CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tales of the World : Radiant Mythology
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Tales of the World : Radiant Mythology
Appréciations du jeu
13
L'avis de la rédaction
14.8
L'avis des lecteurs (35)
Test Tales Of The World : Radiant Mythology

Tales of Phantasia : La série Tales of a 15 ans

32 400 vues
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Romendil - Journaliste jeuxvideo.com

Un nouveau Tales of sur PSP ! On n'avait pas vu ça depuis la sortie de l'épisode Eternia, les récents remakes de Tales of Destiny 2 et Tales of Phantasia n'ayant malheureusement pas été distribués dans l'Hexagone. Une injustice que ne saurait effacer ce Radiant Mythology qui fait partie des titres les plus marginaux de la saga, et qui s'inscrit dans la lignée des Narikiri Dungeon sur GBA. Attendez-vous donc à découvrir une autre approche de la série, et à renouer avec des personnages dont la renommée n'est plus à faire.

Tales Of The World : Radiant Mythology

Considérée comme l'une des séries de RPG les plus tentaculaires au Japon, les Tales of connaissent une carrière très épisodique en France où seuls quelques titres ont été gracieusement distribués. Le succès de l'épisode Symphonia sur GameCube a pourtant prouvé que les joueurs étaient prêts à accueillir la saga de Namco à bras ouverts, ce qui rend assez incompréhensible la démarche frileuse des éditeurs qui n'ont même pas jugé bon de s'intéresser aux épisodes les plus récents, notamment sur PS2. L'arrivée de ce Tales of the World est donc assez étonnante, la France ayant pris un tel retard qu'on peut se demander si le public sera vraiment intéressé par un soft qui a pour principal attrait de réunir les héros les plus marquants de la série, alors que les trois quarts d'entre eux ne sont connus que par les adeptes de l'import.

Tales Of The World : Radiant Mythology
A gauche, le personnage que vous avez créé. A droite, l'un des héros les plus classes de la série des Tales.
Ce n'est d'ailleurs pas la seule raison qui pourrait refroidir les joueurs à se le procurer, même parmi les plus assidus en matière de RPG. Il faut en effet garder à l'esprit que ce soft n'est pas un épisode classique dans le sens où il adopte un déroulement caractéristique de ce qu'on appelle les Dungeon-RPG, et fonctionne donc principalement autour d'une succession de quêtes à accomplir dans des environnements qui se renouvellent très peu. Si la trame narrative est bien présente tout au long du jeu, l'aventure s'ancre rapidement dans un certain nombre de routines qui risquent de lasser les joueurs peu enclins à revenir des dizaines de fois dans les mêmes donjons. Point d'énigmes à résoudre ici, ni même de boss à occire ou de villages à visiter. Le jeu se focalise presque uniquement sur des quêtes de toutes sortes, et vous oblige à combattre inlassablement dans le but d'accroître votre renommée.

Tales Of The World : Radiant Mythology
Dommage qu'il faille arpenter toujours les mêmes donjons.
Votre réputation sera d'ailleurs une donnée déterminante lorsque vous essaierez d'enrôler de nouveaux compagnons, car ces derniers refuseront de vous rejoindre s'ils n'ont que peu d'estime pour vous. Avant de pouvoir faire jeu égal avec un Lloyd ou un Kratos, il vous faudra donc passer par un certain nombre de quêtes plus basiques et beaucoup moins héroïques, mais tout de même gratifiantes en expérience et en points de renommée. Une fois que vos alliés auront reconnu vos talents, un simple détour à l'auberge vous permettra de constituer l'équipe de vos rêves, avec des personnages tirés de Tales of Phantasia, Symphonia, Destiny 1 et 2, Rebirth, Abyss, Eternia et Legendia. Mais pas question de choisir vos alliés au hasard ou simplement à la tête du client, car chacun de ces protagonistes se démarque par une classe bien définie, et il est essentiel de former un groupe complémentaire si vous voulez vous en sortir dans les niveaux les plus dangereux.

Tales Of The World : Radiant Mythology
Le système de combat reprend celui de Tales of the Abyss et offre une bonne liberté de mouvement.
Notez que votre héros, lui-même, peut changer de job à tout moment en discutant avec Kratos dans la guilde Ad Libitum, juste à côté du comptoir tenu par la méthodique Raine qui vous présente les nouvelles quêtes disponibles. L'aventure commence d'ailleurs par la création d'un personnage dont vous définirez l'apparence et les aptitudes de base, son job de départ pouvant être changé par la suite à tout moment. Bien sûr, l'équipement diffère de l'un à l'autre, et le développement cumulé de toutes ces professions peut devenir rapidement lassant. La bonne idée de ce système est que les niveaux sont acquis séparément pour chaque classe, et surtout qu'ils sont conservés même lorsque vous délaissez un job pendant un long moment. Si, au départ, vous n'avez le choix qu'entre le guerrier, le voleur, le prêtre et le mage, d'autres classes viendront s'y ajouter assez rapidement, de même que les professions d'élite. Dans tous les cas, ce système permet de renouveler un peu l'expérience de jeu, même si on préférera de temps en temps laisser la console gérer son personnage principal pour contrôler soi-même les autres membres du groupe, histoire de tester leurs capacités.

Tales Of The World : Radiant Mythology
Les combos Unison sont toujours de la fête.
Sur le chapitre de l'action, les habitués des Tales of retrouveront très vite leurs marques puisque les combats se contentent de réutiliser les bases mises en place dans la série, en s'inspirant tout particulièrement de Tales of the Abyss pour ce qui est de la liberté de mouvement offerte durant les affrontements. En combinant les déplacements au stick analogique avec les mouvements liés à la croix directionnelle, on peut se déplacer et esquiver tout en effectuant les mouvements les plus appropriés à la position de l'ennemi. Les touches de raccourcis associées aux "artes" ont le mérite de vous permettre d'enchaîner les techniques spéciales de votre héros avec efficacité, sans oublier de recourir à l'attaque unisson lorsque l'overlimit est atteinte. La barre de sous-menu est toujours là pour accéder rapidement au stock d'objets, forcer un allié à utiliser une technique ou modifier les stratégies assignées à ses compagnons. Si les combats restent agréables à jouer, leur nombre exagéré et le fait de ne pas pouvoir changer plus souvent d'environnement nous donnent bien souvent envie d'aller droit au but pour tenter de faire avancer les choses.

Tales Of The World : Radiant Mythology
Choisissez vous-mêmes vos compagnons de route, et pas n'importe lesquels !
A noter que Tales of World met davantage en avant le système de "crafting" que dans les autres volets, puisque son utilisation est souvent indispensable pour accomplir certaines quêtes. A vous de ne pas négliger cet aspect-là dans le développement de votre personnage, même si la cuisine et la couture ne sont pas votre tasse de thé. Dommage que cet opus n'ait pas bénéficié de davantage de soin au niveau de la localisation car les plus jeunes ne lui pardonneront pas sa non traduction, surtout que la compréhension des textes est essentielle si vous voulez savoir ce qu'on attend de vous. Par conséquent, même s'il a le mérite d'être totalement inédit, ce Tales of the World : Radiant Mythology reste assez marginal dans la série, et ne fera donc probablement pas l'unanimité. Espérons qu'il reste encore un espoir quant à la distribution du remake de Tales of Destiny 2 sur PSP, sachant que le soft original n'avait pas été distribué dans notre pays. Et même si Namco tire parfois sur la corde pour exploiter sa licence à l'excès, il serait bien que la France bénéficie elle aussi de temps en temps de quelques-uns de ces jeux qui restent, pour la plupart, totalement méconnus des joueurs.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Si la réalisation tient parfaitement la route, on déplorera surtout le manque de diversité des environnements, et le level-design composé uniquement de simples couloirs. Les personnages s'en sortent bien, et on reconnaît facilement tous les héros des précédents Tales.

  • Jouabilité 14 /20

    Un gameplay qui n'apporte rien de vraiment nouveau au système de combat de la série, et qui offre une liberté appréciable dans les déplacements sur la zone de jeu. Le reste est très classique mais la recette a fait ses preuves depuis longtemps et s'apprécie surtout pour son dynamisme. Dommage que le déroulement de la progression soit aussi monotone.

  • Durée de vie 13 /20

    On se laisse entraîner facilement dans l'aventure durant les premières heures de jeu, avant d'être dépité par le manque de saveur de ce titre qui nous impose une succession de quêtes ininterrompues. La durée de vie n'est d'ailleurs pas énorme si on se contente de faire seulement les quêtes indispensables à la progression de l'aventure.

  • Bande son 13 /20

    Les compositions sont sans surprise et semblent déjà entendues maintes fois, mais l'ambiance sonore reste bien dans l'esprit fantaisiste de la série et on regrettera juste que les voix japonaises n'aient pas été conservées. Les textes sont d'ailleurs eux aussi en anglais.

  • Scénario 12 /20

    L'arbre du monde qui protégeait jadis la planète Terresia est menacé d'être détruit par celui que l'on nomme le Dévoreur, et il fallait un élu pour rétablir la situation. Ce héros c'est vous, un personnage issu de l'arbre monde et que vous pourrez créer de toutes pièces pour venir rejoindre les rangs de Reid, Stanh, Lloyd et compagnie.

Beaucoup moins indispensable que les volets principaux de la série de Namco, ce Tales of the World reste dans les limites du Dungeon-RPG et accuse donc une linéarité qui pourra lasser rapidement ceux qui s'attendraient à du RPG classique. Le fait que le soft propose un cross-over entre les héros les plus marquants de la saga est un atout intéressant, mais il ne suffit pas à compenser le manque d'attrait de l'aventure dans son ensemble.

Note de la rédaction

13
14.8

L'avis des lecteurs (35)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PSP Ubisoft Namco RPG Action
Dernières Preview
PreviewMarvel's Midnight Suns : Une aventure des Avengers aussi épique que le MCU ? 17 nov., 15:00
PreviewThe Callisto Protocol : un simple Dead Space-Like ou un innovant successeur gore et effrayant ? 26 oct., 17:10
PreviewThe Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur 24 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
La vidéo du moment