Menu
Sega Rally
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
  • PS2
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Sega Rally
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2007 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (31)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Test Sega Rally

Sega Rally : Explications de la version arcade

39 761 vues

Abandonnée par les licences Colin McRae et WRC, la machine de Sony est orpheline de jeux de rally dignes de ce nom depuis de trop longs mois. Dans un registre radicalement différent, Sega Rally va tenter de remédier à ce manque en proposant aux joueurs PSP quelques joyeuses glissades exotiques au volant d'Impreza, Lancer, Xsara et autres Fabia.

Sega Rally

Sur PSP, Sega Rally a un profil sensiblement identique aux versions PC et nouvelle génération. Si les sensations de prise en main sont logiquement propres au support, et excellentes d'ailleurs, que l'on soit adepte de la croix directionnelle ou des sticks analogiques, le principe du gameplay est le même à de rares exceptions près. Les possesseurs de la console portable de Sony sont donc prévenus. Pilotage universel quelles que soient les voitures, bolides aux réactions tout en glissades, mur invisible qui empêche d'aller goûter les fossés, IA bourrine et difficile à déboulonner de sa trajectoire préférentielle... Autant de features qui plairont en priorité aux nostalgiques des bornes d'arcade ou des premiers volets de la série, jadis des références sur Saturn ou Dreamcast. Ce qui ne veut évidemment pas dire que les joueurs plus jeunes ou moins expérimentés n'y prendront pas plaisir. Et en cette totale disette, mieux vaut ne pas être trop réfractaire à l'arcade...

Sega Rally
La Skoda Fabia fait partie des véhicules disponibles dans Sega Rally.
Cet opus PSP, s'il est calqué sur ses homologues PC et 360 à tous les étages, tant en termes de contenu que de modes de jeu ou de progression en Carrière, avance quelques exclusivités, principalement au niveau du gameplay. On pense notamment à un côté glissant amoindri en milieu et sortie de virage où la voiture a tendance à retrouver d'elle-même l'axe de la piste, sans que le joueur ait fait les efforts suffisantq en contre-braquant. On pourra également noter une physique de l'IA légèrement revue, moins rigide mais tout aussi délicate à affronter, pare-chocs contre pare-chocs ailes contre ailes. Si celle-ci ne reste pas de marbre à nos attaques virulentes et se met, à l'instar de notre propre caisse, régulièrement sur deux roues, elle possède la fâcheuse faculté de nous écarter du centre de la piste. Du coup, les contacts sont souvent synonymes de perte totale de contrôle pour peu que l'on arrive trop vite au mauvais endroit au mauvais moment. La dernière variante et non des moindres, concerne le moteur physique des tracés qui ne présente pas autant d'intérêt que sur d'autres machines puisque la déformation progressive des surfaces n'est pas au rendez-vous sur PSP, celles-ci terminant les courses tout aussi plates qu'elles les ont commencées.

Sega Rally
Il est fréquent de se retrouver perpendiculaire au sens de la piste. Une simple pression permet de se recentrer.
De son côté, le contenu est davantage gonflé. Moins par les modes de jeu, très classiques (Course Rapide, Contre-la-montre, Championnat et Multijoueur) que par le paquet de compétitions à remporter. Celles-ci se débloquent au fur et à mesure et permettent elles-mêmes de déverrouiller des véhicules et skins supplémentaires. A vous ensuite les Impreza, Lancer, Xsara, Fabia, Focus, 206, 207, C2, Celica, Punto, Golf, Octavia et consorts. Pour au final, trois catégories de véhicules, plus ou moins enclins à glisser, plus ou moins récents. Il y en a à peu près pour tous les goûts. Quoi qu'il en soit, dans une même catégorie, le choix du véhicule n'est pas primordial, les différences étant franchement moindres, ce qui nivelle considérablement leur niveau de performance pour mettre en avant celui du pilote. Ce dernier est aidé par un copilote anglophone à la mission finalement très simple d'annoncer le côté et le profil des prochains virages, avec quelques nuances et "obstacles" tels que des ponts, des sauts, des rétrécissements de chaussée ou des flaques d'eau. Un mot pour finir sur le multijoueur, très basique mais essentiel au jeu puisque c'est à six qu'on prend le plus de plaisir. Parties simples ou mini-championnats prolongent ainsi la durée de vie du soft qui s'avère mieux qu'une distraction sans pour autant innover outre mesure.

Les notes
  • Graphismes 16 /20

    Un bilan plutôt positif même si Sega Rally n'est pas le plus beau jeu de courses de la machine. Fluide et coloré, il pèche par quelques textures pixélisées mais s'avère visuellement au niveau des bons jeux d'arcade PSP.

  • Jouabilité 16 /20

    Sega Rally se prend en main tout seul et se présente comme l'un des jeux de courses les plus accessibles du support. Assisté par un recentrage semi-automatique des voitures, le joueur est dans un fauteuil pour bien appréhender les glissades d'avant-virage et dompter une IA particulièrement agressive.

  • Durée de vie 15 /20

    Tel un jeu arcade, Sega Rally justifie sa durée de vie par un mode championnat assez long et une bonne grosse dose de rejouabilité en multijoueur. Manquent cependant à l'appel des modèles de voitures plus récents et quelques circuits supplémentaires.

  • Bande son 15 /20

    Le copilote anglais est précis dans ses interventions et ne souffre d'aucune approximation de timing. Le reste est typiquement arcade, de la tracklist aux sonorités de moteurs.

  • Scénario /

Sur PSP comme sur les autres machines, Sega Rally possède un charme et une identité qui lui sont propres. Tous les publics pourront y prendre du plaisir et peut-être a fortiori sur PSP où les jeux de courses arcades ont plus que jamais leur place.

Note de la rédaction

16
15.4

L'avis des lecteurs (31)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com
Par Rivaol, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PSP Bugbear Entertainment Sega Course
Dernières Preview
PreviewPokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : Nous l'avons vu en action, voici notre avis 13 oct., 15:00
PreviewFF 14 Endwalker : Une conclusion épique pour le MMO de Square Enix ? 13 oct., 14:00
PreviewForza Horizon 5 : Notre premier avis sur l'open world motorisé que rien n’arrête 11 oct., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022