Menu
Demon Chaos
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Demon Chaos sur PS2 /

Test du jeu Demon Chaos sur PS2

Demon Chaos
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 mai 2007 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13/20
Test Demon Chaos

Demon Chaos : Shamane et Loup-garou en association

5 213 vues

Histoire de récupérer une part du gâteau, Konami marche dans les pas de Capcom et Koei en sortant son propre Dynasty Warriors-like, développé par Genki. Si le titre chaparde moult idées à ses principaux concurrents, le résultat est malheureusement loin d'être exceptionnel autant dans la forme que dans le fond.

Demon Chaos

Incarnant Unugami, l'esprit du chien créé par Takeminakata, le dieu japonais de la guerre, vous allez devoir guerroyer pour bouter hors de notre monde des myriades de vilaines bestioles autrement appelées démons. D'entrée de jeu, précisons qu'à l'inverse de Dynasty Warriors ou de Devil Kings, il n'est ici possible d'incarner qu'un seul personnage, Unugami donc, qui dispose tout de même d'une musculature imposante capable d'envoyer valdinguer quelques 65 000 adversaires (ça doit se bousculer à la cantine le midi) à l'écran en même temps. En somme, le titre de Genki se repose principalement sur une action démesurée, chaotique (diantre, voilà un jeu qui porte bien son nom) où l'important n'est pas tant de savoir ce qu'on fait que de le faire en faisant un peu n'importe quoi. Si cette phrase vous semble peu compréhensible, attendez un peu de vous mesurer au jeu qui franchit un nouveau cap en matière de visibilité réduite.

Demon Chaos
272, 273... Bon, Rivaol est plein comptage mais on vous préviendra si les 65535 ennemis sont bel et bien présents.
C'est bien connu, le beat'em all de masse n'est pas reconnu pour être le genre le pus accessible de tous pour nos rétines. Les corps se mêlent à d'autres corps, les caméras virevoltent dans tous les sens, les effets spéciaux pleuvent de toute part et le joueur perd un peu le sens de l'orientation à force de tourner dans tous les sens l'objectif pour savoir ce qui se déroule sous ses yeux. Malheureusement, Demon Chaos rentre de plein pied dans cette catégorie et ce malgré les deux angles de vue proposés qui sont soit trop lointains soit trop proches. Ceci étant, si vous réussissez à vous y faire, vous devrez ensuite vous frotter à une jouabilité bien trop bourrine même pour ce type de jeu. En gros, vous n'avez qu'à frapper afin d'exécuter quelques combos et à intervalles réguliers, vous aurez la possibilité de sortir quelques coups spéciaux ou de disposer d'une puissance accrue en récoltant des artefacts vous permettant de passer en mode Rage. Certes, c'est un peu le même constat avec tous les beat'em all de masse mais le problème vient ici du fait que les affrontements manquent singulièrement d'ambition malgré la pléthore d'ennemis à occire.

Demon Chaos
La quantité d'informations alourdit considérablement l'écran.
Pourtant, il faut tout de même préciser que Genki a essayé de rendre son titre un tant soit peu intéressant en y incorporant plusieurs petites subtilités. Ainsi donc, à l'instar de N3, il est permis de commander des troupes de soldats que vous croiserez parfois sur votre route. Ces derniers, qui se plieront en quatre pour satisfaire vos moindres désirs, se battront alors à vos côtés pour vous faciliter la tâche. L'autre petite originalité de Demon Chaos provient de son système de piliers que vous pourrez créer pour restaurer la santé de vos compagnons d'armes, envoyer des volées ou des boules de feu de flèches sur l'assaillant ou récupérer des pierres pour restaurer votre énergie spirituelle, etc. Une idée intéressante, tout comme celle de pouvoir découvrir 99 armes différentes, mais qui n'excuse pas malheureusement l'aspect désespérément lénifiant du jeu. Sachez tout de même qu'en dehors du mode Scénario, vous aurez droit aux modes Simulation (pour reprendre des missions déjà terminées... Bande de petits masos va) et Combat court comprenant trois mini-jeux que sont Attaque Chrono, Survie et Massacre vous demandant de battre 65 535 ennemis en 3 minutes. Bref, même si le jeu est vendu à un prix légèrement plus bas que la moyenne, on préférera garder nos doublons en attendant l'arrivée possible de Devil Kings 2 dans nos contrées.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Après une belle cinématique animée, on déchante rapidement devant ses consoeurs en CG et à fortiori le reste du jeu qui se complaît dans des environnements vides et sans âme. Les effets spéciaux sont à peine mieux et seul le fait de pouvoir afficher un nombre considérable d'ennemis à l'écran fera lever votre sourcil fatigué.

  • Jouabilité 8 /20

    Exception faite du système de piliers qui est somme toute assez intéressant, le gameplay de Demon Chaos est d'un classicisme à toute épreuve. Objets à récolter, 99 armes à dénicher, combos à exécuter en martelant les boutons, pouvoirs à gogo, rien de bien neuf sous le soleil.

  • Durée de vie 11 /20

    Le mode Scénario est ennuyeux à mourir et passées deux ou trois missions, on souffle comme une marmotte qui vient de terminer un 60 mètres. Restent quelques challenges supplémentaires (Simulation, Survie, Massacre, Attaque Chrono) mais aurez-vous assez de volonté pour y goûter ?

  • Bande son 14 /20

    Le doublage japonais a été conservé et on bénéficie de sous-titres français pour une meilleure compréhension de l'histoire. Les musiques sont par ailleurs d'un bon niveau et mixent allègrement sonorités japonaises traditionnelles et accords plus contemporains.

  • Scénario 11 /20

    Bien que le folklore japonais soit une fois de plus à l'honneur, on ne peut pas dire que les personnages et situations donnent au jeu une véritable identité scénaristique. Ceci est encore plus vrai quand on sait que l'inénarrable Nobunaga joue une fois encore les guest stars de luxe... Mais bon dieu, vous ne pouvez pas laisser reposer en paix ce pauvre Nobunaga ?! Est-ce que les jeux français font intervenir à tout bout de champ le Général De Gaulle ?!

Sortant de l'ombre, Demon Chaos ne surprend guère malgré quelques idées originales. Le jeu reste globalement trop basique et ne possède pas assez de caractère pour s'imposer sur un marché déjà saturé entre une multitude de Dynasty et autres Samurai Warriors.

Note de la rédaction

9
13

L'avis des lecteurs (8)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS2 Genki Konami Action Beat'em All
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal Hier, 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022