CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Cyber Monday
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Cyber Monday
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Crazy Frog Racer
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • GBA
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Crazy Frog Racer
Appréciations du jeu
1
L'avis de la rédaction
1.1
L'avis des lecteurs (33)
Test Crazy Frog Racer
Profil de hiro,  Jeuxvideo.com
hiro - Journaliste jeuxvideo.com

Nous nous pensions libérés de ses bruits de bouche informes, nous l'espérions morte, fauchée en pleine tirade par un trente-huit tonnes sur l'autoroute des vacances, tel son congénère Frogger. Hélas, trois fois hélas ! La grenouille bleue la plus moche de la galaxie est de retour pour nous faire des mauvais tours (de pistes) avec Crazy Frog Racer sur DS, un portage de l'exécrable version PS2.

Crazy Frog Racer

Et nous voilà partis pour un nouveau test lapidaire rempli de mots qui font mal et de commentaires désobligeants destinés à remettre le batracien péteur à sa place. Crazy Frog Racer sur PS2 constituait déjà un vibrant hommage à la médiocrité, et malheureusement cette version DS ne risque pas de venir changer la donne. Nous voilà donc en présence d'un pur produit commercial dont l'existence ne se justifie que par la volonté désespérée, voire malhonnête, de vous déposséder de vos économies. Accueilli par les insupportables bruits de bouche (et je m'y connais) de "The Annoying Thing", le joueur n'aura d'autre choix que de se lancer en championnat, en course simple ou en contre-la-montre. Avec pour ligne directrice un gameplay catastrophique et des graphismes qui ne valent guère mieux. Huit personnages, aussi charismatiques que des brouettes, vous proposent leurs services motorisés afin de traverser la douzaine de circuits du jeu. Douze circuits qui ne sont généralement que des variations de trois tracés différents et sincèrement mal fichus. A ce contenu ébouriffant s'ajoute bien entendu un mode multijoueur, en multi-cartes seulement, qui permettra à 3 autre victimes de venir partager votre calvaire vidéoludique.

Crazy Frog Racer
Bon, et maintenant que je suis là, je fais quoi ?
Après cette description fort peu encourageante de ce que vous réserve cette malheureuse cartouche DS, il convient maintenant de rentrer dans le vif du sujet et de parler de ce qui se passe réellement sur la piste. Et là encore, c'est la foire au pâté. Tous les personnages, qui disposent théoriquement de caractéristiques différentes (la vitesse, l'accélération, la tenue de route et le poids), réagissent mal à vos maigres sollicitions. On appuie sur le bouton B pour accélérer et l'on se heurte continuellement aux bordures de pistes aussi grises que tortueuses. Les tracés font s'enchaîner les virages, les descentes et les côtes abruptes et aboutissent régulièrement à des zones de saut à partir desquelles il est impossible de discerner le reste de la piste. On se retrouvera donc en train de voltiger dans le néant, en croisant les doigts pour que la piste daigne se matérialiser sous vos cuisses de grenouille. La plupart du temps, on devra même s'y reprendre plusieurs fois avant de pouvoir reprendre la course. Quant à vos infortunés adversaires, ils semblent tous suivre une trajectoire prédéfinie et ne sont pas combatifs par un sou, et ce quel que soit le niveau difficulté choisi.

Crazy Frog Racer
Crazy Frog est prêt à opérer un dépassement, pour mieux se croûter sur les murs du tunnel.
A cela vient se greffer un médiocre système de bonus faussement original. On devra donc ramasser des pièces disposées sur le circuit, les accumuler, puis les utiliser pour acheter des armes ou autres équipements en naviguant avec les gâchettes de la console (tout ça en mangeant des barrières ou en voltigeant hors des limites de la piste). Bombes, missiles, mines et boosters capables de faire atteindre une vitesse théorique de 500 km/h alors que le titre est incapable de délivrer la moindre impression de vitesse. De plus, leur usage se révèle toujours imprécis et inutile, puisque de toute façon, vos adversaires sont aussi belliqueux que des crevettes. D'autres rares items jonchent aussi la route et serviront par exemple à renforcer votre armure, qui elle aussi, ne sert absolument à rien. Le tout étant bien sûr accompagné par une bande-son à base de percussions électroniques grésillantes qui refileraient sans doute encore plus de verrues à un crapaud. Bref, Crazy Frog Racer ne s'est pas amélioré lors de son passage sur la portable de Nintendo et délivre toujours une expérience particulièrement navrante. On vous recommandera donc chaudement d'éviter la grenouille et de garder votre argent pour quelque chose de mieux, même un single de Sean Paul.

Les notes
  • Graphismes 5 /20

    Crazy Frog Racer est un excellent moyen de découvrir toutes les nuances du gris. Le titre est également marqué par une absence totale de détails et par quelques effets risibles. Enfin, le design des huit personnages jouables d'entrée n'est clairement pas très inspiré.

  • Jouabilité 4 /20

    Au fond, le titre n'a pas grand-chose à voir avec un jeu de courses. Le pilotage y est rudimentaire et la gestion des bonus manque d'intuitivité. Rien n'a été prévu pour vous permettre d'anticiper vos trajectoires et on aura donc l'impression de subir les courses plutôt que d'y participer.

  • Durée de vie 5 /20

    Les circuits sont tous plus ou moins les mêmes et seuls quelques tronçons sont parfois modifiés pour offrir un semblant de variété. Les bonus à débloquer se comptent sur les doigts d'une palourde mais de toute façon, la faiblesse du gameplay fait que la plupart des joueurs auront abandonné après la première course.

  • Bande son 3 /20

    Insupportable ! L'insupportable babillage du batracien bleu ne se fait heureusement entendre que lorsqu'on navigue dans les menus, alors que les courses se déroulent toutes au son de cymbales en plastique. On a presque l'impression de se trouver en voiture, arrêté à un feu alors que la voiture d'à côté déverse ses décibels étouffés dans la rue. Boum boum boum !

  • Scénario /

Crazy Frog Racer rejoint avec un certain talent les rangs des plus mauvais jeux de la DS. Mal réalisé, inintéressant, court (bien que cela ne soit pas vraiment un inconvénient...) et bien trop cher pour ce qu'il est, le titre accumule véritablement tous les défauts de la création. Il n'y a donc aucune raison de l'acquérir, à moins bien sûr que vous ne souhaitiez vous faire une idée précise de ce qu'est un authentique ratage vidéoludique.

Note de la rédaction

1
1.1

L'avis des lecteurs (33)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
DS KOCH Media The Code Monkeys Course
Dernières Preview
PreviewMarvel's Midnight Suns : Une aventure des Avengers aussi épique que le MCU ? 17 nov., 15:00
PreviewThe Callisto Protocol : un simple Dead Space-Like ou un innovant successeur gore et effrayant ? 26 oct., 17:10
PreviewThe Devil in Me : en attendant Halloween, le nouveau Dark Pictures nous fait peur 24 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
The Callisto Protocol
02 déc. 2022
La vidéo du moment