Menu
Hybrid Heaven
  • N64
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Hybrid Heaven sur N64 /

Test du jeu Hybrid Heaven sur N64

Hybrid Heaven
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 1999 à 18:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Test : Hybrid Heaven
N64
Partager sur :

Ces voix... Ces voix dans ma tête... Elles me contrôlent et me conseillent, me font peur et pourtant m'aident à y voir clair. Tout ce dont je suis sûr, c'est que le Président est en danger et que si je ne parviens pas à temps à court-circuiter l'Organisation, ces aliens envahiront toute la planète. "TUE LE". Oui...

Hybrid Heaven

Hybrid Heaven, c'est le mélange de deux genres pourtant pas si compatibles que ça, à première vue : le jeu de baston et l'aventure avec exploration à la Castlevania. D'un côté, vous traversez un complexe militaro-industriel énorme, bourré de couloirs et de SAS à codes. De l'autre côté, des séquences de combats dans l'esprit d'un jeu de combat 3D mais en tour par tour... Bien compliqué tout ça hein ? Bon, explications.

Hybrid Heaven
Bas-toi, espèce de... chose !
La phase exploration est somme toute très classique, votre personnage se dirige facilement et vous avancez dans les couloirs, tirant avec votre ridicule pistolet, le défuseur, sur des drones de surveillance et autres petits robots. Le jeu se compose de différents blocs reliés entre eux par des SAS à codes que Diaz doit obtenir pour progresser. Dans chacun de ces blocs, des accès sont bloqués et vous demanderont de les débloquer en tirant sur des interrupteurs ou en activant d'autres. Le tout est ponctué par des rencontres avec le personnel de la base alien qui vous prend toujours pour un des leurs et vous guident dans l'histoire. Par dessus, cette partie aventure propose quelquefois des petites scènes de réflexes lorsqu'il vous faudra sauter ou ramper à travers certaines zones. Bref, rien d'extraordinaire et un peu répétitif et linéaire mais un jeu qui se tient.

Hybrid Heaven
La palette de coups.
De temps en temps, certains monstres plus coriaces que les maigres robots donnés en patûre à votre défuseur, viendront vous chercher des noises et c'est là que la deuxième phase arrive. Il va s'agir, un peu comme dans Final Fantasy VII, de se battre tour par tour. L'interface et la vue font irrémédiablement penser à une jeu de baston classique avec des barres de vie et de puissance mais dès que vous essayez de frapper, le jeu se met en pause et vous devrez choisir grâce à des menus ce que vous voulez faire parmi toute une panoplie de coups de poings, coups de pieds, de prises, de combos ou bien encore utiliser un objet de votre inventaire. Cela marche aussi dans l'autre sens quand l'ennemi veut vous décalquer contre le mur. Un avertissement et hop, un menu vous demandera de choisir entre se décaler, parer ou bien encore contre-attaquer. Mais l'esprit jeu de rôle est là et vous progresserez sur de nombreux plans au fur et à mesure de l'aventure. Diaz progressera ainsi dans le nombre de coups qu'il possède et dans leur niveau de maîtrise, augmentant leur puissance. Durant le jeu, un panneau reprenant votre vie, votre énergie et vos niveaux est accessible comme dans tout jeu de rôle. Au final, c'est un nombre impressionnant de coups possibles qui seront à la disposition du héros, rendant les combats relativement complexes en fonction de vos déplacements et de la position de l'adversaire.

Hybrid Heaven
Mais... Mais ! C'est Duke !
Si l'ambiance dans Hybrid Heaven est toujours présente grâce à un univers sonore convaincant, il n'en est pas du tout la même chose pour les graphismes. Les couleurs sont un peu ternes et les textures utilisées pas terribles. De plus, les adversaires sont ridiculement monstrueux ressemblant plus à des monstres de séries japonaises du genre Bioman. Résultat l'effet frayeur est quasiment nul. Le jeu gère aussi l'Expansion Pak et alors ça devient super joli mais super injouable, le jeu saccade même en cinémascope... Quant aux animations, elles sont bien réalisées et fluides sans l'Expansion Pak malgré un système de caméra qui laisse souvent à désirer. Sombre tableau n'est-ce pas ?

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Des monstres ridicules et un personnage tout droit sorti des Village People... C'est pas très crédible alors que le reste du jeu utilise une ambiance sinistre. Les animations sont fluides et précises et les effets sont très réussis lors des combats et scènes cinématiques. Pour le reste, rien de phénoménal et un mode haute-résolution absolument injouable :(

  • Jouabilité 16 /20

    Maniable dès les premières minutes, Diaz ne vous posera aucun problème même s'il possède pas mal de mouvements. Les menus lors des combats sont très clairs (en anglais) et font tout pour que ça soit le moins douloureux possible.

  • Durée de vie 13 /20

    Un jeu trop linéaire vous bloquant sans cesse les accès et ne vous proposant qu'une ou deux portes pour continuer... Les ennemis sont quelquefois difficiles mais rapidement, vos coups portent à chaque fois pour peu que vous réfléchissiez. Quand en plus, le jeu est court, les passionnés de jeu de rôle n'auront pas vraiment le temps de parfaire leur personnage. Seul le mode 2 joueurs relèvera un peu le tout.

  • Bande son 17 /20

    Une très bonne ambiance sonore reprenant des thèmes angoissants et les voix en anglais sont de bonne facture.

  • Scénario 15 /20

    Très complexe au départ, la trame se découvre fil à fil au fil du l'histoire donnant des aspects hollywoodiens à l'ensemble. Le "jeu" des acteurs est bien représenté et on se croirait dans un très bon manga.

Un jeu qui mélange de bonne façon les genres mais qui rate un peu sa cible par les défauts typiques sur chacun des genres. Surtout pour le mode aventure, trop court et pas assez joli. Et puis la haute-résolution rend le jeu beau mais saccadé donc ça valait vraiment pas le coup de la proposer... En tout cas, à réserver aux accros du jeu de rôle qui adorent augmenter les niveaux de leur personnage, les autres pourront s'en passer.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 octobre 1999 à 18:00:00
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (18)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Mis à jour le 18/10/1999 à 18:00
Nintendo 64 Action Aventure Konami Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021