Menu
Panzer Tactics DS
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Panzer Tactics DS sur DS /

Test du jeu Panzer Tactics DS sur DS

Test : Panzer Tactics DS
DS
Panzer Tactics DS
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 janvier 2008 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Partager sur :

Amateurs de wargames à l'ancienne, bienvenue ! L'adaptation de Panzer General sur la petite portable de Nintendo est enfin arrivée. Engagez-vous dès à présent aux côtés des Alliés, de l'Axe ou de la Russie pour réécrire l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Panzer Tactics DS

Les vétérans des jeux de stratégie se souviennent peut-être que Panzer General fut l'un des rares wargames à avoir jamais vu le jour sur Playstation. Ce titre exigeant, directement inspiré des jeux de plateaux, proposait aux joueurs de déplacer des dizaines d'unités au tour par tour sur des cartes découpées en hexagones. Volonté délibérée ou hasard du calendrier, la sortie de son portage sur DS coïncidera exactement avec celle de son principal concurrent sur cette console : Advance Wars : Dark Conflict. Néanmoins, en se positionnant radicalement du côté du réalisme historique dans un esprit très mature, Panzer Tactics saura s'attirer un public bien à lui.

Panzer Tactics DS
L'écran du haut dispense des informations très utiles sur les unités ou le terrain.
Il faut dire que la complexité de ce wargame authentique a de quoi décourager les débutants. Avec ses 150 unités distinctes, ses tonnes de statistiques et son interface austère, Panzer Tactics se révèle d'une complexité que seuls les initiés apprécieront à sa juste valeur. Ils seront en outre conquis par la trentaine de scénarios disponibles se déroulant dans des contextes très variés et sur des cartes qui ne le sont pas moins. Le mode de jeu campagne les invitera à choisir entre les trois grandes coalitions de la Seconde Guerre mondiale. Chaque camp propose pas moins de 10 missions respectant fidèlement la réalité historique. On aura ainsi l'occasion d'envahir la Pologne, d'affronter l'hiver russe ou encore de débarquer sur les plages normandes. Les différentes missions se composent d'objectifs principaux, clairement indiqués dans un briefing, ainsi que d'un objectif secondaire qui permet de débloquer un bonus pour la mission suivante. Le joueur, en effet, constatera rapidement que toutes les missions sont interdépendantes. Entendez par là que vos performances sur l'une d'elles influencent directement la manière dont vous abordez la suivante. En outre, certaines unités vous suivent tout au long de la campagne. Elles gagnent de l'expérience au fur et à mesure de leurs exploits et constituent le fer de lance de votre armée. Il faut donc les préserver à tout prix.

Panzer Tactics DS
Le terrible hiver russe est votre meilleur allié.
La diversité et le réalisme des 150 unités présentes dans Panzer Tactics forcent le respect. Bénéficiant d'une illustration sérieuse et d'une flopée de statistiques, chaque unité terrestre, aérienne ou navale a des caractéristiques bien particulières. Les sapeurs, par exemple, peuvent traverser les rivières sans encombre et sont armés pour faire face aux unités blindées. L'artillerie peut pilloner les villes ou appuyer les attaques terrestres. Les chasseurs font le ménage dans le ciel pour permettre aux bombardiers de disperser les troupes ennemies. Etc Etc... De l'antique KV-2 russe aux Messerschmitt allemands en passant par les Humber britanniques, tous les principaux véhicules d'époque répondent présents dans cette simulation de premier ordre. Les férus d'histoire seront aux anges. Et chacun d'entre eux se comporte différemment selon le terrain qu'il traverse et les conditions météo qu'il rencontre. Il est même possible de consulter un bulletin prévisionnel pour ne pas se retrouver au dépourvu.

Panzer Tactics DS
L'achat de renfort doit être murement réfléchi.
Les parties se jouent au tour par tour sur une grille hexagonale comme au bon vieux temps des jeux de plateaux. On peut jouer contre un adversaire humain en hot seat, ad-hoc ou en wi-fi. Chaque camp déplace l'ensemble de ses unités d'une traite en veillant à bien se placer et surtout à ne pas se laisser surprendre par une embuscade dans le brouillard de guerre. L'usage d'éclaireurs permet d'éviter ce genre de déconvenue. Lorsque deux unités ennemies se retrouvent au contact, une bataille s'ensuit. Libre à vous de désactiver ou pas les animations de combats. L'essentiel tient surtout au résultat de la bataille. Fort heureusement, il est possible d'obtenir une estimation des pertes avant de s'engager. Même si l'on a parfois des surprises (ce sont les aléas de la guerre), ces estimations sont suffisamment précises pour déterminer si l'on a intérêt à aller se frotter à l'adversaire. Bien entendu, l'artillerie ou les cuirassés permettent de décimer les rangs ennemis à distance. Ces unités sont fragiles mais elles s'avèrent essentielles pour percer les lignes de défenses qui résistent de trop. Elles permettent aussi de faciliter la prise des objectifs.

Panzer Tactics DS
Des animations optionelles peuvent illustrer les batailles.
Globalement, l'I.A se débrouille très bien. Elle repère nos faiblesses et frappe là où nous sommes le plus vulnérable. Contrairement à l'I.A d'Advance Wars, celle de Panzer Tactics ne sacrifie jamais inutilement ses unités. Elle utilise la retraite à bon escient pour reformer ses rangs plus loin ou réparer ses unités malmenées. Certains scénarios, pouvant durer plusieurs heures, deviennent de fait de véritables casse-tête où chaque général tentera de trouver la faille à exploiter chez son adversaire. Sur le plan stratégique, Panzer Tactics est très ouvert. Libre au joueur de renforcer son aviation ou de prendre le contrôle des mers. Libre à lui de foncer droit sur l'objectif ou au contraire de le contourner pour surprendre ses défenseurs. Il peut acheter des véhicules supplémentaires ou recruter des officiers en dépensant ses précieux points de prestige acquis au fil de ses conquêtes. Bref, on frise l'excellence au niveau du système de jeu.

Panzer Tactics DS
Riche au niveau du contenu, Panzer Tactics propose également des graphismes décents.
Malheureusement, ce dernier est desservi par une interface moyenâgeuse qui ralentit le rythme des parties et complique chaque prise de décision. A la croix directionnelle, le curseur se traîne sur la grille tandis qu'au stylet, la carte refuse souvent de défiler convenablement. On peste contre le petit temps de décalage qui existe entre la pression sur les boutons et la validation effective des ordres. La navigation dans les menus est d'ailleurs tout aussi molle. Il arrive aussi que l'on se trompe en choisissant une action dans le panneau de commandes d'une unité que l'on vient de déplacer car le système de surbrillance qui met en valeur les cibles est mal fichu. Tous ces petits désagréments ne gâchent heureusement pas tout le plaisir que l'on prend à jouer mais ils rendent l'expérience pénible parfois. Puisque nous en sommes au chapitre des choses qui fâchent, notez également que le moteur de recherches des adversaires en wi-fi est inutilement compliqué. Il rend les connexions entre joueurs hasardeuses. Quand on sait que les fans de ce genre de jeu ne sont déjà pas très nombreux, on imagine la galère pour trouver un challenger.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Pour un wargame, le rendu visuel est tout à fait honorable. Les cartes sont colorées et lumineuses tandis que les unités restent identifiables malgré leur petite taille.

  • Jouabilité 9 /20

    Le gros point faible du jeu. Que ce soit à la croix ou au stylet, nous sommes à des années-lumière d'un Advance Wars. L'interface est affreusement molle et les menus ne sont pas agréables à parcourir. L'excellent système de jeu aurait mérité bien mieux.

  • Durée de vie 16 /20

    Entre les 3 campagnes, les scénarios à rejouer, et les parties online, les stratèges en herbe auront de quoi s'amuser pendant des dizaines d'heures. A noter que la cartouche intègre également un tutoriel fourni et une base de données.

  • Bande son 11 /20

    Le thème musical lasse assez vite et les bruitages se réduisent au strict minimum.

  • Scénario /

    -

Malgré sa jouabilité poussive et son interface calamiteuse, Panzer Tactics DS constitue une sérieuse alternative à Advance Wars. La profondeur stratégique et le réalisme de ce titre exigeant raviront sans aucun doute les fans de wargames à l'ancienne ainsi que les passionnés de la Seconde Guerre mondiale.

Profil de dharn
L'avis de dharn
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 janvier 2008 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Mis à jour le 22/01/2008 à 18:00
Nintendo DS Stratégie Wargame 10tacle Studios AG Sproing
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020