Menu
Call of Duty : WWII
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique In Game /

In Game : Call of Duty WW2, le débarquement ou l’Histoire fantasmée - chronique In Game

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique In Game : Call of Duty WW2, le débarquement ou l’Histoire fantasmée
12048 vues
PC PS4 ONE
Partager sur :

Comme chaque mercredi, retrouvez aujourd'hui In Game, votre chronique qui s'attarde sur une séquence ou une scène d'un jeu afin d'en expliquer les ressorts, qu'ils concernent sa narration ou ses mécaniques. Pour ce vingtième numéro, nous nous attardons sur l'Histoire fantasmée dans Call of Duty WW2.

Script

Qui n’a jamais rêvé de voyager à travers le temps et de revivre les moments clés de notre Histoire ? Le jeu vidéo nous offre cette opportunité, celle d’explorer activement notre passé. Et qui de mieux placés que Call of Duty WW2 et le débarquement sur les plages de Normandie pour s’immerger pleinement dans l’Histoire ?

Les oeuvres historiques ou seulement inspirées de faits réels suivent certains codes, et le FPS d'Activision ne déroge pas à la règle en s’appropriant une facilité d’écriture propre au cinéma… le carton.

Le carton - ou intertitre - est un texte filmé ayant pour but d’apporter un complément d’information aux spectateurs. Ce procédé, autrefois utilisé dans les films muets, subsiste encore aujourd’hui et sert à ancrer une oeuvre dite historique dans le réel et donc d’asseoir la légitimité de son propos. Jeu vidéo oblige, ce texte généralement blanc sur fond noir laisse place à une courte introduction en vidéo reprenant le style des documentaires et autres vidéos de propagande d’époque afin de gagner en crédibilité. Choix étrange et notable, Activision a privilégié les images de synthèse plutôt que les images d’archives pour élaborer son introduction. Cela aurait pourtant permis d’attester de la véracité des événements à suivre. En fin de compte, l’Histoire n’existe qu’à travers les yeux de celui ou celle qui la raconte.

Nous sommes le 6 juin 1944, probablement l’une des dates les plus significatives du XXe siècle en occident. Les forces Alliées entassées à bord de navires de guerre attendent patiemment avant de lancer l’assaut sur le mur de l’Atlantique.

Call of Duty WWII débute quelques heures avant le Jour J. Une discussion on ne peut plus anodine et la perte d’un médaillon à l’effigie de Saint-Michel est alors l’occasion de plonger dans la vie de Ronald “Red” Daniels, le première classe que nous incarnons. Cette séquence pouvant paraître dispensable a pour seul et unique objectif de tisser un lien entre ce soldat et ses frères d’armes. Les cadavres qui joncheront bientôt les plages normandes ne sont plus des étrangers désormais et cela sert un but précis… accroître la charge émotionnelle du récit par le biais de l’affecte et donc le sentiment d’immersion.

Un discours galvanisant plus tard - cliché par excellence des films de guerre - les troupes américaines montent à bord des iconiques barges de débarquement direction les rives de la Normandie.

Cette séquence au gameplay limité n’existe que pour augmenter doucement mais surement la tension à mesure que le mur de l’Atlantique se rapproche. Les lointaines détonations puis les salves de mitrailleuses lourdes font ici office de compte à rebours. Les impacts se rapprochent. Une demande de briquet détourne un instant notre attention. Puis le Jour J devient réalité. La rampe de la barge se baisse sous une pluie de plombs qui emporte la majorité de l’escouade. Daniels manque alors de se noyer avant de poser les pieds sur le sol français et de faire la rencontre des tristement célèbres fortifications allemandes… hérissons tchèques, barbelés et bunkers en tête. En remontant la plage, Daniels assiste et nous avec à la folie de la guerre et aux atrocités qu’elle engendre avant d’enfin atteindre la digue et de la faire voler en éclats à l’aide d’une torpille Bangalore. Il est alors temps de répliquer et de repousser l’ennemi à l’intérieur des terres.

Activision ne cherche pas à reconstituer grandeur nature une bataille en particulier, mais à simplement évoquer à sa manière le débarquement en Normandie.

Le studio Sledgehammer Games n’est en quête ni de vérité, ni de réalisme, mais puise dans la littérature et le cinéma pour construire un Jour J divertissant et fantasmé dont vous êtes le héros au risque d’empiler les clichés. Survivre sur la plage, détruire la digue et ses barbelés, parcourir les tranchées, nettoyer les bunkers au lance-flamme, secourir un compagnon et lui administrer de la morphine… quiconque ayant visionné les films “Il faut sauver le soldat Ryan” et/ou “Le jour le plus long” connaît le déroulé des événements à venir avant même d’y prendre part. Call of Duty WWII suggère l’Histoire, s’en imprègne avant de bâtir une expérience de jeu gratifiante autant pour les initiés que pour les profanes.

Albert Einstein disait : “Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse.” Espérons que les Arts, et donc le jeu vidéo, nous permettent de nous prémunir de cela en se faisant l’écho de l’Histoire quitte à parfois la fantasmer.

> Retrouvez tous les épisodes de In Game

Mis à jour le 25/12/2019
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
Par meakaya, Rédaction jeuxvideo.com
MP
In Game PC PlayStation 4 Xbox One Action FPS Activision Sledgehammer Games Historique 2nde Guerre Mondiale

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
konubi
konubi
MP
le 09 janv. à 03:54

Enfin bref,inutile de s’efforcer à commenter et à rectifier les faits historiques.
C'est comme prêcher dans le désert !

Les esprits sont tellement lobotomisés par des décennies de propagandes Anglo-Américaines via le Cinéma et maintenant le jeux vidéo que cela est peine perdu.
C'est pourtant dommage car le jeux-vidéo aurait pu être un bon support pour apprendre l'histoire.

Si vous voulez vraiment apprendre tout en jouant,il faut fuir comme une peste les Call of,les Battlefield...
Il y a de très bon jeux indépendant de stratégie sur le même modèle des Civilisations et autre Age of Empire.

Fuyez comme la peste EA,activision,Blizzard... ! si vous voulez un tant soit peu de vérité historique SUR LE DÉBARQUEMENT.
Ne prenez pas pour argent comptant comme dit-on,tout ce que l'on vous racontes sur le débarquement !

CALL OF DUTY WW2 :rire: Ils se sont surtout inspirés du film ,il faut sauver le Soldat Ryan ! :sarcastic:
Ou pensant au FILM incarnant la super propagande Américaine à lui tout seul sur ce débarquement,une série B avec Bradd Pitt,Le film Fury :-d Un simple Tank Sherman avec un équipage de 4 personnes qui se taillade un bataillon entier de 300 Soldats du Troisième Reich (quelle belle Blague !)

Ils sont fort ces Amerloques,surtout quand on pense que la plupart ne savent à peine courir tellement le surpoids les entravent dans leurs mouvements :sarcastic:

Lire la suite...
konubi
konubi
MP
le 09 janv. à 03:29

Bande d'inculte ! en premier celui qui énonce la chronique !

Les Jeux-vidéos nous font découvrir l'histoire ?

On ne vous a jamais dit monsieur l'auteur de cette vidéo que L'HISTOIRE est écrit par les VAINQUEURS ?

L'exemple le plus flagrant est celui de Battllefield 1 traitant du Premier Conflit Mondial.
Dans ce Jeux à sa sortie,les troupes Françaises plus connue sous le nom de POILU était tout simplement absent du JEUX ! Une honte ! un scandale ! quand on sait que ce sont les Français qui ont payé le plus lourd tribus de cette guerre (coté force de l'Ouest de l'Europe) environ 1.7 millions de MORTS ! 4.2 millions de Blessés !!!

Coté Anglo-Saxon :Royaume Uni : 885 138 pertes militaires (Colonies incluses) pour 1.6 millions de blessés (Les anglais se sont relativement bien impliqués dans ce conflit ).

Maintenant les soit disant sauveurs à savoir les états-unis :Tenez-vous bien ! 116 708 pertes militaires ! pour à peine 205 690 blessés wouah ! :ouch:

Le plus lourd tribus revient comme à l'accoutumé au Russe,Pauvre peuple de sacrifié ! 3,3 MILLIONS de pertes Militaires et Civil et 5 millions de Blessés
Et bien entendu les Empires centraux dont l’Allemagne,l’Autriche,Hongrie,La Bulgarie, l’empire Ottoman (Turquie)... qui totalisent des pertes démesurés au regard de l'implication de certains pays.
9.2 MILLIONS de pertes Militaires dont 8.4 Millions de Blessés.

Le développeur DICE de BF1 devant les protestations de certaines personnes «avertis» historiquement ( pas comme sur ce site D'INCULTE ) a sortis à la hâte pour faire taire la contestation et surtout pour vendre plus de BF1 en FRANCE un DLC (Spécial Force Française où l'on peut incarner les Poilus).

Une aberration de la part de ce studio de ne pas avoir intégré la France dans la première publication de ce jeux.
Surtout quand on connait le Rôle décisif que les Français ont eu dans cette Guerre et leur degrés d'implication pour un «Petit pays» démographiquement parlant ( 39 Millions d'Habitant seulement !! avant la première guerre mondiale soit plus de 10 % de la population de ce pays qui fut impacté par cette Guerre !!

Une Honte à DICE ! quand on sait aussi que les premiers TANKS furent inventés en partie Par les Français avec notamment les Premiers Chars de marque RENAULT ! Les FT 17.
Encore une fois pour un Hurluberlus n'ayant pas connaissance des faits historique,il va croire que ce sont bien sur les Américains qui ont conçu les Premiers Tanks.

À l'aube de la première Guerre Mondiale,les Yankees n'étaient qu'une Colonie émergente à la fin de la seconde guerre mondiale,ils sont devenus une puissance à la fois économique et militaire.
Un peu d'ailleurs comme cela se déroule avec la Chine...

Lire la suite...
vraddict30
vraddict30
MP
le 02 janv. à 16:55

Les ricains prévoyaient de nous asservir après nous avoir libéré et avaient même créé une monnaie pour la France. Mais chut !!!!

Lire la suite...
Crunch
Crunch
MP
le 01 janv. à 23:01

S'il y a bien un débarquement dont je suis vraiment écœuré, c'est bien celui de WW2.
Lorsque j'ai fait la mission, seul dans ma chambre, à la lueur du marasme que m'offrait l'écran, un casque vissé sur la tête pour davantage d'immersion, je me suis jeté sur les plages et ai commencé la mission avec l'envie de "m'y croire".
J'ai fait ce qu'un soldat aurait fait : une fois derrière un abri, j'ai attendu et récupéré mes forces. Le temps d'un instant, tétanisé par le feu de la mitraille et de la pluie d'obus qui s'abattait sur mon escouade, j'ai tourné la caméra, à droite et à gauche, pour voir les autres barges briser les vagues, déferler sur les plages, et libérer les soldats à son bord, lesquels, suivant de manière erratique un chemin visiblement prédéfini, finissaient d'ailleurs par sombrer comme l'avait décidé un équipe de programmeurs avertie. Qu'importe, me disais-je, plus loin encore, aussi loin que ce que la distance d'affichage me laissait discerner, d'autres soldats, à la témérité exacerbée par la chute de leur camarade, viendraient rapidement s'ajouter et percer les dunes.
Que nenni, rien de tout ça, après à peine 30 secondes de mission, plus aucun esquif n'accoste, deux pauvres soldats courent, aucune immersion possible, plage désormais déserte, mur visiblement invisible.
Résultats, seules les 30 premières secondes de cette mission sont réussies, si l'on ne regarde ni à droite ni à gauche au loin pour essayer d'apercevoir les cavalcades de GI inexistants qu'Activision a refusé d'implanter sous peine de faire ralentir les sacro-saints 60 fps.
Car oui, ce que la chronique ne dit pas, c'est qu'au delà du fantasme de la véracité historique et des billevesées d'un américanocentrisme assumé, il y a aussi, précisément pour les jeux vidéo, le fantasme d'une bonne optimisation et d'une capacité d'affichage qui feraient apparaître des centaines voire des milliers de soldats non guidés par le chemin prédéfini qu'aurait programmé un développeur à la hâte.
Fainéantise vidéoludique régie par les jeux à "couloirs" ou gâchis immersif, je ne saurais dire, si ce n'est que c'est très loin d'être réussi, et donc très loin d'être fantastiquement fantasmé.
L'immersion des grandes batailles n'est pas encore à l'ordre du jour.

Lire la suite...
rhadamante
rhadamante
MP
le 01 janv. à 13:21

Hasard ou pas, ce jeu a eu 17/20 sur JV.com 😆

Naaan c’est pas un jeu Ubisoft.

Lire la suite...
konubi
konubi
MP
le 01 janv. à 03:37

Pourquoi donc des -1 à l'encontre des 2 commentaires précédents ?

Je m'aperçois,je remarque,je constate... que de plus en plus que ce soit ici sur ce «Foutoirs» de Sites,auparavant plus attrayant...Ou même sur le Sacro-Saint Youtube, La Libre Expression tant chère à la DémoNcratie ,aux Droits de l’Homme ,à la France...est bafouée d'un revers de Click !
En vérité je vous le vous le dis,vous serez Inondé désormais en 2020 de messages traitant de L'Histoire,et de la Géopolitique...

Lire la suite...
konubi
konubi
MP
le 31 déc. 2019 à 17:19

Et si il ne suffisait pas ces Yankees ont imposé le plan Marshall à l'Europe toute entière !
Enfin,hormis aux Soviétiques qui ont refusé ce cadeau empoisonné.
D'ailleurs aujourd’hui nous avons toujours les vieux reliquats de ce plan Marshall avec l'OTAN et ses multiples bases dans bon nombre de pays Européens encerclant la Russie en pointant des Missiles Nucléaires sur Moscou !
Et comme dit-on, jamais 2 sans 3 ! si il y a encore un conflit,le champ de bataille sera sur NOTRE BON vieux SOL Européen !

Saluons à cette égard: L'initiative de Macron et de Bruxelles pour constituer une Armée Européenne afin de libérer de l'emprise Yankee et pour une indépendance Européenne.

PS:L'avion Européen d’Airbus et de d'assaut aviation est déjà au stade avancée.
Bouton ces yankees hors d'Europe pour un Rêve d'une Grande Europe intégrant la Russie !

NB: Savez-vous que des Députés Américains siègent à l'assemblée Européenne ?

Lire la suite...
konubi
konubi
MP
le 31 déc. 2019 à 17:05

Croit-on encore aujourd’hui que les Américains ont libérés l'Europe de l'emprise Nazi ?

Pas besoin de faire de long débats.Les seuls statistiques des pertes humaines militaires et civils témoignent de l'implication de chaque pays.

USA:Perte 416 800 pertes militaires.
France: 567 600 pertes civils et militaires alors que l'implication militaire de la France (Officiel hors résistance) dans ce conflit a été très courte (Bataille de France)
Royaume-Unis: perte 450 900 colonies incluses !

Les Méchants:Prusse (Allemagne-Autriche-Hongrie-Bulgarie-Roumanie) 7 à 8 millions de pertes civiles et militaires.
Italie:454 600 pertes civils et militaires
Japon: environ 3 millions de pertes civiles et militaires.

Maintenant ce qui ont combattu:
POLOGNE:5.6 millions de pertes civils et militaires
CHINE: 20 millions de pertes civils et militaires !
RUSSIE: 26 900 000 voir selon certains historiens 40 millions de pertes militaires et civils !!

L'histoire est tronqué,falsifié par les Anglo-saxons qui se sont attribués tous les mérites de cette Guerre.
Les chiffres parlent d'eux-même ! les Américains tout comme les Anglais ne sont pas impliqués dans cette guerre autant que l'on voudrait nous le faire croire dans les Films,série et Jeux-vidéo...
Au vue des Chiffres les Anglo-saxons se sont autant impliqués dans la seconde guerre mondiale que les Italiens et Français.

Les Anglos-saxons se sont surtout impliqués dans le domaine économique ! ,surtout pour les Américains qui ont vu dans cette seconde guerre mondiale le moyen de faire fructifier leurs capitales industriels et économiques.JACKPOT !
En acheminant massivement des armes sur le vieux continent mais en les utilisant très peu :p

Après peut-être,certains diront que les Américains avaient RAMBO comme Super soldat chez eux,c'est pour cela que les pertes militaires furent peut nombreuses.

Ces bougres de Rosbif et de Yankee se sont surtout enrichi sur les Millions de morts Russes,Prussien,Polonais,Chinois... de cette Guerre...

Quid du financement du Troisième Reich ?
En armant les 2 camps,on est sur de faire un max de pognon ? Non ?

Citation du Film Lord Of War«Vous savez qui héritera de la Terre ? Les marchands d'armes. Parce que tous les autres sont trop occupés à s'entretuer. C'est le secret si on veut survivre. Ne jamais faire la guerre. Surtout pas contre soi-même»

Lire la suite...
spartiate1996
spartiate1996
MP
le 31 déc. 2019 à 10:14

Le jeu me paraît bien réalisé et c'est agréable, par contre je suis curieux de tester le multi-joueur.

Sinon cette vidéo est extrêmement plate je suis navré de le dire, un peu de motivation ce serait plus agréable.

Lire la suite...
mrnoobcasual
mrnoobcasual
MP
le 31 déc. 2019 à 07:31

De ces cinq dernières années WW2 est le Call of Duty que je préfère.
C'est lui le vrai retour aux sources et pas le Modern Warfare de 2019.
La licence a commencé au début des années 2000 en étant un FPS solo centré sur la seconde guerre mondiale. :oui:

Lire la suite...
Top commentaires
desertplains
desertplains
MP
le 25 déc. 2019 à 12:15

Albert Einstein disait également : « Arrêtez la branlette pseudo-intellectuelle et contentez-vous de dire en une phrase ce que vous dites en une page ».

En l'occurrence : Call of Duty utilise une mise en scène hollywoodienne et s'appuie sur tous les clichés qui vont avec.

Lire la suite...
SevenXIII
SevenXIII
MP
le 25 déc. 2019 à 12:43

Je le trouve réussi le débarquement sur ce COD, mais la nostalgie m'a plu marque sur le débarquement de medal of honor débarquement alliée, avec steven spielberg sur le projet c'était ouf à l'époque :bave:

Lire la suite...