CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Rogue Ops
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Rogue Ops

Vous avez remarqué comme depuis quelques temps, il faut obligatoirement pour qu'un jeu soit dans le coup, qu'il possède quelques petites séquences d'infiltration ? Si cela réussit plutôt bien à certains, d'autres par contre se vautrent lamentablement à force de s'éparpiller. Ceci étant, si le genre (le vrai jeu d'action/infiltration hein !!) est dominé par les deux pointures que sont Metal Gear Solid et sa « version occidentalisée » Splinter Cell, cela n'empêche pas d'autres éditeurs de vouloir une part du gâteau en sortant eux aussi leur titre où la discrétion est reine. Cette fois c'est Kemco qui rentre dans la danse avec son Rogue Ops.

Rogue Ops

Pour la petite histoire, c'est une certaine Nikki Conners qui sera au centre de l'intrigue. Suite à l'explosion qui a coûté la vie à sa fille et à son mari (ainsi qu'à son lapin Pinpin, son poisson rouge Georges et qui a tout brûlé ses beaux rideaux violets qu'elle avait acheté il y avait même pas deux jours... les héros de jeux vidéo n'ont vraiment pas de chance) notre chère amie voit sa vie bouleversée. C'est ainsi que ivre de vengeance (à consommer avec modération) elle va subir un entraînement intensif dans une unité anti-terroriste pendant deux longues années. Son objectif : arrêter à tout prix la terribleuh organisation terroriste Omega 19 qui en veut à tout le monde, nains de jardins, et adeptes de Popstars compris.

Rogue Ops
Il ne faudra pas compter sur des effets mirobolants.
Bon, vous aurez compris que le scénario n'a jamais dû correspondre avec dame originalité et nous passerons donc à ce que comprend le jeu. Et bien pas moins de huit missions réparties dans le monde entier où vous devrez faire preuve d'une discrétion de chaque instant pour mener à bien vos objectifs. Ce qui frappe quand on s'essaye à Rogue Ops, c'est bien les multiples emprunts à pas mal de jeux. On retrouve pèle-mêle du Metal Gear Solid (avec des phases de « codec »), du Tomb Raider (des caisses à pousser, des corniches à longer...) ou encore du Syphon Filter pour l'ambiance générale. S'il faut avouer que le mélange n'est pas très original le tout n'en est pas moins assez réussi. Nikki a ainsi plusieurs armes à sa disposition, d'un silencieux à un pistolet à fléchettes en passant par des grenades, mines, shurikens, etc. De plus la demoiselle pourra, et devra, cacher les corps de ses ennemis si elle veut passer inaperçu. Grâce à un simili codec, Nikki restera en relation constante avec un de ses contacts qui lui fournira plusieurs informations sur la mission en cours et sur les actions à effectuer. On passera le plus clair de son temps à longer les murs, à rechercher des cartes d'accès, à descendre des terroristes, à se fondre dans l'ombre pour surprendre les ennemis, tout ça pour des sensations de jeux intéressantes.

Rogue Ops
Cachez les corps pour passer inaperçu, un classique.
Si vous avez pu voir quelques vidéos du titre, vous vous serez peut-être fait une opinion sur l'esthétique du jeu. Maintenant, autant les trailers étaient bien montés et alléchants, autant quand on parcourt Rogue Ops c'est une autre affaire. Disons que les endroits où se déroulent les missions ont au moins pour eux de proposer une atmosphère particulière et propre à chacun. Vous aurez l'occasion d'aller à la Casa Negra, de visiter un énorme musée, de patauger dans des égouts, de sniper du terroriste dans un silo à missiles et bien plus encore. Voilà pour le bon côté. Après il y a encore beaucoup de boulot d'ici la sortie du jeu en décembre pour que Rogue Ops montre ses plus beaux atours. Les animations des personnages sont en effet trop découpées, il manque pas mal d'étapes dans les actions que peut entreprendre Nikki, il y a énormément d'aliasing et le tout manque de détails, que ce soit pour les personnages ou les décors. Il y a de bonnes idées (je pense notamment à l'entraînement qui est composé de plusieurs environnements disparates au cours du même niveau ou l'effet de radiographie quand Nikki envoie ad padres un adversaire en se fightant avec lui) mais si Rogue Ops veut prétendre à une des plus hautes marches du podium, il devra bénéficier de bien des efforts de la part des développeurs.

Rogue Ops
Nikki n'aime pas attirer l'attention.
D'ailleurs, il n'y a pas que les graphismes qui sont à revoir mais également le gameplay. Déjà le fait de devoir utiliser les deux sticks pour vous déplacer est très lourd. Le stick droit servira à tourner à droite ou à gauche et le stick gauche à avancer, à reculer et à straffer, bonjour la précision surtout quand on est entouré de plusieurs ennemis. Ensuite, alors que Nikki peut interagir avec certains éléments du décor, ici aussi on grommelle dans sa barbe devant ces interactions. Un exemple. Vous arrivez devant un petit muret et là impossible de sauter pour que Nikki l'agrippe et saute par dessus. En fait, il faudra relever la tête et fixer le rebord du mur pour qu'une icône nous permette de sauter, ce n'est pas franchement le Nirvana. Et on retrouve ce genre de phases à tout bout de champ, surtout quand on doit utiliser un grappin, s'accroupir pour passer dans des conduits...

Le jeu de Kemco n'est pas totalement désagréable à parcourir mais pour avoir passé des heures sur les opus de Syphon Filter et Metal Gear Solid, je peux vous dire que le fun dégagé par Rogue Ops est bien moindre. Allez un petit effort messieurs les développeurs, vous avez encore quelques mois pour nous rendre une copie un peu moins brouillonne.

PS2 Nobilis Kemco Action Infiltration

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Derniers tests
15
TestVampire SurvivorsSur PC
16
TestUncharted : Legacy of Thieves CollectionSur PS5
16
TestLégendes Pokémon : ArceusSur Switch
Les jeux attendus
1
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Elden Ring
25 févr. 2022
La vidéo du moment