Menu
Vanguard : Saga of Heroes
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Vanguard : Saga of Heroes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 janvier 2007 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
Test Vanguard : Saga Of Heroes

Les MMORPG continuent d'inonder le marché et cette fois-ci, ce sont certains des développeurs d'Everquest, partis pour fonder le studio Sigil il y a quelques années, qui nous proposent leur nouvelle création : Vanguard : Saga of Heroes. La parenté avec Everquest est d'ailleurs évidente car le gameplay et l'univers y font forcément penser. On se retrouve en effet en présence d'un titre heroic fantasy orienté hardcore gamers qui n'essaie pas de marcher sur les traces de World of Warcraft. Son approche est totalement différente. Beaucoup plus difficile et moins accessible que le titre de Blizzard, Vanguard ne s'adresse pas aux débutants, mais à ceux qui souhaitent véritablement s'impliquer dans un univers et qui ne craignent pas d'avoir affaire à une progression lente et à une mort vraiment pénalisante.

Vanguard : Saga Of Heroes

Mais avant d'expliquer plus en détail le gameplay, voyons comment se déroule l'étape indispensable de la création du personnage. Les possibilités sont bien plus étendues que dans WoW puisqu'on a droit à pas moins de 19 races et 15 classes. La personnalisation de l'apparence est d'ailleurs assez poussée : on peut régler la taille de son personnage, sa coupe de cheveux, l'espacement entre les yeux, la grosseur du nez... Il faut préciser que toutes les races n'ont pas forcément accès à toutes les classes et que contrairement à beaucoup de MMORPG, certains points d'attributs sont distribués automatiquement lors de la montée de niveau et ce, en fonction de votre race. Par exemple, à partir du niveau 10 les elfes des bois gagnent automatiquement deux points de dextérité et deux points de vitalité. Bref, à haut niveau les différences entre chaque race sont encore plus prononcées qu'à bas level ce qui fait que beaucoup de joueurs choisiront leur classe en fonction des points d'attributs qui seront distribués automatiquement. Seuls les humains peuvent dépenser librement tous les points qu'ils gagnent.

Vanguard : Saga Of Heroes
Un rogue elfe des bois dans toute sa splendeur.
Le choix de la race, s'il conditionne l'efficacité du personnage à haut niveau dans telle ou telle classe, détermine aussi le lieu de départ de l'aventure et l'alignement du personnage. Il existe en effet deux camps bien distincts (grossièrement, les gentils et les méchants). Pour bien comprendre les implications de votre choix, il faut savoir que si vous jouez un personnage mauvais (orc, elfe noir...) vous ne pourrez pas entrer dans une ville d'alignement bon sans que les PNJ ne vous attaquent (et inversement). Ceci est valable pour tous les types de serveurs. Si en plus, vous choisissez un serveur "PvP Team", vous pourrez aussi être défié par les joueurs d'alignement contraire au vôtre. En dehors des serveurs PvE (dans lesquels vous ne pouvez pas être attaqué par d'autres joueurs) et "PvP Team", il existe aussi des serveurs dits "PvP Free for All" dans lesquels tout est permis ou presque. Vous pouvez donc provoquer des joueurs du même alignement que vous. Mais il faut cependant préciser que Vanguard est fortement orienté PvE et que le PvP n'a pas un grand intérêt. Il n'y a pas de champ de bataille ou de véritable mode RvR à la Dark Age of Camelot.

Vanguard : Saga Of Heroes
On a accès à de nombreuses races et classes.
Si on va un peu plus loin dans les mécanismes de jeu, on s'aperçoit que l'on peut faire progresser trois aspects de son personnage : sa classe d'aventure, son artisanat mais aussi sa diplomatie. Avant de voir en quoi consiste cette dernière, qui est la principale originalité de Vanguard, regardons ce qui constitue tout de même le coeur du jeu : l'aventure elle-même. Et là, on se rend très vite compte des similitudes avec Everquest premier du nom, surtout au niveau des pénalités de mort. Lorsque vous tombez sous les coups adverses, outre de l'expérience, vous perdez aussi tout votre équipement, aussi bien celui que vous portez que celui se trouvant dans votre inventaire. Pour le récupérer, il faut retourner sur votre tombe. C'est faisable lorsqu'on est mort à l'air libre ou pas très loin du point de réapparition, mais lorsque cela se produit au fin fond d'un donjon, je peux vous dire que c'est nettement plus délicat de s'y rendre. Bref, le jeu encourage fortement l'aventure en groupe et un soigneur est plus que recommandé pour explorer les grottes et autres lieux dangereux. Vanguard ne se destine donc pas vraiment à ceux qui aiment jouer en solo ou par petites tranches d'une à deux heures. Il est possible de progresser ainsi, mais au-delà du niveau 20, ça sera très délicat pour les âmes solitaires.

Vanguard : Saga Of Heroes
Il est possible d'acheter des montures.
La difficulté ne vient pas uniquement des pénalités de mort, elle est aussi présente dans les quêtes elles-mêmes qui manquent souvent d'indications sur les lieux où on doit se rendre. C'est au joueur d'explorer l'environnement et le travail est loin d'être mâché comme il peut l'être dans World of Warcraft par exemple. Les monstres eux aussi offrent une opposition franche. Vanguard ne pardonne pas la moindre approximation, d'autant que la montée d'expérience est du genre lente. Au niveau du système de combat, on retrouve évidemment les sempiternelles compétences que l'on peut acheter moyennant finances aux entraîneurs que l'on trouve en ville, mais aussi un système d'enchaînement permettant de faire des combos de coups ou de sorts. Ce système n'est pas sans rappeler celui des opportunités héroïques d'Everquest 2 en cela qu'il faut ouvrir un enchaînement, déclencher certaines compétences intermédiaires et finir par un coup de grâce qui pourra infliger plus de dégâts à l'adversaire.

Vanguard : Saga Of Heroes
Un bien joli décor.
Le deuxième aspect de Vanguard, c'est l'artisanat. L'ambition de Sigil a été de développer un système le plus riche possible et ils y sont très bien arrivés, si bien que les joueurs qui apprécient cette activité risquent de bien accrocher à Vanguard. La classe d'artisanat fonctionne de manière totalement indépendante à la classe d'aventure. Elle a sa propre barre d'expérience. Il faut en outre savoir qu'un artisan peut aussi être un collecteur de ressources. Il pourra ainsi récolter dans la nature les matières premières nécessaires à la confection de ses objets. Pour savoir ce dont il a besoin, il faut évidemment qu'il possède la "recette" de l'item à fabriquer. Une fois que votre personnage a tous les ingrédients nécessaires, il faut qu'il se rende dans un atelier (la forge pour un forgeron par exemple). Outre la recette et les matières premières, il faut aussi que votre personnage dispose des outils pour confectionner l'objet. Le processus de création est simple à comprendre : il faut suivre la recette en sachant que chacune de vos actions vous coûtera des points. En plus, des problèmes pourront avoir lieu pendant la création. Si vous les ignorez, la qualité de l'objet final risque d'en pâtir et si vous les traitez, vous perdrez des points d'action. Ce système permet d'avoir le sentiment de ne jamais faire d'objet à la chaîne comme on peut le ressentir dans d'autres MMO. Des surprises peuvent toujours survenir et le résultat final n'est jamais garanti d'avance.

Vanguard : Saga Of Heroes
Les personnages sont plutôt détaillés.
Si votre personnage peut être un aventurier doublé d'un artisan, il peut aussi se lancer dans une carrière de diplomate et c'est l'une des originalités de Vanguard. A quoi sert la diplomatie ? Eh bien pour l'instant, vous pouvez grâce à elle obtenir des prix plus avantageux en manipulant les vendeurs, en apprendre plus sur le background ou encore débloquer des quêtes spéciales. A l'image de la classe d'aventurier et d'artisan, la classe de diplomate a son propre système de progression et même son équipement (gants offrant un bonus...), si bien que votre personnage peut revêtir plusieurs tenues selon la situation. Il mettra automatiquement son costume d'artisan lorsqu'il fabrique un objet et sa tenue de diplomate lorsqu'il commencera une discussion. Une joute diplomatique avec un PNJ se déroule comme une sorte de mini-jeu. Avant de commencer, il vous faut choisir cinq cartes parmi celles que vous possédez (il est possible d'en gagner au fil du jeu).

Vanguard : Saga Of Heroes
Une joute diplomatique.
Lorsque la discussion commence, vous devez en jouer une lorsque votre tour vient, votre interlocuteur en faisant de même (comme dans une partie de bataille). Chaque carte a ses propres caractéristiques et n'aura pas le même effet. Chacune peut en effet vous faire gagner ou faire gagner à votre adversaire quatre sortes de points : les points de raison, de flatterie, d'inspiration ou de demande. Vous avez besoin de ces points pour pouvoir utiliser les fameuses cartes. Par exemple, la carte "agressive statement" réclame 2 points de demande. Si vous voulez l'employer, il faudra donc que votre compteur de demande soit supérieur à deux. L'effet de la carte "agressive statement" sera de faire grimper le compteur d'inspiration de l'adversaire de deux points (lui permettant donc d'utiliser au prochain tour des cartes qui demandent de l'inspiration), mais aussi de vous faire gagner 4 points de dialogue. Ce sont eux qui sont utilisés pour déterminer qui est le vainqueur d'un tour. Par exemple, si vous sortez cette carte qui vous en fait gagner 4 et que votre interlocuteur sort une carte qui lui en fait gagner 2, vous vous retrouverez avec un solde positif de deux points (4-2 = 2). C'est donc vous qui avez gagné ce tour et de ce fait, votre compteur descendra. Le gagnant est évidemment celui qui atteint le premier 0 sur son compteur de tours gagnants.

Vanguard : Saga Of Heroes
Il est possible de nager.
Malgré tout, force est d'admettre que même avec cette nouvelle fonctionnalité de diplomatie, le reste du jeu demeure assez classique dans ses mécanismes. Certes, la carte est immense, certes, on a accès à de nombreuses classes et races, mais le gameplay n'est qu'une resucée de concept que l'on a déjà vu ailleurs. La difficulté ressemble à celle d'Everquest, quant aux enchaînements de compétences et à l'artisanat, ils se rapprochent un peu de ce que l'on peut voir dans Everquest 2. En outre, il faut préciser que pour l'heure, le jeu est intégralement en anglais, la version française n'arrivera en effet que sous forme de patch au mois de mars 2007 dans le meilleur des cas. Vanguard : Saga of Heroes est donc loin d'être révolutionnaire, mais il plaira certainement à ceux qui aiment la difficulté et qui sont nostalgiques d'Everquest premier du nom.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les graphismes sont vraiment inégaux. Alors que certains environnements sont très réussis, d'autres sont nettement plus communs. En outre, certaines textures ont un rendu "plastique" assez étrange. Reste que le principal défaut du titre est sa grande gourmandise au niveau des ressources demandées pour un affichage qui n'est pas vraiment ébouriffant.

  • Jouabilité 15 /20

    Attention, Vanguard n'est vraiment pas fait pour les débutants. Sa difficulté est en effet plutôt corsée et on est nettement moins guidé et pris par la main que dans des titres comme World of Warcraft. La progression est en outre assez lente. Quant au fait de devoir aller chercher son équipement sur sa tombe en cas de mort, c'est un système qui risque d'en énerver plus d'un.

  • Durée de vie 17 /20

    Le terrain de jeu est très vaste et on a accès à de nombreuses races et classes.

  • Bande son 15 /20

    De nombreux thèmes musicaux sont de la partie, mais ils sont globalement un peu moins convaincants que ceux d'Everquest 2. Reste cependant que la bande-son est très correcte avec des bruitages variés et bien réalisés.

  • Scénario 16 /20

    On prend beaucoup de plaisir à découvrir le monde qui nous entoure. Les quêtes sont très fouillées, plus complexes que dans nombre de MMORPG.

Un MMORPG sans concession, voilà comment on pourrait qualifier Vanguard qui ne tente pas de faire les yeux doux aux joueurs occasionnels avec sa difficulté corsée, son manque volontaire d'indications sur la carte et ses pénalités de mort avec perte d'équipement. Bref, le jeu s'adresse en priorité aux hardcore gamers qui y trouveront un challenge à leur niveau. Maintenant, il faut aussi dire que les quelques nouveautés que l'on peut voir ici et là, comme la diplomatie, ne parviennent pas à masquer entièrement le sentiment de déjà-vu que l'on ressent au cours des parties. Le titre de Sigil ressemble en effet un peu trop à d'autres MMORPG (Everquest premier du nom en tête). Néanmoins, les amateurs du genre peuvent aisément se laisser tenter par ce titre, qui est au final plutôt agréable.

Profil de superpanda
L'avis de superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 janvier 2007 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (40)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.2/20
PC MMO RPG Sigil Daybreak Game Company
Dernières Preview
PreviewTotal War Warhammer III dévoile un côté tower defense 13 mai, 19:00
PreviewRatchet & Clank Rift Apart : La future vitrine technique de la PS5 ? 12 mai, 16:00
PreviewNew World : nous avons pu jouer à une expédition du MMO de Amazon Games, nos impressions 11 mai, 17:12
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021