Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique In Game /

In Game : Shenmue ou la célébration de l'ordinaire - chronique In Game

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique In Game : Shenmue ou la célébration de l'ordinaire
4399 vues
PC PS4 ONE DCAST
Partager sur :

Comme chaque mercredi, retrouvez aujourd'hui In Game, votre chronique qui s'attarde sur une séquence ou une scène d'un jeu afin d'en expliquer les ressorts, qu'ils concernent sa narration ou ses mécaniques. Pour ce quinzième numéro, nous nous attardons sur l'approche réaliste de Shenmue.

Épique, héroïque, homérique… les superlatifs ne manquent pas pour qualifier le jeu vidéo et sa tendance à se complaire dans l’exceptionnel. Pourtant, une approche diamétralement opposée existe. Et qui de mieux que Ryo Hazuki, héros de la saga Shenmue, pour aborder le thème de l’ordinaire ?

Le terme ordinaire désigne ce qui est conforme à l’ordre établi, ce qui ne dépasse pas le niveau commun, ce qui n’a rien d’exceptionnel. Un terme synonyme de banal, quelconque, courant ou encore habituel. Et l’oeuvre de Yu Suzuki prend un malin plaisir à nous le rappeler.

La vie de Ryo Hazuki prend un tournant tragique lorsque notre jeune artiste martial assiste impuissant au meurtre de son père des mains de Lan Di...un mafieux appartenant aux triades. Shenmue débute donc tambour battant avant de faire volte-face et d’imposer un rythme singulier né de la vision “réaliste” de l’auteur. Après plusieurs conversations infructueuses avec les habitants de Yokosuka et la découverte des lieux, Ryo Hazuki apprend que Lan Di va quitter le Japon direction pour Hong-Kong. Poursuivant ses investigations, le jeune héros part à la recherche de marins susceptibles d’avoir des renseignements sur le meurtrier de son défunt paternel.

La séquence en question symbolise à la perfection cette approche réaliste mentionnée précédemment et cela se traduit par une quête quasi constante de l’ordinaire et un gameplay un brin particulier. En vagabondant dans les rues de Dobuita et en s’adressant aux citadins peuplant la zone, Ryo glane plusieurs indices indiquant finalement une série de bars situés dans les ruelles mal fréquentées du centre-ville. Malheureusement, ces lieux déconseillés aux mineurs n’ouvrent leurs portes que tardivement. Nous sommes au beau milieu de l’après-midi et Ryo Hazuki va devoir patienter pas moins de 2 heures. Car Shenmue est enchaîné à son calendrier et son horloge. Le temps s’écoule inexorablement, mais surtout lentement… 1 journée équivalant à 1 heure en jeu. Et impossible ici de faire un saut dans le temps. Les ellipses temporelles répondent la majorité du temps aux abonnés absents. Vous allez devoir attendre en compagnie du héros jusqu’aux heures d’ouverture indiquées sur les devantures. La patience est une vertue et vous en aurez grand besoin dans Shenmue.

Yu Suzuki ne vous fait pas attendre pour simplement tester votre patience. Ce rythme inhabituel qualifié de contemplatif s’inscrit dans une démarche visant à vous immerger au coeur d’une existence tout ce qu’il y a de plus banale… en apparence. Si certains attendent patiemment devant les portes closes des bars, d’autres profitent de cette dizaine de minutes à tuer pour faire un tour en ville et s’intéresser aux habitants. Ryo Hazuki peut compter sur les badauds pour discuter, sur une salle d’arcade ainsi que des distributeurs de jouets à collectionner pour égayer une tranche de vie on ne peut plus routinière. Puis le MJQ Jazz & Bar ouvre ses portes aux alentours de 19h00. Malheureusement les marins recherchés ne pointent jamais le bout de leur nez avant 21h00. Ryo Hazuki et par extension vous-mêmes êtes invités une fois de plus à faire preuve de patience. Cette seconde phase d’attente se fait l’écho de la première et intègre à l’expérience de jeu la notion de répétition. Pour la énième fois, le fils Hazuki s’occupe comme il peut. Il achète un soda, se balade dans les rues de Dobuita, erre ici et là en attendant l’heure fatidique. Attendre c’est désirer. Ce désir qui s’intensifie au fil des minutes vous place alors dans un état naturel de frustration car Shenmue vous dépossède de toute forme de contrôle sur les événements. Tout cela sert bien entendu un but bien précis.

Shenmue surprend à l’époque par la richesse de son gameplay et la variété des situations imaginées par Yu Suzuki et ses équipes. Entre les phases de QTE, les combats et les multiples activités, le jeu de SEGA vous récompense fréquemment. La routine imposée par le titre, à savoir se lever à 8h30 tous les jours, prendre l’argent déposée par Ine-San, respecter l’heure de retour à la demeure des Hazuki sous peine d’être rappeler à l’ordre… l’attente mentionnée plus tôt et la frustration qui en découle accentue le moindre événement sortant de l’ordinaire. Yu Suzuki souligne l’exceptionnel par le quelconque. Ainsi, la phase de QTE et le combat face aux marins au Heatbeats Bar concluent la recherche de Ryo, mais surtout dépassent la simple péripétie et marquent durablement les esprits par sa rareté et cette longue attente qui la précède. Shenmue est à l’image de la vie… la vraie.

Le spectaculaire, l’exceptionnel prend racine dans le quotidien, s’en nourrit et s'épanouit au contact de l’ordinaire, du commun sous peine de le devenir. Shenmue, à travers sa quête constante de réalisme, en est le parfait exemple.

> Retrouvez tous les épisodes de In Game

Mis à jour le 20/11/2019
Profil de doraemon77,  Jeuxvideo.com
Par doraemon77, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Commander Shenmue I & II
PC
29.74 €
PS4
20.75 €
ONE
19.50 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Phoenix-man
Phoenix-man
MP
le 02 déc. à 00:05

Tu vois Jay, regardes les commentaires, qu'es que je disais

L'image de toi ... l'image que tu montre, ce n'est pas toi j'espère?

Lire la suite...
morice2278
morice2278
MP
le 30 nov. à 13:38

Encore Silent Jay ?!!! Next >>>

Lire la suite...
pistachium
pistachium
MP
le 23 nov. à 01:15

j'ai bien réfléchi et même avec une perruque ce sera le même effet. 0 charisme

Lire la suite...
Infinite-Know
Infinite-Know
MP
le 21 nov. à 14:49

Ce jeu truc n'as rien a faire en 2019

La nostalgie un peu ok

Mais sinon a part ca et ce qui en découle soyons honnête

C'est une bouse infame honteuse et ecoeurante qui n'apporte rien mais rien ce truc est même pas digne d'une ps2 début de gen

Moi aussi je regrette certain truc d'avant et je le dit mais la y'as vraiment rien a sauvé et le jeu a encore la moyenne WTF 10/20 pour ce truc c'est juste énorme... le jeu n'est même pas un AA ni un A x) il et juste Wallouh tellement nul et osef que hors catégorie

Go joué au 1 et/ou au 2 je vois pas l'interet de l'existence de ce truc si ce n'est titiler les nostalgiques pour les inciter a cracher leur cash... (et renvoyer le JV a l'âge de pierre)

Lire la suite...
Commentaire édité 21 nov., 14:50 par Infinite-Know
BenflasherBZH
BenflasherBZH
MP
le 21 nov. à 12:32

Une erreur technique empêche la lecture de la vidéo.(Code d'erreur: 200001) http://www.noelshack.com/2019-47-4-1574335974-rire2.jpg

Lire la suite...
Nebra_Sky_Disk
Nebra_Sky_Disk
MP
le 21 nov. à 10:25

Je crois que ce journaliste est tout sauf approprié pour parler de cette série.

Lire la suite...
_URIEL_
_URIEL_
MP
le 21 nov. à 10:02

J'ai beaucoup de mal avec ce monsieur...

Lire la suite...
Shark008
Shark008
MP
le 21 nov. à 07:04

J'ai pas écouté la vidéo ( je suis au boulot ), je me contente du texte. Je m'en allais grimper sur mes grands chevaux et faire: bah voyons Shemnue, ordinaire!?! Hérésie. Mais oui bon le jeux présente un peu le trin trin ordinaire des personnages qui se ramassent impliqué des trucs qui le sont beaucoup moins, mais y a ce côté trin de vie que certain apprécieront et d'autre pas. J'aimais pareil ce petit côté gestion et les divers options offert dans le premier qui permettait d'aborder divers situation différemment; Ryo arrive dans une pièce sombre, y a moyen de se dégotter une lampe torche pour aider, changer les ampoules, allumer des bougies, c'est pas primordial, mais c'est des petits détails que j'appréciais.

C'est entre autre pour cela que si y a bien un jeux que je déconseilles de fouiller des soluces ( et puis de toute façon la difficulté est quasi absente c'est pas un jeux pour le défis mais plus l'histoire ) parce que je penses que tous peuvent progresser à leur façon, peut-être pas des changements drastique, mais des détails pareil qui font que tu peux passer par différent chemin pour avancer un peu comme dans la vrai vie quoi.

Le jeux permettait quand même de causer avec tout le monde et on pouvait les voir vaguer à leur occupation au fils de la journée ( malheureusement beaucoup moins dans le 2 ).

Lire la suite...
Gamix34
Gamix34
MP
le 21 nov. à 05:31

Insupportable

Lire la suite...
morice2278
morice2278
MP
le 21 nov. à 01:23

Comment s'enfoncer un peu plus après le test complètement loupé du 3ème opus... Non pas qu'il soit "parfait" mais à l'image d'un remaster hd/ jeu indé il doit etre jugé dans son contexte et non comme un AAA... Les autres sites sont beaucoup plus crédibles dans leurs propos !

Lire la suite...
Top commentaires
Capoupacap2403
Capoupacap2403
MP
le 20 nov. à 12:37

Jay, sans irrespect, travaille sur la diction de tes vidéo...entre le style poing Jay un peu forcé (c'est le but on sait) et ceci qui fait genre théâtral trop appuyé, c'est très lourd à écouter. Un peu plus naturel serait beaucoup mieux.

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 20 nov. à 13:53

Après cet éloge respectueux de Shenmue, on a droit à un 10/20 pour Shenmue III alors qu'il respecte la formule à la lettre. C'est l'heure des médicaments Silent_Jay.

Lire la suite...