Menu
The Last Night
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Avance Rapide /

Avance Rapide - The Last Night : Un univers cyberpunk qui excelle dans son pixel

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique Avance Rapide - The Last Night : Un univers cyberpunk qui excelle dans son pixel
8034 vues
PC ONE
Partager sur :

Une fois par mois, la rédaction de Jeuxvideo.com se prête à un drôle d'exercice. Dans Avance Rapide, nous vous livrons nos rêves et fantasmes à propos d'un futur jeu et ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir The Last Night.

C'est lors de l'E3 2017 que Last Night, jeu d'aventure action-infiltration indépendant a été présenté par le biais d'une courte bande annonce nous introduisant son univers cypberpunk. Le titre développé par Odd Tales a surpris par son audace. Il semble en effet mêlé l'art cinématographique au jeu vidéo, usant du pixel art pour l'aspect graphique et en disposant en plus d'un background ennivrant. La dystopie immaginée par les créateurs plongerait ainsi le joueur dans une ville où le travail ne serait accompli que par les machines et l'humain ne vivrait ainsi que pour s'adonner à tout un tas de loisirs et de plaisirs. On espère alors que le studio à l'initiative du projet tiendra ses promesses et que nos rétines soient émerveillées par le contenu que nous proposera le jeu tant sur la forme que sur le fond.

Le texte complet

Introduction

Annoncé pendant la conférence E3 2017 de Microsoft, The Last Night est créé par l’équipe de Odd Tales diligentée par Tim Soret, un français vivant à Londres qui a convaincu Raw Fury de soutenir son projet. Il faut dire que le titre dans sa version prototype, créé en quelques jours sous flash, a remporté la Cyberpunk Jam 2014. Ce qui a de quoi mettre en confiance.

Nos Attentes

Une réflexion sur notre monde

Les quelques éléments dévoilés insistent sur la dimension narrative et cinématographique de The Last Night. Dans un monde où les hommes ont laissé tout travail industriel comme créatif aux machines, l’humanité ne vit que pour les loisirs et la recherche d’un but qui se reporte sur la consommation à outrance. Elle est de plus encouragée par des systèmes rendant la vie de chaque citoyen proche de l’expérience connue dans un jeu vidéo.

Le héros du jeu, baptisé Charlie, est quant à lui incapable de vivre ces expériences virtuelles à cause d’un problème lié à sa naissance. Il ère, du coup, dans les rues pluvieuses et étincelantes d’une ville (qui semble être Paris) abritant un univers sans intérêt pour lui. Tout du moins jusqu’à ce qu’une opportunité se dessine.

Des graphismes qui flattent la rétine

Evidemment, ce qui saute aux yeux lorsque l’on regarde des captures de The Last Night, c’est la splendide direction artistique qui mélange pixel art et rendu 3D de grande précision. Tim Soret a par ailleurs promis que son titre serait une véritable démonstration technologique pour les écrans HDR.

Il est certain que les centaines de néons qui éclairent les rues se prêtent bien à cette fonctionnalité. Mais il serait surement trop réducteur de n’attendre que de jolis visuels de ce soft empruntant beaucoup à Blade Runner dans la représentation de son monde. Il n’emprunte en tout rien du point & click de la version vidéoludique de Blade Runner, qui fut développé par Westwood Studios.

Des propositions satisfaisantes et intelligibles

L’équipe de développement a déjà expliqué que malgré l’influence de Flashback, il n’y aurait pas ou peu de platforming. Le gameplay s’articulerait donc autour des puzzles contextuels, de l’infiltration et des gunfights.

Même si nous ne savons pas où va se situer le curseur du jeu sur chacun de ces éléments, il serait enthousiasmant que les situations nous laissent une certaine liberté dans la manière de les aborder puis de les réussir. Une situation pourrait être arrangée grâce à des discussions et à une confiance glanée nuit après nuit, ou par la voie de l’infiltration et de l’action, au bon vouloir du joueur.  Du côté des gunfights, on pourrait imaginer un système plus dynamique que celui entrevu dans le prototype, afin de s’approcher d’un Hotline Miami vu de profil, par exemple.

En définitive, chaque solution proposée au joueur serait satisfaisante dans son exécution et intelligible. S’il est recherché par la police, les coiffeurs, la foule, et les déguisements aideraient Charlie à ne pas attirer trop l'attention lors de ses déplacements. Son statut d’électron libre recherché se ressentirait ainsi à tous les instants. Cela obligerait également le joueur à n’utiliser la force que lorsqu’elle est obligatoire, et effacer ses traces/détruire le matériel qui pourrait immortaliser son image. Oui, pouvoir profiter de son statut de monsieur tout le monde pour appréhender certains problèmes apporterait un vrai plus à l’aventure. Cela ne veut pas dire pour autant que nous nous contenterions de séquences routinières sur la globalité du jeu.

Nos Rêves

Liberté, fraternité

Du côté du background, il serait réjouissant de pouvoir se balader librement dans les différents quartiers de ce Paris futuriste afin que cela apporte un réel plus à l’histoire. Pour y rencontrer des personnages qui ne font pas forcément partie de la quête principale tout d’abord, mais qui en dévoileraient plus sur l’univers, ou attribueraient des quêtes annexes pouvant, pourquoi pas, entrer en conflit avec certains objectifs du joueur. Inclure des choix moraux de la sorte serait une manière entraînante d’incarner Charlie et de le sortir de son quotidien. De même, pourquoi ne pas imaginer un système de job permettant de gagner sa vie pour survivre dans cette cité, laissant au joueur le choix de travailler voire se divertir selon son envie, avant d’accomplir une mission risquée ou avancer dans une enquête ?

De la variété dans le gameplay, dans les visuels, dans les musiques

L’espace de jeu et l’époque futuriste permettraient des séquences d’action spécifiques dans des métros pour fuir la police, à bord de voitures volantes à la poursuite d’une cible ou sur les eaux de la seine afin d’exfiltrer un personnage. Des scènes nerveuses qui soutiendraient régulièrement le rythme et qui créeraient des moments au pire mémorables, au mieux iconiques. Comment conclure un Avance Rapide sur The Last Night sans parler de l’ambiance que nous souhaitons englobante. La bande annonce du jeu montre des arrières plans très animés et de beaux panoramiques, en plus d’une musique qui donne des frissons. Dans nos espérances, la bande son dynamique tiendrait une place particulièrement importante au sein de l’expérience. Elle pourrait même nous étonner avec l'utilisation de morceaux sous licence soigneusement sélectionnés.

The Last Night est pour le moment très énigmatique. Prévu pour 2018 sur Xbox One et PC, il viendra accompagner The Red Strings Club dans la liste appréciée des jeux cyberpunk narratifs.

Mis à jour le 29/01/2018
Avance Rapide PC Xbox One Aventure Point'n Click Plate-Forme Odd Tales Cyberpunk

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Lolo3535
Lolo3535
MP
le 30 janv. à 01:28

wha visuellement ça envoie !
Qui plus est, un des artistes à bosser sur le jeu est français il me semble.
Voilà on s'en fout mais quand meme.

Lire la suite...
Ultrayver
Ultrayver
MP
le 30 janv. à 00:30

j'adore la bande-annonce et la musique est juste OUF ! sinon j'aime bien cette chronique mais j'aime pas entendre autans d'idées qui peuvent me hyper alors que rien de suppose que le jeu les proposera a sa sortie :/

Lire la suite...
XxchepermanxX
XxchepermanxX
MP
le 29 janv. à 23:44

Il m intrigue bcp ce jeu et je suis impatient de le tester, par contre meme si c est bien que microsoft ai des exclus sur sa console j aurais preferé voir des petites petites perle comme full métal furies ou celui ci sur tout les support afin que tout le monde puisse decouvrir ces jeux.

Lire la suite...
cdrgc
cdrgc
MP
le 29 janv. à 17:01

les graphismes et la bande son sont géniaux.
par contre, je n'ai pas compris de quel genre de jeu il s'agit.

Lire la suite...
_Ristar_
_Ristar_
MP
le 29 janv. à 15:38

Hâte de tester ça .

Lire la suite...
SGGK77
SGGK77
MP
le 29 janv. à 14:06

En espérant que cette histoire de gamergate ne l'empêche pas de sortir

Lire la suite...
sid9
sid9
MP
le 29 janv. à 00:39

ça m'a l'air super :) j'adore le cyberpunk :ok:

Lire la suite...
killbuster77fr
killbuster77fr
MP
le 28 janv. à 23:55

Ma première impression est... Wow ! Ce mélange pixel art et 3D, la direction artistique qui surfe sur la vague soulevée par les œuvres marquantes qui l'ont précédé ( Blade runner, Falshback, Remember me...) ainsi que le grand potentiel scénaristique et de critique de notre société inhérent à un tel titre sont saisissants ! Si l'équipe qui développe ce projet se débrouille bien ( et ça semble bien parti pour ) nous avons probablement devant nous une future référence du genre.

Lire la suite...
-MrDionne-
-MrDionne-
MP
le 28 janv. à 23:05

Attend c'est une grosse blague ce jeu??? "4K HDR Direction artistique au top" blablabla... mais le jeu entier c'est juste des gros pixels dignes de Minecraft!!! WTF ??? Des gros pixels en 4K HDR! Paye ton foutage de gueule oui!! :rire:

Lire la suite...
Commentaire édité 28 janv., 23:06 par -MrDionne-
LVMHZER
LVMHZER
MP
le 28 janv. à 20:37

il sort aussi sur PS4 il me semble

Lire la suite...
Top commentaires
dark-vongola
dark-vongola
MP
le 28 janv. à 12:07

je l'attends de pied ferme lui, cette ambiance cyberpunk ultra maitrisé.

Lire la suite...
slymano88
slymano88
MP
le 28 janv. à 12:35

Le jeu est magnifique, si derrière ils nous font un bon scénario, une bonne narration et un gameplay suffisamment cool, ce sera une tuerie ! Une nouvelle référence pour le Cyberpunk :bave:

Lire la suite...