Menu
NHL Rivals 2004
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / NHL Rivals 2004 sur Xbox /

Test du jeu NHL Rivals 2004 sur Xbox

NHL Rivals 2004
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 janvier 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Test NHL Rivals 2004

Les simulations sportives, et en particulier celles traitant de football américain, de hockey sur glace, voire de curling, sont semblables aux désormais mythiques ouvertures faciles. C'est une fois que l'on a compris les règles et la marche à suivre, que l'on commence à en profiter. Qu'y-a-t-il donc sous la coque luisante de ces casques multicolores ?

NHL Rivals 2004

Faisant suite à NHL 2004, ainsi qu'à ESPN NHL Hockey, chronologiquement parlant, NHL Rivals 2004 fait son entrée sur une glace, pour le compte encore rayée, des frasques précédentes. Distinctement orienté simulation, là n'est pas sa seule caractéristique importante. Tout d'abord, une grande place est occupée par une exhaustivité digne d'un Links 2004. En effet, tout est paramétrable ou presque. Dès le menu général plusieurs choix d'affrontement vous sont octroyés. Un mode Open Ice (entraînement), agrémenté des options Instant Rivalry (match immédiat), Single Game (match amical), ainsi que d'un encart réservé à trois compétitions distinctes : les playoffs, les tournois, et les saisons annuelles. Tout ceci demeure classique mais vous offre nombre de possibilités. Si l'on ajoute un mode Xbox live dans lequel il est possible de créer soi-même ses championnats, ainsi que de participer à des évènements spéciaux sur des terrains à l'air libre avec cinq personnes, on aboutit rapidement au fait que vous ne risquez pas de vous ennuyer. Attention toutefois au fait que les matches ne sont pas très prisés. Vous ne trouverez pas un grand nombre de personnes désireuses de participer à un tournoi. De même, les contenus téléchargeables, pour l'instant peu diversifiés sont tout de même fort intéressants. D'autre part, à peine remis de ces choix cornéliens, vous remarquez en débutant une saison, que vous n'aviez encore rien vu. Mis à part la consultation du calendrier des matches, somme toute logique, vous pourrez en plus revêtir le costume maladivement serré du coach suant à grosses gouttes sur le banc de touche. Éditer des stratégies, marchander vos meilleurs hommes, consulter l'actualité, et analyser les atouts adverses, sera votre lot quotidien. De même, si votre bonheur n'est pas rassasié au sein du vivier de jeunes joueurs talentueux, rien ne vous empêche d'en concevoir un qui vous sied. Parmi plus de quarante visages, jusqu'à une hauteur de deux mètres, et un poids de 135 kg, votre rêve ne peut que s'accomplir. Rarement outil de création n'a été si complet. Il est maintenant temps de pénétrer dans la glaciale arène.

NHL Rivals 2004
Toutes les équipes de la NHL sont représentées
Un conseil, ne vous affolez en aucun cas devant la myriade de touches à presser afin d'espérer pouvoir contrôler les valeureux jeunes gens composant votre équipe. Toutes les manipulations nécessaires sont exposées de manière accessible dans le tutorial. Cependant si le tout demeure fort complet, il est à noter que lors de vos pérégrinations en patins à glace, cette alléchante perspective ne trouve pas d'écho. En fait, bien que le nombre de possibilités soit conséquent, leur utilité s'avère plus problématique. Je prends un exemple. Vous foncez seul vers les filets adverses et le gardien vous attend de pied ferme. Que faire ? La solution est simple pressez le bouton "b" ainsi qu'une direction et vous effectuerez une feinte qui vous aidera à marquer. Dans le principe ce mouvement est intéressant. Néanmoins il en autrement dans les faits. D'une part, et bien que vous disposiez de quatre actions différentes via cette manipulation, il en ressort qu'aucune d'entre-elles n'apporte quelque chose de particulier vis-à-vis d'une autre. De plus, votre chance d'inscrire un point est déterminée par une statistique qui ne peut pas évoluer, même lors d'un de ces déplacements spéciaux. En un sens, il ne servent qu'à faire beau. Cependant, le système de passe à l'aide du stick droit se révèle très intuitif, tout comme le pivot situé sur la gâchette droite. Ce qui amène à se poser une question, concernant le jeu lui même. A la vue de sa maniabilité complexe au début, mais relativement assistée ( les passes et les diverses esquives possibles en sont la preuve) lorsque l'on se penche un peu dessus, on pourrait aisément le classer dans la catégorie arcade, mais sa relative lenteur de jeu, le propulserait d'avantage vers un côté simulation. Une sorte de mélange donc, qui ne sait plus trop bien où donner de la tête.

NHL Rivals 2004
Va t-il rentrer ? Rien n'est moins sûr
De plus, il subsiste certains problèmes, non de gameplay, mais de maniabilité. Vous vous sentirez souvent bien désoeuvré lors d'attaques adverses en force. Arrêter un opposant bien lancé est déjà fortement soumis à la chance, tandis que tenter de saborder une percée de trois ou quatre hommes est un miracle. La faute en revient à une inertie étrange des personnages. Soit ils évoluent sur un environnement glacé, mais ils mettent un temps surprenant à sortir de leur position. Un défaut peu handicapant, mais parfois gênant. Et ne comptez pas sur vos amis pour vous aider. Ils ne bougeront pas une moufle pour vos beaux yeux. Dans l'ensemble vos coéquipiers arborent une tactique de jeu passablement laxiste. Même en modifiant votre stratégie (en cours de partie grâce à la croix directionnelle), privilégiant l'attaque, il arrive fréquemment que ces derniers ne vous suivent pas. L'issue est donc plus qu'incertaine. En revanche, ceux-ci possèdent un joli minois, comme d'ailleurs tous les intervenants du titre. La texture de la peau, fort réaliste, s'accorde à l'habillage général, de très bonne facture. Les aires de jeu sont sérieusement modélisées, et richement détaillées. Mention spéciale au public, entièrement animé et en 3D. On est loin des premiers FIFA, dans lesquels des gros sprites semblaient agités de convulsions. Les différents reflets, que ce soit au niveau des vitres, ou de la glace, apparaissent en temps réel et bénéficient d'un soin tout particulier. Si seulement l'animation faisait de même. On remarque lors des phases entre une course rapide et le blocage nécessaire au tir, l'absence pure et simple de plusieurs étapes d'animation. Incompréhensible face à la qualité de l'ensemble. Au final, il apparaît donc que le bilan est mitigé. De très bonnes idées côtoient de manière dommageable des errances que les fans ne pardonneront peut-être pas. Espérons que le prochain se hisse au niveau de ses aînés.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les divers environnements sont réalisés de manière classieuse, de même que les joueurs et le public, mais le défaut impardonnable concernant l'animation obstrue quelque peu notre vision idyllique des choses.

  • Jouabilité 15 /20

    La prise en main peut paraître rebutante lors de vos débuts. Mais il apparaît bien vite que l'ensemble se révèle assez intuitif. Cependant les petits soucis de gameplay et de maniabilité au sens premier du terme laisse un arrière goût de déception.

  • Durée de vie 17 /20

    Avec trois modes vous permettant de vous battre contre des équipes venant de tous les états américains lors de championnats aux ressources immenses, ainsi qu'un mode Xbox live intéressant et complet, vous n'êtes pas prêt de vous lasser.

  • Bande son 14 /20

    Un commentateur à la limite de l'apoplexie, survolant des compositions musicales agrémentées de guitares grésillantes et de voix rauques adaptées à l'ambiance très virile du titre.

  • Scénario /

    -

Il est toujours difficile de commencer sa carrière en concurrence avec les ténors du genre, que sont les rejetons de Sega et d'Electronic Arts. Cependant, cette production Microsoft s'en tire avec les honneurs. Non que le soft soit une révolution, mais il dispose de fort intéressantes innovations, et d'un mode online réellement indispensable. Attendons le prochain opus, afin de profiter des améliorations que les développeurs n'auront pas oubliées d'effectuer (du moins on le souhaite). Un titre pouvant convenir aux nouveaux arrivants dans le domaine joyeux du hockey. Les spécialistes s'en détourneront quelque peu. La prochaine fois, n'oubliez pas les patins.

Note de la rédaction

14
14

L'avis des lecteurs (2)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Killy,  Jeuxvideo.com
Par Killy, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Xbox Microsoft Sport
Dernières Preview
PreviewAstérix & Obélix Baffez-les tous : le Streets of Rage gaulois qui met tout le monde d’accord ? 25 oct., 10:00
PreviewBoom Beach Frontlines : Entre stratégie et coopération, le jeu d'action à la Fortnite part en guerre sur mobiles 23 oct., 11:00
PreviewFootball Manager 2022 : le jeu de gestion sera-t-il une révolution ? 19 oct., 18:30
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition
11 nov. 2021
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Battlefield 2042
19 nov. 2021