CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Kuzco, l'Empereur Mégalo
Appréciations du jeu
12
L'avis de la rédaction
14.5
L'avis des lecteurs (2)
Test Kuzco : L'Empereur Megalo
Profil de Jihem,  Jeuxvideo.com
Jihem - Journaliste jeuxvideo.com

J'aime pas les lamas ! S'il y a bien des animaux que je ne peux pas supporter, ce sont bien les lamas. Aussi quand j'apprends que Disney a choisi un lama pour en faire le héros de son nouveau long métrage, ça me met hors de moi. Pas de chance mon petit Kuzco, c'est moi qui teste ta version Game Boy... Tu vas en baver, c'est moi qui te le dis...

Kuzco : L'Empereur Megalo

Ma haine envers les lamas doit certainement remonter au jour où l'un d'eux me cracha à la figure. C'était au zoo, je m'en rappelle comme si c'était hier. Pris de pitié par ces animaux que personne venait voir, je décidais de m'approcher de l'un d'eux et de lui tenir compagnie, tout innocent que j'étais à l'époque. Lui me regardait de cet air hautain qui caractérise si bien l'animal, et attendait patiemment que je sois à bonne distance pour m'envoyer un jet de bave au visage. Cet acte stupide allait déclarer la guerre entre les lamas et moi. Mais revenons au sujet qui nous intéresse pour le moment, à savoir la version Game Boy de Kuzco. Kuzco étant maintenant sorti dans les salles françaises, vous connaissez déjà sûrement la trame de ce énième film d'animation des studios Disney. En gros et pour être rapide, il s'agit des aventures de Kuzco l'empereur d'un pays magique incas. Ce dernier se voit transformé en lama (oh le pauvre !) par Yzma, sa fidèle conseillère pas si fidèle que ça, qui jalouse secrètement le pouvoir de Kuzco. Le lama devra alors regagner le palais afin de retrouver sa forme humaine et de remonter sur son trône. Heureusement Kuzco pourra compter sur Pacha, un modeste paysan, prêt à tout pour l'aider.

Kuzco : L'Empereur Megalo
Allez ! Du balais, Kuzco !
Comme son homologue Playstation, la version Game Boy reprend les grandes étapes du film et les transpose à la sauce plate-forme. Bien sûr il n'est plus question de 3D sur la portable de Nintendo. Tout est en vue de profil comme au bon vieux temps du premier Mario. On dirige Kuzco à travers une bonne vingtaine de niveaux qui l'entraîne dans des lieux assez variés graphiquement. L'aventure débute dans le village de Pacha et se termine dans le palais de Kuzco par un affrontement avec l'ignoble Yzma. Le chemin vous conduira dans la jungle, dans la montagne, et dans la cité même de Kuzco. Vous aurez à affronter de nombreux ennemis : araignées, plantes carnivores, singes, gardes et j'en passe. A croire que je ne suis pas le seul à ne pas aimer les lamas ! Ne cotoyant pas des lamas tous les jours, vous pouvez me croire que j'en ai fait voir de toutes les couleurs à ce Kuzco. Et vas y que je me fais mordre par un serpent ! Et vas y que je saute dans le vide ! Et vas y que les jaguars me dévorent ! C'est à chaque fois un vrai bonheur pour moi que de voir ce maudit lama en prendre plein la tête. Il a payé pour tous les siens et je considère que nous sommes maintenant quitte.

Kuzco : L'Empereur Megalo
Kronk, le bras droit d'Yzma a gardé un côté très joueur.
L'animal n'est capable d'effectuer qu'un nombre restreint d'actions. Il peut sauter, se baisser, courir et malheureusement Kuzco peut aussi cracher. Le jeu repose en grande partie sur la bonne vieille recette des sauts millimétrés à effectuer et des interrupteurs à déclencher pour ouvrir des portes. Rien d'original, mais comme je le dis toujours on ne change pas une formule qui gagne. Cependant il manque un ingrédient à Kuzco pour en faire un incontournable de la plate-forme : une meilleure réalisation. Disney nous avait habitué à mieux dans ce domaine. Les graphismes varient bien entendu suivant le niveau visité mais ils restent dans l'ensemble très sombre si l'écran de votre console n'est pas suffisamment éclairé. On a du mal à discerner les ennemis dans les niveaux et cela nuit énormément au jeu. L'ambiance sonore est correcte, sans plus. La maniabilité peut s'avérer crispante suivant les mouvements à réaliser. Kuzco a par exemple tendance à glisser après une course. Très énervantes à la longue, ces glissades mènent la plupart du temps tout droit au fond d'un ravin ou dans la gueule d'une plante carnivore. Kuzco ne se classe donc pas parmi les meilleures productions Disney, surtout après un très bon 102 dalmatiens et un non moins excellent Roi Lion 2, mais conviendra parfaitement aux rares amoureux des lamas. Avant de finir, je tiens à rassurer les enfants en précisant qu'aucun lama n'a été blessé ou mutilé lors de ce test. Kuzco étant un lama virtuel, il n'a pas souffert lorsque je l'ai laissé se faire dévorer par les jaguars, dommage...

Les notes
  • Graphismes13/20

    Les graphismes sont jolis dans l'ensemble mais l'écran de la Game Boy ne permet pas d'en profiter. Vous serez obligé de jouer en plein soleil ou sous une forte lumière pour y voir quelque chose.

  • Jouabilité12/20

    La maniabilité n'est vraiment pas terrible. Le choix des touches n'est pas instinctif (maintenir Bas + B pour courir). De plus Kuzco glisse après une charge ce qui peut entraîner des pertes d'énergie.

  • Durée de vie14/20

    Beaucoup de niveaux pour ce jeu. Néanmoins, les pros de la plate-forme en viendront rapidement à bout.

  • Bande son13/20

    Pas de quoi s'émerveiller. La Game Boy est limitée pour tout ce qui concerne l'aspect sonore. Les mélodies ont beau être entraînantes, elles deviennent vite énervantes par la piètre qualité du son.

  • Scénario/

Dur dur d'accrocher à Kuzco sur Game Boy. La réalisation très moyenne et l'intérêt limité auront vite fait de vous lasser de ce jeu. Dommage, surtout quand on sait de quoi est capable Disney en la matière.

Note de la rédaction

12
14.5

L'avis des lecteurs (2)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
GB Sandbox Studios Ubisoft Plate-Forme Jouable en solo Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewFinal Fantasy 16 : On y a joué, vous pensiez avoir déjà vu le jeu de l'année ? Vous vous trompez 22 mai, 15:00
PreviewThe Legend of Zelda Tears of the Kingdom : On y a joué plus d’une heure et c’est encore mieux que ce que vous imaginez ! 26 avr., 15:00
PreviewAdvance Wars : 20 ans après, ce jeu vidéo exclusif à la Nintendo Switch est-il une révolution ? 05 avr., 15:00
Les jeux attendus
1
Diablo IV
06 juin 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
Marvel's Spider-Man 2
2023
La vidéo du moment