Menu
Silent Hill 3
  • Tout support
  • PC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Silent Hill 3 / Silent Hill 3 sur PS2 /

Aperçu Silent Hill 3 sur PS2 du 24/04/2003

Preview : Silent Hill 3
PS2
Partager sur :

Plusieurs compagnies sont passées maîtres dans le domaine de l'horreur vidéoludique. Capcom, Tecmo, Davilex, chacune nous fait frissonner à sa façon. La voie que Konami a choisi d'emprunter est sans doute la plus efficace de toutes puisqu'avec la série Silent Hill le joueur est plongé dans un univers glauque et malsain où ses sens sont constamment mis en alerte. Et ce n'est pas ce troisième volet qui me contredira.

Jouer à Silent Hill, c'est accepter de se retrouver dans des décors sombres, très sombres même, où chaque recoin peut dissimuler la pire des abominations. Pour soutenir un climat pesant, voire carrément éprouvant pour celui qui tient la manette, Konami n'hésite pas à multiplier les effets des plus subtils, comme des bruits de pas et des portes qui claquent, aux plus inquiétants tels que des pleurs d'enfants ou des séquences gores et violentes pour ne pas dire choquantes. Le message d'avertissement au début de chacun des épisodes n'est donc pas innocent, ces produits s'adressent à un public vraiment mûr et prêt à angoisser devant son écran.

Silent Hill 3
Les mannequins rappellent les ennemis du second volet.
Après le fabuleux Silent Hill 2, véritable cauchemar pour les nerfs et pour l'esprit, on se demandait comment Konami allait pouvoir continuer à nous faire trembler. La réponse se trouve dans le troisième volet de cette série vraiment à part. Comme on pouvait s'en douter, rien ne lie cette nouvelle descente aux enfers aux deux autres voyages offerts par les premiers épisodes si ce n'est la ville maudite de Silent Hill qui fait une fois de plus office de théâtre pour cette aventure sanglante. Les gros fans retrouveront bien quelques clins d'oeil à des scènes déjà vécues comme par exemple la séquence d'ouverture sur le carrousel qui devrait leur rappeler de « bons » souvenirs, mais pour le reste, c'est une toute nouvelle histoire que nous invite à suivre Konami. Après Harry et James, les héros respectifs de Silent Hill et Silent Hill 2, la vedette est cette fois laissée à une jeune fille du nom de Heather. Perdue au milieu d'environnements qui n'ont de cesse de basculer entre réalité et univers parallèle où le macabre est roi, elle évolue en dessoudant une légion de créatures toutes plus horribles les unes que les autres. Elle rencontrera quelques personnages plus ou moins inquiétants dont Claudia, une femme qui semble en savoir bien long sur Heather.

Après quelques heures de jeu, une constatation s'impose : Silent Hill arbore un côté plus action que ses prédécesseurs. Le jeu ne tourne pas à la boucherie incessante, non, mais quand même, la manière forte est pas mal sollicitée. Le trip psychologique du second volet s'efface donc au profit de nombreux affrontements qui gagnent en efficacité grâce à un nouveau système de lock. Si elle le désire, Heather peut ainsi garder ses adversaires en ligne de mire pour les zigouiller plus facilement.

Silent Hill 3
Le design des créatures ne plaira pas à tout le monde.
L'ambiance est toujours aussi pesante et comme d'habitude dans cette série, la peur naît petit à petit de l'accumulation de petits riens. Un couloir interminable, des bruits étranges de part et d'autres, le silence pesant d'une pièce saccagée... Konami maîtrise son sujet en tirant les bonnes ficelles toujours aux bons moments. J'émettrai cependant quelques réserves sur le design des créatures. A trop vouloir jouer dans la déformation du corps humain et dans les mutilations en tout genre, l'apparence des monstres en devient presque grotesque. Autant les créatures du second volet parvenaient à nous mettre mal à l'aise par leur démarche lancinante et pleine de souffrance, autant celles de ce nouveau volet laissent complètement indifférents.

Silent Hill 3
Le couteau sera votre première arme.
Heureusement, pour continuer à nous mettre mal à l'aise, le soft conserve une réalisation renversante qui mise tout sur des textures joyeusement crades. Des traînées de sang, des inscriptions sur les murs, de la moisissure au plafond... On évolue constamment dans le glauque et le mauvais goût. Le grain particulier qui « salissait » l'image de Silent Hill 2 a cependant été atténué. Même si cela n'enlève rien au charme si particulier du titre, le malaise provoqué n'est pas aussi profond que lors du second volet. Peut-être ce filtre sera-t-il rajouté d'ici la version finale du titre. Pour le savoir il faudra encore patienter jusqu'au 23 mai.

Mis à jour le 24/04/2003 à 18:00
PlayStation 2 Survival-Horror Konami

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Derniers tests
17
TestPersona 5 Scramble : The Phantom StrikersSur PS4
17
TestThere Is No Game : Wrong DimensionSur PC
15
TestFall Guys : Ultimate Knockout
PC PS4
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020