Menu
FIFA 06 : En Route pour la Coupe du Monde
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / FIFA 06 : En Route pour la Coupe du Monde sur 360 /

Test du jeu FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde sur 360

FIFA 06 : En Route pour la Coupe du Monde
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Rivaol
L'avis de Rivaol
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 décembre 2005 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (53)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.4/20
Test FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde

Contrairement à certains titres 128 bits portés sur Xbox 360, FIFA 06 n'est pas la copie conforme de la version déjà testée. Le contenu est donc différent puisqu'ici on a volontairement oulié les nombreux championnats nationaux proposés par EA sur les opus précédents pour laisser la place aux matchs internationaux et aux qualifications pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne.

FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde

Tout d'abord, même si l'on a affaire à un nouveau jeu et pas un simple portage, sachez que le gameplay est quasiment identique à celui de FIFA 06. Les seules différences se trouvent en réalité dans les petits détails qui sont principalement liés aux quelques animations qui ont été ajoutées au panel de mouvements des joueurs. Ainsi, les passes s'effectuent de la même manière et les tirs sont fidèles à ce qui se fait dans la série à savoir peu variés et rarement contrés par l'adversaire. On a toujours en face de nous une équipe qui défend principalement dans l'axe et qui prend assez peu de risques lorsque le moment arrive de relancer le ballon. En résumé, il est inutile pour moi de répéter tout ce qui a été dit sur les tests de FIFA 06 et en ce qui concerne le gameplay à proprement parlé puisque ce n'est pas l'arrivée de la console Next-Gen qui changera quoi que ce soit à la jouabilité d'un FIFA et qui le fera devenir moins arcade qu'il ne l'est, en tout cas pas pour ce volet. Intéressons-nous tout d'abord au contenu de ce titre et aux nouveautés qu'il apporte, notamment sur le plan graphique où l'on prend une sacrée claque.

FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde
La pelouse aurait pu être un peu plus soignée, la texture s'apparente en effet davantage à un tapis qu'à de l'herbe.
Les possesseurs de Xbox 360 qui ont attendu la sortie de la console pour s'offrir leur 1er FIFA n'auront pas la joie d'évoluer avec leur club favori ou de profiter des très nombreuses licences des championnats nationaux détenus par EA puisque, comme son nom l'indique, le titre se consacre exclusivement aux sélections nationales et à la qualification pour le prochain mondial. Certes, ce n'est pas une surprise mais il faut avouer que celui qui possède la console et qui ne peut pas bénéficier d'une base de données aussi développée et abondante que sur 128 bits sur ce volet va réfléchir à 2 fois avant de se procurer cette mouture dont la durée de vie n'est pas immense, loin de là. On dispose donc de 72 équipes nationales et j'en ai compté 5 qui seront en Allemagne en juin prochain et qui ne figurent pas ici : Angola, Congo, Togo, Trinité-et-Tobago et Tunisie. Si l'on peut comprendre l'absence des 4 premières qui sont des invités surprises et qui n'ont pas gagné leur billet il y a très longtemps, il est étonnant de ne pas voir figurer la Tunisie, championne d'Afrique des nations en titre dans cette liste de 72 pays. Chaque sélection comporte une bonne vingtaine de joueurs mais il n'est malheureusement pas possible de créer son propre groupe de 23 en incluant des joueurs n'étant pas déjà sélectionnés. Rapidement, pour s'intéresser au cas de l'Equipe de France, vous n'y trouverez pas de Landreau, Givet, Reveillère, Zébina, ou Anelka pour ne citer qu'eux. Dommage pour ceux qui aimeraient avoir le pouvoir d'inclure d'autres joueurs en fonction de leur préférences...

FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde
La réalisation des stades est absolument exceptionnelle.
Les modes de jeu ne sont pas très nombreux dans ce volet. Outre les matchs amicaux, on a le choix entre une campagne pour la Coupe du Monde, la création de notre propre compétition, un entraînement ou une partie Online. Si vous choisissez de prendre en main une sélection et de la mener jusqu'au mondial 2006, il vous faudra bien sûr terminer en tête de vos qualifications mais également prendre part à des matchs et des tournois amicaux, ce qui vous permet de prendre vos marques et de tester plusieurs combinaisons tactiques entre les matchs à enjeu. Pour ce qui est de l'édition de tournois, les possibilités sont assez nombreuses puisqu'on choisit d'abord le format de la compétition (championnat, phase de poule + élimination directe ou élimination directe sans tour préliminaire) puis le nombre d'équipes présentes au total et dans chaque groupe (si groupes il y a) et enfin le nombre d'équipes qualifiées par groupe. Cela reste malgré tout du grand classique. L'entraînement ne propose lui non plus rien d'exceptionnel, il permet aux novices de se faire la main sur les gestes techniques et les coups de pied arrêtés. Enfin, il est quasiment indispensable d'avoir un abonnement au Live si l'on ne veut pas vite se lasser de ce titre puisque le mode Online est certainement celui qui vous occupera le plus souvent. Par contre, on ne peut jouer qu'à 2 sur une partie du Xbox Live. Celui-ci propose néanmoins des parties avec classement où vos performances sont toutes enregistrées les unes après les autres.

FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde
La façon de tirer les corners n'a pas changé.
Là où l'on sent indiscutablement que l'on est sur Next-Gen, c'est sur le point graphique. Même si certains effets sont exagérés ou mal maîtrisés, on voit que la console a un sacré potentiel et qu'il y a un fossé entre FIFA 06 128 bits et FIFA 06 Xbox 360. Tout d'abord, c'est toute l'ambiance régnant autour des rencontres qui a été améliorée. Les plans larges permettent de voir que les gradins du stade et la pelouse ne font qu'un, les angles de caméras ne s'arrangeant plus pour que l'on ne voit pas à la fois un joueur et un supporter de peur de constater une énorme différence de modélisation. Certes, le public n'avance pas autant de détails que les joueurs mais il est mieux animé. Rien n'a été laissé au hasard dans les stades, extrêmement vivants et reproduits à la perfection. On note également que chacun des 72 sélectionneurs et que chacun des arbitres ont été fidèlement modélisés pour apporter une touche de réalisme non négligeable. Les visages des joueurs sont absolument bluffants de réalisme même si avec un effort supplémentaire, davantage de protagonistes pourraient être facilement reconnaissables. Chaque trait de leur visage est animé afin de leur donner un maximum de vie et cela est accentué par de nombreux effets de lumières, notamment en ce qui concerne la transpiration (par exemple, on remarque davantage de sueur sur les joueurs de couleur). Leur animation générale est tout de même légèrement robotisée bien qu'on peut voir là également un bel effort au niveau de la décomposition des mouvements.

FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde
L'arbitre a toujours le compas dans l'oeil.
La réalisation n'est cependant pas sans faille puisque certains effets de lumières sont vraiment exagérés. A ce niveau, on voit que les couleurs claires et particulièrement le blanc dégagent tellement de clarté qu'un effet de flou envahit l'écran sans que l'on sache vraiment pourquoi, un peu comme dans les publicités pour les célèbres marques de lessives... Le public lui aussi peut être très joli comme complètement loupé s'il se situe en second plan, dépourvu de détails. Enfin, les ralentis souffrent de quelques petites saccades mais sont absolument magnifiques. Au final, cela n'est pas vraiment dérangeant, surtout lorsque l'on voit la qualité générale des graphismes de FIFA 06. On regrette tout de même que seule une dizaine de stades soient reproduits (dont le Parc des Princes, le Stadio Delle Alpi, San Siro, Santiago Bernabeu et Old Trafford) car on passe de longues minutes à admirer chaque détail de ces enceintes. D'un point de vue sonore, on reprend le même constat que sur les versions FIFA 06 déjà testées, à savoir que les chants des supporters sont extrêmement présents (si vous menez avec les bleus, le célèbre "et 1, et 2, et 3-0" reviendra forcément) et que les commentateurs que sont Eugène Saccomano et Franck Sauzée sont toujours aussi affûtés bien qu'un peu en retard si l'on enchaîne 2 ou 3 frappes dans la même action. Vous l'aurez compris, la véritable évolution se situe au niveau graphique, pour le reste, rien de transcendant à signaler. La durée de vie qui est habituellement un point fort de FIFA est franchement limite, surtout si l'on joue en solo et qu'on ne dispose pas de l'accès au Live...

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Si certains jeux 360 ne proposent pas une grande évolution graphique, ce n'est pas le cas de FIFA 06. Le jeu a vraiment fait un pas en avant, découlant sur un réalisme jamais atteint et bien plus important que ce que proposent les 128 bits. On ne se lasse pas de reluquer les moindres détails sur les visages des joueurs et dans les stades, profitant de très jolis effets de lumières (bien que quelques fois un peu limites). Dommage par contre que la pelouse ne bénéficie pas du même soin selon les angles de caméras...

  • Jouabilité 15 /20

    Une fois de plus, le tout est un peu trop simple d'accès et on plonge assez rapidement dans une importante répétition des actions. Le système de tir doit être revu une bonne fois pour toute si EA ne veut pas lasser les joueurs de FIFA. On enchaîne assez rapidement les passes mais les défenses assurées par l'IA sont de plus en plus robustes et compliquées à bouger, ce qui n'est pas pour déplaire. A quand une IA capable d'appliquer de vrais shémas tactiques ?

  • Durée de vie 12 /20

    A moins que vous ne jouiez constamment à plusieurs ou que le parcours qualificatif d'une sélection nationale pour accéder au mondial soit ce qui vous fait aimer le football, sachez qu'on a bien vite fait le tour de cet opus, ne proposant que des matchs internationaux et peu de modes de jeu. Le Live permet cependant d'allonger nettement la durée de vie. Un fan de FIFA et de ses licences de championnats attendra peut-être le prochain volet pour bénéficier de la même base de données présente sur 128 bits.

  • Bande son 17 /20

    Les ambiances des stades sont exceptionnelles une fois de plus, les supporters sont omniprésents de par leurs chants et encouragements. Les voix d'Eugène Saccomano et Franck Sauzée ne sont pas déplaisantes mais ces derniers ont tendance à en faire un peu trop. En revanche, leur fréquence d'intervention et le tempo de leurs commentaires sont admirablement bien dosés.

  • Scénario /

Avec le même gameplay et la même bande-son que sur 128 bits, FIFA 06 : En Route Pour La Coupe Du Monde apporte beaucoup au niveau graphique mais pèche par une durée de vie très limitée. Si vous êtes fan de la série, vous y prendrez forcément du plaisir mais il ne faut pas s'attendre à avoir beaucoup de possibilités de jeu. Ce sera donc selon les goûts pour cet opus exclusivement consacré aux sélections nationales. En résumé, on ne peut pas dire qu'Electronic Arts ait gâté les joueurs 360 qui vont devoir patienter une année avant de pouvoir jouer avec des clubs sur la console de Microsoft...

Note de la rédaction

14
13.4

L'avis des lecteurs (53)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com
Par Rivaol, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
360 Sport Electronic Arts EA Sports
Dernières Preview
PreviewChorus : les fans de combats spatiaux pourraient en prendre plein les yeux 23 sept., 16:00
PrevieweFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22 23 sept., 15:00
PreviewLes Gardiens de la Galaxie : Aussi bon que les films du MCU ? 22 sept., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
God of War : Ragnarok
2022
3
FIFA 22
01 oct. 2021