Small playerBig player
jeuxvideo.com / Gaming Stories / News Gaming Stories /

Donald Trump annonce la vente d'avions qui n’existent que dans Call of Duty

Extrait Donald Trump annonce la vente d'avions qui n’existent que dans Call of Duty
  • Partager sur :

Lors d’une conférence de presse, Donald Trump a annoncé avoir vendu plusieurs avions de chasse “F-52” à la Norvège. Problème, il s’avère que ces avions n’ont jamais réellement existé.

Donald Trump annonce la vente d'avions qui n’existent que dans Call of Duty

Si Donald Trump n’en est pas à sa première boulette, l’actuel président des Etats-Unis a encore une fois défrayé la chronique lors d’une conférence de presse, le 10 janvier dernier. En compagnie de la première ministre norvégienne, Erna Solberg, le président américain a annoncé la vente de plusieurs avions de chasse “F-35” et “F-52” au pays des Fjords, pour un montant qui dépasse les 10 milliards de dollars. Malheureusement, il semblerait que Donald Trump se soit quelque peu emmêlé les pinceaux comme l’a souligné le Washington Post. En effet, si les avions “F-35” existent réellement, les “F-52” proviennent quant à eux de Call of Duty : Advanced Warfare.

Donald Trump serait donc un grand fan de la licence d’Activision ? Pas vraiment, si l’on en croit le Washington Post. En effet, d’après le quotidien américain, le président des USA se serait simplement trompé en lisant son communiqué de presse. En réalité, il y a de fortes chances qu’il souhaitait annoncer la vente de 52 “F-35” Lightning II fabriqués par Lockheed Martin. Sarah Huckabee Sanders, actuelle porte-parole de la Maison Blanche, n’a pas souhaité commenter cette boulette, tout comme Sledgehammer Games (le studio qui a développé Call of Duty : Advanced Warfare).

Mis à jour le 12/01/2018

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Dr_Amnezio
Dr_Amnezio
MP
15 jan., 22:15

Ouloulou Donald Trump a fait une gaffe dans son discours ?
Certes c'est un personnage qu'il est intéressant de charrier mais là franchement c'est ridicule que tout le monde en parle...

Lire la suite...