Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Pause Cafay /

Pause Cafay #421 : Fortnite Chapitre 2, Cyberpunk et Postal 4 - chronique Pause Cafay

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique Pause Cafay #421 : Fortnite Chapitre 2, Cyberpunk et Postal 4
4549 vues
Partager sur :

L’adaptation vidéoludique de Zombie Land : Double Tap dégaine tandis que les températures estivales dansent à l’unisson avec des trombes d’eau. L’automne 2019 nous réserve bien des surprises. Mais place aux news de la journée avec un p’tit café. C’est la Pause Cafay.

Fortnite : Le Chapitre 2 débarque

A moins de vivre reclus en ermite au fin fond d’une grotte aux confins du monde, le phénomène Fortnite n’a pu vous échapper bien longtemps. Et l’événement de fin de saison 10 dimanche dernier n’a fait qu’attiser la curiosité des joueurs. En effet, Epic Games imposait un blackout du jeu d’une manière inattendue et spectaculaire. Un trou noir aspirait alors les joueurs et la carte dans l’inconnu. Un code diffusé par ledit trou noir et un décryptage plus tard, le Chapitre 2 débarque enfin. Fortnite nous réserve une nouvelle carte, des bateaux, une refonte du système de progression orienté MMO, des attaques furtives, de nouvelles armes ou encore la possibilité de nager et de porter un coéquipier tombé au combat. Les fans trépignaient d’impatience à l’idée de reprendre les armes et de découvrir toutes ces nouveautés… et ils n’ont pas attendu bien longtemps. Les Battle Bus de Fortnite ont déjà repris du service.

Cyberpunk 2077 : Un solo sans microtransaction

La communication autour du cyber-RPG de CD Projekt Red semble avoir trouvé son rythme de croisière après un été mouvementé riche en révélations. La dernière information en date vise à rassurer les joueurs frileux à l’idée de trouver des microtransactions dans Cyberpunk 2077. Il n’y aura pas d’achats intégrés en jeu dans le solo comme le confirme John Mamais - responsable du studio à Cracovie - auprès de nos confrères de Gamespot lors de la PAX Australia. Pour autant, CD Projekt Red ne ferme pas la porte à ce modèle économique souvent décrié pour tout ce qui touche au multijoueur. Ce mode qui sera vraisemblablement ajouté après la sortie du jeu pourrait contenir des microtransactions. Le studio envisage tout et n’importe quoi à en croire les déclarations du principal intéressé. A noter qu’une séquence de gameplay doublée en français sera présentée aux visiteurs de la Paris Games Week 2019.

Postal 4 Aucun regret pour le Dude

Le Postal Dude sort de sa retraite après une absence de près de 16 ans - Postal III n’ayant jamais existé aux yeux du studio Running With Scissors - et va mettre en Position Latérale de Sécurité les puritains et autres défenseurs de la bienséance. Notre White Trash préféré signe un retour inattendu en accès anticipé sur Steam. Pour la somme de 15.11€ puis 16.79€ à compter du 21 octobre, les joueurs pourront maltraiter les habitants de la ville d’Edensin dans la joie et la mauvaise humeur. Les fans de la première heure devraient être aux anges. Ce quatrième épisode semble coller parfaitement à l’ADN si particulier et irrévérencieux de la série. Et oui, il existe bien une touche pour uriner. Ce FPS est actuellement à l’état d’alpha et sera enrichi en contenu au fil des semaines. Aucune date de sortie officielle n’a pour le moment été communiquée.

Nous concluons ce mardi 15 octobre avec une étrange habitude du Postal Dude… celle d’utiliser un chat tout mignon en guise de silencieux pour son fusil à pompe.

Pause Cafay #420 : Fortnite, Hong Kong et les ventes en France

> Revoir les anciennes Pause Cafay

Mis à jour le 16/10/2019
Profil de doraemon77,  Jeuxvideo.com
Par doraemon77, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
probateur
probateur
MP
le 19 oct. à 07:38

avant Postal 4 : "ce jeu qui va mettre en pls les puritains"
après Postal 4 : "non les jeux vidéos ne rendent pas psychopathes".

Lire la suite...
silverlays
silverlays
MP
le 16 oct. à 20:36

Vas-y minou, DEFONCE-LES !

Lire la suite...