendu, vous devrez prendre en compte la direction du vent afin de modifier votre angle de tir et rien ne vous empêchera de changer de club si celui qu'on vous met dans la main ne vous convient pas. Enfin, n'oubliez pas que vous disposez aussi d'un nombre restreint de coups plus puissants (ceci valant aussi pour les approches et putts) pour parcourir une plus grande distance. Les tirs avancés, eux, sont déjà beaucoup plus complexes à maîtriser. Ici, vous allez devoir tenir compte du mouvement du golfeur afin de fixer la puissance du tir. En somme, un demi-swing représente 50% de puissance, un complet, 100%. Une fois ceci fait, un cercle va apparaître à l'écran. Il conviendra alors d'attendre que ledit cercle rapetisse pour ajuster l'impact de la balle et ainsi obtenir la trajectoire la plus droite. Si la technique s'avère assez difficile à prendre en main, elle a l'avantage de permettre des tirs plus puissants. Cependant, sachez qu'avec cette méthode, les putts sont bien plus simples car on peut voir à tout moment, grâce à une balle fantôme, où notre coup va arriver. Parfait pour choisir son angle et doser la force du tir.

Everybody's Golf World Tour
Vous pouvez effectuer des effets, grâce à la croix de direction, en choisissant l'endroit où le club va frapper la balle.
Pas de grosse surprise donc du côté de ce Everybody's Golf World Tour. Les plus médisants pourront lui reprocher de se reposer sur ses lauriers mais pour l'heure, nous avons quand même droit à une belle galerie de personnages et à une réalisation plus qu'honorable. En effet, les graphismes, bien qu'un peu aliasés, sont mignons, colorés et respectent de A jusqu'à Z la charte de la série. Le nombre de parcours peine à dépasser les six mais le multi fait pencher la balance en se montrant une fois de plus convivial et très sympathique. En somme, on serait tenté de se dire que ceux possédant les précédentes versions n'ont pas fondamentalement besoin de ce segment qui, à l'exception des tirs avancés, reste frileux quand il s'agit de faire avancer le schmilblick. On se contentera donc d'un très bon jeu de golf, classique mais aussi solide que ses modèles tant dans son design Super Deformed que dans son gameplay accessible et technique à la fois.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    On ressort les modèles SD, les designs kawaï, les looks excentriques, on rajoute un petit coup de Polish et on obtient un Everybody's Golf sur PS3. Rien d'extraordinaire pour la rétine mais une réalisation d'un bon niveau en accord avec l'univers de la série. On aurait tout de même apprécié un peu plus de vie sur les parcours ou davantage d'effets spéciaux.

  • Jouabilité 15 /20

    Bien que la maniabilité soit toujours aussi accessible, le jeu reste relativement technique surtout dans les modes Intermédiaire ou Avancé où la recherche du Birdie est plus qu'appréciable. De plus, plusieurs angles de caméra et diverses indications visuelles vous aident à mieux ajuster vos balles. Enfin, cet opus intègre un nouveau système de tirs en plus de celui initial et s'il reste assez délicat à maîtriser (du moins pour ce qui est des swings et des approches), il s'avère au final plus précis.

  • Durée de vie 14 /20

    La durée est bonne si tant est que vous adhériez au concept du : je passe de nombreuses heures devant ma console pour débloquer les 15 personnages ainsi que tous les costumes et objets. En dehors de cet aspect "collection", les parcours ne sont pas si nombreux que cela mais vous feront tout de même visiter le monde entier. Toutefois, les modes Multijoueurs et Online assurent au titre une longévité dans la lignée de celle de ses aînés.

  • Bande son 13 /20

    Du easy listening comme on n'en fait plus mais qui détend tout en s'accordant parfaitement avec l'univers très posé, très reposant d'Everybody's Golf. En revanche, le doublage français n'est pas très impliqué et on eut aimé les voix japonaises même si on pourra aisément profiter du jeu sans ces dernières.

  • Scénario /

En s'installant sur PS3, Everybody's Golf ne cherche nullement à bousculer les conventions. En résulte un grand classicisme et une volonté affichée de faire du neuf avec du vieux pour plaire aux habitués tout en faisant de l'oeil aux novices. Du coup, peu de nouveautés même si le nouveau système de tirs apporte un petit plus à la jouabilité. Dans l'absolu, on pourra être déçu mais au-delà de cette déception, ce nouveau segment demeure aussi soigné et convivial que ses grands frères. On aurait donc tort de s'en priver d'autant qu'il est toujours aussi sympathique d'y jouer à plusieurs et de profiter de ce mélange singulier alliant univers rafraîchissant, souplesse de gameplay et légère technicité.

Note de la rédaction

15
16.6

L'avis des lecteurs (22)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS3 Clap Hanz Sony Sport
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022