Menu
The King of Fighters
  • NGAGE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
The King of Fighters
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Logan
L'avis de Logan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 janvier 2005 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.3/20
Test The King Of Fighters

Si je ne me trompe pas, The King Of Fighters est le premier jeu de baston de la N-Gage. Série phare de SNK, mythe parmi les mythes, The King Of Fighters semble être un choix parfait pour la console de Nokia qui accueille un poids lourd de la baston 2D. La grande interrogation est maintenant de savoir si cette mouture N-Gage tient la dragée haute au superbe The King Of Fighters EX 2 : Howling Blood sur GBA tout en tirant partie des capacités du finlandais. Et bien, si nous commencions ce petit test histoire de répondre à cette question quasi métaphysique.

The King Of Fighters

Si c'est l'originalité qui vous intéresse, ne la cherchez pas dans cette version de The King Of Fighters, cette dernière pointant aux abonnés absents. Remarquez, ce n'est pas vraiment un problème en soi, du moins si les modes de jeu sont suffisamment intéressants pour qu'on s'y attarde. Et justement, quid des divers challenges dispensés par cette version de KoF ? Et bien outre un mode Online en Bluetooth pour pouvoir affronter un ami, nous retrouvons tout ce que nous sommes censés retrouver dans un jeu de baston : Entraînement, Contre La Montre, Survie et Histoire. Rien de bien neuf à l'horizon me direz-vous et c'est pour ceci que nous allons pénétrer plus profondément dans les entrailles de la bête afin de découvrir ce qui s'y cache.

Si la plupart des modes de jeu parlent d'eux-mêmes, le mode Histoire est sans doute le plus intéressant. Ne vous attendez pas cependant à quelque chose de fabuleux puisqu'une fois choisi vos trois combattants, vous allez tout simplement devoir passer 8 étapes où vous devrez à chaque fois combattre des groupes de 3 adversaires. On aurait bien aimé que l'aspect scénaristique soit un peu plus développé mais à défaut d'autre chose, on s'en contentera. C'est donc après avoir sélectionné vos combattants que l'affrontement peut débuter.

The King Of Fighters
La barre qui est en bas à gauche vous indiquera si vous pouvez appeler un compagnon.
Et là autant vous dire qu'il va vous falloir beaucoup de courage pour ne pas écarquiller les yeux en voyant le résultat. Ayant testé la version GBA, je m'attendais naïvement à un jeu rapide et plutôt joli, la N-Gage étant, je le rappelle, techniquement supérieure à la portable de Nintendo. Et bien, c'est malheureusement le contraire vu l'animation des combattants est simplement désastreuse. Attention, je parle bien ici de l'animation et non pas de la jouabilité qui reste correcte. Ceci dit, ces deux aspects composant le gameplay, l'impression générale qui en ressort est un sentiment de totale impuissance quand on assiste à des combats d'une lenteur exécrable. Les fighters mettent trois plombes à effectuer un simple saut, semblent peser une demi-tonne quand ils décochent un coup de point ou un coup de pied et n'ont pas leur pareil pour effecteur des enchaînements qui font ramer le jeu jusque dans ses moindres recoins.

The King Of Fighters
C'est ce qu'on appelle un effet spécial pris sur le vif.
On se demande alors ce qui va pouvoir pousser le joueur à s'intéresser au titre...et bien justement je ne vois pas vraiment. Pourtant, le gameplay est moins problématique qu'on aurait pu le penser. Les coups à base d'arcs de cercle sortent plutôt bien et la possibilité d'appeler un compagnon à la rescousse pour lancer une attaque spéciale s'effectue par une simple touche sur un bouton, cette "furie" consommant par ailleurs une jauge en bas de l'écran. A ce sujet, ayez en tête que le choix des personnages influera sur le compadré qui viendra vous aider. Pour rester dans la panoplie de coups, on signalera aussi que les combos sont assez simples à placer même si une fois encore l'animation peut porter à confusion, surtout quand vous devez appuyer au bon moment en fonction des actions que vous venez de faire.

The King Of Fighters
Le choix de fighters reste plus que raisonnable.
Il est encore plus énervant de constater à quel point cette foutue animation nuit à l'immersion quand on s'aperçoit que les graphismes du jeu sont de très bonne facture. Les décors sont exactement les mêmes que ceux de la version GBA et se veulent aussi détaillés. Les personnages, au nombre de 21, sont bien représentés et leurs coups spéciaux sont satisfaisants sans être effarants de beauté. Pour les puristes, voici la liste exhaustive des fighters présents : Kyo, Moe, Reiji, Terry, Andy, Mai, Leona, Ralf, Clark, Chang, Choi, Kim, Athena, Kensou, Bao, Takuma, Yuri, Ryo, Iori, Jun et Miu. Il est certes un peu dommage que les styles de combat de plusieurs personnages se ressemblent (Takuma et Ryo pour ne citer qu'eux) mais la plupart des personnages ayant un charisme à toute épreuve, on ne pourra pas trop en vouloir à Capcom. Par contre si on ne peut pas reprocher grand-chose au graphisme du titre, l'aspect sonore est très loin d'être aussi peaufiné. Les digits vocales sont peu nombreuses, les thèmes musicaux de piètre qualité et nous n'avons même pas droit au sempiternel "YOU WIN" lors d'une victoire. Des détails, oui, mais qu'on est en droit d'attendre à notre époque.

Ne palabrons pas pendant des heures, ce King Of Fighters n'en valant pas la peine. Joli et réussissant le tour de force de ne pas être trop difficile à prendre en main, l'animation absolument lamentable du titre achève complètement toute l'entreprise. De plus, on regrettera l'absence de nouveautés depuis la version GBA bien plus intéressante que cet opus N-Gage qui est quelque part plus proche d'une version mobile que d'une version portable.

Pour des raisons techniques, il nous a été impossible de prendre des captures d'écran de ce jeu. Celles qui illustrent ce test proviennent donc de l'éditeur.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les décors sont fins, colorés et ne manquent pas de détails. Les 21 combattants du jeu disposent d'une palette de coups assez conséquente et les quelques effets spéciaux sont du plus bel effet. Hudson Soft s'en est bien sorti de ce point de vue-là, il n'y a rien à dire.

  • Jouabilité 6 /20

    Les coups sortent bien, ce qui est un exploit en soi, mais malheureusement l'animation des personnages est tellement lente qu'elle induit des combats totalement indigestes. Vraiment dommage quand on sait à quel point la version GBA est jouable de ce côté-là.

  • Durée de vie 13 /20

    Les modes de jeu sont diablement redondants mais si vous connaissez un ami qui possède le jeu, vous pourrez prolonger le plaisir. Cependant, cette fameuse lenteur inhérente à cette version est tellement insupportable que vous aurez bien du mal à accrocher.

  • Bande son 10 /20

    Les digits vocales sont peu nombreuses, tout comme les bruitages qui font dans le minimum syndical. En outre, les thèmes musicaux ne bénéficient pas d'une grande qualité et sont assez moyens, même pour un titre tourné vers l'arcade.

  • Scénario /

Croisons les doigts pour que ce premier jeu de baston ne préfigure pas les autres à venir sur N-Gage. Graphiquement très stable, profitant de coups qui sont aisés à sortir, cette version de The King Of Fighters aura tôt fait, malgré tout, de sombrer dans l'anonymat le plus total, la faute à une animation des combattants lamentable rendant les combats lents, terriblement lents. En résulte tout naturellement un jeu insipide, lourd et vraiment indigeste. Une série aussi légendaire méritait bien mieux.

Note de la rédaction

8
16.3

L'avis des lecteurs (4)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP
NGAGE Nokia Hudson Soft Combat
Dernières Preview
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
PreviewDying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ? 16 nov., 16:00
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022