Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Top 10 /

Top 10 des jeux révolutionnaires tombés dans l'oubli - chronique Top 10

Chronique Top 10 des jeux révolutionnaires tombés dans l'oubli
Partager sur :

Nombreux sont les jeux a avoir incorporé des éléments nouveaux dans le monde du jeu vidéo. The Legend of Zelda fut la première cartouche qui permettait de sauvegarder sa partie. Street Fighter II est le papa des systèmes de combo dans les jeux de combat... Ces jeux sont restés dans les mémoires... Mais combien ont su être innovants avant d’être oubliés de tous ? Des titres qui ont ouvert de nouvelles voies, parfois même sans le savoir, ou qui furent de véritables précurseurs, mais dont on parle si peu aujourd'hui. Parfois, ils n’étaient pas si bons que ça, d’autres fois, le temps a effacé leur excellence de nos esprits. Pour nous raviver la mémoire, faisons un Top10 des jeux révolutionnaires tombés dans l’oubli.

10. Die Hard Arcade

Pour ouvrir ce classement, on démarre avec un jeu sorti sur borne d’arcade en 1996, Die Hard Arcade. Développé par Sega, ce titre qui prend quelques libertés avec la licence cinématographique Die Hard est un beat’em up en 3D avec des polygones texturés, ce qui en fait déjà un des précurseurs dans le genre. Mais outre la panoplie de coups assez impressionnante pour l’époque, le titre fut surtout le premier à inclure des Quick Time Event dans ses cinématiques, bien avant Shenmue ! Alors oui, certains diront que Dragon’s Lair au début des années 80 avait des passages similaires, mais il s’agissait du gameplay général du jeu. Die Hard Arcade, lui, a ouvert la voie à ce moyen de tenir le joueur en haleine dans des phases où il était normalement spectateur, sans quoi il pouvait perdre une bonne portion de sa barre de vie. On pense ce qu’on veut des QTE aujourd’hui mais à l’époque, c’était un vrai pas en avant qu’il ne faut pas oublier.

9. Trespasser

A la 9ème place, on retrouve Trespasser dont l’ambition démesurée fut aussi grande que son échec ! Développé comme une suite, au format jeu vidéo, du film Jurassic Park 2 : The Lost World, on y contrôle Anne, seule survivante d’un crash d’avion sur une île pleine de dinosaures. Ce jeu au budget colossal était une véritable gifle à son époque grâce à son moteur physique ! En effet, ils n’y avaient pas d’animations précalculées : chaque mouvement des dinosaures était calculé par l’intelligence artificielle, membre par membre. Il était aussi le premier jeu à utiliser une physique ragdoll, en 1998 ! Coup de génie… Pas si sûr au final parce que Trespasser fut un vrai désastre. Bien trop ambitieux pour son époque, il faisait souffrir même les PC les plus puissants et ses bugs de physique et de collisions sont pour ainsi dire mythiques. Si aujourd’hui il est plus connu pour ses incohérences que pour ses qualités, rappelons-nous tout de même que Trespasser se voulait précurseur… L’exemple même d’un jeu sorti trop tôt…

8. The Outfoxies

Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de celui qui se trouve à la 8ème place. The Outfoxies est un jeu de combat apparu sur les bornes d’arcade japonaise en 1995. Jamais sorti de l’archipel, il proposait pourtant des combats en arène dynamiques dans lesquels on pouvait utiliser des tonnes d’objets et armes pour attaquer son adversaire. Tellement différent de tout ce qui pouvait se faire à l’époque, The Outfoxies ressemblait à un condensé de films d’action des années 80 ! Mais le plus étonnant, c’est de savoir qu’il est sorti 4 ans avant Super Smash Bros, un titre qu’il aura sans aucun doute inspiré. Bref, sachez que tout le monde ne l’a pas oublié : il faut aussi parti des jeux préférés de Suda51, qui aura lui aussi baigné dans l’ultraviolence dans ses jeux à succès quelques années plus tard.

7. Marathon

A la 7eme place, on retrouve le développeur Bungie, qui avait fait ses preuves bien avant le premier Halo. En effet, c’est en 1994 que sort leur FPS Marathon sur Mac, un shooter qui laissait l’histoire prendre une grosse part de l’aventure à une époque où ce n’était pas vraiment à la mode. Dans un contexte d’invasion alien dans un vaisseau-colonie, il offrait un monde en full 3D, texturé et avec lumières dynamiques, ainsi qu’un multi en deathmatch. Mais surtout, il est l’un des premiers FPS dans lequel on pouvait regarder, et tirer, sur un axe vertical ! Quand on sait l’importance que ça a aujourd’hui dans lee genre, c’est à saluer ! Certes, le jeu de Raven Software CyClones, sorti la même année, avait un réticule dirigeable à la souris, donc on peut dire que c’est une révolution partagée. Allez, pour les puristes, précisons qu’on pouvait regarder en haut et en bas dans Ultima Underworld dès 1992, mais s’il s’agissait d’un jeu à la première personne, pas d'un FPS. Nuances !

6. Indianapolis 500 : The Simulation

Vous mangez du Gran Turismo et du Forza ? Revenons à la source avec la 6ème position de ce classement. En effet, Indianapolis 500: The Simulation fut le premier jeu de courses à vraiment chercher à simuler une compétition. C’était en 1989, s’il vous plaît ! Il s’agissait de participer à une vraie course Indianapolis 500 avec les 33 participants de l’édition 1989, excepté le dernier qualifié Rich Vogler qui était remplacé par le joueur. Notez que joueur comme CPU pouvaient être retirés de la course suite à des accidents ou des pépins mécaniques, une chose loin d’être fréquente même dans les jeux d’aujourd’hui. Edité par Electronic Arts, le titre était développé par le studio Papyrus, aujourd’hui défunt mais connu pour leurs jeux IndyCar et NASCAR jusqu'en 2004.

5. Star Cruiser

C’est un grand jeu qui nous attend à la 5ème place de ce Top. Si je vous dis que Star Cruiser est un Action-RPG dans un cadre spatial qui offre différents types de gameplay, dont des phases en FPS et de l’exploration spatiale dans un monde ouvert, avec des objets rendus en polygone 3D, vous n’êtes peut-être pas encore épaté… Mais si je vous dis qu’il est sorti en mai 1988, il y a de quoi tomber des nues ! On peut visiter quatre systèmes solaires, plusieurs dizaines de planètes, des villes et même rentrer dans les bâtiments. Malgré un succès d’estime, il n’est malheureusement jamais sorti du japon ! Pour votre gouverne, sachez que le studio derrière le jeu, Arsys Software, a aussi travaillé avec un autre gros studio pour nous offrir une claque technique en 3D en 1997, un certain Gran Turismo. Comme quoi, il y avait du talent chez ce studio japonais !

4. Colossal Cave Adventure

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi on appelle les jeux d’aventure, jeux d’aventure ? Eh bien la réponse se trouve à la 4ème place de ce classement ! Alors que le fan de spéléologie Will Crowther adorait explorer la fameuse Mammoth Cave avec sa femme dans les années 70, il décida de créer un jeu textuel dans lequel on essaierait de survivre, coincé dans une gigantesque grotte, afin de trouver la sortie. Inspiré par Donjons & Dragons, il créa en 1976 le jeu Colossal Cave Adventure, souvent appelé simplement Adventure ! Trouver des indices pour avancer, faire les bons choix, on avait déjà les bases du genre ! Tous les clones qui sont apparus par la suite étaient appelés en anglais des Adventure Games en référence à ce jeu, même quand ils sont devenus graphiques avec Mystery House en 1980, et jusqu’à aujourd’hui avec les Uncharted par exemple. Voilà, vous savez qui est le papa maintenant.

3. Redneck Rampage

A la 3ème place, on retrouve Redneck Rampage ! Un FPS de 1997 dans lequel on joue des « hillbillys » au fin fond de l’Arkansas qui essaient d’empêcher une invasion alien ! Bières comme bonus, il n’est pas d’une grande finesse et n’aura pas marqué les esprits pour son originalité, outre son style grossier… Oui, et là vous vous demandez ce qu’il fait dans le classement… Et bien là où Redneck Rampage est révolutionnaire, c’est avec l’arrivée du Cuss Pack, un contenu additionnel téléchargeable via le store en ligne d’Interplay qui débloquait les insultes dans le jeu, et qu’il fallait payer 1$ via carte de crédit juste pour s’assurer que l’acheteur était adulte ! Et oui, voilà l’invention du DLC payant ! Alors certes, certains jeux avaient déjà des extensions payantes avant, mais elles étaient en général vendues dans le commerce. Non non, Redneck Rampage est bel et bien un pionnier du jeu vidéo… Voilà voilà, je savais que ça vous ferait plaisir.

2. M.U.L.E.

Certains d’entre vous se disent sans doute « mais quel jeu ils sont allés chercher là ?!! » avec celui qui occupe la seconde position. M.U.L.E. est un jeu multi de 1983 pour Atari 8-bit développé par une seule personne, Dan Bunten. Jouable jusqu’à quatre, il s’agit d’un jeu de stratégie au tour par tour dans lequel il faut gérer l’économie et les ressources sur une planète nommée Irata, en cours de colonisation. Le principe tourne autour de MULEs, des unités qui pouvaient récupérer des ressources pour le joueur. Basé sur un système d’offre et de demande, avec une économie qui évolue, M.U.LE. est sans aucun doute le précurseur de tous les jeux du genre comme Civilization par exemple, mais aussi les Age of Empire et des jeux de gestion. Sa complexité était absolument géniale pour l’époque et nul doute que l'univers entier des jeux de stratégie doit beaucoup, si ce n’est tout, à ce titre révolutionnaire.

1. Herzog Zwei

Fan de Mega Drive, réjouissez-vous car c’est un jeu de la 16-Bit de SEGA qui se trouve à la première place de ce classement ! Herzog Zwei est une véritable pépite ! Sorti en 1989, il s’agit du premier vrai jeu de stratégie en temps réel ! Dans Herzog Zwei, on pilote un mecha multi fonction qui peut à la fois se battre mais aussi remplir différentes fonctions. Parmi ses fonctions, on peut recruter des unités et leur donner des ordres. Le titre demande beaucoup de multitasking mais aussi de la gestion de ressources, à récupérer sur la carte. Bref, toutes les bases sont là, y compris celles du MOBA puisque l’on contrôle une unité maîtresse. Bien que sorti partout dans le monde, le titre du studio japonais Technosoft n’a jamais percé à cause d’un marketing inexistant, mais nombreux sont les développeurs de jeux vidéo, surtout de jeux de stratégie, à avoir citer Herzog Zwei comme une source d’inspiration, notamment ceux de Dune II, Warcraft ou encore de Command & Conquer. Bref, on ne peut dire qu'une chose, chapeau bas !

> Retrouvez l'ensemble des Top 10 sur la page dédiée

Mis à jour le 26/04/2019
Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
king-baratheon
king-baratheon
MP
le 29 avr. à 09:23

surement le premier bon top10

Lire la suite...
panda_kowalski
panda_kowalski
MP
le 29 avr. à 00:53

"...Dragon's Lair, paru aux débuts des années 90...". hmmmmmmmmmm... :honte:

Lire la suite...
_ZHI_VAGO_
_ZHI_VAGO_
MP
le 27 avr. à 19:00

Voilà un top 10 intelligent et instructif !
Par contre, je me doutais bien qu'il s'agissait, pour la plupart, d'anciens jeux!
Bon travail 👍😉 !

Lire la suite...
Farcryk
Farcryk
MP
le 27 avr. à 17:34

Stunts alias le trackmania avant l'heure ! Ça c'était révolutionnaire !

Lire la suite...
coIdfinger
coIdfinger
MP
le 27 avr. à 14:16

Pour une fois un top 10 intéressant, c'est assez rare pour être souligné.

Lire la suite...
Chipsdevil
Chipsdevil
MP
le 27 avr. à 13:29

Indianapolis 500 : The Simulation

J'ai tellement jouer à ce jeu :)

Lire la suite...
Ultrayver
Ultrayver
MP
le 27 avr. à 13:25

Outcast !
Tellement révolutionnaire et tellement bien.

Lire la suite...
DDye
DDye
MP
le 27 avr. à 12:09

Tellement bon ce Herzog Zwei !!

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 27 avr. à 10:59

Comme quoi les vraies innovations ne sont pas toujours les plus connues ,bon article.

Lire la suite...
Commentaire édité 27 avr., 11:00 par pseudo supprimé
Verolio
Verolio
MP
le 27 avr. à 07:14

Damocles, L'Arche du captain Blood... Révolutionnaire pour l'époque aussi.

Lire la suite...
Top commentaires
Bitalayr[jV]
Bitalayr[jV]
MP
le 26 avr. à 13:25

Eh bah en voilà un top 10 intéressant :)

Lire la suite...
Boing02
Boing02
MP
le 26 avr. à 13:23

Un bon top :ok:

Lire la suite...