Menu
Total War : Rome II
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Vidéos
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos à la une / Vidéos de jeux / Bande-annonce /

Bande-annonce : Total War : Rome II : Pack Pirates & Raiders

Chargement du lecteur vidéo...
Bande-annonce Total War : Rome II : Pack Pirates & Raiders
10472 vues
PC
Partager sur :

Le pack Pirates & Raiders ajoute trois nouvelles factions : les Ardiéens d'Illyrie, le Royaume des Odryses et les tribus Tylis en Thrace.

Mis à jour le 29/05/2014
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
PC Gestion Stratégie Wargame The Creative Assembly Sega Antiquité
Commander Total War : Rome II
PC
6.74 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Shifty45
Shifty45
MP
le 30 mai 2014 à 11:34

Encore un DLC vendu à 15€ pour deux secondes de programmation (passer le statut de faction jouable de OFF à ON), très cost effective... Ce studio est vraiment devenu pire que les gros éditeurs actuels... Ils prennent leurs fans (et grands fans) pour de gros pigeons. Ca sort un jeu en état d'early beta, le jeu n'a aucun fond intéressant, le jeu est facile à mort même en difficulté maximale, les batailles durent moins de 7 minutes et sont toutes gagnées même à 1vs3... Suffit de savoir la technique adéquate et d'attendre gentiment que l'IA de grunt qu'on nous sert se fracasse sur nos boucliers. Et en plus, plutôt que de continuer à débuguer le jeu qui est une vrai plaie (où d'ailleurs ils ont demandé aux JOUEURS d'aider à débuguer grâce à l'éditeur de mod), ils nous sortent des DLC avec du contenus qui aurait dû figurer dans le jeu de BASE.

Vraiment pathétique, plus jamais je n'achèterai un jeu de leur part... J'y ai joué un jour, maintenant il fait joli dans mon armoire et je n'y toucherai plus jamais...

Lire la suite...
[JV]Anubisnake
[JV]Anubisnake
MP
le 30 mai 2014 à 10:17

Ca ressemble à ça un DLC utile ? Incroyable ... ca me rappel la belle époque des Add-on.

Lire la suite...