Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique VGM /

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque - chronique VGM

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque
17213 vues
3DS GB
Partager sur :
VGM ? Kézako ?
Voici une chronique vidéo qui n'est pas vraiment une chronique vidéo. L'idée de VGM (Video Games Music) est en fait de vous présenter un thème musical issu d'un jeu vidéo, ancien ou récent, et d'en faire une analyse écrite afin de comprendre pourquoi il fut marquant, que ce soit pour ses pures qualités musicales ou pour son utilisation en jeu. Puisqu'il s'agit d'une analyse, tout est potentiellement sujet à débat.

J'ai fait un rêve...

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque

De tous les Zelda qui sont sortis à ce jour, Link's Awakening est souvent considéré comme en marge des autres à cause de son histoire très particulière. D'une influence non négligeable sur certains autres opus tels que The Legend of Zelda : Majora's Mask par son aspect surréaliste, ou encore The Legend of Zelda : Phantom Hourglass pour la fin de son scénario, il tient aussi une place particulière avec sa réalisation musicale soignée à laquelle n'a pas participé Koji Kondo. En dehors du thème principal, ce sont en effet Kazumi Totaka, Minako Hamano et Kozue Ishikawa qui se sont chargés d'illustrer musicalement le voyage sur l'île de Cocolint. Bien que composée à six mains, la bande-son de cet épisode présente une grande complexité thématique, notamment dans ses nombreuses déclinaisons du célèbre thème du poisson-rêve. Et bien que cela ne soit pas audible à la première écoute, c'est bien sur celui-ci que nous reviendrons aujourd'hui à travers le décorticage de la musique du temple du Masque. Ce sixième donjon accompagnant un retournement scénaristique de grande importance, vous n'avez bien sûr pas peur de vous faire spoiler intégralement la fin du jeu en vous aventurant dans cet article.

Le morceau que vous écoutez actuellement vous berce peut-être par son apparente régularité qui n'est pas sans rappeler la langueur provoquée par certains préludes de Jean-Sébastien Bach. En effet, à première vue, le thème du temple du Masque présente une structure répétitive, basée sur une simple alternance entre une note basse et une broderie sur une autre note de l'accord joué. La répétition de ce motif court à des intervalles proches les uns des autres achève de mettre l'oreille en confiance. Si vous tendez l'oreille cependant, vous remarquerez que la régularité est illusoire sur certains points. En effet, le mouvement général oscille entre deux états qui suivent les nuances du morceau (c'est-à-dire les moments où la musique est plus ou moins forte), et les passages de piano à forte arrivent le plus souvent au cours de rapides crescendo ou decrescendo. Les passages où la musique est plus forte se démarquent par la netteté de la mélodie jouée. Cependant, dès que le son baisse, l'écho se fait plus fort, et la mélodie se brouille, ne laissant que les notes principales d'audibles, comme on peut le voir dans la transcription ci-dessous.

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque

Le morceau résonne alors comme une lointaine réminiscence qu'il est facile de compléter avec sa mémoire des mesures précédentes. Il est pourtant l'illustration d'un autre souvenir inhérent à l'histoire, et manifeste une pensée bien plus profonde liée à Link, l'avatar du joueur. Retournons alors un peu plus en arrière dans le jeu. Pour ouvrir la porte du temple du Masque, il est nécessaire de se rendre dans un autre petit donjon pour récupérer une clé. En plus de cette clé, le temple du Sud contient également une petite salle dans laquelle est gravé un terrible secret. En effet, l'île sur laquelle Link a fait naufrage ainsi que ses habitants, si semblables à ceux d'Hyrule, font tous partie du songe du poisson-rêve qui doit se réveiller à l'issue de la quête. Lorsqu'il ouvrira les yeux, l'illusion cessera et ce monde s'évaporera pour toujours. Le temple du Masque ouvre donc le dernier chapitre du jeu sur une note sombre avec la certitude que l'aventure n'aura pas une fin tout à fait heureuse. Link sait désormais que son voyage se conclura certes par la disparition des monstres, mais également de certains personnages qu'il aime, comme la jeune Marine.

La musique du temple du Sud

Chargement de la vidéo

La partie basse de ce morceau est reprise dans la musique du temple du Masque, mais chaque mesure est alors répétée deux fois et la partie supérieure disparaît.

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque

Au-delà de la triste réalité, il s'agit aussi d'un bouleversement intérieur pour notre héros. Si l'on prête garde aux nombreuses références qui parsèment le rêve du poisson tout comme au fait que les deux personnages s'éveilleront en même temps, il y a fort à parier que Link évolue dans son propre rêve et qu'il est donc, d'une certaine façon, le poisson. Apprendre que l'aventure qu'il vit est imaginaire devrait d'ailleurs avoir pour effet de le réveiller, et pourtant il ne le fait pas... Et ne le veut sans doute pas car il n'a pas fini de régler ses comptes avec son inconscient (rappelons que le dernier boss n'est autre que son ombre prenant différentes formes, dont celle de Ganon). L'illustration musicale de ce moment convient alors particulièrement bien à la théorie que nous venons d’échafauder.

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque

En effet, le thème du temple du Masque reprend celui du temple du Sud, mais vous remarquerez très certainement maintenant qu'il manque autre chose. Car en plus de brouiller la basse copiée sur ce morceau, c'est en fait la mélodie toute entière qui disparaît en passant d'un donjon à l'autre. Il se trouve que cette mélodie disparue n'est autre qu'une version dramatisée de la chanson du poisson-rêve, thème repris régulièrement au fil du jeu et symbolisant à la fois le personnage du poisson, mais aussi son réveil qui approche. Le citer n'est donc jamais annodin, et le retirer non plus. Ici, cette amputation peut être interprétée de plusieurs façons : peut-être la mélodie a-t-elle été enlevée pour des raisons esthétiques afin de rester dans la même veine que les musiques d'ambiance oppressantes des autres donjons. Celles-ci sont toutes basées sur des déclinaisons de motifs courts plus proches du thème des grottes de A Link to the Past dans leur structure. Mais peut-être est-ce aussi une façon de symboliser l'endormissement profond de Link qui, après avoir failli ouvrir les yeux, refuse de laisser tomber son aventure et se rendort volontairement jusqu'à la fin de l'histoire. L'angoisse qu'il ressent à l'approche du réveil est d'ailleurs palpable dans les musiques accompagnant l'exploration de l’œuf du poisson-rêve, le dernier donjon, ainsi que dans le combat final contre le Cauchemar, qui reprennent pour de bon la ballade dans une variation anxiogène. Le thème du donjon, le Masque peut d'ailleurs également être vu comme une sorte de symbole de la façade que Link porte pour lui-même pendant tout le jeu.

VGM : The Legend of Zelda : Link's Awakening - Le Temple du Masque

On connaît surtout Link's Awakening pour les multiples références à d'autres jeux comme Mario ou SimCity, mais le rêve n'est pas toujours utilisé pour faire rire par le biais de représentations infantiles ou absurdes. Beaucoup ont probablement été surpris en arrivant à la fin, de découvrir une intrigue à la fois légère et profonde, permettant de se rattacher au jeu quel que soit l'aspect qui nous a marqués. Si pour certains cette vraie-fausse aventure de Link est une façon d'exorciser les expériences traumatisantes vécues dans A Link to the Past, nul doute que d'autres en sont aussi venus à réfléchir sur l'imaginaire et la place des rêves dans leur vie. Les musiques entêtantes de cet épisode ont alors joué un rôle particulièrement important tant elles ont contribué à créer un univers consistant et difficile à quitter.

Par Ptit-Cactus

> LA PAGE CHRONIQUE VGM

> Accéder à la rubrique Retrogaming

Mis à jour le 13/04/2015
Profil de Ptit-Cactus,  Jeuxvideo.com
Par Ptit-Cactus, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Musique Analyse VGM Ptit-Cactus Nintendo 3DS Gameboy Action RPG Nintendo Rétrogaming
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SPX_Special
SPX_Special
MP
le 28 mai 2015 à 20:11

Merci pour ces explications ! Je comprends pourquoi, d'entrée, en pénétrant ce labyrinthe-là, je sentais bien que quelque chose clochait encore plus que d'habitude. Cette musique est vraiment une exception !

Lire la suite...
maksimryimin
maksimryimin
MP
le 16 avr. 2015 à 20:31

Tuto comment pirater un compte facebook - Telecharger http://bit.ly/1DlkKpO

Lire la suite...
AazamLeFragile
AazamLeFragile
MP
le 11 avr. 2015 à 21:00

Ce Temple est de loin mon préféré dans le jeux

Lire la suite...
kaitren
kaitren
MP
le 11 avr. 2015 à 00:34

Je l'ai refais la semaine dernière tiens, la je suis sur les Oracles, je viens de finir age ^^

Lire la suite...
megami_sensei
megami_sensei
MP
le 10 avr. 2015 à 16:27

Le meilleur jeu de la Gameboy! je me le referai bien!

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 10 avr. 2015 à 11:10

Autant depuis que je joue j'ai toujours été émerveillé par les graphismes depuis l'évolution des 4 couleurs, autant j'ai toujours été dégouté de ce son merdique 8bits.

J'ai vraiment été heureux le jour où j'ai acheté la première carte son qui permettait d'avoir un ... vrai son. Parce que ça, historique ou pas, nostalgie ou pas, c'est juste dégueulasse ... -_-"

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 10 avr. 2015 à 10:44

Je n'ai pas jouer à ce jeu.
Mais la base de vos explications étant le rêve, je ne suis pas sur que vous ne passez par dessus link et que vous ne jouer pas à saute mouton avec lui. :)

Lire la suite...
F_Destroyer
F_Destroyer
MP
le 10 avr. 2015 à 09:24

Gros souvenir pour moi, car ce Donjon m'avais forcé a appeler le club Nintendo pour l'énigme du "mur des yeux du masque"

En réalité la carte representai un masque et il fallait bomber le mur la ou son oeuil se trouvait.

sacré souvenir...

Lire la suite...
Xenoform
Xenoform
MP
le 10 avr. 2015 à 02:02

Meilleur Zelda 2D comme je l'ai toujours dit. :oui:

Il y a un petit bonus si on finit le jeu sans Game Over: Marine ne disparait pas avec l'île au réveil de Link et se métamorphose en mouette comme elle le souhaitait. :snif:

Lire la suite...
shikamaru_2007
shikamaru_2007
MP
le 10 avr. 2015 à 00:07

Maintenant un épisode sur oracle of seasons et oracle of ages :bave:

Lire la suite...
Commentaire édité 10 avr. 2015, 00:07 par shikamaru_2007
Top commentaires
shiroitenshi
shiroitenshi
MP
le 09 avr. 2015 à 18:50

J'adorais cette musique dans Link's awakening teinté d'une étrangeté qui collait parfaitement avec la révélation du jeu, je m'en suis longtemps souvenu de cette mélodie (enfin les deux, dans les deux donjons j'entends). C'est le premier Zelda auquel j'ai joué et ça me faisait mal d'approcher de la fin et de réveiller le poisson rêve, parce que toute l'île allait disparaitre aussi. C'était bien la première fois que je me demandais si aller au bout de l'aventure avait un sens, ou du moins si la quête était ligitime.

Lire la suite...
Djidane01
Djidane01
MP
le 09 avr. 2015 à 18:40

Merci pour cette chronique, c'était encore une fois intéressant. :-)

Les musiques entêtantes de cet épisode ont alors joué un rôle particulièrement important tant elles ont contribué à créer un univers consistant et difficile à quitter.

J'ajouterai que c'est l'exemple type d'une musique indissociable de son support, car les sonorités du hardware influencent largement l'atmosphère transmise par le morceau.
Après je connais mal cette OST, L'sA est le seul Zelda classique que je n'ai pas fait...

Lire la suite...