Menu
Tony Hawk's Underground 2 : Remix
  • PSP
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Tony Hawk's Underground 2 : Remix
PSP
Tony Hawk's Underground 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 septembre 2005 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (42)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Partager sur :

On savait que Tony Hawk viendrait faire un tour sur PSP à la sortie de la console, mais on se demandait s'il viendrait avec Underground 2 ou s'il attendrait sagement American Wasteland, le prochain volet de la série. Ce sera finalement Underground 2 qui ouvre le bal. Ou comment faire du neuf avec du vieux.

Tony Hawk's Underground 2 : Remix

Bon, c'est vrai, Tony Hawk's Underground 2 n'est pas si vieux que ça. Il a quoi... allez, un an à tout casser. Et puis bon, ce n'est pas non plus n'importe quel titre ! Les habitués ont beau râler contre le manque de nouveautés au fil des épisodes, il n'en demeure pas moins que chaque volet se montre supérieur au précédent et que suivant cette logique, Underground 2 peut légitimement prétendre au titre de meilleur jeu de skate actuel. Il aurait donc été dommage de ne pas pouvoir en profiter sur PSP, d'autant que American Wasteland n'est pas encore prévu sur le planning de la portable. Alors quoi de neuf sous la planche ? Pas grand-chose mes amis, j'en ai peur. Le qualificatif de Remix n'est là que pour signaler la présence de quatre niveaux inédits qui viennent se greffer à tous ceux de la version PS2. En plus de Barcelone, Berlin, Sydney ou encore la Nouvelle-Orléans, vos tricks vous mèneront jusqu'à Santa Cruz, Atlanta, Kyoto et Las Vegas. Toutes ces villes cadrent avec le pari crétin que Tony Hawk et Bam Margera se sont lancé et qui consiste à parcourir le globe en s'arrêtant dans plusieurs villes pour y faire des concours en skateboard. Le perdant des épreuves devant payer le voyage. Dans le jeu, vous serez directement associé à l'équipe de Tony et devrez réussir le plus de challenges possibles pour satisfaire votre chef.

Tony Hawk's Underground 2 : Remix
Après une chute, on peut se défouler sur sa planche. En plus ça rapporte des points !
Le principe s'éloigne des premiers jeux estampillés Tony Hawk, c'est-à-dire que vous n'êtes plus embêté par un chrono et que vous avez tout le temps pour découvrir chacunes des zones de jeu. Les défis se déclencheront uniquement en parlant aux différents personnages qui vous y attendent. Comme toujours, les épreuves se basent sur vos performances de rider. On vous demandera d'effectuer une figure à un endroit bien précis, ou encore de trouver quelqu'un dans les rues de la ville. Dans le fond, les objectifs ne sont pas très variés, mais dans la forme, ils se permettent beaucoup de fantaisie. Par exemple, vous serez amené à grinder sur des câbles électriques, à chasser des otaries ou même à profiter d'une bouche d'aération pour prendre de la hauteur et effectuer un acid drop de malade. La liste de tricks est pour le moins conséquente, regroupant toutes les figures apparues jusque là dans les épisodes précédents. Les dernières possibilités en date étant le wallpush (un coup de pied sur le mur pour prendre appui), le caveman (prendre le skate sous le bras et continuer à pieds) et le sticker slap (frapper un mur pour se retourner). Une fois habitué aux combos, les tricks passent avec une certaine aisance, même s'il faudra attendre avant de pouvoir placer les plus impressionnants. Le fait est que votre skateur progresse petit à petit. A force d'utiliser le même type de figures (grind, ollie, grab...), il améliore ses statistiques et pourra alors sauter plus haut, avoir un meilleur équilibre ou encore gagner en vitesse d'exécution.

Tony Hawk's Underground 2 : Remix
N'hésitez pas à vous servir de chaque rampe pour grinDer.
Malgré la bonne jouabilité lorsqu'il s'agit de faire le malin avec sa planche, le jeu montre quelques faiblesses dès lors qu'on veut se montrer précis dans les déplacements. La faute à la configuration des touches. Sur la planche, il faudra obligatoirement contrôler son avatar par le biais de la croix directionnelle, laissant le stick se charger de la caméra. Problème : bouger la caméra lorsqu'on se déplace ne sert pas à grand chose, et lorsqu'on descend de sa planche, le stick devient alors associer au mouvement du personnage. En clair, il est impossible, ou en tout cas très délicat, de regarder autour de soi pour se repérer. Comme je viens de le dire, dès lors qu'on quitte son skate, les mouvements du personnage sont associés au stick pour le faire courir et à la croix pour le faire marcher. Et encore une fois, pas de solution efficace pour bouger la caméra. Décidément...

Tony Hawk's Underground 2 : Remix
L'équilibre est un atout indispensable à la frime.
A part ce défaut, tout de même gênant, on ne trouvera pas grand-chose à reprocher à ce remix de Tony Hawk's Underground 2. Complet dans ses modes de jeu (en marge du tour du monde, on trouve aussi le mode classique hérité des premiers épisodes de la série), complet aussi en ce qui concerne les éditeurs (de tricks, de skateparks et même de riders), le jeu cumule suffisamment de qualités pour qu'on s'amuse à tenter les figures les plus incensées dans des décors spécialement dédiés à notre délire. Evidemment, si l'on possède déjà l'édition PS2, Xbox ou GameCube, on pourra faire l'impasse sur l'UMD, sinon, l'achat sera tout à fait envisageable. Avis aux amateurs de skate.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Malgré le soin apporté à la conversion, on note plusieurs bugs résiduels qui gâchent un peu le plaisir des yeux (du clipping, essentiellement). Les environnements sont tout de même assez vastes, et les animations toujours impeccables.

  • Jouabilité 14 /20

    Moins évidente que sur consoles de salon, la jouabilité fait son possible pour soutenir la comparaison. Malheureusement, la caméra n'est pas simple à utiliser et empêche parfois de se repérer convenablement dans le niveau.

  • Durée de vie 17 /20

    Le jeu est assez immense avec un total de 16 niveaux et plusieurs modes multijoueurs (issus du jeu original). En plus du mode carrière, on trouve le mode classique reprenant le gameplay des anciens jeux Tony Hawk. En clair, vous n'êtes pas prêt d'en voir le bout !

  • Bande son 17 /20

    Comme toujours, Tony mêle différents types de musiques. Rock, rap et heavy, tout y passe pour un résultat étonnamment homogène. Ce n'est pas pour rien que le jeu a récemment remporté le MTV Award de la meilleure bande-son pour un jeu.

  • Scénario /

    -

Malgré ses petits défauts propres à la conversion PSP, Tony Hawk's Underground 2 reste une valeur sûre dans le domaine. La richesse des tricks et sa durée de vie conséquente lui assure donc une place de choix dans la logithèque de la portable. En attendant le prochain épisode...

Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
02 septembre 2005 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (42)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.5/20
Mis à jour le 02/09/2005 à 18:00
PlayStation Portable Action Sport Activision Shaba Games
Dernières Preview
PreviewHumankind : Un concurrent sérieux à Civilization ? Il y a 20 heures
PreviewThe Falconeer : La Xbox Series X tient-elle son nouveau Crimson Skies ? 23 oct., 11:41
PreviewImmortals Fenyx Rising : Un AC pour les plus jeunes ? 22 oct., 18:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020