Menu
Pac-Man World
  • Tout support
  • GBA
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pac-Man World
GBA
Pac-Man World
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2004 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Partager sur :

Tiens ! Près de cinq ans après la sortie de Pac-Man World sur PSOne, Namco adapte enfin ce titre sur GBA. Entre-temps, le soft avait même eu droit à une suite sur les consoles 128 bits, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. Et puisque Namco ne fait pas les choses à moitié quand il s'agit de Pac-Man, ce n'est pas pas un mais deux titres qui sortent quasiment au même moment sur GBA : Pac-Man World et Ms Pac-Man : Maze Madness. C'est au premier que nous allons nous intéresser ici.

Pac-Man World

Le test qui va suivre ne sera ni très long ni très intéressant. Je ne dis pas ça pour vous inciter à ne pas le lire, simplement, quand un jeu est constitué de trois fois rien, on peut difficilement en parler pendant des heures. Vous remarquez là une habile façon de gagner quelques lignes sans même avoir eu à parler du jeu. Remarquez, je pourrais aussi bien faire un historique de Pac-Man au cours de ces vingt dernières années, mais la série de Namco n'est pas vraiment une de mes préférées. Je pourrais également revenir sur les précédents épisodes de Pac-Man sortis sur GBA, mais ça ne ferait pas reculer l'échéance de plus de quelques lignes. Je m'en vais donc vous parler du jeu pour lequel votre curiosité vous a poussé à lire cette page : un certain Pac-Man World sur Gameboy Advance.

Pac-Man World
Pac-Man en orbite dans l'espace.
La plupart des contes commencent par il était une fois. Le mien, ou plutôt celui de Namco, débute par une sombre histoire de jalousie. Quelque part dans une contrée lointaine, nommée Pac-Land par un scénariste peu inspiré, Toc-Man, un personnage foncièrement mauvais, décide de s'approprier le bonheur de celui qu'il jalouse au plus haut point. A la veille de son vingtième anniversaire, le brave Pac-Man découvre ainsi qu'il a tout perdu : sa femme, ses enfants et même son innocent petit chien ont été kidnappés par l'affreux Toc-Man qui en a également profité pour détruire sa maison. Parce qu'il paraît que les joueurs ont tous une âme de justiciers, les développeurs ont pensé que vous seriez d'accord pour aider Pac-Man à pénétrer sur l'île fantôme afin de libérer les otages et neutraliser le vil bandit.

Pac-Man World
De temps en temps, on se rappelle que Pac-Man c'est aussi des pastilles et des fantômes.
Le jeu consiste en une progression linéaire dans des environnements adoptant la perspective isométrique. Un choix qui permet d'apporter une profondeur visuelle à l'un des plus vieux concepts du monde du jeu vidéo, même s'il ne s'avère pas toujours idéal pour garantir une progression intuitive dans les différents niveaux. Il n'est pas rare, en effet, de constater que cette vue engendre un manque évident de lisibilité, entraînant un nombre de chutes involontaires dont on aurait préféré se passer. Dans le même ordre d'idées, il n'est pas facile d'évaluer si l'on est bien positionné pour récupérer tel ou tel objet. Tout ceci rend la progression parfois laborieuse et à aucun moment plaisante à jouer.

Pac-Man World
Les perspectives ne facilitent pas les sauts.
Ceux qui connaissent les autres versions de Pac-Man World savent que le concept du jeu d'arcade original ne transparaît que très peu tout au long du jeu. Il arrive tout de même que certains écrans rappellent un peu ces fameux tableaux qui consistent à gober un maximum de Pac-Dot pour neutraliser et avaler les fantômes, ennemis jurés de Pac-Man. Des moments qui demeurent toutefois bien trop rares pour avoir la réelle impression de jouer à un Pac-Man. Pour le reste, on pourrait aussi bien contrôler n'importe quel personnage que ça ne changerait pas grand-chose. Le héros dispose en effet de capacités offensives telles que la roulade ou les jets de boules explosives, et peut également rebondir pour passer des obstacles. La plupart des niveaux sont agencés de la même façon : on se fraye un passage jusqu'à un fruit qui permet ensuite d'ouvrir une porte où un interrupteur débloquera un passage vers le niveau suivant. C'est creux et franchement pas passionnant. Inutile de vous dire que Pac-Man World sur GBA fait partie des titres les plus anecdotiques sur ce support, et que l'on évitera donc de vous le conseiller.

Les notes
  • Graphismes 9 /20

    Sérieusement, vous croyez que les graphistes ont oublié de peaufiner les textures ou que le fait de proposer des environnements cubiques ne les a pas gêné ? Le résultat est en tout cas plutôt affligeant, d'autant que les ennemis sont rares et aussi peu originaux que les décors.

  • Jouabilité 10 /20

    La perspective isométrique n'est pas maîtrisée et engendre des problèmes de gameplay dans la mesure où on évalue très mal les notions de positionnement et de distance. Les capacités offensives de Pac-Man le rendent aussi quelconque que n'importe quel héros de jeu de plates-formes dénué de personnalité.

  • Durée de vie 9 /20

    Les niveaux sont peu nombreux et particulièrement courts. En plus de dénicher les clés pour ouvrir les cages où sont enfermés les amis de Pac-Man, vous pourrez toujours essayer de collecter les lettres du mot PACMAN pour compléter les niveaux à 100% mais ça ne rallongera pas vraiment la durée de vie du jeu.

  • Bande son 8 /20

    La musique niaise qu'on entend dans la plupart des niveaux du jeu s'avère très difficile à supporter, et les autres ne sont guère meilleures, malheureusement.

  • Scénario 7 /20

    L'histoire est si peu intéressante que vous l'aurez oubliée après quelques minutes de jeu. De toute façon, elle ne donne pas vraiment envie de découvrir les secrets du monde de Pac-Land.

Alors que l'idée consistant à combiner le concept original de Pac-Man avec de la plate-forme fonctionnait plutôt bien sur consoles de salon, le résultat s'avère beaucoup moins convaincant sur GBA. La perspective isométrique nuit à la lisibilité de l'action et la progression n'offre aucun intérêt. Vous risquez fortement de vous ennuyer.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
10 décembre 2004 à 18:00:00
8/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
19/20
Mis à jour le 10/12/2004 à 18:00
Gameboy Advance Plate-Forme Namco Zoo Digital
Dernières Preview
PreviewPGA Tour 2K21 : cap en vue pour la simulation de golf ? 07 août, 09:00
PreviewMarvel’s Avengers : En route vers le Endgame ? 05 août, 15:00
PreviewFIFA 21 : Le gameplay se dessine, rassurant ou inquiétant ? 04 août, 17:16
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020