Menu
Ferrari Challenge
  • Tout support
  • PS3
  • DS
  • Wii
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Ferrari Challenge
DS
Ferrari Challenge
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 janvier 2008 à 18:00:00
11/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.3/20
Partager sur :

Alors comme ça, on a envie de faire le kéké au volant d'une des superbes cylindrées sorties des usines du plus mythique des constructeurs italiens ? On est du genre à citer Enzo Ferrari à la moindre occasion ? On ne sort jamais de chez soi sans sa casquette décorée de l'écusson au cheval cabré ? Si vous répondez oui à l'une de ces questions, peut-être que Ferrari Challenge, le jeu officiel du Ferrari Challenge Trofeo Pirelli, pourra retenir votre attention.

Ferrari Challenge

Posséder une Ferrari signifie qu'on ne fait plus partie du même monde que les autres hommes. Pour un peu, on pourrait presque penser que les propriétaires de ces superbes machines appartiennent à une caste à part, que dis-je, une véritable nation qui trouve son unité dans l'amour de la belle mécanique luxueuse à l'italienne. Et c'est pour satisfaire ce peuple exceptionnel que la marque mythique organise depuis près de 15 ans un championnat officiel visant à regrouper les possesseurs de Ferrari pour des courses endiablées sur les plus célèbres circuits du monde. Ferrari Challenge sur DS vous propose justement de prendre part à cette compétition et de piloter les modèles les plus emblématiques de la marque. Les joueurs auront ainsi le plaisir, tout relatif comme nous le verrons plus tard, de faire rugir une F430 Challenge, une 360 Challenge, une F355, un FXX et même une 575 GTC.

Ferrari Challenge
Les "réglages" disponibles sont plus que limités.
Mais avant de vous plonger dans le Championnat proprement dit, il faudra en passer par le mode entraînement composé d'épreuves en contre-la-montre et de petits défis censés vous enseigner les rudiments du pilotage. On y bénéficiera d'une aide au pilotage qui se manifeste par les commentaires en anglais d'un pseudo copilote ainsi que par des symboles qui clignotent à l'écran pour vous indiquer la nature du prochain virage. Mieux, les joueurs auront même droit à une ligne colorée façon Forza Motorsport destinée à vous exposer la trajectoire idéale sur chacune des huit pistes du soft. Une fois les bases acquises, on passera rapidement au mode Championnat, qui n'est accessible d'emblée qu'au niveau Facile, franchement inintéressant puisque n'offrant pas le moindre challenge. Mais il faudra cependant en venir à bout en complétant les 4 épreuves proposées pour débloquer le mode de difficulté suivant et ainsi espérer goûter à quelque chose d'un petit peu plus consistant. A ce stade cependant, l'impression relativement positive laissée par le mode entraînement aura déjà commencé à s'effriter au contact d'un titre aux options limitées, au gameplay résolument arcade et finalement assez bancal.

Ferrari Challenge
Ferrari Challenge ne gère pas vraiment les collisions.
Notez ainsi qu'il ne sera pas possible de choisir votre Ferrari préférée avant chaque course, puisqu'un modèle vous sera imposé à chaque fois. Tout juste pourra-t-on choisir la couleur de la bête et le mode de transmission : automatique ou manuel. C'est tout de même dur à avaler pour le fan dévoué des belles italiennes. Ne lui restera plus qu'à se concentrer sur les courses, mais là aussi, il se rendra malheureusement vite compte que le jeu donne plus dans la foire au pâté que dans une véritable jeu de courses. La faute à un pilotage somme toute assez incohérent, dans lequel il est surtout difficile de doser convenablement le freinage. Votre pilote ne semble effectivement connaître qu'une seule chose : écraser la pédale de frein comme le gouverneur de Californie le ferait d'un malfrat. Du coup, on aura tendance à tenter sa chance en freinant le moins possible, ce qui marchera parfois, mais vous fera le plus souvent glisser hors de la piste. Le problème est constant, d'autant que toutes les voitures du jeu semblent réagir exactement de la même manière. On souffrira de plus d'un système de gestion de collisions parfaitement inexistant et de cette sacro-sainte manie de l'I.A. à ne pas ralentir même si vous parvenez à la pousser hors de la piste. Certes, ce n'est pas là le but d'un tel jeu, mais voir une adversaire mordre copieusement dans l'herbe, tel un motoculteur de luxe, sans que cela ne le perturbe outre mesure, à de quoi énerver. Offrant tout de même une bonne impression de vitesse, le jeu sait pourtant se montrer plaisant à l'occasion, dans les lignes droites notamment, quand il ne s'agit pas de négocier des virages en épingle...

Ferrari Challenge
Négocier les "courbes" demande surtout de la chance.
Bref, sans être totalement raté, le pilotage n'est pas franchement une réussite, même si le jeu gagne quand même à être joué avec une transmission manuelle qui permet d'utiliser le frein moteur comme un sagouin et donc de limiter la casse. Outre le Championnat et ses quatre modes de difficulté, vous pourrez également inviter trois potes à venir vous affronter sur la piste en local avec une ou plusieurs cartouches. Vous aurez alors droit à des parties assez fun mais qui n'ont rien de transcendant. Reste enfin une dernière activité à essayer. Intitulée Challenge Cards, cette dernière vous propose de défier un adversaire au cours d'une partie de cartes à l'effigie des belles Italiennes. Sur chaque carte sont affichées les caractéristiques techniques de base d'un modèle, il faudra alors choisir l'une d'entre elles à la pointe du stylet en priant pour qu'elle soit supérieure à celle de la voiture de l'adversaire. Votre 250 Testarossa dispose d'un moteur V12 ? Vous remportez la carte de l'adversaire, qui lui, ne disposez que d'un ridicule V8. Et si vos divers succès sur les circuits de Ferrari Challenge vous permettront d'empocher de nouvelles cartes et ainsi de customiser votre paquet, force est de constater que ce mini-jeu perd vite de son intérêt puisqu'il relève avant tout de la chance. Ferrari Challenge se révèle donc assez décevant, malgré une plastique agréable et des replays de qualité. Trop peu d'options, une conduite arcade qui aurait grandement gagné à être plus équilibrée, et un nombre d'épreuves limité font de cette production un titre moyen qui ne trouvera grâce qu'auprès des fanatiques de la marque italienne. Dommage.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    La modélisation des Ferrari est plutôt réussie, tout comme celle des circuits officiels, très proches des vrais tracés. Evidemment, nous sommes sur DS, et ces pistes vous apparaîtront donc comme très anguleuses et un petit peu vides, mais la distance d'affichage est tout à fait correcte, ce qui est tout de même appréciable. On ne disposera par contre que de deux vues, ce qui fait tout de même léger pour un jeu du genre. Restent les replays après chaque course, très agréables et qui permettront aux fans d'observer tout ça dans d'excellentes conditions.

  • Jouabilité 10 /20

    Côté gameplay, c'est tout de suite moins encourageant. La conduite est un petit peu trop aléatoire, notamment lorsqu'il s'agit de ralentir. On aura peine à doser correctement le freinage et donc à négocier les virages les plus délicats. Une demi solution consiste à adopter le mode de transmission manuel, mais cela ne résout pas vraiment le problème. Notez également qu'au niveau de la prise en main, il y a finalement que peu, voire pas, de différences entre les différents modèles de Ferrari.

  • Durée de vie 12 /20

    On aura vite fait le tour des 8 circuits du jeu et de son mode championnat au nombre d'épreuves très limité. Cela dit, une fois débloqué le mode de difficulté Moyen, le challenge est bien au rendez-vous, dommage qu'il tienne avant tout de la jouabilité que d'autre chose. Reste le mode multi, fun sans être innovant ainsi que le mode cartes, dont l'intérêt s'avère tout de même très limité.

  • Bande son 9 /20

    Les rugissements bien connus des Ferrari laissent place à des pitoyables feulements d'aspirateurs malades. La musique fait dans le rock mais reste assez insipide.

  • Scénario /

Ferrari Challenge est un petit peu chiche en matière de contenu mais souffre surtout d'un gameplay déséquilibré et qui laisse trop de place à la chance pure et à l'approximation. Les fans de la marque italienne s'y retrouveront peut-être, mais les amateurs de jeu de courses feront sans doute mieux de se tourner vers un Race Driver, plus complet et plus plaisant à jouer.

Profil de hiro
L'avis de hiro
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 janvier 2008 à 18:00:00
11/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.3/20
Mis à jour le 02/01/2008 à 18:00
Nintendo DS Course Deep Silver System 3
Dernières Preview
PreviewPGA Tour 2K21 : cap en vue pour la simulation de golf ? 07 août, 09:00
PreviewMarvel’s Avengers : En route vers le Endgame ? 05 août, 15:00
PreviewFIFA 21 : Le gameplay se dessine, rassurant ou inquiétant ? 04 août, 17:16
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020