CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Donkey Kong : Jungle Climber
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Donkey Kong : Jungle Climber
Appréciations du jeu
15
L'avis de la rédaction
12.8
L'avis des lecteurs (49)
Test Donkey Kong : Jungle Climber

Donkey Kong : Jungle Climber : Pub japonaise (2)

12 682 vues
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Logan - Journaliste jeuxvideo.com

En 2005, Nintendo nous offrait un jeu de plate-forme plutôt déroutant car non basé sur une construction similaire à celle de n'importe quel jeu de ce type. Ainsi, sans ouvrir une nouvelle voie au genre plate-forme, DK : King Of Swing avait réussi à tirer son épingle du jeu grâce à un gameplay, certes particulier, mais à même d'apporter un peu de renouveau aux cabrioles de notre cher Donkey Kong. Donkey Kong : Jungle Climber reprend le principe à l'identique en y introduisant quelques nouveautés par-ci par-là.

Donkey Kong : Jungle Climber

Si tout comme moi, vous avez deux mains gauches, Donkey Kong : Jungle Climber pourra vous faire peur. En effet, alors qu'on peut penser se retrouver face à un ersatz de Donkey Kong Country, on se rend vite compte qu'il n'en est rien, le titre en question utilisant simplement l'univers de la série pour y introduire une nouvelle façon de jouer, un peu à l'image de Mario Vs Donkey Kong 2 : March Of The Minis. Ainsi donc, Jungle Climber met en situation Donkey Kong et toute sa famille (Diddy, Funky et Cranky), qui va devoir faire face une nouvelle fois à King K. Rool, lequel s'en est cette fois pris au pauvre Xananab en volant les bananes sacrées de sa planète. Qu'à cela ne tienne, nos singes préférés, malgré leurs vacances bien méritées, repartent en chasse afin d'aider leur nouveau compagnon d'infortune. Et au joueur de traverser plusieurs îles découpées en sous-niveaux tout en survolant les problèmes, enfin plutôt en les contournant si je puis dire.

Donkey Kong : Jungle Climber
Certains niveaux tranchent radicalement en terme d'ambiance.
Donkey Kong : Jungle Climber singe donc son modèle (désolé, elle était facile, trop même diront certains) et nous invite à nouveau à faire de l'escalade en nous servant de prises murales disséminées un peu partout. De fait, l'évolution dans les stages ne se fait plus à l'horizontale mais à la verticale. Pour progresser vous aurez toujours à sauter un peu partout mais le but du jeu sera ici d'agripper une prise (de la main droite ou gauche, voire des deux) puis de tourner autour de celle-ci, en laissant appuyé le bouton L ou R, afin de sauter depuis ladite prise vers une autre. Simple comme bonjour, la technique requiert de plus en plus de dextérité à mesure qu'on avance, la difficulté augmentant naturellement. Il faut aussi savoir qu'à chaque fois que vous toucherez un ennemi, vous perdrez une vie, ceci n'arrangeant pas vraiment vos affaires. Néanmoins, outre les fameuses bananes à collecter qui vous octroieront un crédit supplémentaire après en avoir récolté une centaine, vous aurez plusieurs moyens pour venir à bout de la vermine grouillante. De fait, on retrouve les barils permettant de se propulser à toute allure dans la stratosphère, l'action étant radicale pour dégommer les guêpes, rats et autres ennemis de base. Ces barils, dont on peut ou non diriger l'angle de tir, seront aussi très pratiques pour dénicher des zones secrètes renfermant moult bonus comme des pièces DK (pour débloquer des bonus), des lettres KONG, des tonneaux de carburant (afin de profiter de l'avion de Funky), etc.

Donkey Kong : Jungle Climber
Les mini-jeux ne sont pas fantastiques mais offrent un petit complément "assurance longévité".
Une autre manière de venir à bout de vos adversaires consistera à délivrer Diddy qui vous servira ensuite de projectile capable de détruire des éléments de décors ou d'attraper des objets éloignés. D'ailleurs, cette aide fait ici office de nouveauté salvatrice, ceci étant d'autant plus vrai que l'ami Diddy pourra aussi se servir d'un maillet qu'il fera tournoyer autour de lui histoire de détruire des éléments a priori indestructibles ou des adversaires un peu trop collants. Enfin, une dernière façon de rester zen en parcourant rapidement un niveau est de récupérer cent gemmes pour profiter d'une invincibilité temporaire vous offrant également la faculté de voler tel un gracieux gibbon... Voire un goéland titubant. En somme, cette astuce constitue la seconde nouveauté du titre qui reste un peu avare de ce côté-là. Mais qu'importe, malgré cette absence d'originalité et des possibilités tactiles se résumant ici à tapoter une ou deux fois l'écran pour activer l'invincibilité évoquée plus tôt, on s'amuse comme un p'tit fou avec Donkey Kong : Jungle Climber qui, sans vraiment parvenir à renouveler ses énigmes d'un niveau à l'autre, conserve son fort potentiel de "funabilité".

Donkey Kong : Jungle Climber
La complémentarité entre Diddy et Donkey est au centre de cet opus.
Concernant la durée de vie, on ne peut pas vraiment dire qu'elle soit plus conséquente que celle de son modèle. Bien sûr, comme dans tout jeu estampillé Nintendo, vous pourrez soit terminer les stages en ligne droite soit les écumer pour tenter de découvrir toutes les bananes ou autres bonus cachés. Malheureusement, les extras à découvrir ne sont pas des plus folichons et n'incitent guère à rester une vingtaine de minutes dans un niveau alors qu'on peut le boucler en deux fois moins de temps. Restent six mini-jeux plutôt drôles. On y trouve par exemple une session de sauts au-dessus de rondins, des parcours chronométrés, un attrape-bananes... En sus, le mode multijoueur n'a pas été oublié mais le tout est malheureusement beaucoup trop anecdotique puisqu'on a simplement droit à deux épreuves (de l'escalade et une course de tonneaux) pour 4 joueurs, une seule cartouche étant réclamée pour ceux que ça intéresse. En conclusion, Donkey Kong : Jungle Climber reste prudent en copiant/collant tout ce qui avait été fait dans DK : King Of Swing et si on peut lui reprocher un manque de maturité ou d'ambition, l'aventure est suffisamment colorée, distrayante et jouable pour faire les beaux jours de la Nintendo DS.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Le jeu est bien entendu plus fin que son homologue Gameboy Advance mais l'aspect graphique n'est pas ce qu'il y a de plus impressionnant dans Donkey Kong : Jungle Climber. L'univers est toutefois fidèle à la série Donkey Kong Country, ceci étant synonyme de plages, cavernes, grottes et océans à traverser.

  • Jouabilité 15 /20

    Les possibilités tactiles de la Nintendo DS sont peu ou pas exploitées, sauf le double écran qui permet une plus grande visibilité des niveaux à traverser. Les développeurs ont donc repris le gameplay particulier du précédent opus et il vous faudra un petit temps d'adaptation pour pleinement maîtriser le système de prises murales et de tournoiement. Toutefois, la jouabilité reste excellente, seule la difficulté progressive vous demandera de plus en plus de réflexes et de réflexion, au fur et à mesure que vous avancerez.

  • Durée de vie 14 /20

    Le mode Aventure ne vous scotchera pas très longtemps devant votre écran à moins de vouloir capturer toutes les bananes, pièces et autres bonus de chaque stage. Dommage que les extras soient peu intéressants tout comme le multijoueur ne proposant que deux épreuves pour quatre joueurs. Restent six mini-jeux assez fendards mais dont on fera vite le tour.

  • Bande son 13 /20

    Bruitages simiesques et thèmes des premiers Donkey Kong Country se partagent la vedette. La bande-son du jeu est rafraîchissante à défaut d'être évoluée.

  • Scénario /

    Un scénario ? Hum, que diriez-vous d'une banane extraterrestre du nom de Xananab venant vous réclamer de l'aide ? Dites-moi, depuis quand le cannabis a-t'il été légalisé au Japon ?

Sans surprises, Donkey Kong : Jungle Climber peut être vu comme une version à peine plus évoluée que son modèle sorti sur GBA. Pourtant, alors qu'on aurait pu s'attendre à une meilleure utilisation des possibilités de la console ou un mode multi plus convaincant, le titre ici présent offre une aventure drôle et jouable à laquelle Diddy apporte un vrai complément en termes de sensations et de possibilités.

Note de la rédaction

15
12.8

L'avis des lecteurs (49)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
DS PAON Corporation Nintendo Plate-Forme Action
Dernières Preview
PreviewMarvel's Midnight Suns : Une aventure des Avengers aussi épique que le MCU ? 17 nov., 15:00
PreviewThe Callisto Protocol : un simple Dead Space-Like ou un innovant successeur gore et effrayant ? 26 oct., 17:10
PreviewThe Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur 24 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment