Menu
Predator : Hunting Grounds
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières vidéos de jeux / Vidéo test / Predator : Hunting Grounds / Vidéos Predator : Hunting Grounds /

Vidéo test : Predator : Hunting Grounds - Notre avis en trois minutes

Chargement du lecteur vidéo...
Vidéo test Predator : Hunting Grounds - Notre avis en trois minutes
9826 vues
PS4
Partager sur :

Bien que de nombreuses productions se soient cassé les dents en s'essayant au format, Illfonic, les papas de Friday The 13th : The Video Game décident une nouvelle fois de jouer la carte du jeu asymétrique en mettant au monde Predator : Hunting Grounds. Un titre reprenant les codes de la saga cinématographique née en 1987 et mettant en scène une unité militaire faisant face à un Predator dans une jungle torride et luxuriante. La nouvelle production d'Illfonic réussira-t-elle à plaire aux amateurs de FPS ou se contente-t-elle de satisfaire les amoureux des films Predator ? Réponse dans trois minutes !

À l'image d'Evolve, de Friday The 13th ou encore de Dead By Daylight, Predator : Hunting Grounds propose deux gameplay diablement opposés. Les joueurs peuvent donc faire partie d'une équipe de quatre commandos ou incarner le célèbre personnage de John McTiernan. Dans le premier cas donc, les soldats en herbe doivent jouer en coopération afin de remplir divers objectifs dans le temps imparti, comme assassiner des cibles contrôlées par l'ordinateur, brûler des cargaisons illégales ou rassembler des documents confidentiels, mais malheureusement pour eux, en plus d'être en conflit avec les autorités locales, ces commandos sont pourchassés par une menace agile et invisible dirigée par un cinquième joueur. Il s'agit bien évidemment du Predator. Pour échapper à ce dernier, les commandos doivent travailler main dans main, utiliser leurs équipements militaires et surtout rester groupés, un joueur isolé est une proie facile pour le Predator.

De son côté, le joueur qui incarne le Predator doit anéantir les membres de l'équipe adverse en utilisant la technologie de pointe mise à sa disposition à commencer par sa vision thermique permettant de traquer ses proies plus facilement. Cet extraterrestre peut également devenir invisible grâce à son camouflage dernier cri ou même grimper aux arbres pour poursuivre discrètement ses victimes, mais attention, il faut utiliser toutes ses fonctionnalités à bon escient puisque le Predator peut être facilement abattu... et c'est là le premier gros problème de cette nouvelle production. Le manque d'équilibrage entre les deux camps nuit à l'expérience proposée. Contrairement à Jason Voorhees, un personnage pratiquement invincible instillant la peur par sa simple présence, le Predator d'Illfonic n'inquiète jamais ses adversaires. Sur le terrain, l'avantage est aux survivants donnant ainsi l'impression que ce sont les commandos qui chassent le monstre et non l'inverse. Quitte à avoir un déséquilibre dans le gameplay, il aurait été plus pertinent que ce soit le Predator qui soit très difficile à vaincre.

Malheureusement, ce manque d'équilibrage n'est pas le seul défaut de ce jeu asymétrique. En effet, lorsque l'on joue pour la première fois à Predator : Hunting Grounds, la première chose qui saute aux yeux est la qualité graphique du soft. Autrement dit, le jeu est moche. Il souffre d'un aliasing prononcé et d'une direction artistique sans charme. Si ce n'était que cela, ça irait - le titre ne profite pas du même budget qu'un triple A - mais ce n'est pas le cas. La production est aussi très mal optimisée, ce qui signifie que le jeu ne tourne pas à 60, ni à 30 images par seconde, tout du moins sur PlayStation 4. D'autres problèmes s'invitent dans la partie, à commencer par un matchmaking capricieux, des soucis de caméra et des bugs multiples empêchant parfois notre monstre d'attaquer ou nous obligeant même à relancer le jeu.

Heureusement, tout comme Friday The 13th : The Video Game, la nouvelle production d'Illfonic se rattrape en s'adressant exclusivement aux fans de la saga. Pour cela, le titre multiplie les clins d'œil à la saga et plus particulièrement au tout premier film, et il faut avouer que c'est un véritable plaisir de chasser sur la musique officielle composée par Alan Silverstri ou encore d'entendre en jeu des citations cultes comme l'indémodable "T'as pas une gueule de porte-bonheur". Le jeu se rattrape également en proposant de nombreux objets pour personnaliser son commando, mais aussi et surtout son Predator. Casques, carrures, armement, skin de 1987, de Predator 2, tout y est ! Cependant, malgré tous ces objets à débloquer et les deux gameplay aux objectifs opposés, le titre donne l'impression de tourner en rond. Predator : Hunting Grounds est avare en contenu. Il propose seulement trois cartes différentes. Des cartes de taille réduite et qui malheureusement, se ressemblent toutes.

Sans grande surprise, Predator : Hunting Grounds est avant tout une production s'adressant exclusivement aux fans de la saga cinématographique. Il se contente donc du minimum syndical pour mettre en place son seul et unique mode de jeu opposant quatre commandos à la célèbre créature. C'est d'autant plus dommageable puisque la production apporte avec elle un arsenal complet et de petites idées plus que bien venues. Mais cela ne suffit pas. Espérons alors que le jeu s'améliorera avec le temps en proposant par exemple des cartes plus variées, un meilleur équilibrage et une optimisation à la hauteur.

Mis à jour le 27/04/2020 à 14:55
Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Commander Predator : Hunting Grounds
PS4
Fnac
29.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
doc417
doc417
MP
le 27 avr. à 17:11

de toute façon , que se soit des jeux tiré de films , ou des films tiré de jeu ..............ça vaut facilement des 0 a chaque fois non ....ce temps et cette argent perdu dans des projets aussi mauvais !
ce jeu c'est juste moche , pas de contenu , et pas vraiment d'interet que se soit niveaux licence ou jouabilité ....
faudrait arréter aussi de croire que " ça vas surement etre mieux avec le temps , les maj ,etc....."

Lire la suite...
TA-TA-AT-CG-GC
TA-TA-AT-CG-GC
MP
le 27 avr. à 16:05

Respire cousin.

Lire la suite...
seiferghost
seiferghost
MP
le 27 avr. à 15:35

evolve bis

Lire la suite...
I_hate_myself
I_hate_myself
MP
le 27 avr. à 15:23

10... le jeu est fade et dénué de fun... le seul point fort c est le predator. Mais a part ca: objectifs insipide, aussi beau qu un jeu ps3 en milieu de gene et gameplay rigide.

Restez sur Vendredi 13 qui lui est fun.

Lire la suite...
king-baratheon
king-baratheon
MP
le 27 avr. à 15:13

Condition de test :
Pour ce test, nous avons eu seulement accès à la version PlayStation 4 du jeu. Il nous est donc impossible de savoir s'il y a de grandes différences entre les deux plateformes, PC et PlayStation 4.

AH ouais carrément ? impossible !

Si seulement y avait une solution pour jouer a un jeu sur pc sans qu'on vous l offre....

NON y en a pas IMPOSSIBLE

Lire la suite...
kujasama45
kujasama45
MP
le 27 avr. à 15:12

Le jeu ne peut que s'améliorer.
Sinon on peut pas dire que la saga ait été gatée en terme d'adaptation vidéoludique à part des jeux comme Alien VS Predator sur Jaguar ou Arcade avec Capcom

Lire la suite...
Commentaire édité 27 avr., 15:13 par kujasama45
Jetgame
Jetgame
MP
le 27 avr. à 15:07

Bravo JJ ! C’est cool de lire un de tes tests plutôt que de relayer des news ! Continue et impose toi ! ^^

Lire la suite...
Top commentaires
seiferghost
seiferghost
MP
le 27 avr. à 15:35

evolve bis

Lire la suite...
I_hate_myself
I_hate_myself
MP
le 27 avr. à 15:23

10... le jeu est fade et dénué de fun... le seul point fort c est le predator. Mais a part ca: objectifs insipide, aussi beau qu un jeu ps3 en milieu de gene et gameplay rigide.

Restez sur Vendredi 13 qui lui est fun.

Lire la suite...