Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Top 10 /

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Chronique Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant
  • Partager sur :

Parce que jouer les gentils, ça va bien 5 minutes et qu'il est parfois bon de laisser parler son côté obscur, nous revenons dans ce Top 10 sur les meilleurs jeux permettant d'incarner un méchant.

Nombreux sont les titres axés sur des personnages courageux et valeureux, désireux de porter secours à la veuve et l'orphelin. Et pourtant, d'autres jeux vous permettent de vous adonner au plaisir coupable d'incarner un avatar moralement moins acceptable. C'est pourquoi nous revenons cette semaine sur 10 meilleurs titres permettant d'incarner le "bad guy", selon une sélection de la rédaction.

LE CONTENU COMPLET DE CE CLASSEMENT

Salut à toutes et à tous, et bienvenue dans ce Top 10 des jeux où le joueur se régale à interpréter un méchant ! En effet, elles ne sont pas si nombreuses ces aventures vidéoludiques qui proposent d’incarner un vilain, un saligaud ou une ordure – rayer la mention inutile. C’est donc souvent avec un plaisir non dissimulé que le joueur se glisse dans la peau de bad guys car il faut bien dire que ceux-ci affichent souvent un charisme démentiel. Bref, voici donc les 10 méchants jouables sélectionnés par la rédaction de Jeuxvideo.com. Un top 10 comme d’habitude totalement subjectif…

10. Dungeon Keeper

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

C’est un gardien maléfique qui ouvre ce classement puisqu’il s’agit du Dungeon Keeper qui donne d’ailleurs son surnom au jeu. Sorti en 1997 sur PC, puis sur mobiles 17 ans plus tard dans une version reboot, ce mélange de God Game et de jeu de stratégie en temps réel a été développé par le studio Bullfrog et conçu par Peter Molyneux, créateur de Populous et Fable. Votre but ici est de faire passer de vie à trépas aussi efficacement que possible tous les héros qui viennent taper l’incruste dans votre donjon sombre et puant mais douillet quand même. Et tous les moyens sont bons pour ça, surtout les plus vicelards : construction d’infrastructures résistantes, installation de pièges, utilisation de serviteurs diaboliques, le Dungeon Keeper s’en donne à cœur joie pour réduire en bouillie les gentils chevaliers. Le jeu mérite d’ailleurs parfaitement l’accroche de sa jaquette « Ivol is good », grosso modo « ça fait du bien de se comporter en saligaud ». A noter enfin que le Dungeon Keeper est revenu en 1999 pour une suite dont le semi-échec commercial est une des raisons qui a hélas entraîné la fermeture du studio Bullfrog.

9. Half-Life : Opposing Force (Adrian Shephard)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Un caporal dans le corps des marines américains occupe la 9ème position de ce top 10 : Adrian Shephard ! Si son nom est méconnu car il n’est le héros que d’un seul titre, en revanche le jeu dont il est issu est très célèbre puisqu’il s’agit de Half-Life, précisément Opposing Force, un add-on sorti en novembre 1999 sur PC. Cette espèce de spin-off propose donc au joueur d’incarner un ennemi de Gordon Freeman, héros du jeu original Half-Life. En effet, Shepard fait partie des militaires envoyés dans le centre de recherche pour éliminer les intrus et réduire au silence les témoins, dont fait justement partie Freeman.  Cela dit, à l’opposé de ses collègues, le jeune soldat de 22 ans n’apparaît pas foncièrement méchant dans le jeu car, séparé de son unité au cours de l’aventure, il accepte de travailler avec les scientifiques et il arrive même à désactiver – hélas temporairement - la bombe nucléaire devant détruire le site. A noter que Shephard peut croiser par moments Freeman et même tenter de le tuer à distance avec une grenade, ce qui déclenche alors un paradoxe temporel !

8. Wario Land : Super Mario Land 3 (Wario)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Un double bien connu de Mario se dresse fièrement à la 8ème place : Wario, en particulier dans son aventure Wario Land : Super Mario Land 3 sorti en 1994 sur GameBoy. Créé deux ans plus tôt par le game director Hiroji Kiyotake, cette version maléfique du plombier italien est l’incarnation même du vilain. Ainsi, son nom a été créé en inversant le M de Mario mais il vient aussi du mot japonais « Warui » qui signifie grosso modo « mauvais, méchant ». Dans Wario Land, le joueur se glisse donc dans la peau du moustachu colérique et violent, motivé par l’appât du gain puisqu’il doit amasser le plus de pièces d’or et de trésors possibles. Et le résultat est plus que satisfaisant avec son gameplay impeccable, son esthétique stylisée et le fait que Wario hérite parfois de pouvoirs délirants et destructeurs grâce à des chapeaux très spéciaux. Bref, c’est du tout bon !

7. Overlord (The Overlord)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Un guerrier maléfique à la tête d’une armée de larbins/gobelins destructeurs trône à la 7ème place de ce classement : il s’agit de l’Overlord ! Ce personnage est le protagoniste principal du jeu Overlord sorti en juin 2007 sur Xbox 360 et PC. Dans cette aventure à la 3ème personne mélangeant action, RPG et stratégie en temps réel, le joueur a pour mission de rétablir la mainmise du Mal – avec un grand M - sur le monde. L’objectif concret est donc d’assassiner les 7 héros qui ont détruit la tour de l’Overlord tout en semant le chaos partout à l’aide d’une horde de larbins prêts à tout pour exécuter le moindre de vos ordres. Le paradoxe est que l’Overlord est en réalité un des héros laissés pour mort par ses compagnons lors de leur attaque contre le précédent Overlord. En effet, celui-ci a été soigné et corrompu par l’énergie maléfique et les larbins pour devenir lui-même le grand vilain de l’histoire ! Inutile donc de préciser qu’incarner l’Overlord est ici particulièrement jouissif, notamment grâce à un humour noir parodique qui fait souvent mouche. Pour l’anecdote, l’Overlord aura même un descendant dans une suite, Overlord II, sorti en 2009 !

6. Starcraft (Kerrigan)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Une jeune femme trahie, puis infectée et enfin métamorphosée se trouve en 6ème position de ce top 10 : Sarah Louise Kerrigan ! C’est un des personnages clés de la saga Starcraft. Dans le premier Starcraft sorti en 1998, Sarah, alors âgée de 26 ans, fait partie d’une faction d’agents secrets et d’assassins. En mission sur la planète Tarsonis, elle est trahie par ses supérieurs qui l’abandonnent alors qu’elle est assaillie par les Zergs. Mais elle ne meurt pas puisqu’elle est capturée puis transformée en hybride par ses ennemis. Surnommé plus tard la Reine des Lames, Kerrigan va devenir l’antagoniste de Starcraft et son personnage va se développer au fil de la saga. Elle va même redevenir humaine dans Starcraft 2 et puis sera au centre de l’extension Heart of the Swarm. Créé par Chris Metzen, game designer chez Blizzard qui a contribué à développer les univers de Warcraft et de Diablo, le personnage de Sarah ne devait être à la base qu’une figure secondaire et apparaître pendant seulement un niveau. Mais au fil du développement, l’équipe a été de plus en plus satisfaite et a alors décidé de lui donner davantage de place et d’épaisseur. A noter que ce personnage aussi crédible que profond est également de passage dans le jeu Heroes of the Storm !

N°5 – Manhunt (James Earl Cash)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

A la 5ème place de ce top 10 consacré aux méchants jouables se tient un individu très dangereux n’ayant aucun scrupule à trucider les personnes qui se mettent en travers de sa route. Il s’agit de James Earl Cash, le protagoniste principal de Manhunt, un jeu d’action et d’infiltration à la 3ème personne développé par Rockstar North, le studio derrière GTA 5. Lors de sa sortie en novembre 2003 sur PC, PS2 et Xbox, Manhunt a défrayé la chronique en raison de son ultra-violence et de ses thèmes jusqu’auboutistes. Il a d’ailleurs été interdit en Angleterre, en Irlande et en Italie. Il faut dire que le jeu raconte l’histoire du détenu ultraviolent James Earl Cash condamné à mort mais racheté à la police par un réalisateur de snuff movies qui en fait le héros de son film. Résultat : le personnage principal est pourchassé par des tueurs en tous genres et doit survivre par tous les moyens, surtout les plus violents. Là où l’agent 47 de la série Hitman exécute ses ennemis avec style et discernement, Cash lui n’en a que faire. Et puisqu’il est encore plus siphonné du bulbe que les tarés qui le poursuivent, alors il assassine un peu salement. Ce qui provoque forcément une certaine fascination ou… la gerbe, au choix…

4. Plague Inc.

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Si vous en avez assez de jouer les héros sauveurs du monde, alors, pour une fois, pourquoi ne pas participer pleinement à sa destruction complète ? Voilà l’idée radicale que propose Plague Inc., sorti d’abord sur mobiles en 2012 puis adapté sur PC deux ans plus tard dans une version qualifiée de « Evolved ». Grosso modo, il s’agit en quelque sorte d’une simulation d’anéantissement de civilisation, inspirée par le jeu en flash Pandemic 2 lancé en 2008. Le joueur se glisse ainsi dans la peau d’une espèce de scientifique taré capable de générer des maladies et de propager des épidémies à l’aide de divers agents pathogènes. Parmi ces derniers se trouvent par ex que le sympathique Prion qui tue lentement en se cachant dans le cerveau ou encore la non moins formidable peste sombre qui donne aux gens une grosse soif de violence et de sang. Bref, à défaut de devenir le maître du monde, le joueur devient ici le maître… du néant puisqu’il faut nettoyer la planète de ses habitants.

3. GTA V (Trevor – Franklin – Michael)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Pas un, ni deux mais bien trois vilains héritent de la 3ème place de ce top 10 : il s’agit du trio qui officie dans le génial GTA V, sorti en 2013 sur PS3 et Xbox 360, puis un an plus tard sur PS4 et Xbox One et enfin en 2015 sur PC. Il y a d’abord Michael de Santa, ancien braqueur de banque et père de famille malheureux déchiré entre sa femme avide d’argent, son fils drogué et sa fille volage. Ensuite, il y a Franklin Clinton, jeune gangster élevé dans le ghetto et sans famille ni éducation. Enfin, il y a surtout Trevor Phillips, ancien pilote militaire devenu toxicomane et psychopathe, totalement imprévisible et capable de faire tout et surtout n’importe quoi. Ces trois méchants hors-normes, qui vont s’associer et commettre les pires délits, constituent évidemment un des atouts essentiels de GTA V, d’autant que chacun dispose d’une compétence spéciale et que, durant l’aventure, le joueur est libre d’incarner n’importe lequel de ces personnages et d’en changer à tout moment. Bref, un trio qui mérite largement sa 3ème place !

2. Tropico (El Presidente)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

Privation de libertés, répressions physiques, délit d’opinion politique… Vivre sous une dictature, ce n’est pas facile tous les jours… Sauf quand on est soi-même le dictateur ! C’est en effet l’idée qui se cache derrière la série de jeux de gestion et de stratégie Tropico, dont le premier volet est sorti en 2001 sur PC. Dans le rôle récurrent d’El Presidente, l’administrateur tout puissant d’une petite île imaginaire des Caraïbes, le joueur doit faire tout son possible pour contenter ses concitoyens, tout en les tenant quand même en laisse grâce à une forte présence militaire, parce faut quand même pas déconner. En plus, l’action se déroule en pleine guerre froide et il faut donc composer avec les deux blocs soviétiques et américains afin d’obtenir le plus d’aides possibles. Au fil de la saga des Tropico, incarner El Presidente relève donc en quelque sorte pour le joueur du plaisir coupable et du fantasme totalitaire assumé, comme l’illustre d’ailleurs avec brio le teaser de Tropico 5 qui fait référence au film Le Dictateur avec Charlie Chaplin.

1. Warcraft III (Arthas)

Top 10 des jeux où le joueur incarne un méchant

C’est un jeune paladin passé chez l’ennemi qui s’affiche tout en haut de ce panthéon des meilleurs méchants : Arthas Menethil. En effet, le prince Arthas apparaît dans Warcraft III sorti sur PC en 2002 lors d’une campagne saisissante divisée en plusieurs parties : ainsi, au début il lutte pour défendre le royaume humain de Lordaeron contre une invasion de morts-vivants, mais par la suite il devient un chevalier mort-vivant au service du Roi Liche dont le but est de faire revenir le Légion Ardente dans le monde d’Azeroth. Arthas en vient même à assassiner son père et à commettre les pires méfaits, jusqu’à libérer le Roi Liche et à carrément prendre sa place sur le trône de glace. Servi par des cinématiques superbes, Arthas Menethil est sans nul doute un des méchants du jeu vidéo parmi les plus fascinants et tragiques. Logique donc qu’il obtienne la 1ère place de ce top 10.

RETROUVEZ TOUS LES TOP 10 SUR NOTRE PAGE DÉDIÉE

Mis à jour le 11/01/2017

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
HikuiAo
HikuiAo
MP
17 jan., 09:23

sympa le spoil dans le petite video de starcraft 2 ......

Lire la suite...
Virgile1994
Virgile1994
MP
15 jan., 22:03

Le top sens critique est bien plus intéressant.
http://www.senscritique.com/top/resultats/Les_meilleurs_jeux_ou_l_on_est_du_cote_des_mechants/946402

Lire la suite...
jbtania
jbtania
MP
14 jan., 18:04

Black & white aurait pu avoir sa place

Lire la suite...
worms62
worms62
MP
13 jan., 15:36

Moi je pense plutot à :

Sephiroth ( jouable dans Dissidia)
Gabriel Belmont
Raziel
Kain
Cole Mc Grath
War
Kratos
Le PSG

Lire la suite...
Commentaire édité 13 jan., 15:37 par worms62
weed_for_speed
weed_for_speed
MP
13 jan., 04:40

Corvo Attano de Dishonored ?

Lire la suite...
Lougee
Lougee
MP
13 jan., 03:38

sauf quand on est soi-même le dictateur! MDR la première phrase dans la présentation de Tropico était hilarante. on se serait vraiment cru dans un reportage de france 2 avec la voix grave et tout mdrrr

Lire la suite...
antiboudin
antiboudin
MP
12 jan., 23:58

Qu'il est bon d'etre mavais !

Lire la suite...
bouire
bouire
MP
12 jan., 21:54

Euh GTA a pas sa place je trouve, en soi à part Trévor (et encore, il est plus taré/psychopate/vioent que vraiment maléfique cf quand il emmène Mr K à l'aéroport pour le sauver du FIB

Lire la suite...
BanPseudoBan
BanPseudoBan
MP
12 jan., 21:09

GTA V :bave:

Lire la suite...
l-pj
l-pj
MP
12 jan., 20:56

il y a plus emblématique comme mechant que l'on incarne dans un Jv et qui de plus font parties de notre folklore:
- Dracula de Lord of Shadow 2 . A non c'est vrai Drac a la repute d'être un gentil vampire
- Guerre et Mort des Darksiders . J'avais oublier que les cavaliers de l'apocalypse sont de vrai petits Anges

Ou d'autre perso emblématique propre au Jv comme :
- Kain de Legacy of Kain . Encore un gentil Vampire
- Kratos le déicide ! A oui , tué des Divinité et les transformer en puzzle cela na rien de mechant
- Firebrand des Makaimura ( Ghouls n Ghost ) que l'on incarne dans les Divers Gargoyle's Quest . C'est connu les demons venant des enfers sont de tendres personnages

Lire la suite...
Top commentaires
Bluevixen
Bluevixen
MP
11 jan., 12:17

Kain de la saga Legacy of Kain aurais mérité une bonne place

Lire la suite...
elvennmor
elvennmor
MP
11 jan., 12:18

Me rappelle aussi d'un jeu à la "dungeon keeper" (dans le sens des pieces et piège )sur ps1 mais en vue 1er personne, un chateau et fallait tuer des visiteurs mais plus moyen de mettre un nom la dessus, c'était pas mal jouissif aussi

Evil Genius qui était sympa, bizarre qu'il ne figure pas dans le top vu que c'était le principe même...
Carmaggedon idem, la vrai version, pas celle avec les zombie
Alien vs prédator 2
J'vois pas ce que fous starcraft 2 et warcraft 3 "oui on incarne..." une faction, c'est tout, on peut alors y inclure les command and conquert et le NOD...

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con - gris
    299.00 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    299.00 €
  • Train Sim World® CSX Heavy Haul
    29.99 €