Menu
Killer 7
  • Tout support
  • PC
  • NGC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Killer 7 / Killer 7 sur NGC /

Aperçu Killer 7 sur NGC du 21/06/2005

Preview : Killer 7
NGC
Partager sur :

L'intriguant Killer 7 se dévoilera bientôt au grand jour après être resté dans l'ombre un temps suffisamment long pour nous laisser imaginer toutes sortes de choses à son sujet. Alors qu'en est-il de ce titre hors-normes sur lequel Capcom a misé une bonne dose de génie et d'audace au risque de se fermer aux joueurs un peu trop frileux lorsqu'il est question d'originalité ? Première ébauche de réponse après quelques heures passées sur la version jap.

De l'aveu de ses créateurs, Killer 7 n'est pas seulement un jeu, c'est aussi une histoire. Le genre d'histoire violente et glaciale qui se suffit à elle-même au point de donner envie aux joueurs de se lancer dans le jeu avant tout pour en connaître la trame. Ceci étant dit, il est sans doute préférable de garder tout cela pour le test. Sachez simplement que le personnage que l'on incarne doit lutter contre des créatures appelées "Heaven's Smile" qui sont affligées d'une face de dément et d'un sourire sadique, contrairement à ce que leur nom pourrait laisser croire. A leur tête, un certain Kun Lan s'impose comme étant l'homme à abattre si vous voulez mettre fin à ses actes criminels et ses plans d'aliéné.

Killer 7
Mask de Smith.
La vraie question à se poser quand on aborde Killer 7 est la suivante : qui êtes-vous ? On peut dire que Capcom a fait très fort de ce côté-là puisque le personnage que l'on incarne exerce une fascination immédiate sur le joueur de par sa psychologie atypique et torturée. Pourtant, ce n'est pas cet assassin schizophrène en fauteuil roulant nommé Harman Smith que l'on dirige dans Killer 7, mais ce sont bien les sept facettes de sa personnalité. Sept entités différentes qui traduisent chacune l'une des expressions de son caractère de tueur. Garcian Smith est le seul à pouvoir communiquer directement avec Harman et à pouvoir ressusciter les corps de ses "compagnons". Dan Smith est un tireur d'élite équilibré, expert dans le maniement du revolver. Kaede Smith est la seule femme parmi les sept personnalités, et elle dispose d'un pistolet automatique équipé d'un zoom qui lui permet d'éliminer ses ennemis à distance. Kevin Smith est un adepte du lancer de couteaux qui est capable de devenir invisible. Coyote Smith est un voleur expert en crochetage de serrures qui dispose d'un revolver modifié et dont l'agilité dépasse de loin celle des autres. Con Smith a beau être aveugle, il est doté d'une rapidité exceptionnelle et d'une ouïe ultra développée qui remplace sa vue. Il se bat avec un pistolet automatique dans chaque main. Enfin, Mask de Smith est armé de deux lance-grenades dévastateurs, et son look de catcheur n'est pas anodin puisqu'il peut effectuer des prises pour réduire en miettes n'importe quel obstacle.

Killer 7
Une esthétique pleine d'audace.
La bonne idée du jeu réside dans la complémentarité de ces sept personnalités et dans la possibilité de passer de l'une à l'autre à tout instant. De plus, le sang qui jaillit du corps des victimes ne participe pas seulement d'un choix esthétique puisque vous allez le récupérer afin de développer les talents de vos personnages. Il faut donc prendre en compte l'évolution distincte de ses alter ego pour optimiser les aptitudes de chacun, mais aussi changer régulièrement de personnage pour progresser. Le jeu est en effet largement porté sur l'exploration et l'aventure, avec bon nombre d'énigmes à résoudre pour avancer.

Killer 7
On se fait le plus souvent toucher pendant les "reload".
Bien sûr, l'action n'est pas oubliée puisqu'on est régulièrement harcelé par les "Heaven's Smile" qui nous prennent en chasse dans les couloirs, mais on ne peut pas dire qu'elle prédomine. A ce titre, parlons un peu du gameplay si particulier du jeu qui ne s'apparente finalement à rien de connu. Les déplacements s'effectuent sur des rails et l'on choisit uniquement d'avancer, de faire demi-tour, de bifurquer ou d'ouvrir une porte. De même, les phases de tir renvoient davantage à un Time Crisis qu'à un First Person Shooter, l'intérêt venant surtout du fait que les ennemis parviennent facilement à se dissimuler et qu'il faut parfois déceler leur point faible pour en venir à bout. L'ambiance est assez indescriptible tant elle est dérangeante, en partie grâce au style graphique adopté mais aussi grâce aux effets sonores qui font partie intégrante du jeu. On devine la présence de ses adversaires par leurs ricanements sadiques bien avant de les voir, ce qui accentue parfaitement l'immersion dans cet univers paranoïaque.

Killer 7
Et une énigme de résolue.
Maintenant, il est vrai que certaines composantes du jeu feront que tout le monde n'accrochera pas forcément à Killer 7. L'exploration est entravée par le manque d'efficacité de la carte et par le fait qu'on se repère difficilement dans cet enchevêtrement de couloirs où on évolue souvent au petit bonheur la chance. De plus, on peut rester interloqué par le compromis entre le côté aventure/recherche et l'action, qui impose d'adhérer autant à ces deux aspects du jeu. Personnellement, j'avoue ne pas avoir été réellement bluffée par Killer 7 malgré son approche atypique et son atmosphère très immersive. Il s'agit malgré tout d'un titre suffisamment marginal pour valoir le détour, dont le concept ne fera peut-être pas l'unanimité mais qui passionnera vraisemblablement un certain public.

Mis à jour le 21/06/2005 à 18:00
Gamecube Tir Aventure Grasshopper Manufacture Inc Capcom

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Derniers tests
14
TestUrban FlowSur Switch
14
TestBeyond a Steel Sky
PC PS4 Switch
18
TestF1 2020
PC PS4 ONE
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020